Appréhension

Les différents traitements et leurs effets
Répondre
San
Gravier
Gravier
Messages : 32
Enregistré le : 19 janv. 2021 23:23
Localisation : France
Situation : Trans
Genre : En questionnement
Pronoms : Il

Appréhension

Message par San » 01 juil. 2022 01:38

Bonsoir à tous,
Ce message à pas vraiment de but réel, en réalité je sens juste que j'angoisse un peu alors il fallait que j'arrive à m'exprimer.
Alors voilà, j'ai 18 et un peu plus, je sais que je suis trans depuis que j'ai 16 ans. Une partie de ma famille savent que je suis trans, mes amis le savent tous et commencent doucement à m'appeler par le bon prénom et les bons pronoms ( un peu compliqué pour certains..)
Mon dossier pour le changement de prénom et d'état civil est presque fini mais je suis toujours en pleine hésitation si je fais les deux en même temps ou pas.
Je suis passé chez le psychiatre, rendez vous sans problème, j'ai eu mon papier. Je suis passé chez le médecin pour avoir ce que je devais contrôler à la prise de sang avant le rendez vous avec l'endo, rendez vous prit pour la fin de l'année qu'au final j'ai réussi à avancer.
Je sais que j'ai besoin des hormones, en 2 ans et demi ma dysphorie atteint la limite de ce que je peux supporter, avoir mes règles tout les mois n'est plus une possibilité pour moi sans me dire que bientôt ça sera fini.
Évidement j'ai peur des changements que sa implique, j'ai peur et à la fois j'ai hâte, ce que je redoute le plus c'est la calvitie et l'acné, un peu le changement du visage et que j'arrive pas à me reconnaître mais je sais que ça arrivera lentement et que j'aurais le temps de m'habituer.
J'ai aussi hâte, d'avoir enfin peut être de la barbe, de plus devoir exagéré pour avoir un bon passing, peut être penser à une autre coupe de cheveux parce qu'on m'appellera monsieur même si ils sont pas super court. De plus avoir l'impression de pas faire assez homme comparait aux hommes cis.
Mais ma mère le sait toujours même si je pense qu'elle se doute fortement, je parle de moi au masculin, elle sait que j'aime bien quand on m'appelle monsieur, je traîne en boxer chez moi, insiste sur le masculin quand elle me corrige. Après qu'elle pense que j'aille jusque là je sais pas. Je fais peut être les choses à l'envers, sûrement, elle a pas mal de chose à gérer et je me débrouille tout seul mais j'ai pas envie de lui rajouter ça. Pourtant va falloir que je le fasse, dans un plus d'un mois je serais passé chez l'endo.
Et puis à la fois y a cette angoisse, se doute que je sais totalement infondé mais je peux pas m'empêcher de me demander si je fais pas une immense connerie. Alors que je sais que c'est complètement con, j'ai jamais été aussi bien que les premières fois qu'on m'a appelé monsieur, que maintenant que je vis en tant qu'homme et que j'ai arrêté d'essayer de correspondre sans coller à ce qu'on attendait de moi. J'ai jamais retrouvé autant le goût pour les fringues depuis qu'ils m'ont permis d'avoir un bon passing. J'ai jamais été aussi heureux que le jour où j'ai changé de sous vêtements pour des masculins, tellement euphorique pour juste ça, le même genre quand j'ai mit mon binder la première fois et qu'enfin j'étais totalement plat.

Je vais mieux depuis que je sais, depuis que j'ai avancé vers cette transition sociale et en quelque sorte cette transition avec moi même. Je commence à arrêter de dire mon deadname quand on me demande mon prénom
J'ai lu tout les effets je pense de la testo, les changements d'humeur, l'acné, la rétention d'eau que je risque de faire dans le visage, les muscles, la calvitie, la transpiration qui change, etc
Et pourtant j'angoisse à mort alors je remets tout en question, je sais pertinemment que c'est ce dont j'ai besoin
J'imagine que c'est normal pour ceux qui sont passé par là?
Si vous pouviez aussi me parler des effets de la testo, je suis renseigné mais lire des témoignages supplémentaires me rassurer je crois
Merci

Avatar du membre
L'OursonQueer
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 822
Enregistré le : 22 déc. 2016 17:17
Localisation : 44
Situation : Trans
Genre : Masculin-Queer
Pronoms : Il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
État civil : Oui
Contact :

