Probablement très bientôt sous T : Doutes.

Les différents traitements et leurs effets
Mouchy
Gravier
Gravier
Messages : 7
Enregistré le : 21 oct. 2019 09:37
Localisation : France
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Probablement très bientôt sous T : Doutes.

Message par Mouchy » 08 nov. 2019 21:30

Salut , désolé de vous embêter avec ce sujet un peu perso, du coup , mais qui sait, je suis peut être pas le seul dans ce cas là actuellement.

Pour re-situer le contexte , après 4 ans de questionnement depuis que j'ai découvert la transidentité , j'ai fais beaucoup de reculons parce que " ça fait peur , je ferais jamais ça !!"
Et voilà que 4 ans plus tard , j'ai 20 ans , et j'ai commencé les démarches. J'attends mon ordonnance de T avec impatience. Et angoisse.

Je suis actuellement au lycée ( J'ai été déscolarisé pendant un moment du coup je suis plus vieux que la majorité du lycée , bref.)

En début d'année je me suis présenté sous mon deadname mais de fil en aiguille j'ai fini par me outer auprès d'un petit groupe de potes , puis finalement la classe a vite été au courant (et globalement , tout le monde m'appelle par mon prénom M et ça c'est un hyper cool j'ai vraiment de la chance , là.)

Bien sûr certaines personnes sont réticentes , mais je parle jamais avec eux donc je m'en fiche , puis j'ai décidé de plus répondre à mon deadname quand on le prononce. De toute façon j'ai pas le temps de réagir que si j'ai une pote vers moi , elle corrige la personne. (C'est pratique )

Mais bref, du coup j'ai commencé à demander aux professeurs d'utiliser mon prénom M (choses qu'ils font , je suis dans un petit lycée et les gens sont très ouverts d'esprits c'est pour ça que j'ose.)

Et donc avant la rentrée , bien avant , j'ai pris RDV pour des hormones et j'ai eu mon RDV le mois dernier. Donc après moult bilans relous , j'ai enfin envoyé les derniers résultats (enfin j'espère.)

Mais v'là que maintenant je stresse. (beaucoup moins que y'a 4 ans , quand même.)

La question que je me pose c'est :

-Est ce que j'aurais la force de supporter tout le parcours que je veux faire ?

-Est ce que je vais regretter ?

-Est ce que je vais m'habituer aux changements?

-Est ce que je vais tenir pendant toute la phase où mon "passing" risque d'être aléatoire ?



Disons que maintenant la plupart des questions sont sur l'aspect social , de durée et économique. Car même si je compte avoir l'ALD bah , les dépassements d'honoraires...(Je compte faire seulement la mammec , pour le moment )

Et je me demandais si certains d'entre vous ayant commencé une transition médicale étaient passés par tout ces questionnements relous ?

Et est ce que les personnes s'apprêtant à passer à la Transition Médicale bientôt ou y pensant "juste" pour le moment se posent des questions similaires ? (Je demande ça car au moins si ce sujet peut vous aider aussi je serais ravi ! )

Concernant l'aspect physique : Vous allez (peut être) trouver ça bête mais , y'a bien deux trucs qui me font flipper plus que le reste :

-Le fameux dicklit (Qui d'après plusieurs témoignages (pas tous ) faisait flippé pas mal de gens qui ont finalement finit par apprécier ou s'y habituer (ce qui est rassurant , je trouve ))

-La peau qui change : A quel point ça peut devenir "gras" ? (encore une fois , une moyenne , car chaque effet varie selon la personne )

TW piqûres //

Et bien sûr , une question sur les injections. Je suis pas phobique des aiguilles , j'ai peur , j'aime pas , j'appréhende , mais je suis pas en peur panique , plus maintenant !
Mais , j'ai eu récemment un bilan sur une hormone dont j'avais un taux bas , tout ça. Ce qui a impliqué une injection intramusculaire et j'étais pas au courant de ça.

Et donc , ouais , la piqûre : J'ai pas senti l'aiguille mais j'ai senti le produit.

