Anxiété lié à la T

Les différents traitements et leurs effets
Avatar du membre
Raph
Galet
Galet
Messages : 161
Enregistré le : 14 nov. 2016 13:05
Localisation : Rennes
Situation : Trans
Pronoms : Il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
État civil : Oui
Contact :

Re: Anxiété lié à la T

Message par Raph » 12 juil. 2017 20:31

Coucou,

Moi j'ai mis 4 ans à décider si je voulais ou non prendre de la testo. ça date pas mal du coup je ne me souviens pas bien de tout, mais il me semble que j'avais peur d'avoir une calvitie, d'avoir des poils partout et de prendre un traitement régulier. J'ai pris de la testo pendant 2 ans, ensuite j'ai arrêté pendant 2 ans parce que j'arrivais plus à me piquer et que certains effets du traitement ne m'allaient plus. Après 2 ans de réflexion j'ai recommencé à en prendre, là ça fait 2 ans et demi que j'ai repris je crois, et tout va bien. J'ai mes cheveux qui reculent et des poils partout dans le dos et sur les fesses, mais en fait c'est plus vraiment un soucis, parce que par rapport au positif que ça m'apporte de prendre des hormones, ça ne me pose plus vraiment de problèmes. Je pense que j'avais vraiment besoin de ces deux ans où j'avais arrêté, et où j'étais barbu et que j'avais mué, du coup je passais tout le temps au masculin et j'ai pu réfléchir calmement à ce que je voulais faire au niveau hormones, sans avoir la pression de ne "passer" qu'une fois sur deux.
J'avais peur de prendre un traitement régulier sur le long terme, parce qu'à une époque c'était quelque chose de très angoissant pour moi de devoir faire des choses régulières, mais maintenant au contraire c'est un petit rituel de me piquer toutes les deux semaines.

Sur tes questions concernant la sexualité avec un dicklit, perso c'était un des effets que j'attendais impatiemment, et je suis toujours un peu déçu que le mien n'ai pas poussé beaucoup (enfin c'est aussi lié à la forme de mes grandes lèvres qui le cachent beaucoup trop par rapport à ce que j'aimerais, et du coup si j'écarte pas les jambes, on voit pas trop de différence avec avant la testo), mais bon, c'est pas non plus un truc qui m'obsède au quotidien, et je garde en tête l'idée que je ferai peut-être une méta ou quelque chose comme ça un jour. Au niveau sexe, je crois que mes orgasmes sont un peu différents, et par rapport à avant la testo, mon dicklit est moins désagréablement sensible quand il a beaucoup été tripoté, alors qu'avant c'était vite très désagréable et irrité.

Avatar du membre
Gankey
Caillou
Caillou
Messages : 72
Enregistré le : 09 juil. 2017 16:41
Localisation : Normandie / Lille
Situation : Trans
Genre : NB Masculin
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: Anxiété lié à la T

Message par Gankey » 13 juil. 2017 09:54

Oui, c'est ce que je me dis. Actuellement, je ne pense pas vouloir prendre de la testo à vie. Un traitement à vie ne me tente qu'à moitié mais comme tu dis, je pense que le temps joue aussi beaucoup sur nos décisions.

Au jour d'aujourd'hui, je sais que c'est ce dont j'ai besoin, j'arrêterai peut être dans 1 ou 2 ans et on verra ensuite où ça nous mènera....
Je trouve ça rassurant de voir qu'on se construit tous progressivement et tranquillement.

jo.han
Caillou
Caillou
Messages : 58
Enregistré le : 13 juin 2017 03:07
Localisation : Montpellier
Situation : Trans
Genre : Neutre-Masculin
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
État civil : Oui

Re: Anxiété lié à la T

Message par jo.han » 20 sept. 2018 14:38

Salut Gankey,

Le temps a passé et je suis dans la même situation que toi il y a un an.
Je ne veux pas que mon clito pousse. J’ai une sexualité lesbienne à laquelle je tiens. C’est à dire qu’au lit je me sens fille. Je me définis donc comme lesbien.
Je suis ftx (peut-être c’est pas à jour dans mon profil je sais plus).
Alors j’essaie de me renseigner au mieux avant de peut-être prendre de la T.
Est-ce que tu es content de ton dicklit, de la taille qu’il fait ? Combien il a pris au bout de 3/6/8 mois ? Si tu te souviens évidemment.
Aussi je pense prendre de la T genre moins de six mois, juste avoir la voix et une chouilla les cartilages épaissis...
Je sais très bien que ça dépend des gens mais avoir la réponse de quelqu’un comme moi ça me ferait beaucoup de bien. Je suis assez stressé et angoissé à ce propos.
Merci d’avance et belle journée !

