Mal-être, pour toujours?

Relations sociales, acceptation, coming-out...
Répondre
seabro
Gravier
Gravier
Messages : 11
Enregistré le : 19 mars 2021 19:20
Localisation : Valais, Suisse
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Mal-être, pour toujours?

Message par seabro » 04 avr. 2021 16:43

Coucou à vous :)

J'ai 26 ans, je vis en Suisse dans le canton du Valais, j'ai commencé ma transition depuis le mois d'août 2020. Depuis la puberté je suis très mal dans ce corps mais j'ai pris conscience que mon mal-être était lié à mon genre qu'en août de l'année passée.
Hormoné depuis le 23 décembre 2020, je ne perçois pas les effets de la T. Je ne sais pas si c'est moi qui suis trop dur avec moi, trop pressé? (je suis patient de nature) ou si vraiment la T ne fait pas d'effet sur moi? Est-ce possible?
J'ai le prochain bilan sanguin avec mon endocrinologue en juillet 2021, mais je me demandais si vous auriez des conseils ou des expériences persos à me partager?

Ce qui est très dur pour moi dans ce corps qui n'est pas le mien, c'est la voix et cette impression d'avoir des jambes toutes molles ... Pourtant, je fais attention à mon alimentation (je ne mange rien d'industriel, je ne consomme pas de sucre, pas de sel, des légumes, des fruits, des oeufs, pas de viande) Je ne suis pas très sportif, mais je fais de la musculation au poids du corps tous les jours depuis le mois de septembre 2020. A savoir, j'ai tellement eu de peine avec ce corps que je me suis sous-alimenté durant des années (jusqu'à peser 32.7 kg en janvier 2020), mais depuis, j'ai pris du poids, surtout depuis le déclic (je pèse aujourd'hui 46 kg). En effet, il m'arrive de ressentir beaucoup de colère, tristesse, désespoir quand je m'entends parler (de ce fait, je suis très casanier, je ne parle pas car je hais cette voix) et surtout quand je vois ces jambes qui tremblent je me dis "la T n'a donc aucun effet?". Cette "cellulite" est-ce de la rétention d'eau? De la graisse? Est-ce que la T va enfin me libérer de cette horrible impression d'être tout mou et gras? Et va-t-elle modifier ma voix afin que je puisse enfin entrer en interaction avec autrui?

J'espère n'avoir blessé personne dans mes propos. Je vous remercie de m'avoir lu et au plaisir de lire vos réponses, témoignages :)

Avatar du membre
a_psalm_for_no_one
Galet
Galet
Messages : 104
Enregistré le : 25 juin 2019 20:53
Localisation : Oise
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: Mal-être, pour toujours?

Message par a_psalm_for_no_one » 04 avr. 2021 17:57

Trois mois sous testostérone, ne pas encore trop sentir d'effets est normal. Il va falloir s'armer de patience. Quelle dose as-tu? Une micro-dose peut expliquer que ce soit plus long, mais finalement les effets seront les mêmes, ça prend juste un peu plus de temps à se mettre en place, et mime en réalité une puberté naturelle en commençant petit et en augmentant progressivement.

Il ne faut pas attendre de l'hormonothérapie qu'elle règle tous tes problèmes. C'est une erreur que beaucoup de personnes font et les conséquences peuvent être terribles. L'hormonothérapie ne va pas régler tes problèmes alimentaires. Tu as besoin de l'aide d'un professionnel pour te suivre et te conseiller. Ta voix va finir par muer mais pour le reste il vaut mieux voir avec des professionnels adaptés.
You seek to see an entire world through a keyhole and an entire life through a simple moment.

Do you even know what you're looking for?

Avatar du membre
L'OursonQueer
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 611
Enregistré le : 22 déc. 2016 17:17
Localisation : 44
Situation : Trans
Genre : Masculin-Queer
Pronoms : Il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
État civil : Oui
Contact :

Re: Mal-être, pour toujours?

