une amie ne veut pas m'outer auprès de son père transphobe

Relations sociales, acceptation, coming-out...
Répondre
Avatar du membre
Thomas Gandalf
Gravier
Gravier
Messages : 25
Enregistré le : 01 oct. 2019 10:57
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : il
Hormoné : Oui
Prénom : Oui
Contact :

une amie ne veut pas m'outer auprès de son père transphobe

Message par Thomas Gandalf » 19 juil. 2020 11:07

Bonjour tout le monde !

J'aimerais de vos conseils car je suis un peu perdu avec un soucis que j'ai appris récemment. On parlait de coming out et d'entourage avec une amie assez proche et elle m'explique qu'elle ne veut pas parler de ma transidentité à son père car il est transphobe et que ca serait une conversation très dure et cela voudrait très probablement dire ne plus lui parler de moi, ce qui la saoule.

J'ai été très inconfortable lors de cette discution et je ne sais pas quoi en penser depuis. Déjà cela veut dire qu'elle utilie assez regulièrement mon deadname et ca me hérisse pas mal, j'ai l'impression de me sentir trahi. Ensuite ca m'enerve pas mal car ouais, la transphobie, c'est chiant à gérer... mais bon, quand t'es cis, c'est pas ton quotidien donc tu serres un peu les dents et ca passe, non ?

Ce qui me blesse surtout c'est le coté definitif de cette situation qu'elle aimerait maintenir. Ca voudrait dire que quelques soient mes "progrès" dans ma transition, en passing etc, je serais toujours connu sous un nom qui ne me donne pas envie de vivre auprès de quelqu'un, et qu'une personne qui m'est proche l'utilisera toujours.

Ensuite je peux comprendre qu'elle n'ait pas envie de se mettre a dos son père. Elle a perdu sa mère y'a quelques années et je suppose que créer plus de frictions avec son père est la dernière chose qu'elle a envie... mais ca me fait beaucoup tiquer. J'ai l'impression que je ne vais pas reussir a me sortir ca de la tête, qu'a chaque fois qu'on va faire un truc ensemble je vais me demander si elle va en parler a mon père et donc parler de moi avec mon deadname, ca me crispe énormément.

Mais ensuite... la relation avec son père c'est pas quelque chose qui me concerne (surtout que je le voyais quasi jamais a la base, et je suppose qu'on s'arrangera pour pas que je le vois) alors est-ce que j'ai vraiment mon mot à dire dans ce qu'elle lui raconte ? Je ne sais pas dans quelle mesure je suis légitime à lui demander de me genrer correctement auprès de son père. J'ai l'impression de sur-réagir completement.

Et vous, vous en pensez quoi ? Vous avez déjà eu à faire avec ce genre de problèmes ?

Avatar du membre
Apostrophe'
Gravier
Gravier
Messages : 24
Enregistré le : 02 févr. 2020 21:17
Situation : Trans
Genre : Demiboy
Pronoms : iel il

Re: une amie ne veut pas m'outer auprès de son père transphobe

Message par Apostrophe' » 19 juil. 2020 22:00

Salut !
Personnellement je ne trouve pas que tu sur-réagisses. L'autre jour ma mère m'a prêté son tel et les messages avec mon père étaient affichés sur l'écran ; ils parlaient de mon inscription à la fac en utilisant mon morinom.
La situation est différente de la tienne bien sûr, mais j'ai ressenti la même chose, un sentiment de trahison un peu bizarre.
Je pense que t'as le droit de demander à ton amie de te genrer correctement auprès de n'importe qui, fût-ce son père. Peut être que si tu lui expliques tout ce que tu as expliqué ici elle sera plus encline à aller au conflit, même si c'est difficile ? A moins que tu l'aies déjà fait (?)
Et puis, je ne comprends pas pourquoi elle pense que la conversation serait dure : elle est cis, donc ce que dira son père sur les trans ne la touchera pas directement. A la limite, ce sera dur parce qu'elle sera triste pour toi, mais étant donné que tu lui auras demandé, ça n'aura en fait pas d'importance (je sais pas si je suis très clair x)). Et OK ça la soulerait de plus pouvoir parler de toi à son père mais 1) c'est de toi dont il s'agit et 2) si tu préfères qu'elle ne lui parle plus de toi plutôt qu'elle en parle en utilisant ton deadname, c'est ton droit et si c'est une bonne amie elle comprendra je pense.
Pour le truc avec ma mère (qui me genre et m'appelle bien les 3/4 du temps) je lui ai fait remarqué que c'était pas très cool. Ça m'a fait penser à un truc qu'avait dit mon père, comme quoi me genrer au masculin reviendrait pour lui a faire semblant que je suis un garçon alors qu'il pense que j'en suis pas un. Cette idée de "jouer le jeu devant la personne" comme si c'était un jeu. Dans le cas de ton amie ça n'est pas vraiment ça, mais le résultat est le même pour toi: c'est douloureux. Là c'est plutôt l'inverse, elle "joue le jeu" pour son père, mais ça revient à une sorte de cache cache qui ne peut être que déplaisant, vu que pour beaucoup on s'est déjà cachés une bonne partie de notre vie. Moi en ce qui concerne ma meilleure amie je suis dans le flou car elle ne me parle pas de ce qu'elle dit à ses parents, mais vu la famille parfois reac qu'elle a je suppose qu'elle me megenre quand elle est avec eux et ça me gêne aussi. Ça crée comme un décalage, je sais pas, comme si par peur de devoir "se battre" pour imposer l'identité d'un ami (alors que nous c'est tout le temps qu'on doit se "battre", comme tu l'as bien dit) on préférait changer cet ami en ce qu'il n'est pas, par confort, par anxiété. Ce qui dans l'inconscient s'apparente quand même pas mal à une trahison, même si ce n'en est pas forcément une au sens propre du terme. Bref, ce que tu ressens me paraît plutôt logique et je ne peux que t'encourager à en parler avec ton amie !
Belle soirée à toi,
Apostroph'
"Quand tu aimes il faut partir
Ne larmoie pas en souriant
Ne te niche pas entre deux seins
Respire marche pars va-t'en"

Cendrars.

