Ma mère ne m'accepte pas // Religion, etc...

Relations sociales, acceptation, coming-out...
Avatar du membre
Samuel38
Gravier
Gravier
Messages : 7
Enregistré le : 24 nov. 2018 15:43
Localisation : Grenoble
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui

Ma mère ne m'accepte pas // Religion, etc...

Message par Samuel38 » 04 janv. 2019 17:42

Bonjour,

Je me présente je m'appelle Samuel et je suis Trangenre FTM, j'ai 16 ans.

Faisons une petite mise en situation, je vis dans une famille Protestante avec une mère très croyante, mon père l'est un peu moins. Du coup église obligatoire pour tout le monde. Ma mère est donc un peu Anti-LGBT même si en sois elle l'accepte ça chez les autres. Par chance je ne vis pas tout les jours chez eux et la semaine je suis en appartement. Mais je rentre quand même tout les week-ends (ou du moins presque, je reste certains WK pour des activité le samedi).

Le 24 décembre 2018, j'ai fais mon CO à ma mère. Elle voulait encore mon convaincre de me convertir et moi je refusais, car je trouvais que la place des gens LGBT était mal vus dans l'église et que même, j'avais déjà eu des réflexions comme quoi être Transgenre était l'abomination du diable. Suite à ça elle m'a demandé si je l'étais, et pris au dépourvus j'ai dis oui. Elle l'a plutôt bien pris, je lui ai expliqué que c'était en partie pour ça que je pleurais très souvent et tout de suite elle m'a dis qu'elle prendrait rendez-vous avec l'équipe de Lyon et avec mon psychologue qui étais déjà au courant. J'ai passé un super réveillon et ma mère m'a même appelé quelque fois Samuel, j'étais vraiment heureux. Le jours même en passant chez le médecin ma mère lui en a parlé, pour se renseigner et elle avait l'air de plutôt bien le prendre et moi ça me rendais que plus content.

Mais le lendemain, tout à changer. Elle m'a dis qu'elle s'était renseignée sur Internet, qu'elle avait vus que c'était un "problème" du moment et que beaucoup de gens se découvraient trans. Les jours suivant c'était pareil, elle me disais que par apport à Dieu que c'était pas forcémement bien et qu'après tout Dieu m'avais crée fille donc j'en étais une. J'ai fais l'erreur de lui dire que même après ma transition j'aimerai porter au moins une fois un enfant et...elle l'a vraiment mal pris, pour elle si je suis un homme je dois être une vrai homme, donc aimer les femmes (alors que j'aime les hommes), ne pas porter d'enfants et me comporter "comme un homme" !

Après je me suis retrouvé pour la semaine du jour de l'an dans un camp protestant avec mes parents et...moi qui ai dis d'en pas en parler au gens de notre église et bien elle l'a dis a notre Pasteur et quelque personne encore. De plus en plus elle était contre et ne voulais pas que je sois un homme, elle essayait même de dire des choses comme "que dirais xxx", une proche décédée, pour me faire changer d'avis.

Depuis ce jour-là, on se dispute tout le temps, elle m'interdit mes activitiés, elle m'interdit même de voir mes amis qui me voient en homme et elle veut que j'en parle à personne. Si je lui obéis pas, et bien j'ai plus de téléphone, plus d'ordinateur (sachant que j'en ai besoin pour les cours), je devrais rentrer tout les jours dans ma ville natale alors que mon lycée est à grenoble etc... Bref...je dois lui obéir au doigt et à l'oeil. Je peux plus vivre comme ça, en la savant toujours derrière moi, prête à me sauter dessus au moindre écart, à la moindre parole, en me faisant des réflexions ça et là...

J'aimerais savoir si des gens ont vécu ou vivent une situation similaire, et si vous avez des conseils par rapport à ça.

Avatar du membre
Foxtrot
Galet
Galet
Messages : 183
Enregistré le : 09 juin 2017 23:47
Localisation : France
Situation : Trans
Genre : Masculin
Pronoms : il

Re: Ma mère ne m'accepte pas // Religion, etc...

