injections avec infirmière, peurs...

Les différents traitements et leurs effets
j3r3mix
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 346
Enregistré le : 08 mars 2021 18:29
Localisation : IdF
Situation : Trans
Genre : M
Pronoms : il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
Chirurgie génitale : Oui
Prénom : Oui
État civil : Oui

Re: injections avec infirmière, peurs...

Message par j3r3mix » 05 août 2022 18:19

KlarkAst a écrit :
05 août 2022 17:03
merci pour ta réponse. oui je pensais aussi à faire une marque mais je me disais que peut-être ça pouvait avoir un impact sur l'aseptisation de la zone. genre jsp amener des bactéries :? enfin bref va falloir s'habituer de toute façon lol
Tu peux faire un cercle en mode cible au lieu d’une croix ;)

Avatar du membre
camille59
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 351
Enregistré le : 13 août 2020 15:23
Localisation : valenciennes
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Prénom : Oui
État civil : Oui

Re: injections avec infirmière, peurs...

Message par camille59 » 05 août 2022 22:02

Tout est question d'oser.
Quand j'ai commencé le THS, je me suis dis que cetait hors de question de dépendre de quelqu'un pour ça.
La galère si je pars en vacances et tout.
Deja que c'est pas marrant davoir un traitement potentiellement a vie, alors en plus devoir dépendre de quelqu'un a chaque fois cetait niet.
Alors jai regardé des tutos YouTube jai pris mon courage a 2 mains et j'ai fais ma première piqure en solo.
Bien sûr je tremblais un peu, javais un peu les chocottes, peur de faire une connerie.. mais je voulais être autonome dans mes injections donc je me suis sorti les doigts du cul si on peut dire et jai testé.
J'étais très fier davoir réussi.
Jai recommencé pour la deuxième, puis la 3ieme etc..en prenant a chaque fois de plus en plus confiance en moi.
Je n'ai jamais en aucun problèmes, ni douleurs, et quand je pars en vacances, j'y vais l'esprit léger, je prend ma boite avec mon matos et je suis tranquille.
Cet été je suis allé en Italie, je vous raconte pas la galère si javais du trouver une infirmière là bas, qui pète pas un mot de français...
Le soulagement d'être tranquille était pour moi la meilleure raison d'apprendre à faire mes piqures..
Faut y aller franchement, l'astuce de faire une croix pour couper la fesse en 4 ça marche très bien, jai fais ainsi les 6 premiers mois. Maintenant je n'en ai plus besoin, jai mes repères et l habitude joue beaucoup.
Maintenant quand je fais ma piqure, cest rentré dans ma routine, comme on se brosse les dents presque..
Courage, faut se lancer une bonne fois pour toutes et après cava. Cest la première la plus difficile psychologiquement. Une fois quon est au clair avec son cerveau et sa technique, ça va tout seul.
👍
Charles Ingalls a toujours raison...

KlarkAst
Gravier
Gravier
Messages : 21
Enregistré le : 19 juil. 2022 00:12
Situation : Trans
Genre : Gars
Pronoms : Il
Hormoné : Oui

Re: injections avec infirmière, peurs...

Message par KlarkAst » 06 août 2022 14:08

camille59 a écrit :
05 août 2022 22:02
Tout est question d'oser.
Quand j'ai commencé le THS, je me suis dis que cetait hors de question de dépendre de quelqu'un pour ça.
La galère si je pars en vacances et tout.
Deja que c'est pas marrant davoir un traitement potentiellement a vie, alors en plus devoir dépendre de quelqu'un a chaque fois cetait niet.
Alors jai regardé des tutos YouTube jai pris mon courage a 2 mains et j'ai fais ma première piqure en solo.
Bien sûr je tremblais un peu, javais un peu les chocottes, peur de faire une connerie.. mais je voulais être autonome dans mes injections donc je me suis sorti les doigts du cul si on peut dire et jai testé.
J'étais très fier davoir réussi.
Jai recommencé pour la deuxième, puis la 3ieme etc..en prenant a chaque fois de plus en plus confiance en moi.
Je n'ai jamais en aucun problèmes, ni douleurs, et quand je pars en vacances, j'y vais l'esprit léger, je prend ma boite avec mon matos et je suis tranquille.
Cet été je suis allé en Italie, je vous raconte pas la galère si javais du trouver une infirmière là bas, qui pète pas un mot de français...
Le soulagement d'être tranquille était pour moi la meilleure raison d'apprendre à faire mes piqures..
Faut y aller franchement, l'astuce de faire une croix pour couper la fesse en 4 ça marche très bien, jai fais ainsi les 6 premiers mois. Maintenant je n'en ai plus besoin, jai mes repères et l habitude joue beaucoup.
Maintenant quand je fais ma piqure, cest rentré dans ma routine, comme on se brosse les dents presque..
Courage, faut se lancer une bonne fois pour toutes et après cava. Cest la première la plus difficile psychologiquement. Une fois quon est au clair avec son cerveau et sa technique, ça va tout seul.
👍
oui je comprends, le fait de dépendre de qqun c'est chiant. après je pars pas en vacs et de toute façon pour l'instant mes injecs sont 1 fois par mois. pour le début je préfère faire avec un.e infirmier.e, mais oui à un moment j'essaierai de faire tout seul...

