Androgel

Les différents traitements et leurs effets
camille59
Caillou
Caillou
Messages : 51
Enregistré le : 13 août 2020 15:23
Localisation : valenciennes
Situation : Trans
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: Androgel

Message par camille59 » 20 août 2020 10:12

Ok. J'ai compris ce matin ce que c'est que l'ALD et son utilité. Jai aussi vu qu'il existait des comprimés. Ya t-il une ou plusieurs differences entre ces trois types de prises ? Inejction, gel et comprimés ? L'un est plus rapide que l'autre ? Ya til des effets différents ?

Avatar du membre
Lance
Gravier
Gravier
Messages : 6
Enregistré le : 03 juil. 2020 19:01
Localisation : Besançon
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il
Hormoné : Oui

Re: Androgel

Message par Lance » 20 août 2020 11:05

La rapidité des effets dépend des personnes et non des moyens je crois, donc je ne pense pas qu'il y ai de grosses différences ? L'injection est le moyen le plus commun et le seul remboursé totalement et c'est souvent une injection par mois, tandis que pour l'androgel tu dois en mettre tous les jours. Pour les comprimés je ne sais pas, mais apparemment ça fait beaucoup de problème au foie donc je ne recommande pas

En ligne
Dag
Gentil Modo
Gentil Modo
Messages : 977
Enregistré le : 30 déc. 2018 18:12
Localisation : Paris
Situation : Trans
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Prénom : Oui
État civil : Oui

Re: Androgel

Message par Dag » 20 août 2020 11:28

Il n'y a pas de différence de rapidité ou d'effets entre les types de traitement. Les effets et leur rapidité dépendent de la dose prise et surtout de comment le corps réagit, ce qui change énormément d'une personne à l'autre.

La testostérone en cachet sollicite beaucoup le foie, contrairement aux injections (Androtardyl et Nebido) ou au gel. Par conséquent, il est considéré comme plutôt à éviter.

Le reste des différences concerne surtout le mode de prise (quotidien pour l'androgel et la Pantestone, toutes les 2 à 4 semaines pour l'androtardyl et toutes les 10 à une quinzaine de semaines pour le Nebido) et le remboursement par la sécu (l'androtardyl est le seul remboursé).

Petit apparté de modération : camille59: Si tu as d'autres questions sur les traitements hormonaux ou autre, tu peux ouvrir un nouveau topic pour éviter d'être hors-sujet par rapport au sujet du topic auquel tu réponds (ici Androgel).

Avatar du membre
Xander
Galet
Galet
Messages : 126
Enregistré le : 19 juil. 2018 19:29
Localisation : Strasbourg
Situation : Trans
Genre : M
Pronoms : Il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Prénom : Oui
Contact :

Re: Androgel

Message par Xander » 20 août 2020 11:37

Je confirme, ayant commencé au gel exclusivement (passant de 2 à 3 pressions) les effets sont les mêmes que pour l'androtardyl (en tout cas les témoignages que j'ai lus).
Je passe au gel en fin du mois (problèmes financiers), mais apparemment mon endoc m'a aussi dit que je ne devrais pas avoir trop de soucis avec les pics et les changements, vu que mon organisme s'est bien imbibé et habitué au gel !

Mais si jamais je ressens des changements d'effets entre les deux, je ferais un petit témoignage ! :)

D'ailleurs, s'il y a d'autres questions ou d'autres choses auxquelles je n'ai pas pensé, faut pas hésiter à demander ! (ça fait 1 an et demi que j'ai été exclusivement en gel)
💉 20/02/2019 • ✂️ 11/12/2020

Avatar du membre
Gery
Gravier
Gravier
Messages : 10
Enregistré le : 25 juil. 2018 01:49
Localisation : Bourgogne
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il
Hormoné : Oui
Prénom : Oui

Re: Androgel

Message par Gery » 05 nov. 2020 21:46

Hello tout le monde, un retour sur l’Androgel après 6 mois!

Alors, niveau dose, je suis à 40mg/jour, donc 2 pompe le matin. Niveau taux de testo je partais avec un taux assez bas de base. Ma doc m’a précisé qu’éventuellement on réajusterais les prises au bilan de 3 mois, en passant de 2 à 3 pompes, mais petite erreur à ce moment là, j’ai fait ma prise de sang après ma prise de gel du matin, et il faut la faire avant, histoire de ne pas fausser le résultat. Globalement mes taux étaient malgré tout correct (je les ai pas sous la main), donc elle m’a dit qu’on verrait ça au 6 mois. Là à 6 mois du coup je suis à 27mnol/L et 7ng/ml le matin avant la prise , donc tout en haut, même si pas en surdosage, donc pas question d’augmenter du coup! Mais le reste de mes bilans sont nickel, donc pas trop d'inquiétude non plus.