Message par L'OursonQueer » 04 avr. 2021 20:30

Salut @seabro !
seabro a écrit :
04 avr. 2021 16:43
Hormoné depuis le 23 décembre 2020, je ne perçois pas les effets de la T. Je ne sais pas si c'est moi qui suis trop dur avec moi, trop pressé? (je suis patient de nature) ou si vraiment la T ne fait pas d'effet sur moi? Est-ce possible?
Le début de ton hormonothérapie reste assez récent. On n'est malheureusement pas tous égaux et pour certains, il faut se montrer patient (même si c'est plus facile à dire qu'à faire, je sais !).
seabro a écrit :
04 avr. 2021 16:43
J'ai le prochain bilan sanguin avec mon endocrinologue en juillet 2021, mais je me demandais si vous auriez des conseils ou des expériences persos à me partager?
Tu n'as (eut) aucun autre bilan sanguin à faire avant juillet ? Ça me parait lointain, généralement un premier bilan est fait dans les alentours des 3 mois sous T pour vérifier (et ajuster au besoin) le dosage. N'hésite pas à demander à ton/ta généraliste de t'en prescrire un pour vérifier tes taux hormonaux, peut-être que ton dosage actuel est trop bas.
seabro a écrit :
04 avr. 2021 16:43
Est-ce que la T va enfin me libérer de cette horrible impression d'être tout mou et gras? Et va-t-elle modifier ma voix afin que je puisse enfin entrer en interaction avec autrui?
Je rejoins ce que disait @a_psalm_for_no_one. La T aide pour certaines choses mais elle ne règle pas tous les problèmes d'une personne d'un coup de baguette magique. Je t'encourage également à trouver de l'aide auprès d'un·e professionnel·le.

seabro
Gravier
Gravier
Messages : 11
Enregistré le : 19 mars 2021 19:20
Localisation : Valais, Suisse
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: Mal-être, pour toujours?

Message par seabro » 05 avr. 2021 10:39

Hello @L'OursonQueer

Merci beaucoup pour ta réponse.
Oui, comme tu dis, je dois me montrer patient.
J'ai eu un bilan sanguin le jour de ma première injection (le 23 décembre 2020), juste avant l'injection. Mais pas de retour sur cette prise de sang. Je suis sous NEBIDO, j'ai reçu 1/4 d'ampoule le 23 décembre 2020, 1/4 d'ampoule le 20 janvier 2021, 2/4 d'ampoule le 12 février 2021 et je vais recevoir une ampoule entière le 7 avril 2021 (dans 2 jours!). Du coup, est-ce qu'il est possible que le fait que je ne ressente pas d'effet soit lié aux petits dosages que je recevais par injection?

Je suis suivi psychologiquement mais ce psy, je ne le vois qu'une fois par mois (parfois même chaque 3 mois) car il est dans un autre canton que moi et il est le psy de référence pour les trans (dans le canton où je suis, les gens sont peu ouverts d'esprit, il n'y a pas de psy spécialisé dans la transidentité, donc nous sommes nombreux à nous rendre chez le même psy et il est débordé).

Merci :)

seabro
Gravier
Gravier
Messages : 11
Enregistré le : 19 mars 2021 19:20
Localisation : Valais, Suisse
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: Mal-être, pour toujours?

Message par seabro » 05 avr. 2021 10:47

a_psalm_for_no_one a écrit :
04 avr. 2021 17:57
Trois mois sous testostérone, ne pas encore trop sentir d'effets est normal. Il va falloir s'armer de patience. Quelle dose as-tu? Une micro-dose peut expliquer que ce soit plus long, mais finalement les effets seront les mêmes, ça prend juste un peu plus de temps à se mettre en place, et mime en réalité une puberté naturelle en commençant petit et en augmentant progressivement.

Il ne faut pas attendre de l'hormonothérapie qu'elle règle tous tes problèmes. C'est une erreur que beaucoup de personnes font et les conséquences peuvent être terribles. L'hormonothérapie ne va pas régler tes problèmes alimentaires. Tu as besoin de l'aide d'un professionnel pour te suivre et te conseiller. Ta voix va finir par muer mais pour le reste il vaut mieux voir avec des professionnels adaptés.
Hey @a_psalm_for_no_one

Merci pour ton message.
Oui, je dois être patient, continuer à avancer :)
J'ai eu 1/4 d'ampoule de NEBIDO le 23 décembre 2020, 1/4 d'ampoule de NEBIDO le 20 janvier 2021 et 2/4 d'ampoule de NEBIDO le 12 février 2021, j'aurai une ampoule entière de NEBIDO le 7 avril 2021! Je comprends donc que les effets viendront plus tard?

Tu me conseillerais de contacter un-e diététicien/-ne? Je suis suivi psychologiquement mais c'est souvent en coup de vent que je vois mon psychiatre car il est surchargé étant donné qu'il est le "psy de référence" pour les trans...

Merci :)

Avatar du membre
L'OursonQueer
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 611
Enregistré le : 22 déc. 2016 17:17
Localisation : 44
Situation : Trans
Genre : Masculin-Queer
Pronoms : Il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
État civil : Oui
Contact :

Re: Mal-être, pour toujours?