On m'a dit que les produits gras faisaient plus (+) mal et que l'androtardyl était grasse.
Et aussi que des patchs anesthesiants étaient envisageables :

Alors pour ceux sans patchs :

C'est quelle genre de douleur que vous avez ressenti ?

Vous avez eu mal ?

Et ceux qui ont eu des patchs :

C'est efficace ?


Merci d'avance pour vos réponses !!
Mouchy , un pseudo qui en jette pas du tout !

couss
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 1127
Enregistré le : 30 mai 2017 22:51
Localisation : sarthe
Situation : Trans
Genre : masculin
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui

Re: Probablement très bientôt sous T : Doutes.

Message par couss » 08 nov. 2019 23:11

Pour le dicklit j'avais un peu peur aussi, en fait dans les premiers mois où c'est là que l'évolution est la plus marquée, ça ressemble d'abord à clitoris un peu gros, c'est pas hyper différent d'avant si ce n'est la grosseur. Ça évolue ensuite en gagnant en longueur, mais c'est progressif. Oui c'est impressionnant si tu compares les photos avant après mais sinon en live c'est pas brusque comme changement donc tu n'en aperçois pas autant que ça au final.

Pour la peau, le savon d'alep sur moi ça fait des miracles.

Pour les injec, tu peux prendre la testo en gel. Sinon le produit ne fait pas mal. Tu peux aussi pour le rende plus fluide le faire chauffer un peu en gardant l'ampoule dans ta main, en la mettant dans un bol d'eau tiede ou coincée au creu de l'aisselle quelques minutes.
Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. À te regarder, ils s'habitueront.
René Char.

katsu
Gravier
Gravier
Messages : 2
Enregistré le : 01 nov. 2019 12:47
Localisation : Strasbourg
Situation : Trans
Genre : homme trans
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Prénom : Oui

Re: Probablement très bientôt sous T : Doutes.

Message par katsu » 08 nov. 2019 23:37

Salut, je suis nouveau sur ce forum mais j'ai déjà avancé un peu dans ma transition et je prend des hormones depuis 6 mois maintenant.
J'ai le fameu "dicklit" qui a poussé et pour être honnête j'avais pas vraiment remarqué et d'un coup je me suis dit ah ouai alors c'est ça un dicklit ! Et du coup ben je trouve pas que ça change grand chose a part que tu peut faire d'autres trucs avec.
Pour les piqûres, j'utilise pas de patch et je sens pas l'aiguille mais je sens un peu le produit, après y'a des gens qui disent que si on réchauffe un peu le produit entre ses mains ça le rend plus fluide et donc on le sens moins.

Et si non, si tu réfléchis bien avant de faire un truc t'as peu de chances de le regretter ! pareil pour les changements si c'est ce que tu veux tu t'y habitura ! (y)

Avatar du membre
Ange1818
Galet
Galet
Messages : 234
Enregistré le : 27 mai 2018 19:33
Localisation : Champagne-Ardenne
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Prénom : Oui

Re: Probablement très bientôt sous T : Doutes.

Message par Ange1818 » 09 nov. 2019 11:05

Salut !

