Dosage très faible et grosse déprime

Les différents traitements et leurs effets
Répondre
Loutre
Gravier
Gravier
Messages : 8
Enregistré le : 22 avr. 2019 21:18
Localisation : France
Situation : Trans
Genre : Non binaire
Pronoms : Il _ iel
Hormoné : Oui

Dosage très faible et grosse déprime

Message par Loutre » 04 août 2019 10:23

Bonjour,
J'ai commencé la testo le 17 juillet avec un quart d'ampoule toutes les deux semaines, ce qui me paraît vraiment peu. La personne qui m'a hormoné préfère commencer comme cela pour voir les effets. Sauf que : je suis totalement déprimé avec ce dosage. Je n'ai jamais eu autant de dysphorie, de changements d'humeur. Je lui avais dit au premier rendez vous que ce dosage me semblait faible, elle m'a dit qu'il ne sera pas possible de le changer avant trois mois. J'ai aussi eu quelques effets secondaires physiques: fatigue très forte notamment.
J'ai quelques effets de la T ( quelques poils, un dicklit minuscule, les cheveux gras).
Est-ce que c'est vrai que je ne peux pas changer de dosage avant trois mois ?Si je fais ma prise de sang maintenant, pourrait-on détecter un éventuel sous dosage ?
Je ne voulais pas venir à en écrire ici mais ça devient difficile à supporter comme situation.
Merci d'avance pour vos réponses.

Radis
Gentil Modo
Gentil Modo
Messages : 299
Enregistré le : 30 oct. 2016 22:57
Situation : Trans

Re: Dosage très faible et grosse déprime

Message par Radis » 04 août 2019 12:19

Son histoire de 3 mois c'est n'importe quoi, si là tu te sens mal il faudrait déjà faire un bilan pour voir tes taux.

Avatar du membre
L'OursonQueer
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 351
Enregistré le : 22 déc. 2016 17:17
Localisation : 44
Situation : Trans
Genre : Masculin-Queer
Pronoms : Il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
État civil : Oui
Contact :

Re: Dosage très faible et grosse déprime

Message par L'OursonQueer » 04 août 2019 21:10

Salut Loutre. Il n'y a pas de délais concernant les modifications de dosage, ton/ta médecin te raconte des bêtises.
Je plussoie Radis, c'est (pardonne moi l’expression) complètement con (et inutile) de te forcer à attendre 3 mois pour modifier ton traitement alors que tu sens clairement que ça ne va pas. Fais un bilan sanguin pour mesurer tes taux hormonaux, tu verras direct' s'ils ne sont pas bons et tu pourras ensuite faire modifier ton dosage.

Max804
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 448
Enregistré le : 22 sept. 2018 16:36
Situation : Trans
Pronoms : il
Chirurgie du torse : Oui

Re: Dosage très faible et grosse déprime

Message par Max804 » 04 août 2019 21:14

Du coup je me pose une question: la première ordo est de l'endoc, est-ce que le médecin généraliste peut de lui-même modifier le dosage ultérieurement (au vu des taux) ou bien le généraliste ne peut que renouveler à l'identique et donc une modif serait uniquement en passant par un endoc?
Bon courage Loutre pour faire modifier ton dosage au mieux.

Avatar du membre
L'OursonQueer
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 351
Enregistré le : 22 déc. 2016 17:17
Localisation : 44
Situation : Trans
Genre : Masculin-Queer
Pronoms : Il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
État civil : Oui
Contact :

Re: Dosage très faible et grosse déprime

Message par L'OursonQueer » 04 août 2019 22:30

@Max804 Techniquement le suivi du traitement hormonal englobe également la modification de la posologie, vu que si celle-ci n'est pas bonne, ça perturbe le bien-être et la santé du patient. Donc oui ça peut être fait sans problème par un·e médecin généraliste. Les pharmacies savent qu'un traitement peut évoluer et donc ne s'amusent pas vérifier la posologie entre la prescription initiale et celle que tu leur fournis.

Max804
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 448
Enregistré le : 22 sept. 2018 16:36
Situation : Trans
Pronoms : il
Chirurgie du torse : Oui

Re: Dosage très faible et grosse déprime

Message par Max804 » 05 août 2019 08:03

ok merci L'OursonQueer!

Radis
Gentil Modo
Gentil Modo
Messages : 299
Enregistré le : 30 oct. 2016 22:57
Situation : Trans

Re: Dosage très faible et grosse déprime

Message par Radis » 05 août 2019 22:27

Tu dois seulement avoir une ordonnance d'un.e spécialiste (andrologue, endocrinologue ou gynécologue) une fois pour toute ta vie d'assuré social.

De toute façon tu as l'air sensible aux dosages donc tu trouveras assez facilement celui qui te convient, en écoutant ce que te dis ton corps :)

Répondre