Message par Foxtrot » 04 janv. 2019 19:38

Ho un Grenoblois !
Hello à toi, je n'ai pas vécu de situation similaire donc je ne peux pas trop te conseiller. Enfin si tu es au lycée tu ne peux pas trop vivre en indépendant en plus. Ce renversement de situation me paraît bizarre en tout cas : qu'est ce qu'elle a bien pu lire qui lui a fait changer d'avis ?
Est ce que tu lui a demandé ?
Qu'est ce qu'en penses ton père ?
Et enfin, est ce que vous avez pu discuter longtemps, calmement, de ton ressenti ? Ces choses là se font dans la durée et il se peut que les gens changent d'avis. Ma mère, par exemple, n'était pas contre, mais ce n'est qu'au bout d'un an qu'elle a finit par comprendre à peine la moitié de ce que j'essayais de lui expliquer. Ne désespère pas en tout cas.

Avatar du membre
Samuel38
Gravier
Gravier
Messages : 7
Enregistré le : 24 nov. 2018 15:43
Localisation : Grenoble
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui

Re: Ma mère ne m'accepte pas // Religion, etc...

Message par Samuel38 » 04 janv. 2019 20:13

Foxtrot a écrit :Ho un Grenoblois !
Hello à toi, je n'ai pas vécu de situation similaire donc je ne peux pas trop te conseiller. Enfin si tu es au lycée tu ne peux pas trop vivre en indépendant en plus. Ce renversement de situation me paraît bizarre en tout cas : qu'est ce qu'elle a bien pu lire qui lui a fait changer d'avis ?
Est ce que tu lui a demandé ?
Qu'est ce qu'en penses ton père ?
Et enfin, est ce que vous avez pu discuter longtemps, calmement, de ton ressenti ? Ces choses là se font dans la durée et il se peut que les gens changent d'avis. Ma mère, par exemple, n'était pas contre, mais ce n'est qu'au bout d'un an qu'elle a finit par comprendre à peine la moitié de ce que j'essayais de lui expliquer. Ne désespère pas en tout cas.
Hello, merci d'avoir répondu à mon message.

Alors pour répondre à tes question, je ne sais pas ce qu'à lu ma mère...je sais juste qu'elle ma parler, que...je sais pas quoi voulait supprimer les genres et plus faire de distinction, donc elle pense que je me suis fais influencer par ça. Est ce que je lui ai demandé ? je vois pas vraiment de quoi tu parles ;-; et pour finir...mon père a vraiment l'air de s'en foutre un peu, j'ai pas vraiment parler de ça avec lui surtout que je ne suis pas du genre à parler avec mon père...(un peu compliqué).

En tout cas merci pour soutiens, ça me fais vraiment chaud au cœur !

Avatar du membre
Foxtrot
Galet
Galet
Messages : 183
Enregistré le : 09 juin 2017 23:47
Localisation : France
Situation : Trans
Genre : Masculin
Pronoms : il

Re: Ma mère ne m'accepte pas // Religion, etc...

Message par Foxtrot » 04 janv. 2019 20:30

Je voulais dire est ce que tu lui as demandé ce qu'elle a pu lire et qu'il lui a fait changer d'avis xD peut être que tu devrais en parler avec ton père alors. Parfois, on découvre des alliés inattendus. Dans ma famille, je ne parlais jamais avec mon frère, on a toujours eu des différences, pas forcément violentes mais on s'ignorait mutuellement. C'est lui qui as accepté ma situation le plus rapidement, sans me demander de me "justifier " et maintenant on s'entend beaucoup mieux. Tu ne perds rien à essayer, surtout si tu es honnête, que tu prend le temps de lui expliquer ce que tu ressens et que tu écoutes ce qu'il a à dire.

Avatar du membre
Samuel38
Gravier
Gravier
Messages : 7
Enregistré le : 24 nov. 2018 15:43
Localisation : Grenoble
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui

Re: Ma mère ne m'accepte pas // Religion, etc...