Je suis passé par une période de doutes comme la tienne il y a très peu de temps (je suis hormoné depuis 2 semaines donc c'est tout frais !) et ce n'est pas anormal du tout en fait que lors des temps forts de nos parcours, les doutes reviennent et se cristallisent sur des points assez larges. J'étais plus mort que vif quand j'ai eu l'ordonnance en main, à peiner à voir autre chose que l'angoisse, à ne voir que le reflet de celle-ci dans tous les effets et même ceux qui me faisaient envie, donc je n'éprouvais plus aucun plaisir ni soulagement à l'idée de transitionner. Cinq années de doutes revenus en plein visage en quelques jours.
La peur de ne pas avoir la force d'affronter tout ce parcours était également présente dans mon cas, comme je me définis comme quelqu'un de très fragile ; je redoutais vraiment de m'être bataillé pour avoir cette ordonnance et au final être trop faible psychologiquement pour réussir à supporter de me voir changer, d'accepter de laisser une substance extérieure faire ce qu'elle voulait de moi sans que j'aie le moindre contrôle là-dessus, et ce n'est que progressivement, notamment à partir du début de la deuxième semaine de prise d'hormones, que j'ai commencé à accepter de me laisser porter et de ne pas m'angoisser toutes les deux secondes en faisant des focalisations sur les effets au point de ne plus pouvoir me concentrer ni seulement penser à autre chose. J'en étais venu à avoir la sensation de faire mes adieux à mon corps pendant ma douche la veille du rendez-vous ! Je ne sais pas si ça va encore évoluer, je risque de retraverser des moments de doutes car je suis très prudent de nature donc la moindre décision est dramatisée à l'extrême, surtout que je déteste le changement, mais j'ai réussi à trouver une stabilité pour le moment et tu pourras aussi le faire en adaptant autant que possible les hormones en fonction de tes besoins. Le gel peut par exemple être une solution si tu as les moyens et si tu veux pouvoir gérer toi-même la situation et espacer les prises en fonction de tes besoins et de ton stress.
Pour la peur du regret, c'est la marque que tu ne te lances pas tête baissée sans te remettre au moins en question. C'est un choix important de se lancer dans une transition médicale. Après, tu l'envisages depuis 4 ans. Qu'est-ce que tu ressentirais si tu ne te lançais pas ?
Aussi, n'oublie pas que même si tu as l'ordonnance, tu n'es pas obligé de commencer tout de suite. Tu peux attendre d'être plus stable au niveau du stress, ne te lancer que dans quelques mois. Et de ce qu'on peut lire dans la majorité des témoignages (même si c'est difficile de se rendre compte comme on peut lire à la suite des messages parlant des évolutions alors qu'ils peuvent avoir été écrits à plusieurs mois d'intervalle, ce qui donne une impression de précipitation quand on est un peu stressé), les changements vont être assez progressifs. Tu peux demander une petite dose pour démarrer à l'endocrinologue pour te rassurer si tu veux. C'est important de trouver une zone de confort.
Donc tu n'es pas le seul à passer par une période de doutes, et tu seras loin d'être le dernier ! :-)

Je ne peux pas te répondre pour les opérations et une évolution plus poussée du corps, mais je suis sûr que tu trouveras un certain nombre de témoignages et de réponses qui pourront te rassurer.

Bon courage à toi ! :-)

Mouchy
Gravier
Gravier
Messages : 7
Enregistré le : 21 oct. 2019 09:37
Localisation : France
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: Probablement très bientôt sous T : Doutes.

Message par Mouchy » 15 nov. 2019 15:58

Bonjour !

Merci beaucoup pour vos réponses !

C'est vrai que en soi j'ai beaucoup réfléchi et je veux le faire , je le sais.

La dysphorie s'est tellement intensifiée cette dernière semaine que je sais plus analyser ce que je pense , car tout est mélangé.


Bref , malgré le fait que ma classe accepte et les profs aussi ( sauf un qui m'a rit au nez ) , je suis assez mal a l'aise de transitionner avec eux a côté.

C'est tout con mais : Ils m'ont vu avant. Ils connaissent mon deadname , ils acceptent mais sont du genre à me outer parfois. ( Sauf une personne.)

Et je voulais vraiment pas avoir a entamer ça pendant les cours , puis je suis dans un lycée , donc y'a des gars cis. Et je me sens attaqué dès que je suis trop près d'eux , comme si le décalage entre nos physiques étaient trop forts.

Tout me fait douter , ce qui est normal , c'est un condensé.

"je croise les jambes je suis une fille ?"

Un gars peut croiser les jambes.

"Je pense avec ma voix qui est aiguë , je suis une fille ?"

T'as toujours eu cette voix , forcément.

"J'ai pensé "Oh la con" hier ..."

20 ans de "elle" ça reste dur de plus le dire du tout.

Et puis j'ai l'impression de faire trop fille et , encore une fois :


Je me sens mal à l'école.
Je veux pas être vu comme "le trans" de compagnie. ( On m'a dit "c'est toi le trans?")

