Influence des hormones, de l'activité, et de l'alimentation sur le corps

Les différents traitements et leurs effets
Répondre
-kyria-
Gravier
Gravier
Messages : 12
Enregistré le : 13 août 2021 06:59
Localisation : BEUZEVILLE
Situation : Trans
Genre : Non binaire
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Prénom : Oui

Influence des hormones, de l'activité, et de l'alimentation sur le corps

Message par -kyria- » 18 sept. 2021 07:20

Bonjour,

Auriez vous des infos svp (p.ex un PDF assez simple de vulgarisation) expliquant l'interaction et l'influence entre les différentes hormones (oestrogènes, progestérone, prolactine, et testosterone) sur la répartition et le stockage des sucres et des graisses ?

Je vous explique le fond de ma question. Je suis non-binaire ftx et j'hésite à tenter une prise de T à un dosage inférieur à celui considéré comme relevant d'un micro dosage. En effet, je ne veux pas qu'à terme, mon corps finisse par devenir binaire.

J'ai actuellement un taux de testo à 0,3 n/l. Et j'aimerais pouvoir comprendre si un taux à 2 n/l (voire 2,5 au grand max) influencerait ou non la manière dont les macronutriments se répartissent en moi ?

J'ai entendu dire par ailleurs que la prise de T ne changeait pas le catabolisme cellulaire d'une personne née fille. Dans quelle mesure est-ce vrai, et cela peut il avoir un rôle dans le stockage des macro ?

Une autre question svp. Auriez-vous un PDF à me recommander expliquant l'influence de l'alimentation lors d'un parcours ftx ?

Enfin, une toute dernière question. Un kiné m'a recommandé (après ma chirurgie du torse) de faire une quarantaine de pompes, en appui, penché en oblique sur un meuble (j'ai un souci de poignet). C'est ce qu'une quarantaine de ces proto-pompes, si elles sont faites tous les jours, peuvent avoir un réel résultat ?
Et y a t il des exercices de ce type (vite fait bien fait), qui permettent d'éviter l'accumulation des sucres au niveau des cuisses, des hanches, voire des fesses ? (Autant si je prenais de la T que si je n'en prenais pas)

Merci à vous (y)

John
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 491
Enregistré le : 13 juin 2020 22:18
Situation : Trans
Genre : Non Binaire
Pronoms : il ou elle
Suivi psy : Oui
Prénom : Oui

Re: Influence des hormones, de l'activité, et de l'alimentation sur le corps

Message par John » 18 sept. 2021 08:43

Je saurais pas répondre à la première partie de ton message, en revanche concernant les conseils du kiné :
Des pompes musclent tout le haut du corps, et vont dessiner davantage tes pecs et épaules. Ce qu'il t'a conseillé ne sont pas des "proto" pompes, c'est juste un niveau de progression plus simple que des pompes classiques, et moins agressives pour les articulations (puisque tu soulèves moins de poids qu'à l'horizontale). Pour les problèmes de coude, tu peux aussi essayer différentes positions des mains, ou te procurer des paralettes (poignées à pompes) qui changent la répartition et l'impact du poids sur tes articulations.
Donc pour te répondre, oui, faire des pompes régulièrement va te donner des résultats (mais perso je ferais plutôt un jour sur deux, le temps de repos est super important et à ne pas négliger).
Pour ce qui est de limiter la prise de gras des cuisses/hanches/fesse, on ne peut pas cibler la perte de gras. Tout dépend de ta génétique et la réaction de ton corps aux différentes hormones.
Tu peux en revanche tonifier (=muscler) certaines parties du corps (moi pour le bas je me fais du jogging 1 ou 2x / semaines). Tu peux aussi faire du vélo pour ça, ça reste les deux trucs les plus faciles.
Si tu veux changer ton apparence de cette manière (c'est le but que je vise, perso, n'étant pas sous T), il faut viser la prise de muscle, qui elle peut être ciblée. En gros rendre plus massif certaines parties de ton corps pour que les autres semblent plus fines.

-kyria-
Gravier
Gravier
Messages : 12
Enregistré le : 13 août 2021 06:59
Localisation : BEUZEVILLE
Situation : Trans
Genre : Non binaire
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Prénom : Oui

Re: Influence des hormones, de l'activité, et de l'alimentation sur le corps

Message par -kyria- » 18 sept. 2021 09:28

Merci pour ta réponse !

Est-ce que le muscle, à l'endroit où il est pris, vient remplacer la graisse ? P.ex faire travailler les jambes peut-il permettre de remplacer la graisses des cuisses par du muscle ? ou bien au contraire les deux (la masse grasse et les muscles gagnés) vont se cumuler ?

A tout hasard, tu connaîtrais un site permettant de voir quel(s) exercice(s) rapide(s) permettent de développer tel ou tel partie de soi ?

Et concernant l'activité physique, j'avais lu que les activités longues diminuaient le taux de testo. Moi, malheureusement, j'aime bien marcher (rando y compris) mais pas courir (même vraiment très peu de temps : 50 mètres, c'est déjà une performance pour moi...). En gros, j'ai l'impression que quoique je fasse, je m'y prends de travers. Mais sais-tu si, malgré tout, les efforts prolongués peuvent être bénéfiques musculairement, et ainsi faire prendre du muscle, et donc augmenter à terme naturellement la testo ? Sais tu s'il existe des docs LGBT expliquant cela ?