Re: Appréhension

Message par L'OursonQueer » 01 juil. 2022 12:07

Salut @San !
San a écrit :
01 juil. 2022 01:38
Et puis à la fois y a cette angoisse, se doute que je sais totalement infondé mais je peux pas m'empêcher de me demander si je fais pas une immense connerie. [...] Et pourtant j'angoisse à mort alors je remets tout en question, je sais pertinemment que c'est ce dont j'ai besoin
J'imagine que c'est normal pour ceux qui sont passé par là ?
Tu t’apprêtes à passer une « grosse » étape. C’est parfaitement normal de stresser, d’avoir des doutes à ce moment là. Même en sachant que c’est ce dont tu as besoin pour être bien, ça reste au contraire plutôt sain de se questionner sur ça.

San a écrit :
01 juil. 2022 01:38
Évidement j'ai peur des changements que sa implique, j'ai peur et à la fois j'ai hâte, ce que je redoute le plus c'est la calvitie et l'acné, un peu le changement du visage et que j'arrive pas à me reconnaître mais je sais que ça arrivera lentement et que j'aurais le temps de m'habituer.
Comme tu l'as écrit, ça ne va pas se faire en 1 jour, tu auras le temps de voir les changements arriver et t'y habituer. Et si jamais tu te rends compte que ça ne te plait pas, que quelque chose te gêne, il y a toujours moyen de stopper le traitement ou de passer sur un dosage moindre.

San a écrit :
01 juil. 2022 01:38
Mais ma mère le sait toujours même si je pense qu'elle se doute fortement, je parle de moi au masculin, elle sait que j'aime bien quand on m'appelle monsieur, je traîne en boxer chez moi, insiste sur le masculin quand elle me corrige. Après qu'elle pense que j'aille jusque là je sais pas. Je fais peut être les choses à l'envers, sûrement, elle a pas mal de chose à gérer et je me débrouille tout seul mais j'ai pas envie de lui rajouter ça. Pourtant va falloir que je le fasse, dans un plus d'un mois je serais passé chez l'endo.
Le coming out n'est pas obligatoire, après si tu prends de la T, il va y avoir un moment où les changements commenceront à bien se voir et où ta mère risque de poser des questions. Après dans l'immédiat si tu ne sens pas prêt de lui en faire un, ça peut être repoussé à plus tard. Tu as encore de la marge.

San a écrit :
01 juil. 2022 01:38
Si vous pouviez aussi me parler des effets de la testo, je suis renseigné mais lire des témoignages supplémentaires me rassurer je crois.
Tu peux jeter un coup d'œil dans la section "Présentation et Parcours" du forum, certains membres y parlent plus en détails de leurs évolution avec la T (je pense à @Ange1818 notamment).

Rapidement me concernant (après, je tiens à rappeler que les effets et leurs intensités varient selon les gens) :

J'ai débuté avec l'Androtardyl, puis vers 3,5 ans de THS, je suis passé sur du Nébido (ça fera 4 ans à la fin du mois).

Le premier changement a été le dicklit, puis la voix et la pilosité corporelle (jambes, cuisse, ventre, etc.). Tous ces changements se sont accentués au fil des mois / années. J'ai eu des règles trèèèès légères le premier mois (alors que j'en avais des trèèèès abondantes avant), puis je ne les ai plus jamais eu. J'ai eu de l'acné lors du premier trimestre du traitement, puis ça s'est calmé tout seul (sauf pour le dos, mais c'était dû au binder). J'ai toujours toute ma touffe de cheveux. Il y a juste la texture qui a changé, et ma ligne de cheveux qui a reculé pour une implantation plus "masculine".

Pour le reste des changements (répartition des graisses, musculature, pilosité faciale), ça s'est fait dans le temps.

j3r3mix
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 314
Enregistré le : 08 mars 2021 18:29
Localisation : IdF
Situation : Trans
Genre : M
Pronoms : il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
Chirurgie génitale : Oui
Prénom : Oui
État civil : Oui

Re: Appréhension

Message par j3r3mix » 02 juil. 2022 14:36

Le premier changement a été le dicklit, puis la voix et la pilosité corporelle (jambes, cuisse, ventre, etc.). Tous ces changements se sont accentués au fil des mois / années. J'ai eu des règles trèèèès légères le premier mois (alors que j'en avais des trèèèès abondantes avant), puis je ne les ai plus jamais eu. J'ai eu de l'acné lors du premier trimestre du traitement, puis ça s'est calmé tout seul (sauf pour le dos, mais c'était dû au binder). J'ai toujours toute ma touffe de cheveux. Il y a juste la texture qui a changé, et ma ligne de cheveux qui a reculé pour une implantation plus "masculine".

