Je parle

Astuces, questionnements et conseils pour passer au masculin sans aide médicale
j3r3mix
Galet
Galet
Messages : 171
Enregistré le : 08 mars 2021 18:29
Localisation : IdF
Situation : Trans
Genre : M
Pronoms : il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
Chirurgie génitale : Oui
Prénom : Oui
État civil : Oui

Re: Je parle

Message par j3r3mix » 16 nov. 2021 21:05

J’étais dans la même situation que John au moment de mon CO : majeur et indépendant vis-à-vis des parents. Pour ma part, j’ai tâté le terrain avant par moyens détournés, pour avoir une idée de leur opinion sur la question… même si l’historique familial avait déjà laissé quelques indices. Quand je parle de « moyens détournés » c’était p.ex. laisser tourner la tv/radio quand il y avait un sujet relatif à la commu LGBT+. Les réactions de certains ont été si parlantes que j’ai jugé plus safe pour moi d’attendre.

Une fois que tu sauras où tu mets les pieds, tu verras si tu peux effectivement leur parler en toute sécurité de voir un.e endocrinologue. Allez courage (y)

Avatar du membre
a_psalm_for_no_one
Galet
Galet
Messages : 218
Enregistré le : 25 juin 2019 20:53
Localisation : Hauts-de-France
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il
Hormoné : Oui
Prénom : Oui
État civil : Oui

Re: Je parle

Message par a_psalm_for_no_one » 16 nov. 2021 23:22

J'étais dans une situation davantage similaire à la tienne quand je l'ai annoncé à mes parents alors je vais te partager comment ça s'est passé.

D'abord, j'étais plus âgé que toi, j'avais dix-huit ans, j'allais sur mes dix-neuf ans. Je savais avoir besoin d'une transition médicale depuis longtemps mais l'angoisse m'empêchait d'en parler à mes parents. J'ai alors commencé par laisser des petits indices çà et là, notamment ne pas me raser les jambes, me couper les cheveux courts, m'habiller chez les mecs et me genrer au masculin. C'est resté comme ça durant plusieurs années où je me prenais uniquement des remarques parce que je ne prenais pas soin de moi (refus de me raser). Ça venait surtout de mon père, ma mère n'en avait pas grand chose à faire et je pense qu'elle avait compris le message que je passais même si elle n'a rien dit en particulier. Il y avait eu des signes durant mon enfance que là aussi mes parents ont ignoré (ou mis sur le compte d'autres problèmes que j'avais) et adolescence notamment les noms masculins que je me donnais sur les jeux et que mes parents avaient vus mais ils n'ont pas non plus percuté.

Bref, ça a été des années et des années de petits signes çà et là et de tentatives de savoir ce qu'ils pensaient de tout ça. Ça a été compliqué sur ce dernier point car je ne suis pas d'accord avec la représentation mainstream faite de nous, alors je ne pouvais pas les asseoir devant un reportage ou une vidéo youtube si je savais que moi-même j'allais être en désaccord avec la plupart des propos... Mais ça c'est propre à moi, peut-être que dans ton cas ça pourrait être une bonne piste.

Les tentatives de savoir ce que mes parents pensaient de tout ça, c'est surtout ma sœur qui s'y consacraient et mes parents ont fini par dire que quoi qu'il arrive ils accepteront. Mais j'ai quand même entendu un an, un an et demi après qu'ils aient dit ça pour enfin admettre mes besoins à ma mère.

Je l'ai fait dans un contexte assez particulier: j'avais des règles très douloureuses et irrégulières, j'étais bourré à la codéine contre la douleur, cloué au lit durant une semaine à chaque fois. En rentrant d'une échographie de contrôle, ma mère a commencé à parler des options que j'avais pour essayer de mieux maîtriser mes douleurs dues aux règles et de but en blanc j'ai dit que je voulais une hystérectomie et un changement de sexe et que ce n'était pas une blague ni une décision prise à la légère.

Voilà en gros comment ça s'est passé. Ma mère l'a annoncé à mon père quelques semaines plus tard quand ils étaient tous les deux en vacances car il allait avoir plus de mal à l'accepter. Ma mère, elle, ça ne l'avait pas étonnée et elle était déjà assez renseignée sur le sujet. Mon père a effectivement eu davantage de mal et pendant longtemps on n'en a pas parlé, j'ai débloqué la situation en lui envoyant un pavé par SMS quelques mois après le début de mon traitement hormonal.

L'annoncer à mes parents s'est donc très bien passé mais j'ai passé plusieurs années à tâter le terrain pour m'assurer que ça allait justement bien se passer. J'ai attendu un certain relâchement notamment chez mon père catholique pour vraiment sauter le pas. Si je n'avais pas perçu ce relâchement, je n'aurais pas pris de risques alors que je dépendais encore financièrement d'eux.
სიბნელეს გაჭრის სხივი. კარგად ვარ, სულ ამას ვიტყვი.
და შენ როგორ ხარ?...

Zozo1205
Gravier
Gravier
Messages : 16
Enregistré le : 14 nov. 2021 18:05
Situation : Trans
Genre : Masculin
Pronoms : Il

Re: Je parle

Message par Zozo1205 » 18 nov. 2021 00:18

Merci de vos réponses je vais essayer de tâter le terrain

Apolline
Gravier
Gravier
Messages : 2
Enregistré le : 21 nov. 2021 21:02
Situation : Trans
Pronoms : elle

Re: Je parle

Message par Apolline » 21 nov. 2021 21:08

Juste un message pour te soutenir... Les doutes peuvent être lourds à porter, et peuvent de grignoter petit à petit. Ce n'est pas évidement. Donc courage dans ta "transition complète" !

Zozo1205
Gravier
Gravier
Messages : 16
Enregistré le : 14 nov. 2021 18:05
Situation : Trans
Genre : Masculin
Pronoms : Il

Re: Je parle

Message par Zozo1205 » 25 nov. 2021 08:45

Merci

Répondre