Message par L'OursonQueer » 05 avr. 2021 11:51

seabro a écrit :
05 avr. 2021 10:39
Je suis sous NEBIDO, j'ai reçu 1/4 d'ampoule le 23 décembre 2020, 1/4 d'ampoule le 20 janvier 2021, 2/4 d'ampoule le 12 février 2021 et je vais recevoir une ampoule entière le 7 avril 2021 (dans 2 jours!). Du coup, est-ce qu'il est possible que le fait que je ne ressente pas d'effet soit lié aux petits dosages que je recevais par injection?
C'est possible. Tu devrais voir arriver plus de changement avec une ampoule entière. (C'est un peu hors sujet mais j'arrive toujours pas à comprendre pourquoi les endoc' suisses s'emmerdent (et surtout emmerdent leur patients) à prescrire des quart ou demi ampoule de Nébido. :hum:)
seabro a écrit :
05 avr. 2021 10:39
Je suis suivi psychologiquement mais ce psy, je ne le vois qu'une fois par mois (parfois même chaque 3 mois) car il est dans un autre canton que moi et il est le psy de référence pour les trans (dans le canton où je suis, les gens sont peu ouverts d'esprit, il n'y a pas de psy spécialisé dans la transidentité, donc nous sommes nombreux à nous rendre chez le même psy et il est débordé).
Aurais-tu l'occasion d'aller voir un·e autre psy pour discuter de tes autres problèmes qui sont non-liés à ta transidentité ? Parce qu'effectivement, si tu souhaites être suivi pour parler de plusieurs sujets, ça fait peut-être "léger" pour toi si tous tes rendez-vous avec lui sont en "coup de vent".

Avatar du membre
Max_Moonlight
Gravier
Gravier
Messages : 40
Enregistré le : 08 févr. 2021 16:33
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : agenre
Pronoms : il
Suivi psy : Oui

Re: Mal-être, pour toujours?

Message par Max_Moonlight » 05 avr. 2021 17:57

seabro a écrit :
04 avr. 2021 16:43
Ce qui est très dur pour moi dans ce corps qui n'est pas le mien, c'est la voix et cette impression d'avoir des jambes toutes molles ... Pourtant, je fais attention à mon alimentation (je ne mange rien d'industriel, je ne consomme pas de sucre, pas de sel, des légumes, des fruits, des oeufs, pas de viande) Je ne suis pas très sportif, mais je fais de la musculation au poids du corps tous les jours depuis le mois de septembre 2020. A savoir, j'ai tellement eu de peine avec ce corps que je me suis sous-alimenté durant des années (jusqu'à peser 32.7 kg en janvier 2020), mais depuis, j'ai pris du poids, surtout depuis le déclic (je pèse aujourd'hui 46 kg). En effet, il m'arrive de ressentir beaucoup de colère, tristesse, désespoir quand je m'entends parler (de ce fait, je suis très casanier, je ne parle pas car je hais cette voix) et surtout quand je vois ces jambes qui tremblent je me dis "la T n'a donc aucun effet?". Cette "cellulite" est-ce de la rétention d'eau? De la graisse? Est-ce que la T va enfin me libérer de cette horrible impression d'être tout mou et gras?
Salut seabro !

D'après le poids que tu fais, le sport que tu fais, ton alimentation qui a l'air équilibrée et surtout pauvre en sel, il y a de faibles chances que tes jambes contiennent plus de gras ou plus d'eau que nécessaire.

Avoir les jambes qui tremblent et remuent lorsqu'on les bouge c'est tout à fait normal. A part le fémur qui est juste au milieu de la cuisse, tout le reste ce sont des chairs moelleuses. Même sans avoir beaucoup de gras, la peau c'est plus ou moins élastique et le muscle, à moins d'être contracté, c'est moelleux également. Donc même en étant assez sec et musclé, en secouant un peu ses cuisses ou juste en marchant, on peut les voir remuer. Les mollets bougent moins parce qu'ils contiennent quand même 2 os qui tiennent bien le tout, avec moins de muscle et de gras naturellement présents.

Je comprends que tu ne trouves pas ça très esthétique mais c'est quelque chose qui arrive à tout le monde, je ne rigole pas, si on y prête attention, tout le monde a les jambes qui bougent. Moi par exemple, quand je saute sur place, la peau de mes joues remuent et je n'ai que 29 ans donc ce n'est même pas une question d'âge ou de poids, c'est juste que la peau ça bouge avec les mouvements qu'on fait.

