Doutes en couple avant la T

Les différents traitements et leurs effets
Bassard
Gravier
Gravier
Messages : 4
Enregistré le : 20 août 2020 18:52
Localisation : Bordeaux
Situation : Famille et proches
Genre : Homme
Pronoms : il

Doutes en couple avant la T

Message par Bassard » 20 août 2020 19:23

Bonjour, je viens juste de me créer un compte mais cela fait plusieurs années que je suis ce forum plus ou moins activement.
Tout d'abord, merci à tous ceux qui y sont actifs, j'ai eu énormément de réponses en m'y baladant :jadore:

En bref, je suis en couple depuis bientôt un an avec un mec trans qui va bientôt commencer la testo. Ses parents et moi-même lui avons toujours dit que c'était avant tout sa décision et qu'au fond, à part le soutenir pendant les mauvais moments, on n'avait aucun droit de décision là dessus. On n'a jamais eu trop de tabous tous les deux et on parle régulièrement de son corps, mais depuis peu je sais pas trop comment l'exprimer, je suis presque effrayé à l'idée qu'il commence la T...
Je le trouve déjà masculin dans son apparence et l'idée qu'il se fasse opérer au torse ne me dérange absolument pas car il l'attend depuis longtemps. Que ce soit clair, je l'aime sincèrement et je l'accompagnerais comme il se doit dans ses injections mais j'ai vraiment peur que mes sentiments soient ébranlés avec ses changements physiques dû à la T. J'ai pas mal regardé les effets et j'ai de moins en moins l'impression que je m'y ferais chez lui.
Je me considère ni hétéro ni homo, en fait j'en sait rien et je m'en fout un peu, jusqu'ici dans ma vie sexuelle et amoureuse j'ai jamais fait de distinction. Mais là je sais pas trop pourquoi j'appréhende vraiment ces changements et je me sens coupable, je devrais plutôt être comme lui tout excité et impatient non ?
Le pire c'est que je suis tellement attaché à lui que j'ai l'impression que c'est moi-même qui risque de gâcher notre relation. J'ose pas lui en parler car c'est un discours de vieux con qui croit qu'il va perdre quelqu'un. J'ai pas particulièrement peur qu'il rompe ou autre vu que je sais qu'on s'aime, j'ai surtout peur qu'il se retienne de prendre de la T (et donc qu'il soit malheureux) si je lui disais : il m'avait déjà demandé si ça me dérangerait et je lui avait dit sincèrement que je m'en tapais car il est incroyable et que je suis amoureux,... etc (je vous passe le côté romance guimauve). Je sais qu'il a déjà beaucoup attendu par peur de la réaction de ses proches...
J'ai l'impression d'avoir été hypocrite vu que maintenant ces injections m’effrayent alors qu'avant je ne m'en souciais pas.

En bref je voudrais vous demander des conseils, si je dois tout simplement prendre sur moi jusqu’aux premiers mois ? ou bien lui en parler même si j'ai peur de sa réaction ? Si des gens ont été dans le même cas, qu'ils soient trans ou non, j'aimerais beaucoup avoir leur avis !
Merci d'avance, et merci à ce forum :rainbow:

enguerran
Galet
Galet
Messages : 124
Enregistré le : 03 mai 2018 19:15
Localisation : Rouen
Situation : Trans
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui

Re: Doutes en couple avant la T

Message par enguerran » 20 août 2020 20:20

alors bon question relations de couples j'y connais pas grand chose mais je me dit que peut être un des trucs qui pourrait t'aider serait de discuter avec lui en lui demandant quels changements il attend de son traitement, voir si certains l'effets l'inquiètent ou lesquels il est vraiment impatient d'avoir. ca te permettra peut être de mieux visualiser ce qui toi t'inquiètes, peut être qu'il a des craintes similaires aux tiennes, ou que quand il t'expliquera pourquoi il a très envie d'avoir tel effet précis tu te rendra compte que ce point précis finalement ne te dérange pas ou pourrait te plaire. et cette conversation te permettra peut être aussi de voir si et quand il est judicieux de lui faire part de tes appréhensions.
j'espère que ca peut t'aider, et que tu recevras d'autres conseils de personnes mieux placées.

Bassard
Gravier
Gravier
Messages : 4
Enregistré le : 20 août 2020 18:52
Localisation : Bordeaux
Situation : Famille et proches
Genre : Homme
Pronoms : il

Re: Doutes en couple avant la T

Message par Bassard » 20 août 2020 20:33

Merci !
Je lui ai déjà demandé ce qu'il souhaitait vraiment au niveau physique et je sais qu'il veut s'élargir, et faire en sorte que son visage lui paraisse plus masculin.
Il avait aussi de l'appréhension pour la perte de cheveux ou encore le dicklit, et à ce moment là comme il hésitait encore je l'avais rassuré en lui disant de ne pas se soucier de mon avis car ça ne me dérangeais pas. Pour ma part je ne sais justement pas ce qui me dérangerait, en fait je voudrais pouvoir dire "rien du tout !!" mais j'y arrive justement pas, quand je l'imagine masculinisé plus qu'il ne l'est déjà ça me bloque...

