Hyperprolactémie et traitement hormonal

Les différents traitements et leurs effets
Répondre
Avatar du membre
a_psalm_for_no_one
Gravier
Gravier
Messages : 19
Enregistré le : 25 juin 2019 20:53
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui

Hyperprolactémie et traitement hormonal

Message par a_psalm_for_no_one » 31 oct. 2019 18:12

Bonsoir,

Hier j'ai été voir pour la deuxième fois mon endoc, avec les résultats de ma prise de sang. Il a constaté que j'avais un taux de prolactine trop élevé (environ 40 ng) donc il a redemandé à ce que je fasse une nouvelle prise de sang dans un labo qu'il connaît bien. Je l'ai faite ce matin et ai eu les résultats cette après-midi: 69 ng de prolactine, après 30 minutes de repos... Donc je fais de l'hyperprolactémie. Ma mère dit qu'il va me donner un traitement contre ça, mais du coup, ça va retarder la prise des hormones, non? Je suis dépité à cette pensée, j'étais censé avoir les hormones hier, et si mon taux de prolactine avait été normal aujourd'hui, j'aurais eu les hormones la prochaine fois que je vois l'endoc, c'est-à-dire le 7 novembre: le jour de mon anniv...

J'ai vraiment le moral au fond du gouffre, j'ai peur que ça retarde énormément ce que j'attends depuis des années.
"Understanding that the words are irrelevant is of great importance."

Avatar du membre
Yaël14
Caillou
Caillou
Messages : 56
Enregistré le : 29 janv. 2017 19:13
Localisation : Limoges
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: Hyperprolactémie et traitement hormonal

Message par Yaël14 » 31 oct. 2019 19:18

Salut
J'ai eu exactement le même cas, mon médecin m'a dit que ça n'empêchait pas le traitement hormonal. Par contre il m'a prescrit une IRM et une prise de sang pour les hormones thyroïdiennes histoire de savoir d'où venait ce taux trop élevé puisque c'est tout de même un médecin, mais ça n'a pas influencé la prise d'hormone et j'ai pu commencer à la date prévue

Avatar du membre
a_psalm_for_no_one
Gravier
Gravier
Messages : 19
Enregistré le : 25 juin 2019 20:53
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui

Re: Hyperprolactémie et traitement hormonal

Message par a_psalm_for_no_one » 31 oct. 2019 21:50

Tu es mon dieu Yaël. J'ai bien cru que j'allais sauter sous un train avant la semaine prochaine tellement ça me faisait peur!! Merci pour ta réponse et j'espère que tout allait bien dans ton cas. :)
"Understanding that the words are irrelevant is of great importance."

Avatar du membre
Axel B.
Gravier
Gravier
Messages : 25
Enregistré le : 21 déc. 2018 17:41
Localisation : Montpellier
Situation : Trans
Genre : garçon non-binaire
Pronoms : iel ou il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: Hyperprolactémie et traitement hormonal

Message par Axel B. » 13 nov. 2019 19:08

Hey, je vois ce sujet un peu en retard, mais il m'est arrivé exactement la même chose (ça a retardé ma prise de T de 3 mois, ce qui m'a mis assez mal, surtout qu'à ce moment là je ne voyais personne avec ce même problème :c).
J'ai été hospitalisé de jour (prises de sang, electrocardiogramme, echographie pelvienne, la totale), et en attendant les résultats qui ont mis un moment à arriver, j'ai aussi fait une IRM hypophysaire, pour qu'au final tout aille bien. Mon taux de prolactine élevé est en fait lié à mon anxiété.
Je suis en aucun cas apte à te dire à quoi ce taux de prolactine élevé est lié pour toi, mais le mieux serait de faire des examens si c'est pas déjà fait, histoire de pouvoir être sûr. J'espère que tout se passera bien/s'est bien passé pour toi!!!

Kate
Gravier
Gravier
Messages : 4
Enregistré le : 31 mars 2019 19:43
Localisation : Aquitaine
Situation : Trans
Genre : F
Pronoms : Elle
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: Hyperprolactémie et traitement hormonal

Message par Kate » 05 févr. 2020 20:22

Hello,

L'hyperPRL peut être provoquée par un prolactinome. On a alors des taux dépassant 3000 MUI/L habituellement.
C'est une indication suffisante pour faire un IRM de recherche d'adénome hypophysaire.

Problème possible de souffrance de l'hypophyse ( selle turcique ).

Avec des taux intermédiaire, on est dans le brouillard.
Penser à des médicaments psy, des PPI contre les soucis d'estomac.
IRM.

Vérifier une possible hypothyroïdie.
Elle peut être primaire ou secondaire.
Si elle est secondaire ( au sens d'une cause externe ), TSH, mais aussi FT3 et FT4 car le TSH peut être normal.

L'hyperPRL peut être favorisée par l'estradiol, mais dans le cas FtM ce n'est guère plausible.

Le dosage de la PRL doit se faire après 20 min de repos. Le stress sévère peut provoquer 500 ou 1000 MUI/L en plus.

Il reste l'hyperPRL idiopathique qui peut monter lentement autour de 100 MUI/L en plus par mois. Une montée sur environ un an, puis une redescente de même.
Une F, ex MtF, égarée dans un monde FtM

Ismasondiz
Gravier
Gravier
Messages : 3
Enregistré le : 18 janv. 2020 07:59
Localisation : Montpellier
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Ismael
Suivi psy : Oui

Re: Hyperprolactémie et traitement hormonal

Message par Ismasondiz » 20 mars 2020 08:14

Bonjour j'ai microadenome hypophysaire est ce que cela m'empêche de prendre la Testostérone ?
Car d'après ce que jai pu comprendre cest une tumeur benine de l'hypophyse, et si je prend un traitement pour la faire régresser en plus de cela, je ne vois pas où est le soucis après cest sur je ne suis pas médecin et cest vrai que je suis très impatient de pouvoir commencer mon traitement hormonal, car cest difficile d'attendre que l',adénome régresse avant tout traitement...

Répondre