Niveau effets, en réalité ca varie plus selon la génétique, que selon le mode de prise de testo, mais ca m’a pas mal rassuré de lire des témoignages avant de me lancer, donc voilà un petit (gros) résumé de ces 6 premiers mois d’Androgel :

Je n’ai noté aucun effet secondaire désagréable particulier. Les sensations dans la gorge sont arrivée les premières semaine, puis ma voix à baisser doucement, c’était notable vers le deuxième mois, et j’ai eu une grosse phase "voix qui déraille" vers les 3 et 4eme mois. A partir du 5eme ca s’est stabilisée et j’ai retrouvé quelques aigus que j’avais perdu. Pas l’impression que ça ait bougé depuis, aucune idée si cela annonce la “fin” de ma mue pour ce 6eme mois. Ca me parait tôt, et j’espère pas vraiment, parce qu’elle est encore assez féminine d’ailleurs, mais en tout cas elle est clairement en train de se stabiliser. Niveau pilosité très peu de changement, j’étais plutôt imberbe sauf les mollet, et des minuscules poils sont arrivé sur mes cuisse vers le 3eme mois, mais n’ont pas trop évolué depuis. Quelques poils (vraiment littéralement comptable à la main aha) ont débarqué vers les aréoles au 4eme mois, mais encore une fois rien de plus depuis. Le visage, le duvet s’est renforcé vers le 3eme mois, puis j’ai commencé le Minox vers la moitié du 4ème mois. J’en avait déjà pris il y a 1 an preT et ça m’avait renforcé la pilosité mais tout doucement, là clairement avec la T grosse différence. Un un mois et demi je suis passé a une moustache foncée, un petit “bouc”, des pattes, et ça colonise sous la mâchoire, ça reste une texture “duvet” mais visuellement ça fait petite barbe d’ado, un entre deux on va dire. Pour ce qui est de la libido, j’ai eu les 3 premier mois un petit pic, je m’en inquiétais parce que pour certains mec ça avait l’air d’être assez envahissant, mais j’ai trouvé ça plutôt agréable, au final je me suis rendu compte que j’étais sur une libido plutôt “trop” basse de base, en tout cas à titre personnel (il y a pas de norme!), c’est un peu redescendu depuis le 5ème mois, aucune idée de pourquoi, peut-être que comme la voix c’est “stabilisé”. Je note aussi que c’est en lien avec le dicklit qui s’est “stabilisé” aussi vers le 5eme mois, plus d’évolution de ce côté. Niveau répartitions des graisses, c’est comme la voix, ce qui est arrivé le plus vite (étonnamment !), au bout d’un mois, plusieurs personne m’ont fait remarqué que ma silhouette avant changé, je n’ai pas eu la sensation de beaucoup de changement pourtant, mais progressivement j’ai surtout remarqué que mes fesse/hanches étaient moins “ronde” et vers le 4ème mois j’ai vraiment noté que mes épaules s’étaient élargies. Je dois dire que globalement j’ai fait assez peu de sport, et que la T m’a pas mal renforcé la faim, et j’ai pris du poids, du coup j’ai eu une effet paradoxal de, “ma silouhette se masculinise” qui dans ma tête devait ressembler à une prise de muscle et un assèchement, qui s’est pourtant couplé avec “Je prends du poids et je perds des muscle mais je gagne des épaules et je perds des hanches”, sur la balance je suis passé de 52/53 à 54/55 et il semble que j’me stabilise dans ces eaux là, m’enfin c’est encore un peu flou, et la dysphorie déforme un peu la perception. Niveau poitrine c’est assez difficile à dire, elle a clairement “changé”, moins ronde, mais réduit je ne pense pas. J’avais une asymétrie et il me semble qu’elle s’est renforcée, la peau me semble plus relâchée (peut-être signe qu’elle s’est “vidé” un peu mais sans se réduire vraiment) et j’ai l’impression que ce petit yoyo de poids n’a rien arrangé. Mais dans l’ensemble, le poids comme le reste, tout ces changement ont été “doux” et progressif à vivre au quotidien à aucun moment je ne me suis dit que ça allait trop vite ou trop lentement jusqu’à maintenant (là ça y est ça stagne un peu et je deviens un peu impatient :p mais c’est normal, c’est l’euphorie du début qui s’estompe), je dis ça parce que j’appréhendais pas mal les changements, que ça soit un peu violent, et au final pas du tout. Mon entourage aussi a plutôt bien suivi les choses sans être choqué, et parallèlement j’ai très vite eu moins de mégenrage de la part des inconnus, on va dire qu’on est passé de 90% de Madame à 80% de Monsieur, selon comment j’me tiens et m’habille, mais c’est infiniment plus vivable qu’avant. Et enfin pour terminer, pas de pomme d’adam en vue pour l’instant, pas de perte de cheveux notable, pas de changement au niveau de ma peau, et, je touche du bois, pas trop d’acné, je dirais moins que lorsque j’avais des crises pendant mes règles avant d’être hormoné, mais par contre en continue, et très légèrement sur les épaules.
Rien à noter sur la zone d’application (haute des bras), pas de pilosité ou irritation quelconque.

