Peur, questionnement

Astuces, questionnements et conseils pour passer au masculin sans aide médicale
Répondre
Ren
Gravier
Gravier
Messages : 1
Enregistré le : 06 juin 2021 12:53
Situation : En questionnement
Pronoms : Il

Peur, questionnement

Message par Ren » 06 juin 2021 12:56

Bonjour,
C'est dur pour moi d'écrire tout ce que je vais dire mais je sais que j'en ai besoin

Aujourd'hui j'ai 18 ans, je sais que c'est l'âge où on se cherche car on ne s'est pas qui ont est mais ma dysphorie dure depuis a peu près 2/3 ans.
Au début ce n'était "rien" comme douleur mais je laissais ça de côté et je passais à autre chose.

Puis un jour j'ai rencontré un ami qui m'a aidé à trouver un binder car il m'a dit que ça me ferait du bien et le jour où j'ai essayé le binder, je l'ai mis presque tous les jours (bien sûr je me suis fait engueuler et j'ai bien appris quel était le risque et comment l'utiliser)
Aujourd'hui je ne le porte presque plus car j'ai appris que pour l'opération on pourrait me dire non à cause du binder si il était mal tout ça (je l'ai acheté dans une vraie boutique en ligne)

Enfin bref, car je sais que je veux faire l'opération pour ne plus avoir de "poitrine".
Comme je disais la douleur de la dysphorie n'était rien avant mais plus le temps passe et plus j'en souffre (je pense qui fait partie des raisons de ma dépression et de ma tachycardie)
J'ai énormément de choses à raconter mais je pense que pour mon premier message je devrai ne pas tout détailler.

Aujourd'hui mes amis et ma copine m'appellent tous par un prénom que j'ai choisi et ils me donne des pronoms masculins.
La raison pour laquelle j'écris maintenant c'est parce que je m'inquiète de la réaction de ma mère. Quand je lui ai annoncé que j'aimais les filles elle a eu du mal à accepter mais elle m'avait dessuite pris dans les bras

Mais en ce moment elle a eu beaucoup de problèmes (séparations, perdu un bébé, problème d'argent,...)
Donc je ne sens vraiment pas de lui dire ce que je ressens envers moi-même.
Peut-être qu'elle a déjà des soupçons car je ne rien de féminin (sauf le maquillage mais ça pour moi c'est de l'art donc impossible d'arrêter) et quand je vais au magasin je vais en premier au rayon homme.

Sans cesse elle me fait des commentaires comme "mais laisse pousser tes cheveux comme avant", "maquille-toi plus féminine", "met des bijoux, des robes" enfin voilà quoi...

Je ne sais vraiment pas quoi faire en ce moment donc j'aimerais savoir vos opinions ou des conseils à me sentir même juste plus masculin.

Je m'excuse si mes phrases se mélanges ou n'ont pas de sens ou même beaucoup trop long...
Bonne journée / soirée à vous

John
Galet
Galet
Messages : 216
Enregistré le : 13 juin 2020 22:18
Situation : Trans
Genre : Non Binaire
Pronoms : il ou elle
Suivi psy : Oui
Prénom : Oui

Re: Peur, questionnement

Message par John » 06 juin 2021 14:38

Bonjour et bienvenue parmi nous

As-tu un suivi psy, qui pourrait t'aider? Tu parle de tachycardie et de dépression, es-tu bien suivi de ce côté là? Trouver une personne neutre avec qui discuter de tout ça pour essayer au moins de mettre les bons mots dessus pourrait être bénéfique. Si tu es au lycée, peut-être l'infirmière scolaire, par exemple, ou un professeur en qui tu as confiance, si parler à ta mère est trop difficile.

Sinon, pour ce qui est de te sentir mieux, ou "plus masculin" comme tu dis, il faut que tu te fasses confiance, que tu fasses des choses qui te font te sentir bien.
Je vais te donner un exemple con mais j'ai acheté un t-shirt à motif floral dans un magasin pour homme, et même si quand je le porte, ça détruit tout mon passing, moi ça me fait me sentir super euphorique. L'image que j'ai de moi-même dans ce t-shirt est hyper positive. Alors oui, c'est d'autant plus compliqué de faire comprendre aux autres qu'on est trans, surtout si on rentre pas dans le schéma binaire/stéréotype. Mais se forcer c'est aussi risquer de prendre de mauvaises décisions.

Sinon, arrêtez-moi si je me trompe mais pour en revenir à cette histoire de binder, s'il est à la bonne taille, que tu fais une pause toutes les 8h max et dors pas avec, et positionne correctement ta poitrine dedans (donc pas vers le bas), y'a pas de raison que ça empêche quoi que ce soit. Le risque par rapport à l'opération c'est surtout que ta peau soit distendue et que donc le résultat soit moins "joli".