Max804
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 745
Enregistré le : 22 sept. 2018 16:36
Situation : Trans
Pronoms : il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui

Re: Doutes en couple avant la T

Message par Max804 » 20 août 2020 21:09

C'est imaginer la masculinisation qui te bloque ou bien l'appréhension de l'inconnu (plutôt commune)?
Tu indiques que "c'est un discours de vieux con qui croit qu'il va perdre qqun" mais c'est pas pour autant que ce n'est pas une appréhension que tu as et avec laquelle il faut peut être que tu négocies un peu.
Y'a-t-il une asso trans organisant des accueils pour les proches près de chez toi? Tu pourrais peut-être discuter de vive voix avec des personnes qui peuvent avoir des appréhensions aussi (changements, perte, etc.)
Bon comme enguerran je suis pas spécialiste du couple, mais trouver le moyen d'en discuter entre vous me paraît quand même nécessaire...

erwan-63
Gravier
Gravier
Messages : 42
Enregistré le : 23 sept. 2018 18:36
Localisation : puy de dome 63
Situation : Trans
Pronoms : il

Re: Doutes en couple avant la T

Message par erwan-63 » 20 août 2020 21:26

slt, pour moi, ma femme aussi c'est posée des questions. et oui c'était la peur de l'inconnu. Elle se demandait si j'allais changé de caractère si j'allais être different mais pas physiquement mais intérieurement. et peur aussi que les changements physique soit très rapide et très efficace à pas me reconnaître. on a a discuter je l'ai un peu rassurer et au fur et a mesure des injections elle a vu que les changement étaient lents on avait largement le temps de si faire et que j’étais toujours moi. tout c'est très bien passé. mais je comprends son questionnement à l'époque.

Bassard
Gravier
Gravier
Messages : 4
Enregistré le : 20 août 2020 18:52
Localisation : Bordeaux
Situation : Famille et proches
Genre : Homme
Pronoms : il

Re: Doutes en couple avant la T

Message par Bassard » 21 août 2020 01:54

Merci à tous vos messages je pense qu'au fond j'ai toujours pas eu le courage de lui en parler, même si il y a pas grand chose d'autre à faire.
J'espère que les changements n'atteindront pas mes sentiments car ça me ferait franchement chier de perdre quelqu'un de si bien alors qu'il cherche juste à être heureux !

Avatar du membre
PauSG
Gentil Modo
Gentil Modo
Messages : 1718
Enregistré le : 30 oct. 2016 22:56
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : Mec trans
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
État civil : Oui
Contact :

Re: Doutes en couple avant la T

Message par PauSG » 21 août 2020 10:21

Hello, je pense que les doutes que tu exprimes sont tout à fait naturels. Je n'avais pas commencé la T quand j'ai commencé à sortir avec ma femme. Elle m'a toujours soutenu à 100% sans jamais s'immiscer dans les choix que je faisais par rapport à ma transition. Pour autant, on a toujours discuté du fait que la T et les opés éventuelles allaient apporter des changements qu'on ne pouvait pas bien anticiper et que ni l'un ni l'autre on ne pouvait être sur que ça allait nous plaire à 100%.

Pour te rassurer, dis toi déjà que les changements sont très progressifs, donc lui comme toi vous allez avoir du temps pour vous y faire. L'autre chose c'est que même si tu n'aimes pas certains changements chez lui, ca ne veut pas forcément dire que tu l'aimeras moins. Typiquement, si tu avais demandé à ma femme il y a 10 ans "est ce que ça te plairait qu'il soit chauve", elle aurait clairement dit non. Aujourd'hui je suis chauve, je ne pense pas qu'elle adore, mais elle ne m'aime pas moins à cause de ça.
Le blog de mon parcours: http://transboiramble.blogspot.fr/

Avatar du membre
Izua
Galet
Galet
Messages : 207
Enregistré le : 28 avr. 2018 21:08
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Prénom : Oui

Re: Doutes en couple avant la T

Message par Izua » 23 août 2020 11:59

Hello Bassard,
J'espère que mon expérience pourra t'aider.
Je suis en couple depuis 4 ans avec mon copain. Il est, de base, plutôt hétéro bien qu'ayant eu déjà des expériences avec des mecs, et quand on s'est rencontré je lui ai dit que j'étais non-binaire mais je n'avais fait aucune transition ni physique ni sociale, sauf le prénom. Tout le monde dans ma vie me considérait comme une fille, et on était officiellement un couple "hétéro".
Entre temps, pour le résumer très vite, je me suis rendu compte que j'avais besoin de faire une transition. J'ai commencé par une transition sociale dans certains cercles, puis par la mammectomie en avril 2019. En janvier 2020 j'ai fini de faire mon CO absolument partout, et j'ai commencé la testo en février 2020.
Voilà, ça c'était pour poser un peu le contexte.

