Jalouse de la transition de mon mari ?

Relations sociales, acceptation, coming-out...
Répondre
MimiLaFripouille
Gravier
Gravier
Messages : 2
Enregistré le : 02 mai 2019 13:30
Localisation : Nantes
Situation : Famille et proches
Genre : F
Pronoms : Elle

Jalouse de la transition de mon mari ?

Message par MimiLaFripouille » 24 nov. 2019 12:42

Bonjour à tous.tes,

C'est mon premier post sur ce forum, je suis une femme cis, lesbienne, mariée à un homme trans qui a débuté sa transition il y a un peu plus de 6 mois.

J'écris ici parce qu'en ce moment ça ne va pas trop dans notre couple. Petite remise en contexte : nous sommes ensemble depuis 4 ans, avant sa transition c'était quelqu'un de très mal dans sa peau (ça va de mieux en mieux même si c'est pas encore le top), très anxieux et timide. Un jour, à force de voir des posts de mecs trans sur les réseaux j'en ai parlé avec lui et il m'a avoué timidement qu'il aimerait faire une transition mais qu'il a peur du regard que je peux porter sur tout ça et que je le quitte. Hors de question pour moi de l'empêcher de faire sa transition, ou de le quitter (notre mariage était prévu quelques mois après ) donc je lui ai montré mon soutient dès le début malgré une première période assez folle dans ma tête de paranoïa en mode "mais et si je suis plus attirée par lui ? Et si il change trop ? Et si il m'aime plus ?".

Suite à ça il a commencé la T (je lui fais ses injec) et on était comme des gamins à noter tous les changements, à avoir hâte qu'il change etc... On s'est beaucoup rapproché pendant cette période, comme si un truc c'était débloqué, comme si on comprenait enfin l'origine de son mal être depuis son enfance et ça c'était top. Son c.o s'est trop bien passé auprès de nos deux familles qui ont direct fait des efforts pour le genrer correctement. Il a quitté son ancien taf pour en trouver un nouveau où son boss est au courant de sa transidentité et est hyper cool par rapport à ça (confidentialité, congés ok pour les démarches administratives et ...), la transition rêvée pour lui quoi.

Et depuis quelques semaines il est hyper agressif avec moi. Fin il me dit tellement que c'est moi qui cherche la petite bête que j'arrive plus à savoir si c'est moi qui exagère ou si son comportement est parfois vraiment abusé.

Par exemple, il a reçu un recommandé il y a peu de temps, on s'est mis d'accord que c'est à moi d'aller chercher son courrier quand il en a parce que son nom et son genre sont pas ok sur ses papiers. J'ai dû attendre (1 semaine) avant d'aller le chercher parce que j'avais pas mal de problèmes au taf (il est au courant) et il ne m'a pas non plus donné sa carte d'identité pour que je puisse le faire. Bah il m'a fait remarquer en tirant la tronche que c'était pas cool que je sois pas encore allé le chercher.

C'est un petit exemple pour illustrer : en fait j'ai ma vie à moi qui se passe bien ou mal (mon travail prend beaucoup de temps et le sien aussi) je l'aide le plus que je peux (faire des injec, l'aider pour les papiers et les démarches, aller chercher son courrier, me faire passer pour lui sur ses anciens papiers etc...) mais malgré tout ça on dirait qu'il me tire la tronche en permanence. Comme si je le soulais. Comme si j'étais la meuf chiante qui passe son temps à lui faire des remarques alors que justement je lui dis rien pour pas le froisser parce que j'ai peur qu'il soit de mauvaise humeur. Et quand j'en ai marre qu'il me parle mal ou qu'il soit agressif et que je lui dis, c'est encore pire....

J'arrive pas à savoir si c'est moi qui exagère (il me dit tellement que c'est moi qui provoque les disputes etc...) Ou si c'est lui qui traverse quelque-chose que je ne comprends pas. J'arrive pas à concevoir qu'il soit mal au point de me traiter comme si j'étais sa coloc reloue. J'ai l'impression que c'est juste son caractère maintenant de rentrer se poser dans le canapé et d'attendre que je fasse tout ce qu'il veut pour pas le froisser.

