Dysphorie de genre, besoin d'aide

Relations sociales, acceptation, coming-out...
Répondre
Luluki
Gravier
Gravier
Messages : 1
Enregistré le : 08 août 2021 22:27
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il

Dysphorie de genre, besoin d'aide

Message par Luluki » 08 août 2021 23:02

Bonjour, bonsoir à vous.

Voilà ça fais quelques semaines que je suis out auprès de quelques ami'e's au sujet de ma transidentité. Cela c'est d'ailleurs très bien passer ( à pars une personne qui n'a pas compris).
A la fois ça me fait un bien fou, parce que ça faisait des années que j'était dans le déni complet, je refusais tout simplement l'idée d'être un garçon, c'était impossible à concevoir pour moi que, tant et si bien que j'ai fini par me convaincre que j'était une fille, j'ai tout refoulé, tout oublié sur mes questions de genres pendant quelque années, j'était juste mal à l'aise quand je devais porter des vêtement dit de ''fille'' ou quand on voyait trop mes formes. Tout ça jusqu'à ce que quelqu'un à qui je me confier à propos de mon mal-être (pas que à cause de ça) me demande si c'était à cause de la dysphorie de genre. J'avais répondu non comme un idiot :mur: mais c'était la réalité, je ne savais pas ce que c'était. Cela m'a obliger à y refaire face, et pendant plusieurs mois, j'ai cherché et puis enfin trouvé, presque accepté le fait que je sois une personne transgenre.
Le problème, c'est que depuis peu, j'ai de plus en plus de mal avec mon corps, limite je ne le supporte plus, je fais attention au habits que je met pour être sur qu'il soit assez large.
Depuis, j'ai aussi l'impression d'être obligé à suivre tout les codes dit masculin pour qu'on me prenne pour un "vrai" mec, j'ai les cheveux long et j'aime bien ça, mais je sais que si je ne les coupe pas, les gens ne me considèreront pas comme un mec et ça m'énerve parce que la question ne se poserai pas pour un homme cis.

J'ai envie de changer de corps, de brûler celui là, j'aurais tellement préféré être une femme ou un homme cis, ça aurait été tellement plus simple, plus vivable. J'ai l'impression que quoi que je fasse, je ne serai jamais considérer comme un vrai mec par cette société.
Tout ces changement que je veux faire, ça prends tellement d'énergie, de temps et d'argent. Tout ce que je n'ai pas. Bonus, je suis mineur et je crois sincèrement que mes parents ne l'accepteront pas, obligé d'attendre près d'un an et demi avant de devoir faire toutes ces démarches seul.
Je sais qu'il n'y a pas que la dysphorie qui joue, mais en ce moment j'ai clairement les idées vers la mort, comment vivre dans un corps qui n'est pas le notre. Ce n'est pas comme ci de je n'avais pas déjà essayé, mais je déteste quand j'y pense, j'ai toujours peur de sauter le pas (parce que peut être ce serait plus simple) et je sais que si je ne change pas ce corps d'une manière ou d'une autre ou que je ne suis pas soutenu alors je crois que la fin sera bientôt pour moi.

Du coup, si vous avez des trucs pour diminuer 'même un peu) la dysphorie en attendant la T et la chirurgie, je suis preneur (et aussi si vous connaissez des gens qui donnerai ou vendrai leur(s) binder(s) pas trop cher) ça serait sympas !!!

Meri d'avoir lu, je sais que je ne suis pas seul. :coucou:

couss
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 2032
Enregistré le : 30 mai 2017 22:51
Localisation : sarthe
Situation : Trans
Genre : masculin
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Prénom : Oui
État civil : Oui

Re: Dysphorie de genre, besoin d'aide

Message par couss » 08 août 2021 23:59

Bienvenue ! Tu peux te rendre en asso, parfois il y a des vieux binder à donner. Tu peux aussi y rencontrer du monde pour pouvoir vivre, exister et être reconnu en tant que mec. Pour avancer en étant mineur, tu peux déjà planifier ta transition, quels sont tes besoins, qu'est ce que tu vas faire en priorité, comment tu vas t'y prendre, comment économiser, qui pour t'entourer, trouver une liste de médecin friendly, etc. Ça va te prendre déjà pas mal d'énergie et tu auras l'impression d'avancer
Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. À te regarder, ils s'habitueront.
René Char.