Sergei
Gentil Modo
Gentil Modo
Messages : 278
Enregistré le : 12 nov. 2016 11:22
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : il

Re: Anxiété lié à la T

Message par Sergei » 20 sept. 2018 19:32

Il y a ce topic qui traite de l'évolution du dicklit : viewtopic.php?f=18&t=955

Avant de commencer à prendre de la testostérone, il faut bien comprendre que les effets de la testo ne sont pas "à la carte" ("je veux tel effet mais pas tel autre effet"). C'est un lot avec des avantages et des inconvénients. A vous de décider s'il y a plus d'avantages que d'inconvénients en fonction de votre situation. Si vous n'êtes pas prêt à assumer la prise d'hormones, il est plus prudent de ne pas en prendre.

Comme pour les hommes cisgenres, la taille du sexe n'est pas universelle. Ça varie en fonction de chaque individu, les comparaisons sont donc inutiles. Le clitoris évolue de quelques centimètres sous testostérone mais rien de bien folichon (pas de pénétration possible).

jo.han
Caillou
Caillou
Messages : 58
Enregistré le : 13 juin 2017 03:07
Localisation : Montpellier
Situation : Trans
Genre : Neutre-Masculin
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
État civil : Oui

Re: Anxiété lié à la T

Message par jo.han » 24 sept. 2018 11:16

Je sais que ce n’est pas à la carte c’est écrit sur tous les topics.
Ce que je souhaitais c’était l’avis de quelqu’un comme moi un an après. Est-ce qu’il s’y est habitué, comment a-t-il vécu la prise d’hormones. Même si on n’a pas la meme évolution exactement. Ça je le sais.
Donc je pense être sur le bon topic...
Il est vrai que je ne me suis pas très bien exprimé j’étais assez stressé d’écrire là dessus et qu’on me dise que je n’écris pas au bon endroit... Pourtant j’ai cherché. Je trouve ça difficile d’écrire au bon endroit. Désolé.
Et en plus je n’arrive même pas à aller voir les view topic qui ne sont pas des liens. Et là ce n’est pas le sujet de débattre de ça... dur dur ^^ Surtout quand on est stressé de base. Mais je me doute que c’est relou pour les modos aussi et merci pour votre taf !

jo.han
Caillou
Caillou
Messages : 58
Enregistré le : 13 juin 2017 03:07
Localisation : Montpellier
Situation : Trans
Genre : Neutre-Masculin
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
État civil : Oui

Re: Anxiété lié à la T

Message par jo.han » 24 sept. 2018 11:18

Sur la plupart des topics on parle de la taille du dicklit pour des gens qui veulent le voir grossir. Très rares sont les trans qui n’en veulent pas...

jo.han
Caillou
Caillou
Messages : 58
Enregistré le : 13 juin 2017 03:07
Localisation : Montpellier
Situation : Trans
Genre : Neutre-Masculin
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
État civil : Oui

Re: Anxiété lié à la T

Message par jo.han » 24 sept. 2018 11:24

:oops: Ah en fait si c’est un lien désolé

Mais j’ai déjà été sur ce topic et c’est pas à cet endroit que j’avais envie d’écrire.

Avatar du membre
Gankey
Caillou
Caillou
Messages : 72
Enregistré le : 09 juil. 2017 16:41
Localisation : Normandie / Lille
Situation : Trans
Genre : NB Masculin
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: Anxiété lié à la T

Message par Gankey » 17 nov. 2018 13:11

Bonjour,

Pour te répondre @Jo.han: Mon dicklit a poussé tranquillement et je suis assez content parce qu'il est pas "super gros". Clairement quand je suis nu on peut voir la petite tête de mon dicklit. Mais comme dit ma partenaire on dirait un bijoux dans son étui.
Du coup, en terme de taille j'en suis content. Pas pus gros pour moi c'est sûr.

En terme de sexualité. Très sincèrement, c'est réapprendre à se toucher. Les débuts sont un peu... plus "difficile" parce que tu as simplement plus l'habitude en fait ce sont des nouvelles sensations qui débarquent. Faut les apprivoiser. Mais en réalité, si tu prends le temps et que tu redécouvres ton plaisir progressivement, personnellement je n'ai pas en réalité vu de différence, avant et après T.

A savoir, j'aime être pénétré et du coup, bah la T n'a pas changé ce fait là non plus.

J'arrive après la bataille mais j'espère que ça pourra t'aider

Avatar du membre
Gankey
Caillou
Caillou
Messages : 72
Enregistré le : 09 juil. 2017 16:41
Localisation : Normandie / Lille
Situation : Trans
Genre : NB Masculin
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: Anxiété lié à la T

Message par Gankey » 21 avr. 2019 20:16

Tant mieux !! Parce que moi c'était pareil. Je voyais partout les personnes qui voulaient un dicklit plus gros mais pas de témoignage sur leur angoisse qu'il soit trop gros justement.

Je pense que c'est normal d'avoir hâte quand on en a envie ! Moi aujourd'hui je suis super content d'être sous T (même si je pense que je vais pas tarder. C'est un autre sujet :P). Et je regrette pas du tout la pousse de mon dicklit. Même si comme je disais plus haut. Je suis aussi content qu'il soit pas super super grand de base.