Perso ça me met dans un état d'angoisse quasi permanent, j'ai pas signé pour ça quoi... Fin en vrai, pour une lesbienne avoir un mec qui te parle mal quand tu rentres du taf et qui t'ignores quand t'essayes d'en discuter bah c'était pas ma vie de rêve.

Alors jaimerais savoir si je m'y prends mal ou quoi.... Hier soir par exemple on s'est pris la tête parce que ça fait 2 semaines qu'il est censé aller chercher sa testo, il ne l'a pas fait (alors que c'était vraiment le dernier moment où il pouvait y aller et qu'il était de repos toute la journée et qu'il s'est rendu dans la région où il y a sa pharmacie) résultat je dois y aller pendant mon jour de repos sinon il aura pas son injec à temps. Et quand je lui fais remarquer qu'il aurait pu y aller quand même (je le dis vraiment légèrement pour pas le froisser) le ton monte direct dans les tours : il me dit de manière agressive "mais tu crois que j'ai le temps ? Tu crois que je fais quoi à la maison ? Que je fous rien ?" ... Alors que 2 min avant il me parle d'une vidéo de 3h30 de gaming qu'il a regardé.....

En fait c'est un peu comme s'il avait l'impression que je l'agressais dès que je lui parle d'un truc. Mais en même temps si je lui en parle pas il le fait pas.... La T j'aurais pu lui rappeler d'aller la chercher en allant où il allait mais j'avais trop peur qu'il me renvoie chier parce que je lui dis "encore" quoi faire..... Il se rend pas compte que quand je dis ça c'est pour lui, pour l'aider parce que si je le pique pas dans les temps il va se sentir mal. Et aussi que potentiellement j'ai pas non plus à devoir aller gérer ses bails.


Enfin bref.... Désolée c'est très long, je suis très impliquée dans tout ça parce qu'on le vit tous les jours. Je sens qu'on s'éloigne, moi j'ai de plus en plus de mal à supporter ses réactions, je sais plus comment faire, comment vivre en harmonie avec tout ça... J'arrive même plus à savoir si je suis jalouse que dans sa vie a lui tout aille bien (compagne soutenante, place enfin trouvée dans la vie pro, famille ok etc...) Alors que pour moi c'est toujours pareil et que malgré mes problèmes (taf, famille etc...) je doive toujours assurer son bien être et sa sécurité alors qu'il ne le fait pas pour moi...


J'espère que ça fait pas message de la meuf cis qui se plaint d'un truc de merde....je veux surtout pas comparer mon expérience aux nombreuses vies de chacun.es qui sont bien plus difficiles que la mienne.

Je vous embrasse tous.tes

tremtrem
Caillou
Caillou
Messages : 50
Enregistré le : 04 juil. 2018 14:29
Situation : Trans
Pronoms : elle

Re: Jalouse de la transition de mon mari ?

Message par tremtrem » 24 nov. 2019 14:33

Je trouve qu'il abuse carrément. Si t'as déjà essayé d'en discuter (d'après ce que j'ai compris) et qu'il se met en colère contre toi (!), offre-lui un bouquin sur la charge mentale. C'est pas à toi de gérer sa vie en plus de la tienne.
Après j'ai l'impression qu'il a beaucoup d'anxiété par rapport aux trucs sociaux, mais je vais pas lui diagnostiquer un truc sur Internet. Il faudrait qu'il voit exactement quel problème outre celui de ses papiers/sa dysphorie l'empêche de faire des choses et qu'il bosse dessus au lieu de dépendre de toi sans se poser de question. C'est une chose s'il dépend de toi en s'en rendant compte et sans avoir l'impression que tu lui dois de faire des choses, c'est autre chose s'il t'impose en quelques sortes cette dépendance et te fait te sentir coupable de te sentir mal par rapport à ça.

Dag
Galet
Galet
Messages : 240
Enregistré le : 30 déc. 2018 18:12
Situation : Trans
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui

Re: Jalouse de la transition de mon mari ?

