coming-out en message

Relations sociales, acceptation, coming-out...
Répondre
Gabriel_16
Gravier
Gravier
Messages : 1
Enregistré le : 06 août 2020 23:39
Situation : Trans
Genre : Masculin
Pronoms : il

coming-out en message

Message par Gabriel_16 » 06 août 2020 23:45

Bonjour, je m'apprête à faire mon coming-out trans à ma mère et je souhaiterais avoir vos opinions. J'ai décidé de lui annoncer à travers un message écrit mais j'aimerais vraiment que d'autres personnes le lisent avant. C'est peut-être stupide comme demande mais cela me rassurerait beaucoup, puisque je suis présentement terrifié!

voici mon texte :

<Maman, j’ai quelque chose d’important à te dire. Je suis trans. Voilà, c’est dit! Je ne pense pas que c’est une énorme surprise pour toi, puisque je sais que tu avais déjà des doutes sur le fait que je cachais quelque chose. J’espère que tu ne m’en voudras pas de te l’avoir écrit au lieu de te le dire de vive voix. C’est simplement plus facile pour moi et beaucoup moins terrifiant.

Premièrement, je veux que tu saches que je ne te dis pas ça sûr un coup de tête. C'est murement réfléchi. C'est à partir de mes 12 - 13 ans que j'ai commencé à me sentir mal à l'aise par rapport à mon genre et pendant toute mon adolescence, j'ai senti que quelque chose n'allait pas. Mais c'est durant l'année de mes 18 ans que j'ai réellement commencé à me poser des questions et à envisager sérieusement le fait que j'étais peut-être trans.

J'étais très stressé à l'idée de t'en parler, et je le suis toujours d'ailleurs, car j'avais des inquiétudes.

Je suis inquiet à l'idée que tu t'en veuilles pour une raison ou pour une autre. J'espère que ce ne sera pas le cas, car tu n'as absolument aucune raison de t'en vouloir. Je sais que parfois, tu es très bonne pour tomber dans les remords même quand cela n'a pas lieu d'être, donc j'espère vraiment que ça ne sera pas le cas aujourd'hui. Tu es une super maman et je t'adore! Ce n'est pas ta faute si tu n’as rien remarqué, puisque j'ai toujours fait de mon mieux pour le cacher.

J'avais aussi peur que tu sois dans le déni et que tu penses que tout ça n'est qu’un coup de tête ou une passade. Mais comme je te l'ai dit, cela résulte d'une longue réflexion de plusieurs années, et je ne voulais pas t'en parler avant d'être certain à 200%. Il n'y a plus aucun doute dans mon esprit, je suis transgenre. Pourtant, si j’avais pu éviter cette situation, je l’aurais fait volontiers! J’ai longtemps été dans le déni moi-même, car je ne souhaitais vraiment pas être trans. Mais avec temps, c’est devenu de plus en plus difficile à nier et donc, j’ai tranquillement appris à l’accepter.

Aussi, ce type de sujet a souvent été cause de tension et j'espère vraiment que ce ne sera plus le cas à l'avenir. Ce n'est pas un reproche, c'est plutôt des excuses. Je sais que j'étais en grande partie responsable de cette tension, et donc, je m'en excuse. Parfois, quand on se mettait à parler d'orientation sexuel ou d'identité de genre, certains propos me faisais un peu grincer des dents et je réagissais trop fortement. Je prenais ça trop personnel et je n'aurais pas dû le faire. Je sais que tu as déjà eu l'impression que je t'en voulais par rapport à ton manque de connaissances de ces sujets, mais ce n'est pas du tout le cas. Je suis désolé de t'avoir fait ressentir cela, c'était accidentel de ma part. C'est normal que tu aies des questions et que tu ne comprennes pas tout.

Tu trouves peut-être que j'aurais dû t'en parler avant. Mais, j'avais besoins de temps pour réellement comprendre et savoir ce que je ressentais par moi-même, sans influence extérieure. Je voulais être sûr de moi avant de t'en parler. Durant la dernière année, j'ai souvent eu envie de tout te dire et de pouvoir enfin en discuter avec toi, mais je n'étais pas totalement prêt. Je voulais agir de façon réfléchit et bien faire les choses. Mais, crois-moi, j’ai très hâte de pouvoir enfin tout te raconter.

Je ne souhaite pas que tu perçoives mon coming-out et/ou le fait que je sois trans de façon négative. Ma transidentité n’est ni positive, ni négative : c’est simplement une réalité, un fait neutre. De plus, mon coming-out et ma future transition représentent, pour moi, des événements principalement positifs, malgré leurs cotés terrifiants et angoissants, puisqu’ils sont aussi source de libération et de soulagement.