Je comprends que tu juges ton propre corps plus sévèrement que ceux des autres car tu le vois tous les jours depuis le début de ta vie et dans tous les angles possibles. On a tendance à faire toustes ça. Notre corps n'a pas la même signification à nos yeux que ceux des autres et nos émotions face à ce qu'on voit dans le miroir en sont d'autant plus fortes. On a tendance à remarquer tous les détails qui ne nous plaisent pas et à nous focaliser dessus, ce qui augmente encore plus notre dysphorie. De part ce que notre apparence physique symbolise pour nous, on a tendance, plus ou moins, à avoir une image déformée de nous-même, car le regard qu'on pose sur soi est totalement différent que celui qu'on pose sur les autres.

Pour te sentir mieux dans ton corps, les effets de la T ne suffiront peut-être pas. Tu manques peut-être d'estime de toi et de bienveillance. Quand son apparence change, on porte un regard différent sur soi mais ça ne suffit pas toujours pour être en paix avec nous-même. C'est avant tout notre façon de se percevoir, de se définir et de percevoir le monde qui influent sur notre estime de soi.
Comme conseillé précédemment, je suis persuadé qu'une thérapie plus suivie pourrait t'aider à aller mieux. Déjà en thérapie on peut s'exprimer librement, pleurer, s'énerver, dire du mal de qui on veut et ça fait du bien. En plus, le/la thérapeute peut nous aider à trouver des méthodes qui marchent pour voir les choses sous un angle différent. Car même avec des choses qu'on ne peut pas changer, si on porte un regard différent dessus, l'émotion ne sera pas la même. La thérapie aide également à mieux se comprendre, mieux comprendre nos émotions et nos comportements.

Si tu le souhaites, tu peux poster ici aussi. On ne te jugera pas et on est là pour s'entraider. (y)

seabro
Gravier
Gravier
Messages : 11
Enregistré le : 19 mars 2021 19:20
Localisation : Valais, Suisse
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: Mal-être, pour toujours?

Message par seabro » 06 avr. 2021 10:12

L'OursonQueer a écrit :
05 avr. 2021 11:51
seabro a écrit :
05 avr. 2021 10:39
Je suis sous NEBIDO, j'ai reçu 1/4 d'ampoule le 23 décembre 2020, 1/4 d'ampoule le 20 janvier 2021, 2/4 d'ampoule le 12 février 2021 et je vais recevoir une ampoule entière le 7 avril 2021 (dans 2 jours!). Du coup, est-ce qu'il est possible que le fait que je ne ressente pas d'effet soit lié aux petits dosages que je recevais par injection?
C'est possible. Tu devrais voir arriver plus de changement avec une ampoule entière. (C'est un peu hors sujet mais j'arrive toujours pas à comprendre pourquoi les endoc' suisses s'emmerdent (et surtout emmerdent leur patients) à prescrire des quart ou demi ampoule de Nébido. :hum:)
seabro a écrit :
05 avr. 2021 10:39
Je suis suivi psychologiquement mais ce psy, je ne le vois qu'une fois par mois (parfois même chaque 3 mois) car il est dans un autre canton que moi et il est le psy de référence pour les trans (dans le canton où je suis, les gens sont peu ouverts d'esprit, il n'y a pas de psy spécialisé dans la transidentité, donc nous sommes nombreux à nous rendre chez le même psy et il est débordé).
Aurais-tu l'occasion d'aller voir un·e autre psy pour discuter de tes autres problèmes qui sont non-liés à ta transidentité ? Parce qu'effectivement, si tu souhaites être suivi pour parler de plusieurs sujets, ça fait peut-être "léger" pour toi si tous tes rendez-vous avec lui sont en "coup de vent".
Merci @L'OursonQueer pour tes réponses :)
Quelques personnes m'ont dit comme toi : "tu verras plus les effets avec une ampoule entière". Du coup, je vous redirai tout ça :). J'ai demandé à mon endocrinologue pourquoi elle avait commencé par de petits dosages et elle m'a répondu que c'était pour habituer gentiment mon organisme et voir comment il réagit.

Je vais regarder avec mon assurance si je peux aller consulter un psy en parallèle de celui que je vois pour la dysphorie de genre :)

Merci pour ton aide :)

seabro
Gravier
Gravier
Messages : 11
Enregistré le : 19 mars 2021 19:20
Localisation : Valais, Suisse
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: Mal-être, pour toujours?