al.
Galet
Galet
Messages : 135
Enregistré le : 14 mars 2018 20:18
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : Masculin
Pronoms : il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui

Re: injections avec infirmière, peurs...

Message par al. » 08 août 2022 18:43

Ah aussi pour compléter sur le stress de se piquer tout seul, moi j'étais un grand stressé des aiguilles (c'est toujours le cas pour les prises de sang d'ailleurs) et les premiers essais tout seuls chez l'infirmière étaient un peu galères parce que j'avais peur de pas faire comme il faut, avec elle qui me regardait et tout et j'ai même fais quelques malaises (petit tips si vous êtes seuls : allongez vous, et caller vos jambes à la verticale sur le mur, ça fait passer le malaise très vite).
Mais quand j'ai finalement fait ma première injec seul chez moi ça s'est bien mieux passé, parce que j'ai pu prendre mon temps, mettre une musique motivante derrière (des musiques de disney, comme ça je chantait au lieu de stresser xD), et j'étais posé dans ma chambre au calme. Au final j'ai pris le pli et maintenant c'est vraiment une formalité.

Pour ce qui est de la douleur, je trouve que c'est kiff kiff entre la cuisse et la fesse, la différence c'est que j'avais plus de courbatures au début, mais ça a disparut au bout de 6 mois/un an, comme si les muscles de mes cuisses s'étaient habitués.

MadDam
Caillou
Caillou
Messages : 83
Enregistré le : 06 avr. 2021 16:40
Localisation : Montpellier/Vald'Oise
Situation : Trans
Pronoms : il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui

Re: injections avec infirmière, peurs...

Message par MadDam » 08 août 2022 19:47

Vous faites toujours en intramusculaire ? Vous n'avez pas essayé en sous cutanée ?

D'ailleurs c'est des infirmières à domicile ou faut aller dans un cabinet ?

al.
Galet
Galet
Messages : 135
Enregistré le : 14 mars 2018 20:18
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : Masculin
Pronoms : il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui

Re: injections avec infirmière, peurs...

Message par al. » 09 août 2022 08:22

L'androtardyl est sensé se faire en intramusculaire normalement, après j'ai vu passer un ou deux témoignages qui parlaient de sous cutanée, donc ça doit être possible, mais j'ai jamais rencontré personne qui le faisait vraiment. Pour moi l'intramusculaire me convient bien.
Pour faire ça avec une infirmière c'est à toi de voir, il y a des cabinets infirmiers où tu peux aller, souvent ils ont des permanences sans rendez-vous, mais tu peux aussi prendre un rdv pour faire ça à domicile.
Si tu habite dans une grande ville et que tu n'as pas de soucis pour te déplacer, en général c'est plus logique d'aller dans un cabinet, en tout cas les infirmières du cabinet à coté de chez moi préfèrent réserver les rdv à domicile pour les personnes qui ne peuvent pas se déplacer. Le plus simple c'est de regarder sur google ou doctolib ce qui existe pas loin de chez toi.

MadDam
Caillou
Caillou
Messages : 83
Enregistré le : 06 avr. 2021 16:40
Localisation : Montpellier/Vald'Oise
Situation : Trans
Pronoms : il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui

Re: injections avec infirmière, peurs...

Message par MadDam » 09 août 2022 10:27

Ca marche merci beaucoup ! J'avoue je ne suis pas encore décidé à prendre de la T ou pas, c'est trop dur pour moi de prendre une décision aussi importante (alors que no Problem pour ma mammec x)).. Je sais que pour d'autres c'est une évidence mais voilà pas moi ^^ trop de questions rentrent en jeu.. notamment le mode d'administration.. j'ai peur d'être saoulé par le fait de devoir faire très régulièrement des injections, de passer à la pharmacie, de faire des pds, d'aller chez le médecin régulièrement etc...
Comment vous vivez ce côté médical ?