John
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 491
Enregistré le : 13 juin 2020 22:18
Situation : Trans
Genre : Non Binaire
Pronoms : il ou elle
Suivi psy : Oui
Prénom : Oui

Re: Influence des hormones, de l'activité, et de l'alimentation sur le corps

Message par John » 18 sept. 2021 10:07

Re!
Avant tout je tiens à préciser que je suis pas coach sportif ou quoi, j'ai fait beaucoup de recherches (que j'espère avoir bien faites) mais c'est à titre perso donc rien n'est une vérité absolue.

Le muscle ne va pas remplacer la graisse (ça serait trop simple haha) mais se "cumuler", oui.
En gros y'a deux cas de figure principaux:
- si tu es en déficit calorifique, tu perds du gras (où dépend de ta loterie génétique) et aussi un peu de muscle; faire de l'exercice avec une alimentation équilibrée riche en protéines te permet de limiter cette perte voire maintenir la même masse musculaire, ce qui te donnera une apparence plus fine et fera apparaître tes muscles (notamment les abdos qui ont tendance à bien se cacher).
- si tu es en surplus calorifique, alors tu vas gagner du gras (où, c'est toujours la même loterie) et, en faisant de l'exercice, du muscle, que tu peux, lui, cibler.

Du coup, les bodybuilders, pour la plupart, alternent ces deux états. La prise de muscle est associée à une prise de gras, ce n'est que pour les compets/photoshoots qu'ils font ce qu'on appelle une "sèche" (perte de gras) pour bien faire apparaître les muscles.

Tu peux aussi maintenir tes calories à l'équilibre et t'entraîner, ce qui te fera gagner du muscle sans vraiment perdre de gras. C'est plus facile à intégrer dans sa vie de tous les jours mais c'est aussi frustrant parce que les résultats sont très lents à percevoir.

Pour ce qui est des sites/applis, pour le suivi du poids et alimentaire j'utilise myfitnesspal (mais je l'ai surtout utilisé pour perdre mes 10kgs en trop il y a quelques années) et pour le sport j'utilise bodbot, mais j'ai la version payante et je ne sais pas si c'est vraiment le mieux. Je me souviens pas des features gratuites mais tu peux programmer les parties du corps que tu veux travailler et combien de temps tu as par semaine, quel matériel, et il te programme tes séances tout seul. Pour chaque exercice il te montre les muscles travaillés et les articulations engagées. Le seul désagréments c'est qu'il ne propose pas certains exercices "par defaut" (comme les pompes inclinées), ça demande de savoir adapter les exercices et pour ma part ça s'est fait en me blessant une ou deux fois pour apprendre de mes erreurs :/

Il ne me semble pas avoir lu que telle ou telle activité diminuait vraiment le taux de testo mais c'est possible. Pour la prise de masse musculaire en général la recommandation c'est des exercices courts de forte intensité (pompes, squats, abdos, tractions ..). Mais je crois pas que ça ait à voir avec le taux de testo, plutôt la façon dont tu engages ton muscle.

De manière générale, faire une activité physique quelle qu'elle soit, même "juste" marcher, c'est bon pour la santé, physique comme mentale. Il faut trouver ce qui fonctionne pour toi. Ce qui te fait te sentir bien. Si l'activité physique est une corvée (ça l'était pour moi il y a quelques années), il faut déjà trouver un truc pas trop chiant qui te motive et y aller petit à petit.
Le taux de testo augmente de façon vraiment très légère avec l'activité sportive. Pour ma part ça a surtout amélioré ma confiance en moi, et c'est ça qui renforce mon "passing" (transpassing? XD). Je me supplémente en vitamine d3 et zinc parce qu'il me semble avoir lu quelque part que ça aidait (et que je risquais pas trop de faire une connerie / "overdose" ) mais c'est pareil, au final c'est plus dans ma tête que dans mon corps, je pense.

J'ai pas trouvé de docs spécifiquement lgbt sur le sujet, mais peut-être que tu pourrais en apprendre davantage via le groupe Facebook FTM (Fitness Transformation Musculation) .

Je pourrais encore m'étaler des pages pardon @_@

Robin
Gravier
Gravier
Messages : 17
Enregistré le : 09 juil. 2019 18:42
Situation : Trans
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui

Re: Influence des hormones, de l'activité, et de l'alimentation sur le corps

Message par Robin » 18 sept. 2021 15:18

Je ne suis vraiment pas un expert sur ces questions mais j'aime bien cette routine pour le sport, qui est orientée ftm : https://wikitrans.co/2019/08/05/program ... s-fitness/
Je ne sais pas si ça pourra t'aider !

-kyria-
Gravier
Gravier
Messages : 12
Enregistré le : 13 août 2021 06:59
Localisation : BEUZEVILLE
Situation : Trans
Genre : Non binaire
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Prénom : Oui

Re: Influence des hormones, de l'activité, et de l'alimentation sur le corps

Message par -kyria- » 19 sept. 2021 15:21

Super, merci à vous deux !

Répondre