Je veux pas mariner au lycée pendant ma transition quoi.


Bref , demain j'ai ma première injec'.

J'ai hâte et peur!
Mouchy , un pseudo qui en jette pas du tout !

Ptit lion
Caillou
Caillou
Messages : 58
Enregistré le : 31 août 2019 08:49
Localisation : Pyrénées
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
Prénom : Oui

Re: Probablement très bientôt sous T : Doutes.

Message par Ptit lion » 16 nov. 2019 06:30

Le regard des autres est parfois difficile... leurs jugements... ce que tu dis par rapport au fait d’être « le trans », je pense que plein d’autres personnes avec des différences ont cette même impression au lycée : «le gay », « l’autiste », « l’intello », « le fils de riche », « la racaille », « le beau gosse », « la bombe » etc. Alors c’est facile à dire bien sûr mais essaye de ne pas trop t’en formaliser :)

Mais au contraire je trouve que c’est une chance de commencer au lycée car tu arriveras dans tes études sup ou travail avec un physique se rapprochant davantage de celui des hommes cis. À ce moment là tu n’auras plus forcément besoin de d’outer, tu pourras décider de le faire, ou pas, et à qui tu le souhaite surtout.

Bonne première injection!!! ;)

Mouchy
Gravier
Gravier
Messages : 7
Enregistré le : 21 oct. 2019 09:37
Localisation : France
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: Probablement très bientôt sous T : Doutes.

Message par Mouchy » 16 nov. 2019 15:00

Merci !!!

J'ai paniqué pour la première injec' de peur d'avoir mal et bah..

J'ai rien senti. Rien senti du tout a part l'aiguille.

Mon infirmière du labo pour mon test de cortisol m'avait dit :

Infirmière de Labo : Ça fait mal , ça brûle le synacthene , mais vous savez les produits huileux c'est bien pire haha!

Moi : Je vais commencer un traitement huileux.

Inf de Lab : Oups..j'aurais pas dû dire ça !

Bref elle était très gentille mais j'avoue avoir eu super peur quand l'infirmière a domicile (IDE) est arrivée !

Elle m'a rassuré et m'a dit qu'elle avait déjà eu un cas comme moi ( effectivement deux anciens amis auxquels je ne parle plus ont commencé une transition hormonale et j'ai appris ça récemment , donc je suppose qu'il peut s'agir de l'un d'eux puisque c'est dans la même ville a peu près )

Bref , je flippe ,elle me rassure , et je m'allonge.

Elle me pique et je me crispe car j'appréhende le liquide.

Et je dis "Vous injectez quand..?"

Et elle me répond : "J'ai déjà injecté la moitié"


Du coup j'ai rien senti , je me sens fatigué et j'ai juste une bonne courbature au fessier qui arrive !

C'est mon cas perso mais si ça peut vous rassurer , on a pas nécessairement mal , ça dépend des gens je pense !

( J'ai piqué la fesse droite )
Mouchy , un pseudo qui en jette pas du tout !

Avatar du membre
Ange1818
Galet
Galet
Messages : 234
Enregistré le : 27 mai 2018 19:33
Localisation : Champagne-Ardenne
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Prénom : Oui

Re: Probablement très bientôt sous T : Doutes.

Message par Ange1818 » 16 nov. 2019 17:47

Félicitations ! :-D

Mouchy
Gravier
Gravier
Messages : 7
Enregistré le : 21 oct. 2019 09:37
Localisation : France
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: Probablement très bientôt sous T : Doutes.

Message par Mouchy » 16 nov. 2019 18:23

Merci !!

Maintenant j'attends xD
Mouchy , un pseudo qui en jette pas du tout !

couss
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 1127
Enregistré le : 30 mai 2017 22:51
Localisation : sarthe
Situation : Trans
Genre : masculin
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui

Re: Probablement très bientôt sous T : Doutes.

Message par couss » 16 nov. 2019 19:51

Félicitations !
Ta fesse droit devrait se remettre rapidement ;)
Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. À te regarder, ils s'habitueront.
René Char.

Répondre