Anti-transpirants efficaces quand on est sous testostérone

Les différents traitements et leurs effets
Répondre
Avatar du membre
Ange1818
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 450
Enregistré le : 27 mai 2018 19:33
Localisation : Champagne-Ardenne
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Anti-transpirants efficaces quand on est sous testostérone

Message par Ange1818 » 20 mars 2020 17:03

Bonjour à tou.t.e.s !

Tout est dans le titre ! Sachant que la modification de l'odeur (et notamment son augmentation) était un effet très courant voire inévitable dans le cadre d'une prise de testostérone, je me suis étonné qu'il n'y ait pas de sujet dédié aux déodorants sur le forum, donc c'était l'occasion ou jamais de recueillir des témoignages et de mettre en commun nos connaissances.
Selon vos propres tests et expériences, quels déodorants ont été les plus efficaces pour combattre les odeurs de sueur exacerbées par les hormones ? Plutôt industriels ou faits maison ? Ou vous avez peut-être d'autres méthodes ? N'hésitez pas à partager vos recettes !


J'ai, pour ma part, commencé le test du déodorant maison sous les conseils de Yohann (rendons à César ce qui appartient à César ! ^^), et voici la recette que je tente :

-50 grammes d'huile de coco
-25 grammes de bicarbonate de soude
-25 grammes de Maïzena
-5 gouttes d'huiles essentielles d'arbre à thé (facultatif)
Il faut faire fondre l'huile de coco (je l'ai fait au micro-ondes pour ma part), puis on incorpore progressivement le bicarbonate de soude et la Maïzena que l'on a de préférence au préalable tamisés, puis on finit par les gouttes d'huiles essentielles (qui semblent facultatives dans plusieurs recettes). Et on laisse reposer au frigo ; ça se fige en quelques minutes dans une texture relativement solide. Je l'ai mis dans un petit tupper-ware que je vais garder dans un placard à l'abri des températures trop élevées. Donc rien de bien Sorcier ! ^^

Voici mes conclusions sur le (très) court terme ; elles sont encourageantes :

Les points positifs :
-C'est facile et rapide à faire ; guère plus de quelques minutes.
-C'est nettement moins cher qu'un déodorant classique. (Certains déodorants de supermarchés atteignent jusqu'à 50 euros au litre...)
-Ça couvre vraiment très bien les odeurs ; grosse surprise. Contrairement à mon déodorant habituel, même en état de sudation totale, je n'ai pas d'odeur de sueur et c'est très perturbant ! Je vérifie toutes les deux minutes, à ne pas comprendre comment je peux avoir un sentiment de sudation sans avoir la moindre odeur sur moi ; mon cerveau a du mal ! XD Maintenant, à voir si ça fonctionne sans huiles essentielles...
-L'efficacité semble durer dans le temps. Même au réveil, c'était pas mal du tout ! L'effet s'est estompé après ma douche mais je pense que ça a un vrai potentiel pour tenir sur la durée.
-C'est naturel (si l'on exclut les huiles essentielles).
-Ça pollue a priori moins comme il y a moins d'emballages non-recyclables (je pense notamment aux sticks).

Les points négatifs :
-Les huiles essentielles, si vous les utilisez, sentent fort et peuvent donner mal au crâne à trop forte dose ! N'en mettez surtout pas trop, surtout si la testostérone exacerbe votre odorat. (Non, ça ne sent pas du tout la mauvaise expérience ! T-T)
-Ça s'étale avec les doigts, donc nécessité de les laver après chaque utilisation.
-Ce n'est pas forcément pratique à appliquer quand on ne se rase pas les aisselles. (T-T)
-Le bicarbonate de soude reste sous forme de petits grains et ce n'est pas forcément agréable à étaler.
-Ce n'est pas évident à doser comme c'est une pâte ; on a l'impression qu'il faut en mettre beaucoup pour tout couvrir alors que pas vraiment. Les poils empirent peut-être le phénomène.

Je vous ferai part de mon avis sur la question après quelques semaines de test dans diverses situations (après un effort physique, dans une journée quotidienne banale...) et avec d'autres variantes de la recette !


Toutes vos contributions sont les bienvenues !

Bonne journée à vous !

Avatar du membre
Ange1818
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 450
Enregistré le : 27 mai 2018 19:33
Localisation : Champagne-Ardenne
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: Déodorants efficaces quand on est sous testostérone

Message par Ange1818 » 16 avr. 2020 05:48

Bonjour à vous !