Message par Samuel38 » 04 janv. 2019 20:42

Foxtrot a écrit :Je voulais dire est ce que tu lui as demandé ce qu'elle a pu lire et qu'il lui a fait changer d'avis xD peut être que tu devrais en parler avec ton père alors. Parfois, on découvre des alliés inattendus. Dans ma famille, je ne parlais jamais avec mon frère, on a toujours eu des différences, pas forcément violentes mais on s'ignorait mutuellement. C'est lui qui as accepté ma situation le plus rapidement, sans me demander de me "justifier " et maintenant on s'entend beaucoup mieux. Tu ne perds rien à essayer, surtout si tu es honnête, que tu prend le temps de lui expliquer ce que tu ressens et que tu écoutes ce qu'il a à dire.

Merci beaucoup pour tes conseils !

Guy
Gravier
Gravier
Messages : 29
Enregistré le : 08 juin 2018 14:46
Localisation : France
Situation : Trans
Genre : Garçon
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: Ma mère ne m'accepte pas // Religion, etc...

Message par Guy » 04 janv. 2019 22:18

Salut Samuel !

J'ai passé il y a quelques mois un CO auprès de ma famille, et j'ai eu le droit à des réflexions relié à la religion, comme toi (je suis de confession catholique).
Je ne vis pas la même chose que toi, mais j'espère t'aider un peu. Je suis désolé de lire que tu es rejeté à ce point et que tu risque beaucoup (rupture, insécurité :/). Je rejoint Foxtrot, parle avec ton père, voir d'autres proches, afin de sécuriser au mieux ta situation et d'avoir un soutien moral ;)

Je ne connais pas bien la religion protestante, voir pas du tout (j'imagine qu'il y a des ressemblances avec le catholicisme ... ;) ), mais à ce que je lis, ta famille, notamment ta mère, est très pratiquante. Elle a l'air de connaître le pasteur et d'autres pratiquants. Selon moi, dans mon impression, elle a peur de perdre "sa place" à l'église (/au temple ?) ou quelque chose comme ça. Elle s'imagine qu'on va la pointer du doigt, qu'on va lui dire qu'elle a mal fait son boulot de mère, qu'elle t'a mal éduqué, ... (c'est horrible ce que je dis et pourtant c'est ce qui se pense trop souvent :( ).

Comme je l'ai dit, je me suis pris des réflexions du style "Dieu t'a fait fille", "Dieu machin, Dieu dit ça, patati patata" "t'es catholique quand même". Mais plusieurs semaines après mon CO; et peu après que je l'ai fait auprès de ma sœur qui l'à extrêmement mal pris et qui est très pratiquante (...). Je pense qu'il y a une corrélation, que ma sœur a influencé ma mère qui essayait de comprendre avec son propre esprit et non avec la religion.

Je pense également que ma mère s'est dit après réflexion "je vais utiliser la carte de la religion pour argumenter, pour lui dire qu'il se trompe". C'était une passade selon moi, depuis un demi mois, ma mère commence un peu à utiliser le masculin en me parlant.

Peut-être que pour ta mère c'est un peu pareil ? En plus d'une peur liée à sa place de- croyante pratiquante connaissant du monde- mélangé à du -essayon d'argumenter à coup d'éducation religieuse- ... Et comme moi, ta mère parle d'influence de la société, qui viendrait contaminer notre cerveau. Si ce que tu ressent, tu le ressent depuis l'enfance, comment peut-tu être influencé ? (argument choc ^^)

Petite anecdote perso qui peut faire du bien : un jour j'ai parlé à un prêtre car je n'étais pas bien du tout (à cause d'une chose sans rapport avec la transidentité), je me suis présenté sous mon identité masculine (en expliquant la situation). ça se voyait qu'il était pas super d'accord avec ça et ouvert-là dessus (si j'ai bien compris il voit la transidentité comme une recherche identitaire), mais il n'a rien dit, ne m'a pas jeté du bureau, ou quoique ce soit. Il m'a écouté (sur ce qui n'allait pas), aidé, conseillé, et ne m'a pas genré. Comme quoi, même parmi le clergé, on trouve des personnes qui arrive a dépasser le discours religieux très fermé :)


Pour terminer, j'ai lu que tu avais écrit : (je reformule) : "je lui ai confirmé que j'étais trans". (Citation : '"être Transgenre était l'abomination du diable. Suite à ça elle m'a demandé si je l'étais, et pris au dépourvus j'ai dis oui"). Après renseignement, elle a appris ce qu'était la transidentité.