Message par seabro » 06 avr. 2021 10:32

Max_Moonlight a écrit :
05 avr. 2021 17:57
seabro a écrit :
04 avr. 2021 16:43
Ce qui est très dur pour moi dans ce corps qui n'est pas le mien, c'est la voix et cette impression d'avoir des jambes toutes molles ... Pourtant, je fais attention à mon alimentation (je ne mange rien d'industriel, je ne consomme pas de sucre, pas de sel, des légumes, des fruits, des oeufs, pas de viande) Je ne suis pas très sportif, mais je fais de la musculation au poids du corps tous les jours depuis le mois de septembre 2020. A savoir, j'ai tellement eu de peine avec ce corps que je me suis sous-alimenté durant des années (jusqu'à peser 32.7 kg en janvier 2020), mais depuis, j'ai pris du poids, surtout depuis le déclic (je pèse aujourd'hui 46 kg). En effet, il m'arrive de ressentir beaucoup de colère, tristesse, désespoir quand je m'entends parler (de ce fait, je suis très casanier, je ne parle pas car je hais cette voix) et surtout quand je vois ces jambes qui tremblent je me dis "la T n'a donc aucun effet?". Cette "cellulite" est-ce de la rétention d'eau? De la graisse? Est-ce que la T va enfin me libérer de cette horrible impression d'être tout mou et gras?
Salut seabro !

D'après le poids que tu fais, le sport que tu fais, ton alimentation qui a l'air équilibrée et surtout pauvre en sel, il y a de faibles chances que tes jambes contiennent plus de gras ou plus d'eau que nécessaire.

Avoir les jambes qui tremblent et remuent lorsqu'on les bouge c'est tout à fait normal. A part le fémur qui est juste au milieu de la cuisse, tout le reste ce sont des chairs moelleuses. Même sans avoir beaucoup de gras, la peau c'est plus ou moins élastique et le muscle, à moins d'être contracté, c'est moelleux également. Donc même en étant assez sec et musclé, en secouant un peu ses cuisses ou juste en marchant, on peut les voir remuer. Les mollets bougent moins parce qu'ils contiennent quand même 2 os qui tiennent bien le tout, avec moins de muscle et de gras naturellement présents.

Je comprends que tu ne trouves pas ça très esthétique mais c'est quelque chose qui arrive à tout le monde, je ne rigole pas, si on y prête attention, tout le monde a les jambes qui bougent. Moi par exemple, quand je saute sur place, la peau de mes joues remuent et je n'ai que 29 ans donc ce n'est même pas une question d'âge ou de poids, c'est juste que la peau ça bouge avec les mouvements qu'on fait.

Je comprends que tu juges ton propre corps plus sévèrement que ceux des autres car tu le vois tous les jours depuis le début de ta vie et dans tous les angles possibles. On a tendance à faire toustes ça. Notre corps n'a pas la même signification à nos yeux que ceux des autres et nos émotions face à ce qu'on voit dans le miroir en sont d'autant plus fortes. On a tendance à remarquer tous les détails qui ne nous plaisent pas et à nous focaliser dessus, ce qui augmente encore plus notre dysphorie. De part ce que notre apparence physique symbolise pour nous, on a tendance, plus ou moins, à avoir une image déformée de nous-même, car le regard qu'on pose sur soi est totalement différent que celui qu'on pose sur les autres.

Pour te sentir mieux dans ton corps, les effets de la T ne suffiront peut-être pas. Tu manques peut-être d'estime de toi et de bienveillance. Quand son apparence change, on porte un regard différent sur soi mais ça ne suffit pas toujours pour être en paix avec nous-même. C'est avant tout notre façon de se percevoir, de se définir et de percevoir le monde qui influent sur notre estime de soi.
Comme conseillé précédemment, je suis persuadé qu'une thérapie plus suivie pourrait t'aider à aller mieux. Déjà en thérapie on peut s'exprimer librement, pleurer, s'énerver, dire du mal de qui on veut et ça fait du bien. En plus, le/la thérapeute peut nous aider à trouver des méthodes qui marchent pour voir les choses sous un angle différent. Car même avec des choses qu'on ne peut pas changer, si on porte un regard différent dessus, l'émotion ne sera pas la même. La thérapie aide également à mieux se comprendre, mieux comprendre nos émotions et nos comportements.

Si tu le souhaites, tu peux poster ici aussi. On ne te jugera pas et on est là pour s'entraider. (y)
Merci @Max_Moonlight pour ton message :)

Oui, je suis tout à fait d'accord, je me juge trop sévèrement et que je dois à tout prix apprendre à m'estimer et à me traiter avec respect. Je vais travailler là-dessus et je vais voir si je peux me faire aider avec une thérapie plus centrée sur ce travail :)

Merci pour ton aide :)

Répondre