Si jamais tu veux en parler hésite pas à me mp ;)

Bonne continuation

jo.han
Caillou
Caillou
Messages : 58
Enregistré le : 13 juin 2017 03:07
Localisation : Montpellier
Situation : Trans
Genre : Neutre-Masculin
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
État civil : Oui

Re: Anxiété lié à la T

Message par jo.han » 24 juin 2019 01:27

Hey !

Bon mon message va peut-être pas être rassurant mais moi aussi j’angoisse et j’ai besoin de le partager. Je suis hyper content d’avoir trouvé ce topic en tous cas, les autres sont moins adaptés et parle de trop de choses différentes.
Je suis sous T depuis onze jours. Alors faut prendre en compte que j’angoisse facilement et que j’ai pas eu le temps de me faire à mon nouveau corps. Je suis un peu dégoûté parce que ça fait cinq ans que j’ai transitionné, c’était super compliqué pour moi de passer à l’acte et ma médecin m’a prescrit un quart de dose d’ampoule ce qui est très peu, dans l’idée de juste me faire passé la barrière physique parce que tout était trop dans le mental. Elle m’avait dit que ça n’allait vraiment pas changé grand chose. Pourtant mon clito a déjà pris quelques millimètres significatifs (il doit faire huit quand il n’a pas d’afflux sanguin). J’essaie de me dire que c’est comme les seins à l’adolescence et qu’il faut s’y faire. Mais là ce soir je flippe. J’ai peur de m’être trompé. J’essaie de me dire qu’il faut du temps pour s’habituer.
Moi aussi je me sens meuf au pieu et ça me fait une sorte de dysphorie inversée. Je prends de la T à cause du mégenrage. J’ai passé l’année à me convaincre que je pouvais ressembler à un garçon sans être un agresseur, que je pouvais être beau, délicat. Parce qu’on ne peut pas prendre de la T juste pour se conformer. Faut en avoir envie. Je suis à présent prêt à tous les changements, sauf le clito qui grossit (et de perdre ma voix de chant même si la mue est évidemment un des avantages considérables...). Et sa pousse soudaine, au bout de deux jours et ça continue, ça me fait peur. J’avais essayé de me projeter un peu et de me dire que ça allait le faire. La plupart du temps ça va, mais y a des bas. Faut savoir que j’ai aussi des pensées intrusives pas cool du tout avec les pénis (dégoût fort). Et j’en ai du coup avec mon clito qui grossit et des phobies d’impulsion que je ne citerai pas parce que trash.
J’ai aussi peur d’avoir un sexe qui n’existe pas dans les représentations sociales. Je suis célibataire depuis deux ans depuis ma mammectomie, que voulais pour le coup. Du coup pas évident d’être valorisé, validé. J’ai vraiment peur de passer pour freak. Heureusement j’ai des ami•es qui m’entourent pas mal et à qui je peux en parler facilement et qui sont hyper gentils. Je pense en effet que c’est plus difficile pour nous que pour elleux.
Je te conseille cette brochure qui m’a beaucoup aidé et parlé, ça s’appelle Garçon délicat. On la trouve sur internet.
Concernant les sensations. J’ai un peu de mal à me masturber en ce moment parce que je squatte chez des potes. J’emménage bientôt chez moi et j’ai hâte. Je trouve quand même le moyen de me toucher un peu parce que j’ai peur de ne plus me reconnaître dans 15 jours. De ce que j’ai observé, j’ai eu un premier orgasme très intense et agréable. Ma manière de me branler à un peu changé déjà. Mais je retrouve des petits trucs d’avant. Mais les cercles par exemple deviennent compliqués. Et j’ai toujours eu une sexualité trop bien, avec des orgasmes multiples, genre vraiment la grosse chance. Eh ben là j’ai galéré à avoir un deuxième orgasme, notamment en terme d’excitation. Je crois que ça ne m’est jamais arrivé mais les conditions pour me toucher n’étaient pas bonnes. Et puis faut réapprendre. Mais j’ai aussi un peu peur que ça ressemble plus aux personnes à penis qui ont du mal à venir plus d’une fois.
Je parviens aussi à ejaculer mais là impossible de dire si y a changement car pas du tout les conditions pour tester ^^
Voilà. Globalement je sais que ce n’est pas rassurant mais j’ai moi aussi besoin d’être rassuré et d’écrire. J’ai néanmoins essayé d’être précis sur mes sensations et mon vécu. Et il faut bien que tu te dises que j’en prends depuis seulement onze jours et que je n’ai pas pu m’habituer vraiment. Et c’est hyper logique que ça me fasse peur. Mais ça ne serait pas illogique que je m’y fasse, notamment si mes futur•es partenaires me valorisent. Je pense que le fait de trouver une ou des personnes avec qui faire du sexe et qui m’aiment va changer beaucoup beaucoup de choses dans mon acceptation.
Maintenant je pense sincèrement que je vais continuer vu que j’ai le seul effet indésirable irréversible... autant avoir les autres.
Autre info je suis également FtX mais choisi une socialisation masculine après des années d’épuisement et le début d’une formation d’éduc à la rentrée et la peur de ne pas passer (a juste titre).
Voilà dans tous les cas plein de belles énergies, on va y arriver. :)

Répondre