On s'identifie comme on veut tout ça tout ça. Je ne me considère pas comme étant trans, mais comme un garçon tout simplement. Quand j'ai fait mon CO a mes parents, j'ai été super clair : "je ne suis pas trans comme on peut l'entendre dans la société, je suis un garçon c'est tout". Ma mère a tout de suite acquiescer. Comme si "être un garçon "pas comme les autres" " était mieux (et fait moins peur) qu'être "trans".

Si tu dit à ta mère que tu es un garçon, que tu te considère pas comme trans ("malgré le fait que la société appelle ça "transidentité"", peut-être que ça lui fera moins peur, que la pilule passera mieux ? (j'espère ne pas te heurter). Accompagne-la aussi peut-être dans la documentation :) Je t'envoie une brochure qui déconstruit les idées reçues et qui explique le sujet. Je le trouve très bien et complet :
http://federation-lgbt.org/fichierUploa ... phobie.pdf

Je me permet un dernier conseil, j'hésite à le faire parce que c'est délicat. Si c'est déplacé, je le supprimerai. Pour l'instant ta mère prend pas super positivement la nouvelle. (Et j'en suis désolé). Pour ce qui est de ton projet de porter un enfant plus tard, est-ce que ça serai pas mieux d'attendre un peu avant d'en parler ? Surtout si dans l'esprit de ta mère, un homme c'est un mâle avec tels comportements, telles possibilités corporelles, ... Peut-être est-ce mieux de penser "chaque chose en son temps" ;) D'abord tes proches passent le cap "dissolution des stéréotypes et autres" puis, le reste :). Je sais que c'est douloureux :(


Courage et force à toi :)

Avatar du membre
Samuel38
Gravier
Gravier
Messages : 7
Enregistré le : 24 nov. 2018 15:43
Localisation : Grenoble
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui

Re: Ma mère ne m'accepte pas // Religion, etc...

Message par Samuel38 » 04 janv. 2019 22:41

Guy a écrit :Salut Samuel !

J'ai passé il y a quelques mois un CO auprès de ma famille, et j'ai eu le droit à des réflexions relié à la religion, comme toi (je suis de confession catholique).
Je ne vis pas la même chose que toi, mais j'espère t'aider un peu. Je suis désolé de lire que tu es rejeté à ce point et que tu risque beaucoup (rupture, insécurité :/). Je rejoint Foxtrot, parle avec ton père, voir d'autres proches, afin de sécuriser au mieux ta situation et d'avoir un soutien moral ;)

Je ne connais pas bien la religion protestante, voir pas du tout (j'imagine qu'il y a des ressemblances avec le catholicisme ... ;) ), mais à ce que je lis, ta famille, notamment ta mère, est très pratiquante. Elle a l'air de connaître le pasteur et d'autres pratiquants. Selon moi, dans mon impression, elle a peur de perdre "sa place" à l'église (/au temple ?) ou quelque chose comme ça. Elle s'imagine qu'on va la pointer du doigt, qu'on va lui dire qu'elle a mal fait son boulot de mère, qu'elle t'a mal éduqué, ... (c'est horrible ce que je dis et pourtant c'est ce qui se pense trop souvent :( ).

Comme je l'ai dit, je me suis pris des réflexions du style "Dieu t'a fait fille", "Dieu machin, Dieu dit ça, patati patata" "t'es catholique quand même". Mais plusieurs semaines après mon CO; et peu après que je l'ai fait auprès de ma sœur qui l'à extrêmement mal pris et qui est très pratiquante (...). Je pense qu'il y a une corrélation, que ma sœur a influencé ma mère qui essayait de comprendre avec son propre esprit et non avec la religion.

