La dysphorie évolue ?

Astuces, questionnements et conseils pour passer au masculin sans aide médicale
Répondre
Killian5
Galet
Galet
Messages : 110
Enregistré le : 24 déc. 2019 10:03
Situation : Trans
Genre : Homme féminin
Pronoms : il iel
Hormoné : Oui

La dysphorie évolue ?

Message par Killian5 » 17 sept. 2020 14:31

Coucou !
Une question existentielle.

Vous avez toujours eu le même niveau de dysphorie ou bien ça fluctue ?
Pour ma part plus j'avance dans ma transition moins je supporte certains trucs, j'ai l'impression d'un retour en arrière.
Par exemple au début je n'envisageais pas de chirurgie génitale et maintenant j'y pense régulièrement.
C'est juste pour savoir si mon expérience est commune.
(J'ai entendu un youtubeur dire que selon lui le genre ne peut pas fluctuer, c'est la dysphorie qui fluctue ; il est enbyphobe mais ça m'a fait réfléchir).
Bonne journée!

Dag
Gentil Modo
Gentil Modo
Messages : 668
Enregistré le : 30 déc. 2018 18:12
Situation : Trans
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Prénom : Oui
État civil : Oui

Re: La dysphorie évolue ?

Message par Dag » 17 sept. 2020 15:22

Hello,

Je pense que c'est assez courant et qu'il y a tout un tas de raisons différentes pour ça:
- si on effectue une transition médicale et/ou sociale, on va peut-être diminuer ou supprimer certaines choses qui nous posaient problème: par exemple on change de prénom, on fait une mammec... Du coup, d'autres choses qui nous semblaient plus anecdotiques, moins importantes, plus lointaines en perspectives ou dont n'avions pas pris conscience peuvent prendre en importance en proportion, comme par exemple le besoin d'une chirurgie génitale.
- un peu dans le même esprit, à force de travailler dessus, on peut mieux cerner des choses, on peut devenir plus assuré, savoir ce qui nous pose problème et ce qu'on veut faire pour y remédier.

De façon général, on passe sa vie à changer et à se construire, et donc aussi dans le domaine du genre, de comment on le perçoit et de comment on le fait transparaître.

Avatar du membre
L'OursonQueer
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 474
Enregistré le : 22 déc. 2016 17:17
Localisation : 44
Situation : Trans
Genre : Masculin-Queer
Pronoms : Il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
État civil : Oui
Contact :

Re: La dysphorie évolue ?

Message par L'OursonQueer » 17 sept. 2020 20:06

Hello Killian5 !
Personnellement oui, ma dysphorie a évolué entre pré-T et maintenant. J'ai terminé ma transition et n'ai plus de dysphorie. Mais sinon même quand j'en avais, ça bougeait (en intensité selon les jours ou bien sur ce qui me rendait dysphorique). Par exemple, je faisais une fixette sur ma voix et mon torse au début/pré transition, puis quand j'ai eu ces changements j'ai commencé à buguer sur mes hanches ou mon manque de pilosité.
Je rejoins Dag sur ce qu'il dit, on change sans cesse, trans ou cis, dysphorie ou pas. Ça me paraît compliqué de ne jamais changer.

(Bon et sinon je te confirme bien que le genre peut fluctuer ! ;) Gamin je me voyais/ressentais plutôt sans genre, puis arrivé à l'adolescence j'ai basculé plutôt sur un genre mec binaire et maintenant c'est plutôt queer/masculin.)

Apeiron
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 468
Enregistré le : 24 oct. 2017 08:53
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : M
Pronoms : il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
État civil : Oui

Re: La dysphorie évolue ?

Message par Apeiron » 19 sept. 2020 08:34

A mon sens, le meilleur moyen de faire passer la dysphorie c'est le temps comme l'ont dit les autres, mais surtout le fait d'oser faire des choses nouvelles (dans tous les domaines) cela change le regard sur soi, la rencontre avec des personnes qui t'acceptent et te valorisent dans des milieux différents et "open". Dans mon cas, le fait de fréquenter des milieux artistiques et un peu "underground" me guérit de ma dysphorie.

Avatar du membre
PauSG
Gentil Modo
Gentil Modo
Messages : 1719
Enregistré le : 30 oct. 2016 22:56
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : Mec trans
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
État civil : Oui
Contact :

Re: La dysphorie évolue ?

Message par PauSG » 21 sept. 2020 08:57

Je ne suis pas vraiment fan du terme de dysphorie, mais je dirais que mon point de confort évolue avec le temps. Il y a des choses qui me rendaient dingue avant le début de ma transition (comme certaines zones de mon corps un peu trop grasses à mon goût) et aujourd'hui je ne peux pas dire que je les adore mais elles en me gêne plus vraiment.

A l'inverse pendant très longtemps je n'ai eu aucune envie de faire une opé génitale, et plus le temps passe plus d'y réfléchis sérieusement.

Comme l'a dit Dag, je pense que cette évolution constante est vraie pour tout le monde (c'est pour ça que les gens changent de métier, de coupe de cheveux, de lieu de résidence, etc.). On est juste sûrement plus attentifs à ces petites variations de ressenti au niveau de notre genre parce qu'on a pris l'habitude d'y penser.
Le blog de mon parcours: http://transboiramble.blogspot.fr/

Répondre