Pour ce qui est de l’Androgel spécifiquement :

J’ai trouvé ce mode de prise vraiment agréable, psychologiquement c’était rassurant d’avoir quelque chose de peu invasif, de pouvoir constater moi même chaque jour que je prenais mon traitement de manière effective, d'avoir un petit rituel. Niveau prix, je m’en suis bien sorti, j’ai trouvé une pharmacie dans ma ville qui les fait à 57€ le flacon (N’hesitez pas à me MP si vous êtes proche de la Saone-et-Loire, vu les prix pratiqué partout ça peut valoir le coup de se déplacer un peu).
Autre économie plus que notable : Chez moi avec 2 pompes/jours, chaque mois le flacon dépassait un peu de quelques jours de doses sur le mois d’après. Je me retrouve du coup au bout de 6 mois avec un mois “bonus” ! Donc dans l’ensemble, j’en ai eu pour environ 50/mois pour l’instant.
L’Androgel m’a offert pas mal de liberté, j’ai pu voyager plusieurs fois, ne pas me soucier de mon traitement, j’en avais un peu marre d’avoir affaire au corps médical donc ça m’a fait du bien. Bref je ne regrette pas du tout d’avoir entamé ma transition avec ce mode de prise là.

Maintenant, pour la fin du 7eme mois, pour des raisons d’argent, et comme je suis plus à l’aise avec la testo et que je sais que mon corps la tolère bien, je vais passer à l’Androtardyl. Je ne sais pas si tu as un retour sur le sujet du coup @Xander?
J’avoue que je m’inquiète un peu, il semble que je soit sensible à la testo vu mes taux, avec l’Androgel j’étais pile à la limite en sachant que c’était une prise quotidienne. Là on est parti sur du 0,4ml toute les 3 semaine, (0,3 si j’ai des signes de surdoses, et 0,5 si je me sens fatigué) j'espère que ce sera bon et que le changement ne sera pas trop un choc.

Dans l’idéal j’aimerais limiter au plus possible les injec qui sont contraignantes et peut-être passer à 1/mois, quitte à ce que mes taux soient un peu plus bas, mais j'ai peur de me retrouver avec un creux sur la dernière semaine. On verra ça dans 3 mois pour le bilan j’imagine.

Let’s see! Merci de m’avoir lu, en tt cas bonne chance à tous ceux qui commencent, pour moi c’était vraiment incroyablement positif tout ça. J’ai remarqué qu’au dela du prix, le gel avait un peu “mauvaise presse” dans la commu trans, on m’a beaucoup sorti que j’allais avoir peu d’effet, que je devrais prendre les injec, que “c’est bonnnn ça vaaa” quand j'expliquais pourquoi, comme s'il y avait un quelconque manque de virilité à vouloir passer par une solution +douce. Je n’ai pas un trop gros budget et ces 7 mois de gel on été un réel investissement financier pour moi, que pas mal de personnes peuvent considérer comme déraisonnable. Honnêtement si vous êtes comme moi et que vous êtes angoissé des piqures en IM, que vous avez peur de l’acné, préferez éviter le contact avec un.e infirmier.e ou n’en trouvez pas de safe pour vous, ou toute autre raison qui vous ferait préférer un mode de prise plutôt qu’un autre, dès lors que vous n’avez pas de contre-indication : écoutez-vous !
Je pense que le confort psychologique est réellement important, je suis vraiment en colère que l’Androgel ne soit pas remboursé actuellement. Je vois que dans mon cas il a réellement été nécéssaire dans mon parcours et mon appréhension de ma transition, et j'ai du rogner sur d'autre choses pour mettre de côté suffisamment pour me payer "ce confort" pourtant nécéssaire et salvateur pour arriver enfin à me lancer et me rendre compte d'à quel point j'avais besoin de la THS... enfin bref! C'est rageant!