Je pense également que ma mère s'est dit après réflexion "je vais utiliser la carte de la religion pour argumenter, pour lui dire qu'il se
trompe". C'était une passade selon moi, depuis un demi mois, ma mère commence un peu à utiliser le masculin en me parlant.

Peut-être que pour ta mère c'est un peu pareil ? En plus d'une peur liée à sa place de- croyante pratiquante connaissant du monde- mélangé à du -essayon d'argumenter à coup d'éducation religieuse- ... Et comme moi, ta mère parle d'influence de la société, qui viendrait contaminer notre cerveau. Si ce que tu ressent, tu le ressent depuis l'enfance, comment peut-tu être influencé ? (argument choc ^^)

Petite anecdote perso qui peut faire du bien : un jour j'ai parlé à un prêtre car je n'étais pas bien du tout (à cause d'une chose sans rapport avec la transidentité), je me suis présenté sous mon identité masculine (en expliquant la situation). ça se voyait qu'il était pas super d'accord avec ça et ouvert-là dessus (si j'ai bien compris il voit la transidentité comme une recherche identitaire), mais il n'a rien dit, ne m'a pas jeté du bureau, ou quoique ce soit. Il m'a écouté (sur ce qui n'allait pas), aidé, conseillé, et ne m'a pas genré. Comme quoi, même parmi le clergé, on trouve des personnes qui arrive a dépasser le discours religieux très fermé :)


Pour terminer, j'ai lu que tu avais écrit : (je reformule) : "je lui ai confirmé que j'étais trans". (Citation : '"être Transgenre était l'abomination du diable. Suite à ça elle m'a demandé si je l'étais, et pris au dépourvus j'ai dis oui"). Après renseignement, elle a appris ce qu'était la transidentité.

On s'identifie comme on veut tout ça tout ça. Je ne me considère pas comme étant trans, mais comme un garçon tout simplement. Quand j'ai fait mon CO a mes parents, j'ai été super clair : "je ne suis pas trans comme on peut l'entendre dans la société, je suis un garçon c'est tout". Ma mère a tout de suite acquiescer. Comme si "être un garçon "pas comme les autres" " était mieux (et fait moins peur) qu'être "trans".

Si tu dit à ta mère que tu es un garçon, que tu te considère pas comme trans ("malgré le fait que la société appelle ça "transidentité"", peut-être que ça lui fera moins peur, que la pilule passera mieux ? (j'espère ne pas te heurter). Accompagne-la aussi peut-être dans la documentation :) Je t'envoie une brochure qui déconstruit les idées reçues et qui explique le sujet. Je le trouve très bien et complet :
http://federation-lgbt.org/fichierUploa ... phobie.pdf

Je me permet un dernier conseil, j'hésite à le faire parce que c'est délicat. Si c'est déplacé, je le supprimerai. Pour l'instant ta mère prend pas super positivement la nouvelle. (Et j'en suis désolé). Pour ce qui est de ton projet de porter un enfant plus tard, est-ce que ça serai pas mieux d'attendre un peu avant d'en parler ? Surtout si dans l'esprit de ta mère, un homme c'est un mâle avec tels comportements, telles possibilités corporelles, ... Peut-être est-ce mieux de penser "chaque chose en son temps" ;) D'abord tes proches passent le cap "dissolution des stéréotypes et autres" puis, le reste :). Je sais que c'est douloureux :(


Courage et force à toi :)
merci merci pour ton beau message. j'ai pas tout retenu, je trouve que tu as raison sur tout les points. J'en parle déjà au maximum de personne de confiance au cas ou, mais mon père ça reste compliqué. Ensuite c'est sur...que lui dire que je suis un homme elle pourrait mieux le prendre que si je lui dis que je suis "trans" mais à vrai dire j'en suis pas si sur, je connais ma mère et pour elle si j'ai pas des caratéristique physique d'homme...ça sera compliqué...je serais pas trop m'expliquer en faite T-T

et si le faite que j'ai dis à ma mère que je voulais des enfants...C'est principalement car elle me poser plein de question, me disais que dans une vie de couple, ça serais horrible pour des enfants et quand plus je pourrais pas adopter..enfin bref j'en suis venu à lui dire sans vraiment que c'était surement trop tôt.

