Nathan, Free as a bird

Actualités, médias et festivals en rapport avec les transidentités
Répondre
Apeiron
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 696
Enregistré le : 24 oct. 2017 08:53
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : M
Pronoms : il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
État civil : Oui

Nathan, Free as a bird

Message par Apeiron » 04 mars 2022 13:40

Hello,

Je me suis offert ce documentaire très dur moralement - mais essentiel de mon point de vue - sur Viméo.
Je voulais le voir depuis longtemps. Il raconte l'histoire d'un homme trans belge ayant recours à l'euthanasie suite à son insatisfaction à l'égard de sa transition.
J'avais été très touché à l'annonce de sa mort par les médias en 2013.
J'ai été surpris par l'aspect très humain, festif et amical de ses derniers jours.
Son leg post-mortem à sa mère - qui pourtant l'a déprécié et renié - est admirable.

Je vous laisse le lien si vous voulez le voir (attention, ça expire bientôt)
https://vimeo.com/ondemand/nathanfreeas ... yReferer=1

N'hésitez pas si vous voulez parler du documentaire.

Avatar du membre
camille59
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 354
Enregistré le : 13 août 2020 15:23
Localisation : valenciennes
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Prénom : Oui
État civil : Oui

Re: Nathan, Free as a bird

Message par camille59 » 04 mars 2022 20:31

L'euthanasie carrement ? 😮
Ouah c'est raide quand même.
De quoi passer un bon weekend dis donc ! 😅
Charles Ingalls a toujours raison...

Apeiron
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 696
Enregistré le : 24 oct. 2017 08:53
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : M
Pronoms : il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
État civil : Oui

Re: Nathan, Free as a bird

Message par Apeiron » 04 mars 2022 21:33

Pour recontextualiser : c'est un fait divers déjà ancien (2013) qui avait fait pas mal parler à l'époque.
Personnellement cela m'avait beaucoup touché et les débats sur la question de l'euthanasie en EMC sont l'un de mes rares bons souvenirs de ma courte expérience d'enseignant (en classes entières car sinon ça fait dix ans en cours particuliers) car c'est une thématique qui suscite des questionnements sensibles et profonds.
Il y a une phrase de Maurice Blanchot dans L'apocalypse déçoit que je répétais souvent à mes élèves : "La vie ne doit pas être préférée aux raisons de vivre".

Sinon, je peux comprendre que ta réponse découle d'un effet de surprise donc je ne t'en tiens pas rigueur mais j'espère que passé l'étonnement premier, tu te rendras compte que son ton est pour le moins un peu déplacé. Nathan est quelqu'un avec beaucoup de courage et capable d'amour envers ses parents qui ont pourtant été très durs avec lui.

J'ai voulu partager ici l'itinéraire tragique de cet homme mais aussi la beauté de la fin de sa vie qui s'est fait dans la dignité, l'amitié et en accord avec lui-même. Merci de respecter cela, son courage et la bienveillance des gens qui ont contribué à ce documentaire.

Avatar du membre
camille59
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 354
Enregistré le : 13 août 2020 15:23
Localisation : valenciennes
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Prénom : Oui
État civil : Oui

Re: Nathan, Free as a bird

Message par camille59 » 05 mars 2022 14:00

Je suis d'accord avec toi chacun fait ce qu'il veut comme il l'entend et je n'ai pas vu le reportage et je ne compte pas le voir d'ailleurs je pense que ça sera trop raide pour moi quand même.
Je me suis renseigné un peu sur son histoire du coup car ça a titillé ma curiosité et j'ai vu que ça n'avait pas l'air d'être le top niveau familial. Je ne savais pas non plus que l'euthanasie était légale dans certains pays sur la base de souffrance psychique incurable. Je me demande d'ailleurs à quel moment on considère ces souffrances comme incurables..
Enfin ça me pose beaucoup de question j'avoue je ne sais pas trop quoi penser.
Personne n'est à la place de nathan donc voilà..ça me laisse perplexe un peu.
Peut etre qu'il aurai été possible de rattraper ses opérations..ou alors un trauma psy plus profond. Franchement je ne sais pas.
Vrai sujet de société en tout cas 👍
Charles Ingalls a toujours raison...

Apeiron
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 696
Enregistré le : 24 oct. 2017 08:53
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : M
Pronoms : il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
État civil : Oui

Re: Nathan, Free as a bird

Message par Apeiron » 05 mars 2022 22:48

En réalité c'est aussi une souffrance physique : il est partiellement incontinent et sa phallo lui provoque des douleurs d'après ce que j'ai compris.
Personnellement je trouve plutôt bien que la souffrance psychique puisse être prise en compte dans sa dimension absolue et irrémédiable plutôt que condamner une personne à vivre comme un zombie et à se suicider elle-même avec les risques que cela représente et le poids de la culpabilité (ce qu'il explique dans le reportage).

Killian5
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 291
Enregistré le : 24 déc. 2019 10:03
Situation : Trans
Genre : homme soja
Pronoms : il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
Prénom : Oui

Re: Nathan, Free as a bird

Message par Killian5 » 06 mars 2022 10:48

Je crois que c'est trop tard pour le voir, j'essayerai de le trouver ailleurs. Je ne peux donc pas donner mon avis dessus par contre je suis en profond désaccord avec toi sur l'euthanasie dans ce genre de cas. ça coûte moins cher en terme de politiques de santé, d'éducation etc de tuer les membres non productifs de la société plutôt que les soigner et changer la société. Serait-il mort si sa mère l'avait aimé ?

Apeiron
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 696
Enregistré le : 24 oct. 2017 08:53
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : M
Pronoms : il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
État civil : Oui

Re: Nathan, Free as a bird

Message par Apeiron » 06 mars 2022 21:32

Difficile d'envisager d'autres cas de figure que celui pour lequel il a fait.
Mais effectivement, le suicide résulte toujours d'une conjecture de différents éléments : on se suicide rarement pour une seule chose je pense, c'est une accumulation d'éléments qui fait pencher la balance en défaveur de la vie.

Répondre