être un mec trans féminin

Relations sociales, acceptation, coming-out...
Répondre
Avatar du membre
CHAT
Galet
Galet
Messages : 151
Enregistré le : 06 mai 2019 17:47
Localisation : Fondcombe
Situation : Trans
Genre : voyageur temporel
Pronoms : il lui

être un mec trans féminin

Message par CHAT » 24 févr. 2020 20:04

Hey , désolé si ce n'est pas là que je devrais poster ce sujet, je n'avais aucune idée d'où je devais le mettre...

Donc, je pense que le titre résume assez bien la chose: Je suis un mec (trans) et j'aime les choses féminines. En fait, j'aime beaucoup casser les codes de tous les côtés, et ne pas avoir à m'imposer d'être "un bonhomme qui suinte la testostérone".

Bon, déjà... le passing. Et oui, car étant donné que je ne suis pas encore hormoné, je ne pense pas que je puisse être vu comme un mec si je sors avec ma face peinturlurée d'"emo" étrange ...

Et puis, il y à mes proches: Comment leur faire comprendre que je suis un garçon malgré tout ? Pour eux, un garçon doit être ultra masculin, stéréotypé...
Rien que quand je me mets du vernis noir, ma mère me regarde en souriant et me genre deux fois plus au féminin, croyant surement qu"enfin, c'est passé cette phase où tu voulais devenir un garçon!"...

Donc, la plupart du temps je m'abstiens, j'essaye d'être le plus masculin possible, du genre: Les jambes qui ne se croisent jamais, aucun maquillage, à faire des haltères, des tractions et des pompes chaques matins, m'habillant de manière ultra masculine , comme pour prouver : "vous voyez, je suis un mec!"

Sauf que... Ce n'est pas moi! Je suis plutôt du genre... effeminé si on peut dire ça comme ça . Je veux dire, le véritable problème, c'est que comme je suis trans et que mes parents sont enfermés dans leurs idées reçus et leurs stéréotypes, j'ai à prouver ma virilité , ma masculinité ... Et c'est fatiguant!
Ce qu'ils ne comprennent pas, c'est que je ne veux pas être perçu comme une fille féminine, ni comme une fille masculine, mais bien comme un mec féminin!

Comment leur faire comprendre ? Pour ce qui est du passing, j'essaye surtout d'attendre d'être hormoné, mais ... Si vous avez des conseils pour ça aussi, je suis preneur .

gavrochetcie
Caillou
Caillou
Messages : 54
Enregistré le : 27 janv. 2020 14:15
Situation : En questionnement
Pronoms : il

Re: être un mec trans féminin

Message par gavrochetcie » 24 févr. 2020 23:37

Bonsoir,
je n'ai pas ton âge et donc peut-être un regard différent sur ces choses, mais je crois qu'à un moment, vis à vis de ses parents, faut faire son deuil qu'ils changent pour nous et faut accepter de prendre son envol sans avoir leur approbation complète.
N'attends pas d'être reconnu dans les yeux de quelqu'un pour être toi.
Je sais, c'est facile à dire... surtout quand on est jeune, encore dépendant peut-être financièrement et même émotionnellement. Mais je crois que je peux dire que les choses se font naturellement dans ce sens. On se détache de l'image idéale qu'on avait de ses parents et on devient un être à part entière, un adulte qui fait et assume ses choix, sans se reférer à l'opinion des autres adultes qui l'ont élevé. C'est vrai pour tout le monde, mais j'imagine encore plus dans nos cas.
Et encore une fois je dis ça, mais je sais que ça n'a rien d'évident.

Après, ça dépend de tes parents. Sont-ils vraiment du genre borné, à ne jamais changer d'avis, sur ce genre de sujet ? Ou bien sont-ils plutot du genre lents à la détente, mais qui s'adapteront petit à petit ? Dans le second cas, l'espoir est permis. Dans le premier... Moi j'ai appris à accepter mes parents pour ce qu'ils sont. Des gens imparfaits. Ils ont pas tout fait parfaitement...

Mais pour être concret, si tu veux qu'ils te reconnaissent pour ce que tu es, ben sois toi-même pour commencer. On ne peut pas demander aux gens de comprendre qui on est en se cachant. C'est impossible. Ca aussi, je l'ai appris avec le temps. Les gens ne sont pas devins. surtout sur un tel sujet qui leur est complètement étranger. Pour nous déjà c'est pas toujours simple ( souviens toi quand tu te questionnais, peut-être ou si tu n'as pas connu ces doutes, lis les témoignages), alors imagine une personne qui découvre ça d'un oeil extérieur, sans le vivre.
Je crois honnêtement que c'est la seule solution qui vaille à long terme. Etre soi-même et ne pas faire semblant d'être quelqu'un d'autre pour satisfaire qui que ce soit. C'est ce qu'on appelle un faux-self en psychologie. Et je connais bien le sujet, je l'ai expérimenté un bon paquet d'années. Ca ne rend pas très service...

J'espère que d'autres personnes complèteront ce que je viens d'écrire (me semble un peu enfoncer des portes ouvertes, mais ça me semble important).