enfin merci beaucoup et bonne soirée

Guy
Gravier
Gravier
Messages : 29
Enregistré le : 08 juin 2018 14:46
Localisation : France
Situation : Trans
Genre : Garçon
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: Ma mère ne m'accepte pas // Religion, etc...

Message par Guy » 05 janv. 2019 18:12

Je t'en prie, j'espère avoir pu t'aider un peu ;) Tant mieux si tu as déjà pu parler à d'autres personnes. Espérons qu'avec ton père ça évolue vers le positif, même si ça a l'air d'être difficile pour le moment (je ne sais pas comment tu t'entend avec lui en règle générale, ce qui peut jouer sur tout ça).
Hum je comprend par rapport à ta mère ... C'est moins difficile à entendre mais pour elle un homme est un mâle avec tous ses stéréotypes si je comprend bien. Après, si tu es mené par la suite à prendre de la T, possible que ça lui soit plus simple si elle dépasse pas tout ça.

Désolé d'avoir interprété si vite; tu as subi l'Interrogatoire quoi :/ Protège toi le plus possible, il y a des choses qui ne regarde que toi. Ce n'est pas parce que tu as fait ton CO que tu dois tout déballer, te mettre à nu. Tu peux dire que ça t'es personnel, ou que tu ne sais pas, ...

Ce qui m'embête c'est que tu dit qu'elle te mène une sorte de guerre : elle t'interdit de voir tes amis, te fait du chantage, ... ça fait écho à un passé pas chouette du tout pour moi, donc je ne sais pas si j'interprète normalement ou trop exagérément. Mais que tu sois en danger ou pas, est-ce que tu peux aller chez un proche, ou un ami (que ta mère considérerait -à tort ou à raison- comme ne connaissant pas ta transidentité), deux trois jours histoire de souffler ? ça vous ferait prendre du recul a tous les deux (surtout ta mère). Comment se positionne ton père par rapport à ces consignes strictes ?
Parfois aussi, aller parler à un psy puis faire un entretien avec un parent ou les deux, peut être utile dans bien des cas :)

Bonne soirée à toi ;)

Avatar du membre
Samuel38
Gravier
Gravier
Messages : 7
Enregistré le : 24 nov. 2018 15:43
Localisation : Grenoble
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui

Re: Ma mère ne m'accepte pas // Religion, etc...

Message par Samuel38 » 05 janv. 2019 20:36

Guy a écrit :Je t'en prie, j'espère avoir pu t'aider un peu ;) Tant mieux si tu as déjà pu parler à d'autres personnes. Espérons qu'avec ton père ça évolue vers le positif, même si ça a l'air d'être difficile pour le moment (je ne sais pas comment tu t'entend avec lui en règle générale, ce qui peut jouer sur tout ça).
Hum je comprend par rapport à ta mère ... C'est moins difficile à entendre mais pour elle un homme est un mâle avec tous ses stéréotypes si je comprend bien. Après, si tu es mené par la suite à prendre de la T, possible que ça lui soit plus simple si elle dépasse pas tout ça.

Désolé d'avoir interprété si vite; tu as subi l'Interrogatoire quoi :/ Protège toi le plus possible, il y a des choses qui ne regarde que toi. Ce n'est pas parce que tu as fait ton CO que tu dois tout déballer, te mettre à nu. Tu peux dire que ça t'es personnel, ou que tu ne sais pas, ...