KlarkAst
Gravier
Gravier
Messages : 21
Enregistré le : 19 juil. 2022 00:12
Situation : Trans
Genre : Gars
Pronoms : Il
Hormoné : Oui

Re: injections avec infirmière, peurs...

Message par KlarkAst » 09 août 2022 13:56

MadDam a écrit :
09 août 2022 10:27
Ca marche merci beaucoup ! J'avoue je ne suis pas encore décidé à prendre de la T ou pas, c'est trop dur pour moi de prendre une décision aussi importante (alors que no Problem pour ma mammec x)).. Je sais que pour d'autres c'est une évidence mais voilà pas moi ^^ trop de questions rentrent en jeu.. notamment le mode d'administration.. j'ai peur d'être saoulé par le fait de devoir faire très régulièrement des injections, de passer à la pharmacie, de faire des pds, d'aller chez le médecin régulièrement etc...
Comment vous vivez ce côté médical ?
j'ai pas encore commencé la T (première injec demain) mais c'est exactement les mêmes questions qui me venaient à l'esprit. et je pense le côté médical a été un des facteurs qui a retardé mon self coming out, pcq y a déjà 2-3 ans je sentais que la transidentité me parlait, mais quand je voyais les parcours des personnes trans ça me terrifiait, tout ce côté médical qui est en plus un peu dramatisé par les médias...

et même jusqu'à récemment je pensais que j'avais pas besoin de T (je m'identifiais comme non binaire depuis novembre et je ressentais pas le besoin de faire un traitement hormonal) sauf qu'en déterrant des moments de mon passé que j'avais enfouis depuis mon enfance (merci la cisnormativité :rainbow:) je me suis rendu compte que la testo devenait de plus en plus une option, et ce même si je suis terrifié par le fait de prendre des hormones à vie (même si en vrai y a bcp de transmasc qui réduisent voire arrêtent la T une fois que les changements définitifs sont arrivés) et de devoir faire des injections.

mon endoc me fait commencer avec 0,3 ml toutes les 4 semaines donc en vrai me piquer une fois par mois ça m'enchante pas mais ça va, ce qui doit être chiant c'est tous les 15 jours où pour le coup ouais c'est hyper rapproché. après aussi si t'as les moyens y a le nebido (pas remboursé malheureusement) où ça va être une piqûre tous les 4,5, ou 6 mois même. par contre c'est un budget lol. mais pour en revenir au médical, c'est vrai que c'est dur socialement, pour moi en tout cas, pcq aux yeux du système médical français tu "changes" de genre alors que ba non tu révèles juste qui tu es, s'il y a changement il n'est purement que physique/physiologique. puis on te considère un peu comme un mutant ou quoi, enfin bref la psychiatrisation de la transidentité on coco. après voilà y a des listes de pratcien.nes safes donc par rapport à y a 20 ans ou même 10 ans on a relativement de la "chance".

désolé c'était un peu long. :zzz:

MadDam
Caillou
Caillou
Messages : 83
Enregistré le : 06 avr. 2021 16:40
Localisation : Montpellier/Vald'Oise
Situation : Trans
Pronoms : il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui

Re: injections avec infirmière, peurs...

Message par MadDam » 09 août 2022 19:16

Oui clairement ^^ en fait à l'inverse je me dis que je veux peut-être de la T pour justement mieux fiter dans la cisnormativité x) car avec un prénom plutôt féminin, je me dis qu'au moins si j'ai de la barbe les gens me genreront correctement...
J'avoue j'envisage beaucoup plus la T avec de l'androgel ça évite les histoires de piqures mais pareil c'est un gros budget....

EDIT : le "oui clairement" était pour le coup de commencer avec un petit dosage et de pouvoir arrêter après ^^pas pour le fait que ton message soit long !! merci d'avoir pris le temps de me répondre :3

Max804
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 1046
Enregistré le : 22 sept. 2018 16:36
Situation : Trans
Pronoms : il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
Prénom : Oui

Re: injections avec infirmière, peurs...

Message par Max804 » 10 août 2022 07:23

J'ai commencé la T par l'androgel car je ne voulais pas me piquer. Constatant que l'assimilation du produit n'était pas optimale pour moi je suis passé à l'androtardyl mais en sous cutané. Ça se passe bien même si c'est tous les 15 jours pour moi car l'espacement des injections ne m'allait pas. Le fait de faire les injections en sous cutané me facilite vraiment les choses et c'est mon doc qui me l'a conseillé justement pour passer outre la réticence aux injections. Par contre impossible pour moi d'espacer les injections qui sont tous les 15 jours. Il semblerait qu'en sous cutané ce soit plus adapté d'injecter souvent. Mais bon à voir. Chacun est différent.

Répondre