Films, courts-métrages et séries

Actualités, médias et festivals en rapport avec les transidentités
En ligne
Avatar du membre
VaV19
Galet
Galet
Messages : 141
Enregistré le : 14 nov. 2016 18:48
Localisation : Belgique
Situation : Trans
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
Chirurgie génitale : Oui
État civil : Oui

Re: Films, courts-métrages et séries

Message par VaV19 » 22 mai 2018 14:09

"GIRL" j'ai vu l'interview de l'acteur principal au journal tv mais j'ai raté le moment description du film... Tout ce que je sais c'est que ça raconte l'histoire d'une jeune fille transgenre qui veut devenir danseuse étoile et qu'il a été bien accueilli au festival de Canne.
Voilà le lien de la bande annonce: https://youtu.be/apA__J_SRNQ
Le plus important ce n'est pas de réussir sa vie, mais de ne pas la rater (y)

Avatar du membre
Raph
Galet
Galet
Messages : 172
Enregistré le : 14 nov. 2016 13:05
Localisation : Rennes
Situation : Trans
Pronoms : Il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
État civil : Oui
Contact :

Re: Films, courts-métrages et séries

Message par Raph » 18 juil. 2018 09:22

J'ai commencé par hasard à regarder la série "Gypsy" sur Netflix. C'est globalement l'histoire d'une psy qui commence à immiscer de façon creepy dans la vie de certain-e-s de ses patient-e-s. Son enfant, qui est un personnage secondaire dans l'histoire, est peut-être trans, et c'est abordé de temps en temps, notamment sous l'angle de l'acceptation par les parents.
Il n'y a qu'une saison pour le moment, je regarderai la saison 2 quand elle sortira (je suppose qu'il y en aura une mais j'ai pas vérifié) pour voir où ils vont avec cette thématique.

Limule
Gravier
Gravier
Messages : 31
Enregistré le : 14 août 2018 18:03
Localisation : Bordeaux
Situation : Trans
Genre : Masculin
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
État civil : Oui

Re: Films, courts-métrages et séries

Message par Limule » 29 août 2018 15:59

Bande annonce d'un film d'une réalisatrice iranienne "Il ou Elle" (They en vo), Anahita Ghazvinizadeh, vu sur le Monde :

> https://youtu.be/k1SPNJlJ9hU

+ d'infos : https://www.festival-cannes.com/fr/films/they

enguerran
Caillou
Caillou
Messages : 56
Enregistré le : 03 mai 2018 19:15
Localisation : Rouen
Situation : Trans
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui

Re: Films, courts-métrages et séries

Message par enguerran » 30 août 2018 20:44

le film "romeos" , allemand je crois, a pour perso principal un jeune FTM (en début de parcours, seulement hormoné) qui doit faire son service civique. tous les jeunes sont logés ensemble dans des dortoirs , mais il arrive a passer inaperçu , se fait des amis, tombe amoureux, puis se fait "démasquer" et a donc quelques ennuis mais globalement c'est un film plutôt positif (dans le sens pas de séance de larmes a prévoir).

je ne sais pas s'il l'acteur est trans. Ni si le film est réaliste, quand je l'ai vu j'y connaissais pas grand chose. mais ca m'a enlevé la merde que j'avais dans les yeux.

tremtrem
Caillou
Caillou
Messages : 54
Enregistré le : 04 juil. 2018 14:29
Situation : Trans
Pronoms : _

Re: Films, courts-métrages et séries

Message par tremtrem » 30 août 2018 22:32

Romeos ? C'est parce que le personnage en porte un la plupart du temps dans le film et met ses vêtements par-dessus son binder. On le voit au moins une fois à moitié nu sans le binder avant qu'il le remette.
Un binder ça résoud pas toujours ta dysphorie quand tu es en partie nu, sans le binder (tu peux pas le porter tout le temps, des fois on a besoin de respirer) ou qu'on risque de voir ton binder... ^^' et pour moi, perso, c'est une souffrance additionnelle de devoir le porter et trouver des moments/endroits discrets où l'enlever par mesure de précaution en risquant de me faire emmerder.
Et « sans trop de résultats », c'est un peu gros, la différence elle se voit très bien (parce que s'il est pas plat avec, ouin pour moi*), c'est pas parce qu'on te demande de te déshabiller et que tu veux pas que le binder marche pas, c'est précisément parce qu'il marche que tu veux pas être sans. Surtout qu'à la base il cherche à cacher qu'il est trans, il peut pas juste dire « désolé, je ne veux pas me déshabiller parce que je suis trans et que blablabla ».
(Quant à la veste, bah on a juste le droit de garder sa veste et l'autre mec paraissait louche de prime abord à sa façon de parler et d'interagir, alors il se méfiait simplement sans plus et on peut se sentir protégé par ses vêtements dans ce genre de situations.)
Il est aussi plusieurs fois avec juste un t-shirt (ou machin comme un t-shirt à manches longues).
* ça me fait super bizarre parce que j'ai le même problème, j'ai vraiment pas envie d'enlever mon binder ou les vêtements par-dessus en public, j'utilise des vêtements pour cacher que j'ai en plus la taille très fine, etc. et ça me fait un peu mal de penser qu'on pourrait penser que si on sait pas que j'ai un binder, alors je « cache ma poitrine sans trop de résultats »... je veux dire, il est totalement plat avec, ok on peut aussi avoir la cage thoracique concave, mais là c'est un autre problème et pas la norme :p

tremtrem
Caillou
Caillou
Messages : 54
Enregistré le : 04 juil. 2018 14:29
Situation : Trans
Pronoms : _