Dag
Gentil Modo
Gentil Modo
Messages : 1070
Enregistré le : 30 déc. 2018 18:12
Localisation : Paris
Situation : Trans
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Prénom : Oui
État civil : Oui

Re: Peur, questionnement

Message par Dag » 06 juin 2021 18:18

Ren a écrit :
06 juin 2021 12:56
Puis un jour j'ai rencontré un ami qui m'a aidé à trouver un binder car il m'a dit que ça me ferait du bien et le jour où j'ai essayé le binder, je l'ai mis presque tous les jours (bien sûr je me suis fait engueuler et j'ai bien appris quel était le risque et comment l'utiliser)
Aujourd'hui je ne le porte presque plus car j'ai appris que pour l'opération on pourrait me dire non à cause du binder si il était mal tout ça (je l'ai acheté dans une vraie boutique en ligne)
John a écrit :
06 juin 2021 14:38
Sinon, arrêtez-moi si je me trompe mais pour en revenir à cette histoire de binder, s'il est à la bonne taille, que tu fais une pause toutes les 8h max et dors pas avec, et positionne correctement ta poitrine dedans (donc pas vers le bas), y'a pas de raison que ça empêche quoi que ce soit. Le risque par rapport à l'opération c'est surtout que ta peau soit distendue et que donc le résultat soit moins "joli".
Si tu achètes un binder de bonne qualité, qu'il est à ta taille et que tu respectes les précautions d'usage (limiter le port à 8h consécutives, ne pas le porter tous les jours et faire des pauses...), les risques d'abîmer ta peau en vue d'une opération sont limités.
Et même si ta peau est distendue, il n'y a pas de raison que l'on refuse de t'opérer. Il y a plein de causes possibles pour une peau distendue ou abîmées, à commencer par l'âge et les variations de poids.

Avatar du membre
BreizhTea
Gravier
Gravier
Messages : 27
Enregistré le : 06 mai 2021 13:22
Localisation : Rennes
Situation : Trans
Genre : non-binaire
Pronoms : iel_ellui
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Prénom : Oui

Re: Peur, questionnement

Message par BreizhTea » 07 juin 2021 09:24

Je n'ai pas vraiment de conseils à donner niveau famille, j'ai coupé presque tout lien avec la mienne bien avant de commencer la transition (pour plein de raisons, je ne vais pas m'étaler).

Pour ce qui est de se sentir plus masculin :

Concernant le binder, je ne vais pas répéter ce qui a déjà été dit. ;)

Certains styles de maquillage "femboy" sont orientés "garçons/hommes qui veulent se maquiller" cela pourrait peut-être t'aider ?

Je porte le kilt : c'est un vêtement masculin avec tout le confort d'une jupe. Et en plus comme c'est très queer comme concept (une jupe pour homme) ça met ma fluidité de genre totalement à l'aise. Peut-être un compromis possible entre ta mère qui te réclame des robes etc. et toi qui as besoin de te sentir masculin ? (Par contre je préviens, c'est un budget !! )

Il existe des bijoux masculins : là encore, peut-être un compromis entre les injonctions maternelles et le besoin d'exprimer ton identité de genre.

En tout cas, bon courage. C'est super compliqué comme situation de devoir jongler entre les injonctions des personnes dont on dépend pour sa survie (nourriture, logement...) et ses propres besoins pour son bien-être et sa santé mentale.
Allez viens faire des galettes bretonnes, allez allez allez !

John
Galet
Galet
Messages : 216
Enregistré le : 13 juin 2020 22:18
Situation : Trans
Genre : Non Binaire
Pronoms : il ou elle
Suivi psy : Oui
Prénom : Oui

Re: Peur, questionnement

Message par John » 07 juin 2021 10:48

+1 à tout ce que dit Breizh :D

Avatar du membre
sashameau
Galet
Galet
Messages : 103
Enregistré le : 16 janv. 2020 07:05
Localisation : Normandie
Situation : Trans
Genre : masculin-demiboy
Pronoms : il-iel
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Prénom : Oui

Re: Peur, questionnement

Message par sashameau » 10 juin 2021 01:36

Hello !

Pour en rajouter à ce qui a déjà été dit, tu peux aussi essayer le packing ? Après tout dépend de ce que tu estimes être "masculin", pour ma part les concepts de féminité/masculinité sont assez abstraits, ou du moins difficiles à définir concrètement (à mon sens, que ce soit pour les fringues, le maquillage, les bijoux n'ont rien de genré).
Cela dit, comme j'ignore quelle(s) partie(s) du corps te rendent le plus dysphorique, je vais me baser sur ce que j'ai lu/entendu pour te conseiller :

• pour la taille tu peux opter pour des chaussures plus hautes, une coupe de cheveux plus volumineuse ou des couvres-chef ;
• pour la pilosité faciale tu as l'huile de ricin et le minoxidil ;
• pour la voix tu peux trouver pleins de vidéos sur YouTube d'exercices qui permettent de la faire baisser un peu ;
• pour les hanches tu peux te tourner vers des chemises droites, faire blouser tes hauts pour "exagérer" tes hanches de manière volontaire (et faire en sorte que ça soit vu comme tel), ou vers des pantalons plus larges type cargos, treillis, sarouels, perso je ne porte que ça, après c'est une question de goût..

Enfin voilà, j'espère t'avoir apporté quelques idées. En tout cas je trouve courageux de ta part de faire passer le bien-être de ta maman avant le tien, même si ça paraît important que tu penses aussi à toi.
Je t'envoie un max de courage !

Répondre