Petite mise à jour de mon test avec le déodorant maison après presque un mois d'usage :
-Je n'ai eu aucun problème d'odeur de sueur en en mettant chaque jour peu après mon réveil. Il y a juste eu une exception, une journée au tout début du test où j'ai dû en remettre un peu le soir car j'avais été particulièrement actif, mais le fait que ça ne se soit pas produit de nouveau d'autres jours où j'avais eu une activité physique tout aussi intense laisse entendre que j'avais peut-être simplement mal étalé le produit avec lequel je n'étais pas très familier à ce moment-là. Dans tous les cas, je n'ai rien à redire sur l'efficacité.
-J'avais redouté pendant un moment le fait que ce soit contraignant de se laver les mains après mais l'appliquer est relativement agréable et ça devient vite une habitude, un soin du quotidien.
-Le froid et le déodorant ne font pas bon ménage… J'ai eu le malheur de laisser le froid s'installer dans ma chambre et la texture est devenue très sèche, friable, et je devais presque gratter avec mes ongles pour en récupérer, ce qui me décourageait d'en mettre. Le problème s'estompe avec le retour du printemps, le froid ne l'a pas définitivement figé. Donc à bien conserver dans un endroit à l'abri des écarts de température de préférence !
-Le petit pot que j'avais préparé avec 100 grammes d'ingrédients il y a un mois n'est même pas à moitié vide après un mois d'usage et outre le problème de température, ça se conserve en effet bien dans la durée.
-L'odeur d'huiles essentielles s'est un peu estompée avec le temps mais ça n'a en rien altéré son efficacité.

Les dernières semaines ont donc confirmé mes premières impressions et le bilan est toujours très positif. J'envisage sérieusement de n'utiliser plus que ce déodorant maison à l'avenir ; je ne m'attendais honnêtement pas à de tels résultats. À titre personnel, je suis devenu complètement accro à l'odeur et j'en viens à presque trépigner en attendant le moment d'en mettre. ^^' Je pense qu'il y a une grande question d'habitude à prendre, mais ça en vaut le coup.

Bon courage à vous en ces temps de confinement ! :-)

Radis
Gentil Modo
Gentil Modo
Messages : 372
Enregistré le : 30 oct. 2016 22:57
Situation : Trans

Re: Déodorants efficaces quand on est sous testostérone

Message par Radis » 18 avr. 2020 13:17

Je change le titre de ton topic car on est plutôt dans l'anti-transpirant :)

Avatar du membre
Kaghan
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 442
Enregistré le : 09 déc. 2016 21:48
Localisation : (59)
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
Prénom : Oui
État civil : Oui

Re: Anti-transpirants efficaces quand on est sous testostérone

Message par Kaghan » 10 mai 2020 18:12

Yo !

Pour ma part, j'ai essayé la pierre d'alun en début de traitement hormonal, et ça m'a complètement séduit. C'est rapide, efficace, et vraiment peu cher !

Le principe est simple, on mouille la pierre et on l'a frotte sur la peau à l'endroit souhaité. On laisse sécher l'humidité (c'est juste de l'eau donc ça va plutôt vite) et on se retrouve avec une fine couche "de poudre" de la pierre.

Avec ou sans poil, je n'ai pas senti de différence dans l'utilisation. C'est tout à fait utilisable sur une petite plaie (si on s'est coupé en se rasant par exemple) puisque cette pierre est aussi utilisé pour stopper les petits saignements.

Les odeurs de transpiration ne passe pas, et ça n'a aucune senteur. Niveau humidité, c'est pareil, ça se bloque plutôt bien !

Pour le coût financier, je suis à environ une petite pierre par an, ce qui revient à un peu moins d'une dizaine d'euros pour une année.

Concernant l'efficacité, sur une journée, il n'y a vraiment aucun problème. Il faut pas hésiter à bien frotter quand on l'a met. Après environ 2 ans d'utilisation quotidienne, j'avais fais l'essai de ne plus en mettre du tout, et j'ai noté un effet d'environ 3 jours.

Le gros mauvais point est sa fragilité. Elle devient de plus en plus petite avec l'utilisation, et au bout d'un moment elle peut se casser. Il faut faire super attention à ne pas se couper ! Vu qu'il faut la mouiller pour l'utiliser, ça glisse facilement des mains et si on l'a fait tomber, elle explose littéralement.
Persévérance est fille de l'Excellence.

Lero
Caillou
Caillou
Messages : 66
Enregistré le : 01 mars 2020 23:57
Localisation : Nice
Situation : Trans
Genre : FTM
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Prénom : Oui
État civil : Oui

Re: Anti-transpirants efficaces quand on est sous testostérone

Message par Lero » 10 mai 2020 19:05

Bonsoir tout le monde,
J’ai essayé sans grande conviction la recette à base d’huile de coco et je la trouve génial ! La texture est très agréable malgré quelques grains. ce n’est pas du tout gluant ou huileux. Au niveau de la sensation en tout cas.
Merci pour la recette !

Répondre