Intramusculaire ou sous-cutanée ?

Les différents traitements et leurs effets
Dag
Gentil Modo
Gentil Modo
Messages : 491
Enregistré le : 30 déc. 2018 18:12
Situation : Trans
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui

Re: Intramusculaire ou sous-cutanée ?

Message par Dag » 01 juil. 2019 18:06

C'est bizarre en effet. Je comprends que ça peut être difficile de discuter avec ton père s'il est aussi sûr de son fait et que c'est un professionnel.

C'est un peu une banalité, mais beaucoup de gens ont du mal à se voir remis en question par des personnes jugées moins compétentes qu'eux. Une idée serait d'essayer d'amorcer la discussion avec l'angle de ton inquiétude (ou un autre, par exemple le besoin de savoir te piquer tout seul, un intérêt pour la technique d'injection...) et pas la remise en cause de ses compétences.

J'avais lu un bon article de la revue Prescrire (qui est reconnue comme sérieuse et de qualité) sur la façon de bien réussir les injections intramusculaire (dont celles dans la cuisse) qui est visible ici. Si vous arrivez à discuter calmement du sujet, ça peut être un élément neutre et dont il peut reconnaître la validité en tant que professionnel de santé (plus facile à accepter qu'une simple page web ou une vidéo tutorielle).

Avatar du membre
Raph
Galet
Galet
Messages : 183
Enregistré le : 14 nov. 2016 13:05
Localisation : Rennes
Situation : Trans
Pronoms : Il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
État civil : Oui
Contact :

Re: Intramusculaire ou sous-cutanée ?

Message par Raph » 01 juil. 2019 19:49

Hello,

On peut utiliser l'Androtardyl en sous-cutané, mais la propagation du produit dans l'organisme n'est pas la même qu'en intra-musculaire, on injecte moins de produit plus souvent, du coup si ton ordonnance est basée sur des injection en intra-musculaire, le dosage ne va pas être adapté si tu te piques en sous-cutané.

Radis
Gentil Modo
Gentil Modo
Messages : 372
Enregistré le : 30 oct. 2016 22:57
Situation : Trans

Re: Intramusculaire ou sous-cutanée ?

Message par Radis » 04 juil. 2019 22:40

A l'asso on a eu un gars en prenait en sous cutané et effectivement les effets ont été vachement plus lent.

Par contre, il ya pas mal d'études US sur les injections de T en sous cutanée, surtout pour les personnes qui en prennent depuis longtemps, et les résultats sont bon.

Perso je suis sous testo depuis 13 ans et je n'arrive quasi plus à faire entrer l'aiguille car ma peau "interieur" est devenue résistante. Du coup j'ai fait ma dernière injection (0,4) en sous cut et je ne vois pas de changements niveau humeur et cie.

Thib.momtodad
Gravier
Gravier
Messages : 1
Enregistré le : 16 juin 2019 14:08
Localisation : Saint lo
Situation : Trans
Genre : Ftm
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui

Re: Intramusculaire ou sous-cutanée ?

Message par Thib.momtodad » 01 juin 2020 13:51

Salut salut.. Bah écoute je suis en plein dedans mon endoc m'a prescrit andotardyl en sous cutanée tout les 15 jour donc je pense qu'il connaît son métier.. Enfin j espère 😅

Avatar du membre
Raph
Galet
Galet
Messages : 183
Enregistré le : 14 nov. 2016 13:05
Localisation : Rennes
Situation : Trans
Pronoms : Il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
État civil : Oui
Contact :

Re: Intramusculaire ou sous-cutanée ?

Message par Raph » 01 juin 2020 13:55

Un petit retour au bout de plus d'un an de sous-cutanées. J'avais commencé à 0,3 toutes les semaines, et finalement depuis 6 mois et quelques je suis repassé au même dosage que j'avais en IM (0,5 toutes les deux semaines), et pour moi ça ne change rien, enfin j'ai pas de grosse baisse en fin d'injection ni quoi que ce soit qui change par rapport au même dosage en IM. Par contre clairement au niveau confort, je ne regrette pas d'avoir changé de manière de me piquer.
Comme je prends 0,5 à chaque fois et que si j'injecte tout au même endroit ça fait quand même mal pendant quelques jours, j'injecte à deux endroits différents, je trouve pas ça chiant, et je n'ai pas mal ensuite.

lucied
Gravier
Gravier
Messages : 1
Enregistré le : 25 juin 2020 20:28
Situation : Trans
Pronoms : elle

Re: Intramusculaire ou sous-cutanée ?

