Page 62 sur 71

Re: Anecdotes drôles et moins drôles

Posté : 26 déc. 2019 13:55
par Alexou
Salut !
Pour l'instant j'ai quelques anecdotes drôles, pas trop de négatif.
J'ai travaillé pour la première fois de ma vie l'été, dans un restaurant, comme serveur. Le code vestimentaire était chemise pour les garçons et pour les filles, chemise, T shirt/débardeur présentable. J'étais à la fin de ma période de déni, donc le désir de "passing" refaisait surface 😂 J'ai une très petite poitrine donc avec une chemise, on n'y voit pas grand chose. Beaucoup de clients étaient confus et demandaient à mes collègues "Mais, il a quel âge le jeune homme ??!".
J'ai eu le droit à une enfant qui s'est exclamé "C'est un petit garçon !" et son père, qui répond, un peu perplexe "Je ne suis pas sûre ma chérie". Il n'a pas demandé, je n'ai rien dit !
Une femme qui courait après son enfant "mais fais attention à ... la personne de service".
Comme quoi, les gens peuvent être très polis et ne pas être indiscrets :) C'était une bonne période à ce niveau là, ça m'a beaucoup libéré.

Re: Anecdotes drôles et moins drôles

Posté : 26 déc. 2019 15:29
par Elue
Petite anecdote à un mariage, j'étais habillé en chemise, pantalon noir... quasi exactement comme mon frère et j'avais les cheveux très court (pour une fois j'étais habillé vraiment comme j'avais envie à un mariage). Et comme je n'ai pas beaucoup de poitrine, on ne la voyait quasi' pas à travers ma chemise (t'en mieux). Du coup pour dire bonjour à tout le monde, tu avais presque tout les gars qui ne savaient pas si ils devaient me serrer la main ou me faire la bise et je dois dire que ça m'amusait bien même si parfois c'était un peu gênant . x)
Et ensuite on devait prendre la fameuse photo de groupe. je m'étais mis à côté de mon frère et là, le photographe qui dit bien haut et fort :
"-Le jeune homme là bas !
-euuh... moi?
-oui avec la chemise blanche, descend d'un cran."
Alors comme je ne suis pas out auprès d'aucune des personnes de ce mariage autant vous dire que d'un côté, j'étais content qu'il m'appelle "jeune homme" mais d'un autre j'étais un peu gêner que tout le monde qui se retourne et me regarde. x')) Avec mon frère qui en rajoute une couche : "euh je crois que c'est pas moi qu'il parle, c'est à toi ""jeune homme"" haha" qu'il est drôleee alors qu'il ne sais pas. x')
Enfin bref c'était une petite anecdote sympa. J'en ai d'autres avec une amie qui maintenant est au courant mais avec qui je faisais plein de petits quiproquo et aussi des moins drôles. Mais ça, on verra pour une prochaine fois. x)

Re: Anecdotes drôles et moins drôles

Posté : 30 déc. 2019 01:16
par Dam
Petite anecdote assez réconfortante qui date du 28, c'était l'anniversaire de ma mère et avec mon frère on a voulu lui faire une surprise. Donc, pendant qu'elle était partie, on prépare et va chercher tout ce qu'il faut et on prévient notre père de nous servir d'excuse si elle rentre avant nous, bref. Tout se passe bien et puis une fois qu'on a fini la surprise etc, elle remercie mon frère en lui faisant la bise et elle s'approche vers moi, sauf que j'ai reculé moi (j'ai jamais eu l'habitude avec ma mère que se fasse des câlins ou quoi du coup voilà...) et là devant mon frère, elle me dit "Viens, je vais te dire quelque chose qui va te faire plaisir" du coup je me suis laissé faire sans vraiment savoir à quoi m'attendre, puis elle m'a dit "Merci Damien !". Franchement, je me suis demandé si c'était réel ^^" c'était la première et unique fois à l'heure actuelle qu'elle m'appelait par le prénom que j'ai choisi !

Petite anecdote moins drôles... Elle m'avait souhaité une bonne sainte Catherine au mois de novembre... mais bon, je ne désespère pas, elle m'a appeler par le bon prénom une fois alors pourquoi elle ne recommencerait pas après tout !

Re: Anecdotes drôles et moins drôles

Posté : 30 déc. 2019 09:13
par Apeiron
Super pour toi, Damien.

Moi c'est des trucs sans rapport avec ma transidentité qui m'ont énervé lors des repas de famille, comme par exemple que ma belle mère veuille trinquer à ma réussite professionnelle (parce que je suis au chômage) alors que j'ai subi l'humiliation, le rejet, de multiples procédures injustes et absurdes et que je ne veux absolument pas travailler et que pour moi la réussite d'une vie ne se mesure certainement pas à la profession. Surtout dans le monde dans lequel on vit.
Ça m'a bien énervé.
Ma belle-mère est vraiment toujours à côté de la plaque mais bon, je lui pardonne. Elle ne pense pas à mal, elle est juste très différente de moi vu qu'on pense systématiquement le contraire sur tous les sujets. Elle est aussi très maladroite.