Ce qui m'embête c'est que tu dit qu'elle te mène une sorte de guerre : elle t'interdit de voir tes amis, te fait du chantage, ... ça fait écho à un passé pas chouette du tout pour moi, donc je ne sais pas si j'interprète normalement ou trop exagérément. Mais que tu sois en danger ou pas, est-ce que tu peux aller chez un proche, ou un ami (que ta mère considérerait -à tort ou à raison- comme ne connaissant pas ta transidentité), deux trois jours histoire de souffler ? ça vous ferait prendre du recul a tous les deux (surtout ta mère). Comment se positionne ton père par rapport à ces consignes strictes ?
Parfois aussi, aller parler à un psy puis faire un entretien avec un parent ou les deux, peut être utile dans bien des cas :)

Bonne soirée à toi ;)
Bonsoir,

Justement, hier c'était vraiment la guerre, du coup je suis partie chez un ami. Elle, elle à appeler une ami et du coup quand je suis revenu le soir, j'était calme et elle aussi. Puis la semaine je suis pas chez moi donc on pourras soufflé. Mon père...il dit rien comme d'habitude donc je sais pas vraiment ce qu'il pense. Et oui je dois reprendre un rendez-vous chez mon Psy mais c'est pas hyper simple, à chaque fois j'ai des empêchement ou autre.

Merci à toi, bonne soirée ;)

Apeiron
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 287
Enregistré le : 24 oct. 2017 08:53
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : M
Pronoms : il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
État civil : Oui

Re: Ma mère ne m'accepte pas // Religion, etc...

Message par Apeiron » 06 janv. 2019 12:51

Guy a écrit : Petite anecdote perso qui peut faire du bien : un jour j'ai parlé à un prêtre car je n'étais pas bien du tout (à cause d'une chose sans rapport avec la transidentité), je me suis présenté sous mon identité masculine (en expliquant la situation). ça se voyait qu'il était pas super d'accord avec ça et ouvert-là dessus (si j'ai bien compris il voit la transidentité comme une recherche identitaire), mais il n'a rien dit, ne m'a pas jeté du bureau, ou quoique ce soit. Il m'a écouté (sur ce qui n'allait pas), aidé, conseillé, et ne m'a pas genré. Comme quoi, même parmi le clergé, on trouve des personnes qui arrive a dépasser le discours religieux très fermé :)

Merci pour l'anecdote.
Je vais parfois parler à des prêtres - notamment après des humiliations sociales mais je n'ai pas encore osé aborder le sujet de la transidentité.
Je pense néanmoins avoir trouvé la bonne église pour le faire à Paris.
C'est l'église de la trinité dans le 9ème. Je sens que le clergé y est particulièrement ouvert (et les prêtres sont jeunes en plus).
Je suis déjà allé parlé à un au Printemps dernier et j'ai été heureusement surpris de son accueil. Il m'a invité à l'office même si non-baptisé et touché le crâne en signe de bénédiction. Là je suis retourné à la messe le 23 décembre et même impression. Beaucoup de sincérité dans la manière de prêcher.

Sinon je voulais dire que ce n'est pas parce qu'on naît dans une famille athée qu'on est mieux accepté. Je ne me sens pas accepté par ma mère (encore moins compris) et pourtant elle est anti-religieuse et anti-cléricale (contrairement à moi qui suis dans une recherche de spiritualité justement). Elle est très fermée.

C'est une des grandes erreurs de l'époque moderne de croire que la religion est la source de tous les problèmes, il y a confusion : la religion bien comprise n'est pas l'obscurantisme. Résultat d'une mauvaise interprétation des lumières et de Marx ce rejet en bloc de toute foi et de toute forme de spiritualité. C'est regrettable car c'est pourtant essentiel dans la vie d'un individu et particulièrement d'un individu qui souffre, ça peut sauver.
J'en ai vraiment marre de cette époque qui se fait fort de ridiculiser toute forme de spiritualité sans même prendre la peine de s'interroger sur le contenu et l'origine de la foi ni de chercher la leur. Tous ces gens qui se croient "critique" en rejetant la spiritualité et qui sont juste standardisés et vidés de toute aura.

Je me rappelle les paroles de Jean-Paul II qui disait : "N'ayez pas peur".

Répondre