Transidentité : police / gendarmerie

Relations sociales, acceptation, coming-out...
Répondre
Louliou
Gravier
Gravier
Messages : 1
Enregistré le : 23 sept. 2021 15:18
Situation : Trans
Genre : MtF
Pronoms : elle

Transidentité : police / gendarmerie

Message par Louliou » 23 sept. 2021 15:33

Bonjour, :coucou:

Je voudrais savoir comment ce passe la transition (MtF pour ma part) dans ces milieux (gendarmerie et police) :?:
Car je voudrais faire le concours de ces 2 métiers puis devenir maitre-chien, mais n'ayant pas encore débutée les hormones (donc aucune transformation physique) j'ai peur de la pression, de la mentalité des gens qui sont dans ce secteur.

:arrow: En vue d'une prise d'hormone au début de l'année prochaine, je voulais savoir comment sont les mentalités au seins de ces métiers ? Est-ce que certaines personnes ont subis des insultes ou autres discriminations :dispute: ?

Mickaël
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 1507
Enregistré le : 26 déc. 2017 14:56
Localisation : Château Thierry 02
Situation : Trans
Genre : Masculin
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
État civil : Oui

Re: Transidentité : police / gendarmerie

Message par Mickaël » 23 sept. 2021 19:33

Bonjour Louliou.
Pour ma part, je suis Gardien de la Paix dans la Police nationale et FTM.
Ca va faire 18 ans que j'exerce dans mon petit commissariat de province dont presque 4 après avoir annoncé ma transition.
Les choses ne sont pas toujours faciles à cause notamment des habitudes et pas forcément dûent à la méchanceté où à l'intolérance (mégenrage).
Je n'ai rien entendu ou vécu de négatif de la part de mes collègues. Il se dit peut-être des choses moins gentilles sur moi en mon absence mais je n'en ai pas connaissance donc peu importe.
Il y a juste eu des commentaires transphobes faits par une jeune fille employée quelques mois en service civique à l'accueil et qui disait que ce que je faisais (ma transition) c'était inacceptable. Que je devais assumer d'être ce que j'étais (une femme) ". Quelle horreur. Je l'ai su par l'intermédiaire de collègues et après son départ. J'aurais bien aimé qu'elle me dise cela en face, que je lui explique mon point de vu à cette gamine qui ne connaît pas encore grand chose à la vie à 20 ans !
Pour moi donc, tout se passe bien dans l'institution Police. La hiérarchie a notamment tout mis en œuvre pour que mon changement d'état civil soit rapidement effectif dans mon quotidien professionnel.
J'ai malgré tout le ressenti que ce serait plus compliqué dans le sens inverse, c'est-à-dire si j'étais MTF.
J'espère me tromper mais l'exemple d'une Adjudente Chef MTF dans la Gendarmerie, qui à mon âge et a terminé sa transition il y a 12 ans, me conforte dans ce sentiment. Je ne connais pas en détail son expérience mais c'est encore difficile pour elle apparemment. En plus le côté militaire de la Gendarmerie, ça n'arrange peut-être pas les choses.
Nos institutions restent encore assez machos même si ça évolue et que les mentalités changent.
Et puis ce n'est pas dans tous les commissariats ou gendarmeries pareil.
J'espère que tu pourras allier ta transition et tes souhaits professionnels sans difficulté.
Je te souhaite le meilleur.
Si tu souffres aujourd'hui, c'est que ton destin te prépare quelque chose de bien plus merveilleux pour demain. Ne renonce jamais.
Anonyme.

filledesiles
Gravier
Gravier
Messages : 2
Enregistré le : 27 nov. 2021 22:07
Localisation : Hérault
Situation : Trans
Genre : MTF
Pronoms : elle
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Prénom : Oui
État civil : Oui

Re: Transidentité : police / gendarmerie

Message par filledesiles » 27 nov. 2021 22:37

Coucou,

Alors si je peux me permettre pour rajouter un peu une réponse si cela te servira. Je suis moins même MTF et j'ai récemment exercé dans un commissariat DDSP au centrale mais entant qu'administratif à la suite d'une réussite d'un concours.

Je ne sais pas si ma réponse va être utile ou bien pas du tout mais pour mon cas je suis entrer dans un commissariat à la DDSP (centrale) après avoir effectué tout mes changement il me reste encore la vaginoplastie hélas..jJ'ai tout effectué que ce soit adminsitratif et chirurgical il me reste juste la vagino j'attends toujours. Je rejoins aussi mickael sur le fait que c'est un milieu macho mais après franchement tout est une question de mentalité et tout dépends des commissariat il y aura toujours des petits c*n(ne) pour ramener leur petite fraise même-ci on leur a rien demandé.

Par contre j'ai quitté la DDSP non pas à cause de ce milieu machos non mais parce que j'avais pas de feeling avec une cheffe et j'ai demandé à changer de service (le diffrend n'avait rien à voir avec ma transition) je vais même dire que personne est au courant de ma transition à part peut-être le SGAMI qui eux demande la copie intégrale de l'acte de naissance avec toute les mentions d'état-civil mais c'est tout. J'ai donc quitté le commissariat où malgré tout je garde de très bon moment la-bas pour aller en préfecture aux service étranger.

Par contre j'ai appris il y a pas très longtemps (par des anciens collègues du commissariat) que depuis mon départ c'est un FTM qui m'as remplacé que c’était un FTM en début de parcours. (bon ce ne sont pas les mots qu'ils ont utiliser pour le décrire mais j'avais compris que c'était un FTM) Et apparemment tout ce passe mal pour lui surtout sur le mégenrage et tout mais que malgré tout il essaye de supporter la situation il dois avoir 23ans je pense. Mais le pauvre quand j'ai appris cela, je me suis dis "merde et si j'étais toujours là le pauvre.." je sais ce que c'est de ressentir cette sensation. Mais bon après je t'encourage vraiment à ne pas laisser tomber crois-moi si tu souhaite vraiment le faire fait-le ça va pas être facile ok mais fait-le..Je vais même aller dire que je suis contente que beaucoup de transgenre puisse entrer dans des fonctions pareil parce que notre vécu ne doit pas être un handicap mais une force. Combien de fois j'ai voulu baisser les bras mon dieu et là j'y suis arrivé et là il faut foncer donc vraiment vas-y et ne laisse rien te faire croire que ta transition vas etre un handicap prends le comme une force.

J'espère en tout cas que ce témoignage pourrais t'apporter un soutien je t'encourage.

PS : n'hésite pas à venir m'écrire par message privé si tu as d'autre question privé d'autant plus sur la transition aussi

Bises

FilleDesiles.
Choisissez soigneusement vos pensées. Vous êtes le chef d’œuvre de votre vie.

Répondre