Pour revenir au sujet de la transidentité dans le cadre familial , me concernant, j'ai l'impression que plus je suis "relax" avec ça (c'est mon cas malgré mon androgynie) moins les gens se trompent.

Re: Anecdotes drôles et moins drôles

Posté : 03 janv. 2020 00:06
par Caligura
Today, un enfant m'a dit "T'es une fille car t'as les cheveux longs !". J'ai répondu "Nop, les garçons peuvent avoir des cheveux longs.", le gamin me hurle "Je saiiiiiiiiiiiis ! Moi aussi j'ai presque les cheveux longs avec ma frange". J'ai fait un facepalme et je lui dis "Bah tu vois, quand tu seras plus grand, tu peux avoir des cheveux longs. Tu vas bientôt te faire couper les cheveux ?". Il me répond "Nan je veux pas mais c'est pas moi décide !".

Après ça, je savais plus trop quoi dire... *facepalm*

Re: Anecdotes drôles et moins drôles

Posté : 03 janv. 2020 18:47
par CHAT
Cette après midi , j'étais dans un magasin avec ma mère , pour chercher une chemise pour mon père .
Souvent , on m'appelle "jeune homme " dans les magasins . Ce qui énerve ma mère , vraiment , vraiment beaucoup . je n'ai jamais compris pourquoi mais bon, passons .
Une vendeuse arrive et demande à ma mère en train de farfouiller dans les lots de chemises .
-Je peux vous aider ? C'est pour le jeune homme ? ( en me regardant)
-Non, pour mon mari , et c'est une fille .
-D'accooooooord (elle n'avais pas l'air de bien comprendre .)
Plus tard , la même vendeuse .
-suivez moi messieurs dame .
Ma mère s'est agacée , si bien que tous les autres vendeurs du magasins s'adressaient à moi en rajoutant "la jeune fille" "votre fille" "mademoiselle".
C'étais terrible je ne tenais plus sur mes jambes et j'avais envie de pleurer .

Ensuite , dans la rue , un couple de vieux m'a regardé en fronçant les sourcils et en faisant "ho!" parce que j'avais regardé un (fort charmant )garçon de mon âge avec intérêt (rien de pervers , juste un regard et un sourire ) .
pour finir , je leur ai fait un de mes sourire qui effraie les gens (un rictus de psychopathe comme je sais si bien les faire) et ils ont détournés le regard , toujours en râlant .

Super journée . :roll:

Re: Anecdotes drôles et moins drôles

Posté : 03 janv. 2020 19:31
par Maël
Courage Chat ! Pour ta maman, et les anciens a ne pas déconstruire....
J'ai aussi parfois ce réflexe de sourire bizarrement come le clown de Ça ppur faire partir les vieux pas deconstruits qui te regardent chelou oui qui te collent une remarque a 2 balle pour se sentir justiciers 😂

Re: Anecdotes drôles et moins drôles

Posté : 12 janv. 2020 13:27
par Apeiron
Je viens d'entendre un mec cis se plaindre au caissier dans un magasin d'alimentation qu'il n'en pouvait plus qu'on lui souhaite "bonne journée Madame" plusieurs fois par jour et que ça commençait à le déprimer (c'était un mec lambda, assez grand et un visage pas du tout féminin et même barbu mais il avait les cheveux longs et bouclés).
Du coup le caissier lui conseillait de tout raser...

En tout cas, c'est rassurant.

Re: Anecdotes drôles et moins drôles

Posté : 17 janv. 2020 22:54
par Dam
J'ai deux petites anecdotes plutôt... moins drôles pour vous, la première :
La semaine dernière j'étais en partiel (à l'univ de Lille) et je suis sous prénom usuel donc au cas où je me baladais avec l'arrêt du président de la fac vu que ma carte étudiante est à mon prénomM mais les listes à mon prénomF (oui oui, l'intelligence légendaire des universités...) Tout se passait bien, juste un vacataire d'examen en psycho sociale qui avait remarqué le problème et qui m'a demandé, discrètement si c'était normal. Et puis, partiel de neuro, ils ont une feuille d'appel qu'ils nous font signé, la femme arrive à ma hauteur donc voyant qu'elle remarque le "problème" de prénom je lui dit
- (regarde sa fiche et voit mon deadname) C'est possible qu'il y ait un "problème" de prénom avec votre fiche mais c'est parce que je suis sous prénom usuel avec la fac, j'ai l'arrêté du président
- (fait un air surpris, elle n'avait rien compris) Vous vous appelez comment ? Parce que effectivement ce n'est pas le même prénom, vous avait votre carte d'identité ?
- Non, désolé je l'ai oublié (normalement la carte étudiante suffit...) Je m'appelle Damien mais...
- (me coupe en parlant relativement fort en regardant un de ses collègues) Ah mais il y a une erreur sur les listes alors !
- Et bien sur les listes c'est mon prénom de naissance, je m'appelle Damien mais mon prénom de naissance c'est *deadname*, (la vacataire m'a regardé avec la plus grand incompréhension possible :?: ) je suis sous prénom usuel, j'ai l'arrêté du président