Avatar du membre
BreizhTea
Galet
Galet
Messages : 103
Enregistré le : 06 mai 2021 13:22
Localisation : Rennes
Situation : Trans
Genre : non-binaire
Pronoms : iel_ellui
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Prénom : Oui

Re: Dysphorie de genre, besoin d'aide

Message par BreizhTea » 10 août 2021 09:49

Coucou !

Plein de soutien, c'est une situation difficile d'être queer dans une société queerphobe. Les codes sociaux genrés sont assez pénibles parfois. Ils permettent de codifier sa façon d'exprimer son genre mais en même temps, ils ne permettent pas certaines variations.

J'ai mis beaucoup de temps avant de voir en face que je suis plus "femboy" que "macho man". Lire des histoires qui ont des personnages masculins avec un large panel de façons d'être mecs** (y compris, vernis, maquillage et froufrous) ça m'a beaucoup aidé' à me réconcilier avec la non-binarité de ma masculinité.

Des fois on trouve du soutien de façon très incongrue. J'espère très fort que tu vas trouver le tiens ! (à tout hasard par exemple : des modèles de masculinité "viking" ou "hipster" avec des cheveux longs, pour ne citer que cet exemple, le premier qui me vient)

**((pour les gens que ça intéresse, c'est le jeu de cartes/otome "Obey Me!" application pour téléphone))
Allez viens faire des galettes bretonnes, allez allez allez !

Avatar du membre
a_psalm_for_no_one
Galet
Galet
Messages : 179
Enregistré le : 25 juin 2019 20:53
Localisation : Oise
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: Dysphorie de genre, besoin d'aide

Message par a_psalm_for_no_one » 10 août 2021 14:48

J'ai toujours voulu les cheveux longs, mais quand j'ai compris que j'étais trans je les ai coupés pour avoir un meilleur passing. Au final ça n'a pas changé grand chose, je trouve que quand ils sont courts selon ta ligne capillaire c'est encore plus flagrant que tu es né fille et n'as pour l'instant pas de testo dans le corps. Cela dit, y'a des coupes courtes pour arranger ça et donner l'illusion d'un pattern masculin.

Maintenant que j'ai commencé les hormones, je laisse mes cheveux pousser à nouveau, et franchement je regrette de les avoir coupés, parce que c'est si long à pousser! J'aurais préféré les laisser longs et risquer d'avoir un moins bon passing pendant quelques années, pour ensuite les avoir à une longueur que j'apprécie dès le début de l'hormonothérapie.

Plein de mecs ont les cheveux longs. Pas juste des metalleux bien virils ou des vikings, y'a aussi des gars androgynes qui ont les cheveux longs. Des gars cis comme des gars trans. Si c'est ce que tu aimes, ne te sens pas obligé de les couper! Y'a une pléthore de façons différentes d'être un mec. À toi de voir ce que tu préfères faire, mais perso j'aurais préféré ne pas les couper en attendant d'accéder à la testo.

(De toute façon les mecs aux cheveux longs c'est l'élite de la nation. Long hair supremacy!! \m/)

Sur r/fierceflow, on a de tout qui poste des photos de leurs crinières! Des mecs trans comme cis (même si rares sont ceux qui prennent la peine de le préciser!), des mecs de petite taille, des mecs virils ou des mecs androgynes voire féminins. Peut-être que visiter ce sub t'aidera à décider ce qui est le mieux pour ton bien-être mental et physique, par rapport à la dysphorie.

Forcément tu t'exposes à plus de risques d'être mal genré, mais on ne va pas se mentir, à moins d'être béni on a rarement un super bon passing pre-T, notamment la voix qui ruine tout en général.

Pour ce qui est d'être pris au sérieux, t'as une dysphorie bien présente, la longueur des cheveux est clairement sociale donc ce n'est pas une raison valable de douter de ton réel genre. Surtout que c'est pas comme si ça existait à peine, des mecs aux cheveux longs.
Mitt liv känns som ett jävla fängelse. Instängd i kött och blod. Jag vill trycka kniven i bröstet. Punktera mitt jävla hjärta, och känna mitt blod forsa ut.