Message par lucied » 25 juin 2020 20:39

Bonjour,
Je suis une fille MtF. Je voudrais ajouter une petite dose de testostérone à mon traitement hormonal car mes dosages sanguins montrent que mes surrénales n'en produisent pas assez (non mesurable). J'envisage une administration par injection sous-cutanée. L'un.e de vous sait-il s'il existe des préparations (androtardyl ou autre) plus faiblement dosées que l'androtardyl à 250mg/ml (50mg/ml ou moins) ?
Merci d'avance pour toute info ou conseil à ce sujet.

Avatar du membre
Armand38
Caillou
Caillou
Messages : 54
Enregistré le : 23 sept. 2019 15:01
Localisation : Grenoble
Situation : Trans
Genre : masculin
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: Intramusculaire ou sous-cutanée ?

Message par Armand38 » 26 juin 2020 11:12

Salut Lucied , à ma connaissance il y a la testo en gel qui est dosé différemment car chaque dose de gel contient environs 20,25mg de testostérone. Sauf que pour avoir un taux stable il faut une utilisation quotidienne car la forme de testostérone contenue dans le gel a une durée de vie plus courte. La différence avec l' androtardyl c'est que c'est une forme " retard". C'est a dire à difusion lente. Apres avec androtardyl rien ne t'obliges à utiliser la fiole complète. Une fiole contient 1ml de produit et tu peut remplir 1/10eme de 1ml par exemple.
Apres je ne suis pas spécialiste sur les traitements mtf. En as tu parlé à ton endocrinologue ?

couss
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 1487
Enregistré le : 30 mai 2017 22:51
Localisation : sarthe
Situation : Trans
Genre : masculin
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Prénom : Oui
État civil : Oui

Re: Intramusculaire ou sous-cutanée ?

Message par couss » 26 juin 2020 13:22

Je ne suis pas certain que prendre de la testo t'aidera, en fait si la testo est à trop haute dose, le corps la transforme en œstrogènes. si ton corps détecte de forts taux d'oestrogènes, il va freiner naturellement la production de testostérone en estimant que ça vient d'un surdosage de testo. Plusieurs femmes trans ne prennent pas de bloqueurs de testo et parviennent a ne quasiment plus en produire avec simplement de fortes doses d'oestrogènes.
A l'heure actuelle dans ton cas il n'y a plus que tes surrénales qui fabriquent de la testo ?
Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. À te regarder, ils s'habitueront.
René Char.

gabinwdn
Gravier
Gravier
Messages : 2
Enregistré le : 30 juin 2020 16:30
Situation : Trans
Genre : Masculin
Pronoms : il-lui

Re: Intramusculaire ou sous-cutanée ?

Message par gabinwdn » 30 juin 2020 17:22

PauSG,

Mon père est justement infirmier. Il a quand même réussi à dire "on ne peut pas faire des intramusculaires dans la cuisse, c'est uniquement dans la fesse." :mur: Sérieusement ? Et dire que c'est censé être son métier. [/quote]

C'est pas la première fois que j'entends des infirmier.e.s me dirent ça... Je ne sais pas d'où vient cette légende urbaine
[/quote]

Je suis en école de formation aux soins infirmiers et oui les injections intramusculaires peuvent se faire dans la cuisse et dans les fesses, parfois même (si la personne a un grand volume musculaire à ce niveau) au niveau de l'épaule.
Quand le brouillard cesse de cacher la vérité, on peut enfin apercevoir les étoiles. :rainbow:

a_psalm_for_no_one
Caillou
Caillou
Messages : 65
Enregistré le : 25 juin 2019 20:53
Localisation : Oise
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: Intramusculaire ou sous-cutanée ?

Message par a_psalm_for_no_one » 30 juin 2020 18:03

D'ailleurs l'infirmière de ma dernière injection voulait me piquer dans l'épaule. Je précise que mes bras sont des baguettes de pain. 😅
Forgiveness is the fragrance that the violet sheds upon the heel that crushes it.

Répondre