Avatar du membre
Gery
Gravier
Gravier
Messages : 10
Enregistré le : 25 juil. 2018 01:49
Localisation : Bourgogne
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il
Hormoné : Oui
Prénom : Oui

Re: Androgel

Message par Gery » 05 nov. 2020 22:02

Petit ajout (Je n'arrive pas à éditer mon message au dessus), je me rends compte que j'oublie un truc important ! Et je pense être le seul mec à qui c'est arrivé. Aucune idée de si c'est lié au l'Androgel, et si ça risque de changer avec les variations hormonales des injecs mais :

Pre-T j'avais souvent des soucis d'odeur corporel, j'ai eu plusieurs fois des remarque que je "sentais fort", je suais beaucoup, j'en complexais pas mal à l'adolescence. Et j'étais TERRIFIE que ça empire sous T et que ça devienne invivable (J'ai passé des heures à enquêter sur toute les solutions de déo possible et inimaginable). Tout le monde s'accorde à dire qu'avec les T, on sens plus fort, qu'on sue plus etc etc Et ben dans mon cas.. ça a été l'inverse? Tout mes soucis lié à ça se sont arrêté, au début je pensais que c'étais dans ma tête mais mon entourage proche me l'a confirmé, et ça perdure pour l'instant. Je suppose que je devais avoir un problème lié au hormones et que tout ce changement l'à en quelques sorte réglé, mon odeur à rééllement changé du tout au tout donc je ne pense pas que ça soit uniquement un facteur de stresse causé par la dysphorie, même si ça peut jouer. Donc voilà, moins de sudation, une odeur plus "normale", ça m'a ééénormément soulagé niveau complexe et confiance en moi, oser occuper l'espace en public, ne pas être en parano sur ce sujet dès que je rencontre quelqu'un, et au final, pouvoir en parler librement maintenant que je suis bien dans mes basket - parce que c'est clairement un sujet assez tabou les odeurs, tout le monde s'en plaint en riant, mais quand t'es hors norme à ce niveau c'est compliqué.

Donc bon, effet totalement inattendu et dont personne ne m'a jamais parlé, mais dans mon cas la T a été salvatrice, comme quoi. Improbable!

Avatar du membre
L'OursonQueer
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 612
Enregistré le : 22 déc. 2016 17:17
Localisation : 44
Situation : Trans
Genre : Masculin-Queer
Pronoms : Il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
État civil : Oui
Contact :

Re: Androgel

Message par L'OursonQueer » 06 nov. 2020 10:45

Gery a écrit :
05 nov. 2020 21:46
J’ai remarqué qu’au delà du prix, le gel avait un peu “mauvaise presse” dans la commu trans, on m’a beaucoup sorti que j’allais avoir peu d’effet, que je devrais prendre les injec, que “c’est bonnnn ça vaaa” quand j'expliquais pourquoi, comme s'il y avait un quelconque manque de virilité à vouloir passer par une solution +douce.
Effectivement, on a beau répéter et répéter depuis des années que le gel fonctionne tout aussi bien que les injections, il y aura toujours un gugus pour affirmer le contraire et faire stresser les gens qui souhaiteraient prendre du gel.
'fin bref, merci pour ton retour détaillé sur l'Androgel @Gery ! (y)

Avatar du membre
Lance
Gravier
Gravier
Messages : 6
Enregistré le : 03 juil. 2020 19:01
Localisation : Besançon
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il
Hormoné : Oui

Re: Androgel

Message par Lance » 06 nov. 2020 14:17

Merci Gery pour ton retour !
J'ai pu commencer la testo fin août, sous androgel donc (et je prends des demi-doses), ma voix a déjà beaucoup changé et ma silhouette change petit à petit. Que du positif donc, et au niveau financier, le moins cher que j'ai pu trouver est 70euros, mais vu que je ne prends qu'une demi pompe par jour je n'ai pas encore fini ma première bouteille d'androgel alors que ça fait un peu plus de deux mois que j'ai commencé, donc j'arrive à m'en sortir. C'est quand même énervant que ça n'est pas remboursé, mais bon.

Karnak60250
Gravier
Gravier
Messages : 5
Enregistré le : 17 mars 2021 10:54
Situation : Trans
Pronoms : iel ael

Re: Androgel

Message par Karnak60250 » 17 mars 2021 11:06

Salut,
Je repond un peu tard mais sinon la T peut etre prise sous forme de cachet et completement temboursé

Répondre