Je sais qu’être transgenre n’est pas quelque chose de normal (puisque cela ne fait pas parti de la norme) ou de commun, mais cela n’en fait pas quelque chose de négatif ou de "bizarre" pour autant.

Je ne souhaite pas nécessairement que tu comprennes ma situation, mais simplement que tu l’accepte et que tu me soutiennes. Ce sont les seules choses que je te demande.

Je ne veux pas tout de suite en parler avec papa, je ne suis pas encore totalement prêt pour ça. Mais, ce sera probablement pour bientôt. J’espère que ça ne te dérangera pas de ne pas lui en parler pour le moment?

Pendant que tu lis ce message, je suis très probablement en train d’angoisser à mort, donc si tu pouvais m’envoyer un texto pour me rassurer, cela me ferait beaucoup de bien.

Je t’aime beaucoup et je sais que tu seras toujours là pour moi, comme tu l’as toujours été !
xxx >

Voilà ! Merci beaucoup d'avoir pris le temps de me lire et j'espère avoir votre ressentie, pour savoir si mon message a du bon sens et pour me donner le courage de l'envoyer !

Magnus
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 742
Enregistré le : 13 nov. 2016 20:46
Localisation : Quimper City
Situation : Trans
Genre : homme
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
Prénom : Oui
État civil : Oui
Contact :

Re: coming-out en message

Message par Magnus » 07 août 2020 10:12

clair net et précis... tu verbalises très bien. j'espère que ça se passera bien avec ta mère...

Avatar du membre
SamuraiJack
Gravier
Gravier
Messages : 25
Enregistré le : 10 mai 2020 16:59
Localisation : Angers
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il

Re: coming-out en message

Message par SamuraiJack » 07 août 2020 14:52

C'est très bien écrit et très clair effectivement ! Courage pour ton coming out. 👍

Pipeau
Gravier
Gravier
Messages : 34
Enregistré le : 22 mars 2020 19:15
Situation : En questionnement
Genre : FTM
Pronoms : il

Re: coming-out en message

Message par Pipeau » 17 août 2020 15:04

Je cherche moi aussi des mots pour informer mes parents et mon frère sans les choquer ni que mes parents ne cherchent leur responsabilité. C'est pas la 'faute à l'informatique', mais la nature qui s'emmêle les genres.
Comment votre maman a-t-elle accueilli votre révélation ?
Yo
Yoanne

enguerran
Galet
Galet
Messages : 124
Enregistré le : 03 mai 2018 19:15
Localisation : Rouen
Situation : Trans
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui

Re: coming-out en message

Message par enguerran » 17 août 2020 15:53

c'est vraiment bien écrit. j'ai moi aussi fait mon coming out a mes parents par écrit, j'aurai bien aimé pouvoir le formuler aussi bien.
lui as tu donné ta lettre? ca s'est bien passé?

camille59
Gravier
Gravier
Messages : 42
Enregistré le : 13 août 2020 15:23
Localisation : valenciennes
Situation : Trans
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: coming-out en message

Message par camille59 » 19 août 2020 12:23

Très bien écrit, beau texte. Je te souhaite du bonheur et que tt se passe bien. Sincèrement.
Ça me fait rebondir sur mon problème. Mes parents savent que jai jamais été clair dans ma tête avec ça. Mais nous avons enterré le sujet pendant 10ans. À l'époque ma mere a accepté, mon pere n'a rien dit...et moi j'ai laissé tomber car jetais effrayé des démarches à faire a l'époque pour transitionner. Mais 10ans plus tard ça reviens brutalement. Je ne peux plus nier.
Sauf que entre toutes ces années, ma mere est devenue dépressive avec TS et hospitalisations diverses...et mon père ramasse ma mère a chaque crise. Je ne sais pas s'ils ont les epaules pour vivre ça aujourdhui. Ils ont 60 ans et sont fragiles. Je ne crains pas d'être rejeté ou à la porte. Et j'ai mon logement. Mais nous nous voyons 4fois par an. Et là je vais commencer la T dès que possible. Ils vont choquer en me voyant.
Donc il y a deux problemes :
* Leur dire sans les fragiliser davantange et sans que ma mère s'en veuille etc...
* trouver comment leur faire vivre en douceur mes changements physiques à venir. J'ai pensé leur envoyer 1 photo par semaine et faire une visio tous les 15jours pour qu'ils shabituent doucement à ma nouvelle voix. Nous nous téléphonons souvent aussi..
Dautres idées? Des conseils ? Courage à tous...

Répondre