Là, son collègue arrive, ils me demandent de sortir l'arrêté du président donc je le sors (en pleine épreuve, merci la concentration perdue...) et je leur montre la ligne où c'est écrit précisément, son collègue me fait signe qu'il comprend et elle (la vacataire d'examen) me dit bien fort "Ah mais en fait vous vous appelez *deadname* !!" :mur: :mur: j'avais qu'une envie lui dire "Prenais un mégaphone je pense que vos collègues à l'autre bout de la salle n'ont pas bien entendu !" mais je me suis retenu... Bref, je ne suis pas vraiment out dans ma licence vu que j'ai relativement un bon passing, il y a juste quelque personne qui le savent et qui du coup m'ont regarder avec un air désolé, mais bon elle m'a pourri mon épreuve...
Le lendemain matin en partiel de stat, quelques personnes m'en ont parlé en me disant que ce que la femme a fait ça ne se fait pas et qu'ils avaient eu envie de la taper sur le coup, tellement il avait trouvé ça irrespectueux et que les vacataires d'examens devraient être mieux formés, ça m'a fait un bien fou d'être soutenu et que d'autres soient du même avis que moi :)

Deuxième anecdote, de ce soir :
Je rentre en train et c'est mon père qui est venu me chercher à la gare. Alors que le père de mon.ma copin.e m'a dit "bonjour Dam", mon père m'a dit "Bonjour *deadname*" et après il n'a pas arrêté de me dire que j'étais enroué, que j'étais malade, que c'était bizarre parce que j'ai la voix grave... (je suis à un peu plus de 5 mois sous T donc j'ai juste mué, je ne suis pas malade) et quand je disais que non, que c'est normal il insistait ! J'ai fini par juste me taire jusqu'à la fin du trajet... (mon père disait au début qu'il acceptait etc... alors que c'est ma mère qui fait le plus d'effort à l'heure actuelle)

Petite anecdote positive en bonus, la dernière fois la personne avec laquelle je suis en couple m'a regardé et m'a dit "T'a de la moustache quand même ! Ça se voit, tu piques !", mais amie aussi me l'ont dit. C'est le genre de petit truc qui refait une journée :D

Re: Anecdotes drôles et moins drôles

Posté : 28 janv. 2020 01:46
par Apeiron
Aujourd'hui lors d'une promenade alors que je m'amusais sur des appareils pour faire du sport (en plein air), un vieux type m'interpelle :
"Hey Madame, c'est interdit Madame!"

J'étais avec une amie (auprès de laquelle je ne suis pas out), elle n'a pas compris, elle a cru qu'il lui parlait à elle alors elle lui demande très courtoisement : "qu'est-ce que j'ai fait d'interdit?"
Et là il répond bien sûr "non je parle à Madame : c'est interdit aux moins de vingt-cinq ans Madame"

Mon amie "euh, il a plus de vingt-cinq ans et..."

Et le type la coupe en me disant : "Mais non, je plaisante Madame, c'est une blague que je fais à tout le monde"

Je dis sur un ton assez neutre : "Ok, mais c'est Monsieur."

Et là il a fait celui qui hallucine et il a raconté deux ou trois anecdotes sur les personnes qui ne ressemblaient pas à leur sexe et m'a demandé avec insistance si ça m'était déjà arrivé.
J'ai dit : "Quoi?"
Lui "Qu'on vous prenne pour une femme".

J'ai dit oui en continuant de faire du sport sur les appareils et en ne lui prêtant pas trop attention et mon amie était super étonnée que ça me soit déjà arrivé, comme quoi, quand on est pas out, les gens ne prêtent pas forcément attention à tel ou tel trait. Quand on s'est éloigné plus tard, elle m'a demandé si c'était vrai que c'était déjà arrivé qu'on me prenne pour une femme ou si j'avais dit ça pour qu'il me fiche la paix et j'ai dit "non ça m'est déjà arrivé plein de fois et ça m'arrive assez souvent" (sans m'outer car je n'ai pas envie) et elle a halluciné. Elle a dit "les gens ont besoin de lunettes, c'est pas possible, je croyais qu'il te disait ça parce qu'il était bourré et un peu zinzin".

Après le vieux a raconté à toutes les personnes qui arrivaient dans le parc qu'il s'était trompé sur mon compte (je l'ai entendu), ça m'a bien saoulé mais les personnes étaient respectueuses et ne m'ont pas regardé quand il essayait d'attirer l'attention sur moi en gros pour leur demander si sa méprise était légitime ou pas.

Ce type devait être un vieux très solitaire qui essayait d'aborder la conversation avec tout le monde.

Je suis de plus en plus dans le détachement après une quinzaine année au total à avoir décidé de vivre en mec. Je laisse dire les gens qui me mégenre ce qu'ils veulent sans plus d'investissement que ça. A la fin de cette année cela fera aussi 10 ans que j'ai fait le changement d'état civil total. Et je vais d'ailleurs devoir renouveler ma carte d'identité : ce sera ma seconde CNI avec un M dessus.