Anecdotes drôles et moins drôles

Relations sociales, acceptation, coming-out...
Avatar du membre
CHAT
Galet
Galet
Messages : 139
Enregistré le : 06 mai 2019 17:47
Localisation : Fondcombe
Situation : Trans
Genre : voyageur temporel
Pronoms : il lui

Re: Anecdotes drôles et moins drôles

Message par CHAT » 03 janv. 2020 18:47

Cette après midi , j'étais dans un magasin avec ma mère , pour chercher une chemise pour mon père .
Souvent , on m'appelle "jeune homme " dans les magasins . Ce qui énerve ma mère , vraiment , vraiment beaucoup . je n'ai jamais compris pourquoi mais bon, passons .
Une vendeuse arrive et demande à ma mère en train de farfouiller dans les lots de chemises .
-Je peux vous aider ? C'est pour le jeune homme ? ( en me regardant)
-Non, pour mon mari , et c'est une fille .
-D'accooooooord (elle n'avais pas l'air de bien comprendre .)
Plus tard , la même vendeuse .
-suivez moi messieurs dame .
Ma mère s'est agacée , si bien que tous les autres vendeurs du magasins s'adressaient à moi en rajoutant "la jeune fille" "votre fille" "mademoiselle".
C'étais terrible je ne tenais plus sur mes jambes et j'avais envie de pleurer .

Ensuite , dans la rue , un couple de vieux m'a regardé en fronçant les sourcils et en faisant "ho!" parce que j'avais regardé un (fort charmant )garçon de mon âge avec intérêt (rien de pervers , juste un regard et un sourire ) .
pour finir , je leur ai fait un de mes sourire qui effraie les gens (un rictus de psychopathe comme je sais si bien les faire) et ils ont détournés le regard , toujours en râlant .

Super journée . :roll:
Il y a du bon en ce monde , et il faut se battre pour y arriver .
Le seigneur des anneaux , Sam

Avatar du membre
Maël
Caillou
Caillou
Messages : 73
Enregistré le : 18 oct. 2019 10:41
Localisation : Les Sables d'Olonne
Situation : Trans
Genre : Masculin
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui

Re: Anecdotes drôles et moins drôles

Message par Maël » 03 janv. 2020 19:31

Courage Chat ! Pour ta maman, et les anciens a ne pas déconstruire....
J'ai aussi parfois ce réflexe de sourire bizarrement come le clown de Ça ppur faire partir les vieux pas deconstruits qui te regardent chelou oui qui te collent une remarque a 2 balle pour se sentir justiciers 😂
Maël
19 ans
Pré-T

"Le bonheur est la meilleure vengeance, parce que rien ne rend vos ennemis plus fous de rage que de vous voir sourire" - Anonyme

Apeiron
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 339
Enregistré le : 24 oct. 2017 08:53
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : M
Pronoms : il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
État civil : Oui

Re: Anecdotes drôles et moins drôles

Message par Apeiron » 12 janv. 2020 13:27

Je viens d'entendre un mec cis se plaindre au caissier dans un magasin d'alimentation qu'il n'en pouvait plus qu'on lui souhaite "bonne journée Madame" plusieurs fois par jour et que ça commençait à le déprimer (c'était un mec lambda, assez grand et un visage pas du tout féminin et même barbu mais il avait les cheveux longs et bouclés).
Du coup le caissier lui conseillait de tout raser...

En tout cas, c'est rassurant.

Dam
Gravier
Gravier
Messages : 22
Enregistré le : 14 mai 2019 22:12
Situation : Trans
Pronoms : il
Suivi psy : Oui

Re: Anecdotes drôles et moins drôles

Message par Dam » 17 janv. 2020 22:54

J'ai deux petites anecdotes plutôt... moins drôles pour vous, la première :
La semaine dernière j'étais en partiel (à l'univ de Lille) et je suis sous prénom usuel donc au cas où je me baladais avec l'arrêt du président de la fac vu que ma carte étudiante est à mon prénomM mais les listes à mon prénomF (oui oui, l'intelligence légendaire des universités...) Tout se passait bien, juste un vacataire d'examen en psycho sociale qui avait remarqué le problème et qui m'a demandé, discrètement si c'était normal. Et puis, partiel de neuro, ils ont une feuille d'appel qu'ils nous font signé, la femme arrive à ma hauteur donc voyant qu'elle remarque le "problème" de prénom je lui dit
- (regarde sa fiche et voit mon deadname) C'est possible qu'il y ait un "problème" de prénom avec votre fiche mais c'est parce que je suis sous prénom usuel avec la fac, j'ai l'arrêté du président
- (fait un air surpris, elle n'avait rien compris) Vous vous appelez comment ? Parce que effectivement ce n'est pas le même prénom, vous avait votre carte d'identité ?
- Non, désolé je l'ai oublié (normalement la carte étudiante suffit...) Je m'appelle Damien mais...
- (me coupe en parlant relativement fort en regardant un de ses collègues) Ah mais il y a une erreur sur les listes alors !
- Et bien sur les listes c'est mon prénom de naissance, je m'appelle Damien mais mon prénom de naissance c'est *deadname*, (la vacataire m'a regardé avec la plus grand incompréhension possible :?: ) je suis sous prénom usuel, j'ai l'arrêté du président

Là, son collègue arrive, ils me demandent de sortir l'arrêté du président donc je le sors (en pleine épreuve, merci la concentration perdue...) et je leur montre la ligne où c'est écrit précisément, son collègue me fait signe qu'il comprend et elle (la vacataire d'examen) me dit bien fort "Ah mais en fait vous vous appelez *deadname* !!" :mur: :mur: j'avais qu'une envie lui dire "Prenais un mégaphone je pense que vos collègues à l'autre bout de la salle n'ont pas bien entendu !" mais je me suis retenu... Bref, je ne suis pas vraiment out dans ma licence vu que j'ai relativement un bon passing, il y a juste quelque personne qui le savent et qui du coup m'ont regarder avec un air désolé, mais bon elle m'a pourri mon épreuve...
Le lendemain matin en partiel de stat, quelques personnes m'en ont parlé en me disant que ce que la femme a fait ça ne se fait pas et qu'ils avaient eu envie de la taper sur le coup, tellement il avait trouvé ça irrespectueux et que les vacataires d'examens devraient être mieux formés, ça m'a fait un bien fou d'être soutenu et que d'autres soient du même avis que moi :)

Deuxième anecdote, de ce soir :
Je rentre en train et c'est mon père qui est venu me chercher à la gare. Alors que le père de mon.ma copin.e m'a dit "bonjour Dam", mon père m'a dit "Bonjour *deadname*" et après il n'a pas arrêté de me dire que j'étais enroué, que j'étais malade, que c'était bizarre parce que j'ai la voix grave... (je suis à un peu plus de 5 mois sous T donc j'ai juste mué, je ne suis pas malade) et quand je disais que non, que c'est normal il insistait ! J'ai fini par juste me taire jusqu'à la fin du trajet... (mon père disait au début qu'il acceptait etc... alors que c'est ma mère qui fait le plus d'effort à l'heure actuelle)

Petite anecdote positive en bonus, la dernière fois la personne avec laquelle je suis en couple m'a regardé et m'a dit "T'a de la moustache quand même ! Ça se voit, tu piques !", mais amie aussi me l'ont dit. C'est le genre de petit truc qui refait une journée :D

Répondre