Re: Films, courts-métrages et séries

Message par tremtrem » 31 août 2018 21:46

En fait selon ta souplesse et le matériel du binder (et pas avec un underwork, hein, là non), tu peux enfiler un binder court ou long facilement même en le passant par au-dessus. Je fais ça avec mon binder lezloveboat et celui de GC2B... par contre le underwork est trop difficile à mettre et enlever et trop douloureux, j'ai arrêté de le porter. J'ai jamais trop réussi à comprendre comment des gens arrivaient à l'enfiler par le bas même en le voyant. Fin du HS général :)

Avatar du membre
nifeto
Caillou
Caillou
Messages : 72
Enregistré le : 16 nov. 2016 15:47
Situation : Trans
Pronoms : il

Re: Films, courts-métrages et séries

Message par nifeto » 09 févr. 2019 10:38

Mercredi 13 février sur la chaine 6ter
A 21 H Série "De Max à Maxine" (3 épisodes) :
Depuis deux ans, Vicky élève seule ses deux enfants, Max et Lily. Séparée de leur père, Steven, qui leur rend visite un week-end sur deux, Vicky fait tout pour que ses enfants soient heureux. Cependant Max subit un mal-être très important depuis des années : il est né dans le mauvais corps et pense qu'il a toujours été une fille. Tandis que sa mère essaye de tout faire pour qu'il se sente bien, son père a plus de mal à accepter cette situation qu'il pensait passagère. Malgré tout, Max est prêt à se faire appeler Maxine coûte que coûte...
"Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve."
Antoine de St Exupéry

Avatar du membre
PauSG
Gentil Modo
Gentil Modo
Messages : 1591
Enregistré le : 30 oct. 2016 22:56
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : Mec trans
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
État civil : Oui
Contact :

Re: Films, courts-métrages et séries

Message par PauSG » 21 févr. 2019 14:22

J'ai vu sur le replay Canal+ la série "Hippocrate" avec Louise Bourgoin notamment qui suit des internes à l'hopital (je vous raconte pas toute l'histoire c'est pas hyper pertinent).
Dans cette série, il y a plusieurs persos de patient FtM, notamment un récurrent, joué par Shawn Delair, un acteur trans.
Je trouve qu'il y a du bon et du mauvais dans la façon dont ils traitent cette histoire. En même temps les médecins sont friendly, genrent bien le perso, etc (sauf un à un moment, qui se fait défoncer du coup par un autre médecin), mais à côté de ça plein de fausses infos sont données. Par exemple, il est plusieurs fois mentionné le fait que la testo rend agressif. Les infos données sur le CEC sont plutôt fausses, et l'aspect médical me semble complètement tiré par les cheveux. Le mec en question est à l’hôpital pour sa mammec, déjà ils lui ont complètement retiré les tétons, et ce n'est pas clair dans la série qu'il y a des opés qui permettent de les garder. Ensuite le mec a tout un tas de complications qui me paraissent absolument improbables. Si des médecins/infirmiers regardent, je veux bien votre avis.
L'autre point qui m'a saoulé c'est qu'ils parlent des patients tout le temps en disant "les FtoM", ils n'utilisent jamais aucun autre mot (par exemple le terme trans n'est jamais prononcé.
Ca véhicule aussi des clichés bizarre, par exemple après être remis de son opé, le mec demande à rester à l’hôpital parce qu'il a peur de retourner dehors, et ils insistent sur le fait que "c'est fréquent chez les FtoM".

Bref je trouve que c'est pas top, et c'est dommage qu'ils aient fait l'effort de prendre un acteur trans, pour ne pas faire de recherche et dire des idioties.

Je préviens aussi au cas ou que la série est assez réaliste, donc on voit du sang/des sutures etc. Si vous êtes sensibles à ce genre de choses évitez peut être de a visionner. Je la déconseille aussi aux personnes qui vont bientôt avoir leur mammec, comme l'histoire avec le patient trans est un truc un peu catastrophe, à mon avis autant éviter.
Le blog de mon parcours: http://transboiramble.blogspot.fr/

Avatar du membre
The best
Galet
Galet
Messages : 184
Enregistré le : 14 nov. 2016 13:04
Localisation : 31
Situation : Trans
Genre : masculin
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
État civil : Oui

Re: Films, courts-métrages et séries

Message par The best » 22 févr. 2019 09:37

dans la série "demain nous appartient" un personnage trans MTF apparaît :D
il y a eu un épisode aussi dans la série "SAM" une enfant qui voulait être un homme :D

Avatar du membre
Pyth
Galet
Galet
Messages : 110
Enregistré le : 29 août 2018 15:02
Localisation : Marseille
Situation : Trans
Genre : M
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Chirurgie génitale : Oui
Prénom : Oui
État civil : Oui

Re: Films, courts-métrages et séries

Message par Pyth » 23 févr. 2019 15:33

PauSG ça m'a fait beaucoup de bien de lire ton message sur Hippocrate. Cette série m'a mis vraiment mal à l'aise, exactement pour les mêmes raisons. Les complications improbables surtout, ça véhicule l'idée que c'est une opé hyper dangereuse, alors que bon le risque majeur c'est la nécrose des tétons, or les tétons ils les lui ont retirés...
Y a aussi le moment où un mec arrive pour être hospitalisé pour une mammec, et là il se met à raconter par le menu toute sa vie à l'interne, depuis sa petite enfance... complètement invraissemblable.
Si je me souviens bien ils avaient l'air mélanger plusieurs opé ensemble, je crois même qu'à un moment ils parlent de "l'opération de changement de sexe", et ensuite on comprend que ce qu'ils entendent par là en fait c'est une mammec et une hysté : ça entretient encore l'idée qu'on se "transforme" d'un coup en faisant tout en même temps...

Répondre