Pipeau
Galet
Galet
Messages : 139
Enregistré le : 22 mars 2020 19:15
Situation : Trans
Genre : FTM
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Prénom : Oui

Dysphorie de genre, besoin d'aide le trans est-il un humain comme un autre?

Message par Pipeau » 03 sept. 2021 14:41

:rainbow: J'ai perdu le suivi psy. Je me renferme sans pouvoir parler du mal-être qui m'oppresse. Le trans est-il un humain comme un autre ?
Comment aimer et être aimé quand soi-même on ne s'aime pas, qu'on rejette son corps. Je suis sous T depuis 3 mois sans effet pour l'instant. J'ai une dysphorie du torse et génitale depuis ma petite enfance. J'ai l'impression que jamais je n'arriverai à être aimé. Et si un jour (proche j'espère) quelqu'un était attiré par moi (où la rencontrer ? ce qui semble facile pour les autres me semblent inaccessibles) je ne sais pas comment procéder, bloqué par la dysphorie, comment accepter de me dénuder, faire l'amour (avez-vous des astuces de prothèses pénétration + pisse debout ? peut-on la porter toute la journée ? Ne 'bouge-telle-pas' dans les activités quotidiennes (professionnelles, sports, déplacements...). Des couples se font-ils et durent-ils avec une personne trans (FTM) ? J'ai fait un coming out dans mon entreprise. Mais croisé dans les toilettes hommes des collègues qui m'ont connu(e) comme femme me gêne => je vais dans les WC femmes ? Et dans les vestiaires ???? Je ne me sens nul part à ma place.... Alors si vous avez des astuces, témoignages qui me donnent de l'optimisme et de l'espoir, soyez nombreux à me répondre. :rainbow:
Yoanne

Avatar du membre
BreizhTea
Galet
Galet
Messages : 103
Enregistré le : 06 mai 2021 13:22
Localisation : Rennes
Situation : Trans
Genre : non-binaire
Pronoms : iel_ellui
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Prénom : Oui

Re: Dysphorie de genre, besoin d'aide

Message par BreizhTea » 04 sept. 2021 08:37

J'ai réussi à passer ces propres blocages en y allant pas à pas.

Il y a des personnes trans qui cherchent en priorité à se mettre en couple avec d'autres personnes trans, justement pour éviter les soucis de jugement et de dysphorie.

Suivre des personnes trans sur les réseaux sociaux m'a aussi aidé' à moins juger mon corps. Certaines personnes recherchent un cis-passing, certaines personnes recherchent à bousculer les idées sociales concernant le genre et la présentation de genre, à mettre en valeur le corps visiblement trans, et ça permet d'avoir un vaste panel d'expériences différentes, je trouve ça empowerant.

Pour les prothèses il en existe PLEIN des différentes, je vais laisser d'autres personnes répondre pour ça, car je n'ai que peu d'expérience avec. Mais suffit de chercher "prothèse FtM 3 en 1" pour avoir des idées des modèles existants. :)

Pour les toilettes, suivant à quel point tu arrives à y aller "au culot" tu peux répondre des trucs comme "Je suis un mec, faut te mettre à jour" ou "Et alors ? Tu veux m'empêcher de pisser ?" ou "Si ça te dérange tu peux sortir" ou "T'en fais pas je ne fais que passer". Perso je suis assez fan de réponses du style "Avoir une ch@tte m'empêche pas d'être un mec, alors ne t'en fais pas, tes couilles ne vont pas tomber si on utilise les mêmes toilettes".

Pour les vestiaires, c'est là où tu te sens le + en sécurité, je suppose.
Allez viens faire des galettes bretonnes, allez allez allez !

Pipeau
Galet
Galet
Messages : 139
Enregistré le : 22 mars 2020 19:15
Situation : Trans
Genre : FTM
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Prénom : Oui

Re: Dysphorie de genre, besoin d'aide

Message par Pipeau » 20 sept. 2021 17:39

Merci pour ces réponses, s'il vous vient quelques adresses sympa à Paris où rencontrer des personnes en toute bienveillances (outre groupes de paroles car celui d'OuTrans est super), je prends
Yoanne

Répondre