Prénom + se mégenrer soi même

Relations sociales, acceptation, coming-out...
Répondre
//Gabriel//
Gravier
Gravier
Messages : 2
Enregistré le : 03 juil. 2020 19:25
Situation : Trans
Pronoms : Il

Prénom + se mégenrer soi même

Message par //Gabriel// » 03 juil. 2020 19:39

Bonjour,

J'ai reçu ma première injection de testo hier après avoir attendu 3 ans d'être prêt, et c'est le cas je pense que c'était le meilleur moment pour commencer. Le problème c'est que jusqu'à présent je continuais à utiliser mon "dead name" qui est d'ailleurs loin d'être dead. J'ai choisi mon nouveau prénom que j'aime beaucoup et je trouve qui me va bien, mais je suis tellement habitué à mon ancien prénom et je n'arrive pas à m'y faire et encore moins à demander à mes proches de faire un effort et de me genrer correctement, je me sens pas légitime à les corriger. Sachant que moi même ça me fait bizarre même si j'aime pas mon ancien prénom, surtout que je ne vois pas encore les effets de la testo.. transitionner médicalement pour moi c'est pas un changement d'identité vu que ça correspond à la manière dont je me perçois mais le prénom c'est vraiment pour moi un changement d'identité. Je sais pas si c'est bien clair.. Je me dis que c'est sans doute qu'une question de temps, le temps de me réhabituer, mais j'ai justement besoin de mes proches pour y réussir, est-ce que c'est déjà arrivé à l'un d'entre vous? et avez vous des conseils pour réussir à m'affirmer face à mes proches qui n'ont toujours pas compris qu'il fallait m'appeler par ce nouveau prénom ?
Merci beaucoup, je sais que ça dépend de chacun et qu'on a pas tous le même vécu mais je me sens assez seul face à ça et ça me rassurerait de savoir que je ne suis pas le seul à me sentir comme ça !
Bonne soirée !

Killian5
Galet
Galet
Messages : 109
Enregistré le : 24 déc. 2019 10:03
Situation : Trans
Genre : Homme féminin
Pronoms : il iel
Hormoné : Oui

Re: Prénom + se mégenrer soi même

Message par Killian5 » 03 juil. 2020 23:24

Déjà GG pour cette première inject'.

Maintenant quand mes potes se trompent je féminise leurs prénoms et les genre au féminin, ils comprennent vite le soucis.
Dans ta transition sociale tu es légitime à les corriger quelque soit ton apparence. Mais je sais bien que dans la réalité c'est pas aussi simple. Je suis dans le même cas que toi avec les inconnu.e.s.

Avatar du membre
sashameau
Gravier
Gravier
Messages : 29
Enregistré le : 16 janv. 2020 07:05
Localisation : Normandie
Situation : Trans
Genre : masculin-demiboy
Pronoms : il-iel
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Prénom : Oui

Re: Prénom + se mégenrer soi même

Message par sashameau » 06 juil. 2020 03:59

Salut !
Bravo pour ta première injec', t'en fais pas les premiers effets deviennent perceptibles bien plus rapidement qu'on le croit !
Pour éviter de te mégenrer tu pourrais employer des termes neutres, si le masculin est encore trop compliqué pour toi. Pour ce qui est du prénom, tu es loin d'être seul aha, je connais pas mal de gens pour qui s'auto appeler par leur "nouveau prénom" reste perturbant, d'autres qui n'attendent que ça, et perso ça fait quasi 9mois que je suis sous T et j'ai toujours du mal à entendre mon nouveau prénom (plus si nouveau que ça, du coup), donc ça dépend vraiment..
Après comme dit Killian, tu peux les reprendre d'une manière un peu détournée.. quand j'appelle ma mère "papa" elle comprend vite où est le soucis aha (c'est d'ailleurs elle qui m'a soumis l'idée).
C'est toujours compliqué de reprendre les gens, après si tu sens que c'est une sujet sensible, vas-y en douceur, c'est mieux pour elleux comme pour toi que personne ne se braque..
Courage !
“si toutes les côtes de porc étaient parfaites, les hot-dogs n'existeraient pas“

//Gabriel//
Gravier
Gravier
Messages : 2
Enregistré le : 03 juil. 2020 19:25
Situation : Trans
Pronoms : Il

Re: Prénom + se mégenrer soi même

Message par //Gabriel// » 06 juil. 2020 16:53

Merci pour vos messages ! Je pense que c'est le temps d'adaptation oui et j'ai du mal à supporter cette periode "d'entre deux" qui j'espère passera vite. Bonne technique pour les proches j'essaierai ça !

Maël P
Gravier
Gravier
Messages : 2
Enregistré le : 07 oct. 2020 17:40
Localisation : Begles
Situation : Trans
Genre : Fluid Demi-boy [FTM]
Pronoms : Il iel

Re: Prénom + se mégenrer soi même

Message par Maël P » 08 oct. 2020 07:58

Bonjour,
Alors je suis dans le même cas que toi pour ce qui est de la famille, ma meilleur ami m'avait conseillé de choisir un nouveau prénom, à cette période mon genre fluctuant autour du genre neutre j'avais choisi sans hésiter Maël car je m'étais toujours dit que ce prénom m'allait bien mieux que mon deadname (MAIS à l'oral les gens me mégenrent car c'est un prénom mixte et que je ne suis pas encore sous T).
À partir de cette période un peu tout le monde (amis, camarades de classe, prof d'histoire) au lycée a commencé a m'appeler Maël mais les pronoms ont eu du mal à suivre.

Bref pour mon prénom l'habitude est vite venue mais me genrer au masculin ... je me trompe encore très souvent et ça ne facilite pas les choses pour que les inconnu.e.s me genrent correctement ^^'

En suite pour ce qui est de la famille ... c'est le bordel : ma mère sait mais n'est prête à rien faire pour l'instant, elle a catégoriquement refusé que l'on m'appelle par un autre prénom que celui qu'elle m'a donné à la naissance... du moins avant d'être majeur et d'officiellement l'avoir changé... pas la peine donc de vous faire un schéma pour les pronoms ^^' ceci dit je comprends que le fait qu'on voit souvent mes grands parents (qui ne sont pas au courant) ne la motive pas à changer les choses pour se caler avec qui je suis (c'est vrai que depuis ma naissance et jusque là tout le monde pensait que j'étais une fille)

Du côté de mon père seule ma tante la plus jeune est au courant (c'est d'ailleurs elle qui a financé l'achat de mon binder : étant mineur je ne pouvais pas le faire seul)
En revanche mon père est très ouvert sur le sujet, j'ai juste peur de sa réaction si c'est «sa fille» qui est la personne trans en question ^^'.
Je ne me sens pas non plus légitime «d'exiger» d'être correctement genré (oui dit comme ça c'est con) parce que je n'ai pas entamé de transition médicale, que je n'ai pas de dysphorie de genre attestée par ma psy et que je n'ai pas non plus changé officiellement mon prénom...

Non tu n'es pas seul et je me retrouve dans ton histoire par moments ça me rassure de voir que je ne suis pas seul et j'ai donc jugé positif de faire de même en retour ..!

après, bien-sûr toutes les réponses que tu as reçues sont bien plus constructives que la mienne (qui est plus un témoignage qu'une aide par expérience) mais je voulais apporter ma pierre à l'édifice ..!
Courage tu (on ? J'espère...) vas y arriver !

Répondre