Pour le reste des changements (répartition des graisses, musculature, pilosité faciale), ça s'est fait dans le temps.
Hello, effectivement c'est un saut dans l'inconnu, pcq même si on se renseigne, comme dit précédemment les effets varient d'une personne à l'autre. On ne sait pas comme l'entourage va réagir non plus, mais on transitionne pour soi-même ;)

Le kiki a été le premier à changer pour moi aussi, en taille et en sensibilité... avec la libido qui a grimpé en flèche ça faisait un combo sympa^^ Libido et je suis devenu moins frileux aussi, plus vite chaud quoi.

Puis la voix a commencé à baisser, et la pilosité ben sur le corps oui ça s'est développé relativement vite. Je précise le corps pcq pour le visage, j'ai dû prendre mon mal en patience. L'acné est venue bien plus facilement que la barbe lol.

Ça a pris plus de temps, comme la répartition des graisses. Je ne parle pas des règles pcq je les faisais sauter avec une pilule préT, et elles ne sont jamais revenues quand je l'ai arrêtée pour commencer la testo.

Killian5
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 291
Enregistré le : 24 déc. 2019 10:03
Situation : Trans
Genre : homme soja
Pronoms : il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
Prénom : Oui

Re: Appréhension

Message par Killian5 » 03 juil. 2022 14:46

C'est normal d'angoisser d'un changement pareil. Cela dit une fois dedans on angoisse que ça ne change pas assez vite...
Le premier changement c'est un mal de gorge, ensuite le clitoris qui grossit progressivement. Passé l'euphorie du premier mois, je suis passé par une phase difficile où j'attendais avec frustration les changements trop lents à mon goût (je dirais que le début des premiers changements significativement visibles - voix, visage - ça a mis 6 mois). La première année je passais énormément de temps à me scruter (je m'étais jamais autant regardé à ma première puberté). Le plus gros soulagement a été au 8eme mois quand mon visage a changé. C'était un gros cap de franchi. Au final on s'habitue vite, et ça passe plus vite qu'on le croit. Une pote trans m'avait conseillé de prendre tout mon corps en photo avant, pour évaluer les changements effectués quand on a l'impression que rien n'avance. J'ai aussi utilisé une appli pour mesurer ma voix et voir la courbe descendre au fil des mois.

Vu ton âge il te reste du temps avant la calvitie. L'acné je me lave au savon de Marseille et ça aidait.
Sur le fait de reconnaître son visage : ce changement n'arrive pas du jour au lendemain (me prendre en photo de temps en temps m'aidait à process ça) et rétrospectivement après deux ans quand je regarde les anciennes photos c'est maintenant que je ne me reconnais pas.

j3r3mix
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 314
Enregistré le : 08 mars 2021 18:29
Localisation : IdF
Situation : Trans
Genre : M
Pronoms : il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
Chirurgie génitale : Oui
Prénom : Oui
État civil : Oui

Re: Appréhension

Message par j3r3mix » 03 juil. 2022 20:08

Killian5 a écrit :
03 juil. 2022 14:46
La première année je passais énormément de temps à me scruter (je m'étais jamais autant regardé à ma première puberté). Le plus gros soulagement a été au 8eme mois quand mon visage a changé. […] Une pote trans m'avait conseillé de prendre tout mon corps en photo avant, pour évaluer les changements effectués quand on a l'impression que rien n'avance.
J’avoue j’arrêtais enfin d’éviter les miroirs pour guetter les changements, mais à trop se regarder on ne voit rien. De la même façon mes collègues, que je voyais au quotidien, ne remarquaient pas les changements de suite contrairement à mes proches que je voyais moins régulièrement. Eux à chaque visite ou appel téléphonique tiquaient :lol:

Par contre je n’aurais jamais passé le cap des photos/enregistrements pré-T :?

Répondre