Message par Dag » 24 nov. 2019 16:35

Bonjour,

Je suis d'accord avec tremtrem que ce n'est pas à toi de tout porter sur tes épaules et de te faire engueuler en prime. Il faudrait qu'il comprenne que toi aussi, tu peux avoir tes soucis propres et que tu fais une transition en accompagnant la sienne. Même si c'est différent de ce qu'il vit, ça comporte son lot de difficultés, d'angoisse, de réflexion, d'insécurité...
De ce que je comprends, il y a de la friction sur les sujets du quotidien (dont ceux liés à se transition) et tu as déjà essayé d'en discuter avec lui sans y arriver sereinement. As-tu essayé de parler de ton état d'esprit général et de ce qui te pèse plus que des "détails" ?

J'aurais tendance à dire que le fait qu'il soit très dépendant de toi n'est bon ni pour l'un ni pour l'autre. Toi, ça te crée une grosse charge mentale, lui ça l'infantilise et c'est un peu un cercle vicieux. Ce serait bien qu'il soit plus autonome sur des choses basiques comme aller chercher sa testo et que tu l'aides pour des choses plus difficiles pour lui (comme le coup du recommandé à la poste). Les injections, il peut aussi les faire lui-même ou avoir recours à une infirmière ou un infirmier. Bref, que vous ne soyez ni l'un ni l'autre prisonnier de la situation (ou ayez l'impression de l'être).

Sinon, deux éclairages auxquels je pense:
- la transition peut aider à se sentir mieux et à aider certaines situations au quotidien, mais ça ne résout pas forcément d'autres soucis qui ne sont pas liés à la transidentité. Je pense à la dépression ou à l'anxiété par exemple (je ne dis pas que ton époux est dépressif, c'est juste un exemple).
- Les hormones ne changent pas le caractère ni ne rendent agressif. Par contre, un dosage non-approprié peut se traduire par de la fatigue, de l'irritabilité. Ce n'est pas une excuse pour se comporter de façon désagréable.

Bon courage à tous les deux.

couss
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 1151
Enregistré le : 30 mai 2017 22:51
Localisation : sarthe
Situation : Trans
Genre : masculin
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui

Re: Jalouse de la transition de mon mari ?

Message par couss » 24 nov. 2019 17:06

T'inquiète pas, tu ne passes pas pour la meuf cis transphobe. En revanche, il y a clairement un soucis dans ton couple. Si on ne se base que sur ton point de vue, j'ai un peu l'impression de lire une femme qui se plaint que son mari n'est pas autonome et qu'elle se tape toute la charge mentale. J'ai déjà observé des mecs trans qui en transitionnant et en se retrouvant avec un statut social masculin s'accommodent très bien du machisme ambiant de notre société et deviennent eux mêmes machos. Tous les mecs trans ne sont pas féministes, certains sont très contents des privileges gagnés.
Je ne sais pas si ton mari est dans cette même optique mais en tout cas ça y ressemble.
Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. À te regarder, ils s'habitueront.
René Char.

MimiLaFripouille
Gravier
Gravier
Messages : 2
Enregistré le : 02 mai 2019 13:30
Localisation : Nantes
Situation : Famille et proches
Genre : F
Pronoms : Elle

Re: Jalouse de la transition de mon mari ?

Message par MimiLaFripouille » 25 nov. 2019 10:39

Merci à vous pour vos réponses.

J'ai eu une grande discussion avec lui hier, parce que j'étais au bout du rouleau. Je lui ai montré ce que j'avais posté ici et je pense que ça l'a fait réfléchir...enfin j'espère !

Avant sa transition il était déjà très peu autonome et on a déjà eu 30000 conversations sur la charge mentale et il essaye comme il peut de prendre sa partie mais ce qui me dérange vraiment (et qu'il ne semble pas comprendre ) c'est son agressivité. Faire des choses pour lui ça me dérange pas tant, c'est surtout quand il tire la tronche ou est désagréable avec moi que ça me plaît pas.

En tout cas merci pour vos réponses, je pense que ça va bien nous aider à l'avenir.

Radis
Gentil Modo
Gentil Modo
Messages : 318
Enregistré le : 30 oct. 2016 22:57
Situation : Trans

Re: Jalouse de la transition de mon mari ?

Message par Radis » 27 nov. 2019 14:48

Je vais répondre comme les autres, sachant que si il n'a pas sa testo à temps et bien c'est son problème à lui et pas le tien. Si cela ne s'améliore pas il faudra aussi clairement réfléchir aux suites de votre couple.

Répondre