Comme toi, mon copain avait très peu de ne plus m'aimer ou du moins de ne plus être attiré par moi à cause des changements dus à la T. Il était surtout réticent par rapport au dicklit (je l'étais beaucoup aussi), il pensait qu'il n'allait plus reconnaître ma voix, il se disait que de base il était quand même attiré par les corps "féminins", etc etc. Il ne m'a jamais freiné volontairement mais disons que je savais qu'il y avait un risque que ça entache notre relation.
Aujourd'hui, à 6 mois sous T, je dirais que les choses se passent mieux que jamais ! Je suis beaucoup plus épanoui depuis que j'ai fait mon CO partout et commencé ma transition, et quant aux changements physiques, ils ne l'ont finalement pas tant dérangés. En fait je ne devrais pas dire ça car la vérité c'est qu'ils ne l'ont pas du tout dérangé, voire qu'il trouve certains attirants !
Par exemple, au niveau de la voix : il avait, comme je l'écrivais plus haut, peur de ne pas reconnaître ma voix. Au final, alors même que ma voix a changé assez vite pour ma part (en 2 à 3 mois elle avait bien descendu déjà), il ne s'est pas du tout rendu compte qu'elle baissait, puisqu'on se voit tous les jours (on habite ensemble). Il était persuadé qu'elle n'avait pas changé alors que tous les gens à qui je parlais était plutôt choqué (dans un bon sens mais voilà) du changement.
Pour le dicklit : idem, ça reste progressif, et pour ma part assez discret. C'était vraiment un effet de la T qui me rebutait, et au final bah j'en faisais un peu toute une montagne pour pas grand chose.
Pour le développement des muscles, par exemple, j'ai beaucoup gagné en muscles parce que j'ai commencé la muscu et mon copain trouve ça attirant, pour la pilosité le changement se fait tellement doucement qu'on ne remarque pas quand ça arrive, etc etc.
Donc en fait mon expérience, c'est même pas que tu auras le temps de te faire aux changements, c'est qu'il est probable que tu ne remarques même pas une partie d'entre eux sur le coup !

Ensuite, pour revenir sur le fait de "je devrais être excité pour lui". Je comprends ce sentiment, mais ne te sens pas coupable. Perso, je n'arrivais même pas à me sentir excité pour moi-même quand j'ai commencé la T ! Pourtant ça faisait des années que j'attendais ça, et je suis content de tous les effets (sauf l'alopécie) maintenant que je suis sous T ! Des fois c'est juste trop dur de se projeter, ou trop effrayant. Par exemple, je pensais ne pas vouloir de pilosité faciale parce que j'arrivais pas à m'imaginer avec une barbe, c'était une différence trop radicale par rapport à ma situation. Et puis en fait maintenant, j'ai deux trois poils plus drus sur le visage et j'aime bien, et je me dis qu'en fait ça serait cool une barbe, mais je sais que ça va me prendre des années avant d'en avoir une (et encore, pas sûr que ça arrive). Encore une fois, c'est le truc des effets progressifs.
En tout cas si tu veux en discuter n'hésite pas, je suis dispo en mp :)

Apeiron
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 468
Enregistré le : 24 oct. 2017 08:53
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : M
Pronoms : il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
État civil : Oui

Re: Doutes en couple avant la T

Message par Apeiron » 23 août 2020 23:02

Je précise juste que pour la pilosité progressive ça dépend, pour certains c'est extrêmement rapide!

Bacon
Gravier
Gravier
Messages : 16
Enregistré le : 13 juil. 2020 22:10
Situation : Trans
Pronoms : il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
État civil : Oui

Re: Doutes en couple avant la T

Message par Bacon » 28 août 2020 21:11

Salut Bassard,

J’ai connu ma femme avant ma transition. Elle n’a jamais attaché réelle importance à mon genre et m’a accompagné pendant toute ma transition en souhaitant juste que je sois plus heureux, mais je me rappelle qu’avant de commencer la testo elle m’avait partagé ses inquiétudes. Elle avait peur que mon caractère change mais aussi des changements physiques comme de la mue car elle était attachée à la voix que j’avais.

La testo a ce pouvoir un peu fou de tout changer mais elle n’efface pas qui on est. Il aura toujours les même traits, le même regard, le même sourire, la même intonation dans la voix. Tu continueras de retrouver tout ce que tu aimes chez lui. N’oublie pas que vous allez vivre tout ça ensemble, tu ne constateras pas les effets d’un jour à l’autre mais en repensant à des souvenirs plus anciens.

Et puis en vrai, même si une transition est un accélérateur, on change tous. Dans 10 ans, transition ou pas, ni toi ni lui ne seraient exactement les même personnes. Il faut avancer, et espérer réussir à le faire ensemble. Les épreuves peuvent séparer, mais si on est assez solide pour les surmonter à deux, elles nous renforcent.

Exprime lui tes appréhensions, si tu le fais avec autant d’amour et de douceur que tu l’as fais ici je suis sur qu’il saura les entendre et que vous pourrez mutuellement vous rassurer, et ne te culpabilise pas, c’est toujours quand les choses approchent et qu’elles deviennent plus concrètes que l’on se met à redouter leur impact, et ce même si avant on était à 100% partant.

Répondre