Avatar du membre
Ruru
Galet
Galet
Messages : 247
Enregistré le : 07 avr. 2019 17:06
Localisation : 77
Situation : Trans
Genre : Masculin
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Prénom : Oui

Re: une amie ne veut pas m'outer auprès de son père transphobe

Message par Ruru » 20 juil. 2020 10:57

Est-ce qu'il n'y a pas moyen qu'elle parle de toi avec un surnom et cherche des tournures non genrées ?
C'est ce que fais mon copain quand il parle de moi à des gens pas au courant. Après j'ai un prénomF qui se prête bien au surnom neutre et c'est aussi tout un exercice mental qui lui fait parfois lacher soudainement des phrases pas très française parce qu'il réalise au dernier moment qu'il va devoir utiliser "il" ou "elle" et se contente de dégager le pronom :lol:

Evidemment ça n'empêche pas que les personnes en face vont parler de moi au féminin ou utiliser mon deadname, mais au moins ça vient pas de lui... (et puis parfois, par mimétisme, la personne en face se met à adopter le surnom ou éviter les tournures genrées aussi !)

tremtrem
Caillou
Caillou
Messages : 57
Enregistré le : 04 juil. 2018 14:29
Situation : Trans
Pronoms : _

Re: une amie ne veut pas m'outer auprès de son père transphobe

Message par tremtrem » 22 juil. 2020 04:18

Pour contourner, elle peut faire semblant de t'avoir nouvellement rencontré et, le cas échéant, dire que la ressemblance est due au fait que tu sois un cousin de [morinom]. Ça règle pas ton problème en soi, mais ça règle ses conséquences.

Avatar du membre
Thomas Gandalf
Gravier
Gravier
Messages : 25
Enregistré le : 01 oct. 2019 10:57
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : il
Hormoné : Oui
Prénom : Oui
Contact :

Re: une amie ne veut pas m'outer auprès de son père transphobe

Message par Thomas Gandalf » 25 juil. 2020 08:32

Merci à tous pour vos retours et vos suggestions ! Ca me permet d'avoir d'autres visions sur le problème, c'est chouette :)
En effet une conversation s'impose avec elle quand on se reverra. Lui expliquer plus en profondeur ce que je ressens et mon rapport avec mon ancien nom, ca permettra surement qu'elle voit mieux le probleme et les raisons de mon malaise...

Apostroph' : rohlala decidemment ca a l'air chiant les relations avec tes parents ! J'ai eu un truc similaire à ton histoire de téléphone, mais avec mon dossier administratif dans le casier de mon père. J'ai laissé couler et heureusement il l'a changé de lui meme après quelques temps !

ensuite je ne suis pas vraiment d'accord sur le fait qu'une personne cis ne peut être touchée par des propos transphobes, surtout quand ils proviennent d'une personne qui leur est chère et que c'est à propos d'une qutre personne importante à leurs yeux.
Je ne sais pas aussi dans quelle mesure pour le moment la transphobie de son père est assez théorique car il n'a jamais eu l'occasion de l'exprimer clairement et qu'elle n'a pas envie de plus découvrir cet aspect là de lui...

Ruru : hélas mon deadname c'est impossible d'avoir des surnoms avec ! C'etait un grand drame avant que je n'ai mon nouveau prénom car j'aurais adoré pouvoir adopter un surnom moins genré ou bien juste masculiniser mon ancien prénom... mais bon, j'allais pas me prenommer Mario, soyons sérieux 5 minutes xD

Ensuite meme si c'était possible je ne pense pas que ca me conviendrait car cette solution intermédiaire ne viendrait pas de moi.
Quand j'etais dans mon ancien boulot, mes collègues qui etaient au courant de ma transidentité jonglaient entre mon prénom et mon morinom mais c'était à ma demande parce que je ne voulais pas expérimenter la transphobie de mes collègues pour l'année qu'il me restait à tirer là bas. Là, la transphobie de son père, je m'en balance total :p

Mais c'est aussi ca qui me fait me sentir assez egoiste dans ma demande : qu'elle m'oute auprès de son père ne va rien changer à ma vie, concrètement, c'est vraiment une question de principe. En revanche elle ca va potentiellement créer une bonne friction avec lui.

Tremtrem : eh bien je pensais à cette solution figure toi et je pense que je lui proposerais ca ! Surtout que je ne pense pas revoir son père de sitôt. Et puis pour la plupart des personnes cis, c'est tellement impensable que des personnes trans existent dans leur entourage, ca m'etonnerait que la "ruse" ne soit cramée ! Je verrais, j'espère que ca lui conviendrait de son coté aussi !

Radis
Gentil Modo
Gentil Modo
Messages : 395
Enregistré le : 30 oct. 2016 22:57
Situation : Trans

Re: une amie ne veut pas m'outer auprès de son père transphobe

Message par Radis » 26 juil. 2020 15:40

Il faut aussi que toi tu te sente à l'aise avec ton amie, sachant que même si tu utilise une stratégie elle parlera toujours de "toi" avec ton dead name à son père.
Je comprends ton problème c'est à dire mettre ton amie dans l'embarras vis à vis de son père et le respect qui t'es du. C'est à toi de trancher et à ton amie de suivre ...

Répondre