Avatar du membre
Apostrophe'
Gravier
Gravier
Messages : 41
Enregistré le : 02 févr. 2020 21:17
Situation : Trans
Genre : Demiboy
Pronoms : iel il

Re: être un mec trans féminin

Message par Apostrophe' » 25 févr. 2020 15:48

Salut Chat,

je suis un peu dans le même cas que toi. Mon père ne comprend pas que "je veuille être un garçon" alors que je pourrais simplement être une fille perçue comme masculine. J'ai essayé de lui expliquer la nuance entre une fille masculine et un garçon féminin, il a du mal. D'autant qu'un garçon féminin, selon lui, c'est pas le top quoi... Mais sinon j'ai de la chance, car mes parents sont moins dans les clichés, ça les dérange pas que j'aime le rose par exemple, et c'est pas parce que je porte un vieux tee-shirt "féminin" que j'aime malgré sa coupe qu'ils vont me mégenrer (enfin ma mère, mon père préfère ne pas me genrer - je crois que quels que soient les efforts que je fournirai pour paraître viril, il ne me considérera jamais comme """un vrai garçon"""), donc je sais pas trop quoi te dire à part que Gavroche a raison : sois toi-même et t'emmerdes les autres.
Je te conseille la vidéo d'Alistair-Hparadoxae sur ce sujet-là, si tu ne connais pas encore : https://www.youtube.com/watch?v=VInG5HB ... A2&index=3

Pour le passing j'ai le sentiment que tout est dans les gestes et la voix. Enfin, l'apparence joue bien sûr, mais ca m'a pas l'air d'être le plus important. Par exemple si ta voix est aiguë, en soi ce n'est pas grave : il suffit que tu la "poses" et que tu parles de façon masculine (quoi que ça veuille dire), et tu passeras très bien. De même, une fois j'étais sans binder assis à un siège, passing bas, mais je me tenais de façon "masculine", jambe repliée sur l'autre et l'air confiant, et on m'a bien genré. De même je pourrais avoir une apparence très masculine et si je fais pas gaffe à ma voix et que je la laisse monter, boum ça casse tout. Donc l'attitude, je pense, c'est le plus important. Même si t'es pas obligé de faire du manspreading, bien sûr ! jambes croisées, tu peux très bien passer aussi. Bref. Je sais pas ce que ça vaut, c'est juste mon expérience. J'espère que tu vas réussir à passer outre tes parents et que ça va aller mieux !

PS : Gavroche, je sais pas si c'est ton vrai nom, mais j'adore !!!

Avatar du membre
Alexou
Gravier
Gravier
Messages : 32
Enregistré le : 24 déc. 2019 15:39
Localisation : amiens
Situation : Trans
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Contact :

Re: être un mec trans féminin

Message par Alexou » 25 févr. 2020 22:47

Je ne sais pas si ça peux aider (ou même si ça devrait) mais je suis plusieurs comptes de mecs cis qui revendiquent leur féminité. Bon, certains sont non-binaires certes mais pas tous. Ca fait du bien de voir ça aussi, et ça met les gens face à leurs préjugés.
Perso, j'ai toujours adoré les robes et les tutus (danse classique oblige !) et ça me rend bien triste de me dire que je me ferai sévèrement juger si j'en porte après avoir commencé ma transition.
C'est fatiguant d'avoir à lutter de tous les côtés, je te comprends.
edit : j'ai entendu parler d'un groupe facebook dédié aux mecs trans féminins, mais il faut être invité je crois. Tu peux aller demander ça sur le groupe ftm francophones !
Je vide mon sac en dessin sur instagram @danslesyeuxdemeduse
C'est pas toujours très bien dessiné mais ça soulage!

Avatar du membre
Pyth
Galet
Galet
Messages : 127
Enregistré le : 29 août 2018 15:02
Localisation : Marseille
Situation : Trans
Genre : M
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Chirurgie génitale : Oui
Prénom : Oui
État civil : Oui

Re: être un mec trans féminin

Message par Pyth » 26 févr. 2020 10:01


Salut Chat et les autres,
Je rejoins Alexou sur le groupe facebook, je suis dessus et il est très bien !
Je me retrouve tout à fait dans ton sentiment d'être un garçon féminin et non """une fille masculine"". Sache que tu n'es pas seul du tout dans ce cas ! Tous les hommes sont différents et être trans ne t'empêche pas d'aimer le rose, les enfants, prendre soin des autres, le maquillage, les vêtements et les autres choses que la société associe à la féminité.
Tes goûts n'ont rien à voir avec ton identité de genre. C'est quelque chose que j'ai mis beaucoup de temps à comprendre et qui m'a pourri la vie pendant des années : tu peux être un homme trans gay et efféminé et tu es légitime. Tu ne seras pas une erreur ou un "homme raté" si tu n'es pas viril. Rien ne t'oblige à être viril et à rentrer dans les stéréotypes masculins si ça ne te correspond pas, ça ne fera pas de toi "moins un homme".
Personnellement j'en étais arrivé au point où à cause des stéréotypes de genre je m'interdisais de me dire homme (alors que c'était bien le terme adéquat à mon identité) tout ça parce que je n'étais pas conforme à l'idée qu'on se fait d'un garçon ! Je pense que tu n'en es pas là mais encore une fois je te le répète tu es légitime tel que tu es (ce sont des choses qu'on ne dit jamais assez).

J'ai vécu un peu la même situation avec mes parents du coup mais je n'ai pas eu le courage de m'affirmer directement. Je me suis coupé les cheveux, j'ai mis des vêtements laids et j'ai même essayé la muscu, tout en sachant pertinemment que ça ne me plaisait pas, mais pour avoir la paix. Ça a duré presque un an. Quand j'ai repris mes activités et ma garde robe habituelle, mes parents avaient pu discuter avec d'autres parents et comprendre que la personnalité, le style, les goûts et l'identité de genre, ça n'a aucun rapport. Tout peut se déconstruire petit à petit.
Mes grands parents par contre n'en sont pas encore là par contre (encore à dire que c'est contradictoire que j'aie les cheveux longs et colorés),mais j'ai espoir que ça viendra !

Répondre