"Faire passer la pilule" au conjoint

Relations sociales, acceptation, coming-out...
zooey
Caillou
Caillou
Messages : 52
Enregistré le : 16 nov. 2016 16:33
Localisation : ardèche
Situation : Trans
Genre : masculin
Pronoms : il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
Chirurgie génitale : Oui
État civil : Oui

Re: "Faire passer la pilule" au conjoint

Message par zooey » 28 juil. 2019 09:08

bonjour,

oui ce n'est pas évident et il y a bien sûr un risque de le perdre. Après, si ce ressenti persiste chez toi, que tu t'interdis de vivre selon tes ressentis (transition sociale ou médicale ou les deux) tu risques d'être très malheureux, donc très mal, et ce n'est pas certain que ton couple résiste à ça non plus.

Chaque histoire est individuelle, donc je ne sais pas ce qu'il pourrait accepter ou non, par contre je ne suis pas certain que de lui dire d'imaginer vos deux barbes se frotter soit une bonne stratégie. Il doit s'imaginer d'un coup avec quelqu'un de radicalement différent, alors qu'en réalité la transition physique est très progressive. (au moins pour les hormones... la mastectomie c'est autre chose). Mon amie craignait beaucoup l'apparition des poils (elle aussi comme ton ami ça la dégoutait) mais ça s'est fait très progressivement, elle me voyait tous les jours, si bien que ça n'a pas été un choc, mais une évolution.

Peut-être que tu devrais plus insister sur ce qui va rester pareil dans votre couple et qui fait que vous vous aimez, car si la transition modifie certaines choses, des tas d'autres choses restent comme avant. peut-être que ça le rassurerait un peu.

Courage en tout cas

Axel78
Gravier
Gravier
Messages : 42
Enregistré le : 01 juil. 2019 18:45
Localisation : Île-de-France
Situation : En questionnement
Pronoms : il

Re: "Faire passer la pilule" au conjoint

Message par Axel78 » 28 juil. 2019 09:39

Merci

Radis
Gentil Modo
Gentil Modo
Messages : 396
Enregistré le : 30 oct. 2016 22:57
Situation : Trans

Re: "Faire passer la pilule" au conjoint

Message par Radis » 28 juil. 2019 16:02

Je pense qu'il faut également prendre en compte le fait que le couple risque de ne pas survivre à la transition. On en arrive parfois à faire des concessions qui n'ont pas lieu d’être pour protéger sa/son conjoint.e alors qu'une transition est une décision personnelle qui n'a pas a prendre en compte les désiratas et névroses/blocages des autres (sans forcément être violent dans son attitude ou ses paroles ni tout ravager sur son passage).

Quand on aime quelqu'un on veut que cette personne soit heureuse, peut importe que ça implique de devoir rompre ou s'adapter.

Axel78
Gravier
Gravier
Messages : 42
Enregistré le : 01 juil. 2019 18:45
Localisation : Île-de-France
Situation : En questionnement
Pronoms : il

Re: "Faire passer la pilule" au conjoint

Message par Axel78 » 28 juil. 2019 16:56

C’est impossible pour moi de concevoir notre séparation..

Lero
Caillou
Caillou
Messages : 71
Enregistré le : 01 mars 2020 23:57
Localisation : Nice
Situation : Trans
Genre : FTM
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Prénom : Oui
État civil : Oui

Re: "Faire passer la pilule" au conjoint

Message par Lero » 17 mai 2020 23:18

Bonsoir tout le monde.
J’aurai un témoignage plutôt sympa à apporter. J’ai commencé ma transition à 27 ans et je sortais avec un homme qui se définissait comme hétérosexuel depuis deux ans. Au début de notre relation, je ne savais pas que j’étais trans. quand je lui ai dit, il a très bien réagi. J’avais été clair : il faut que je l’fasseJe n’ai plus le choix mais si tu veux partir je comprends. il m’a pris dans ses bras et m’a dit que jamais il ne me quitterai pour cela et qu’il était prêt à m’accompagner jusqu’au bout.
J’étais extrêmement soulagé et il m’a énormément aidé que ce soit émotionnellement ou administrativement. quand j’ai commencé à prendre de la testostérone, mais changement physique ne l’ont pas dérangé du tout et lui ont même plus.
Aujourd’hui, nous sommes séparés mais pas du tout à cause de Ma transidentité.On s’entend toujours très bien et lui, sort avec un homme. Je suis très content si notre relation a pu l’aider à s’accepter tel qu’il est.
Quant à moi, je sors avec une femme à qui j’ai annoncé directement sur un site de rencontres avant notre premier rendez-vous que j’étais transgenre. Elle m’a dit que cela ne la dérangeait absolument pas. Comme moi, le hasard fait qu’elle sort aussi bien avec des hommes que des femmes. On considère tous les deux que le genre ne fait pas la personne et nous nous sommes rejoint sur ce point. Nous sommes ensemble depuis huit mois et nous sommes très heureux. je suis parfois mal à l’aise dans certaines situations mais elle me rassure toujours.
En ce qui me concerne, je me fais parfois des films sur le malaise que pourrait ressentir ma copine alors qu’en discutant avec elle je réalise qu’elle ne ressent rien de négatif et que c’est juste mes complexes personnels qui prennent de la place dans notre couple. Pour nous, c’est la communication qui nous permet d’avancer ensemble.
Voilà, j’ai également écrit mon petit pavé.

Léadu84
Gravier
Gravier
Messages : 8
Enregistré le : 27 avr. 2020 10:57
Localisation : Avignon
Situation : Trans
Genre : Femme
Pronoms : Elle
Suivi psy : Oui

Re: "Faire passer la pilule" au conjoint

Message par Léadu84 » 18 mai 2020 14:14

Bonjour,

Tout d'abord, Lero je trouve ton témoignage super, qui montre que le conjoint n'est pas forcément un frein à une transition.

Je vais faire mon témoignage qui malheureusement est bien différents de celui de Lero.
A 26 ans, j'ai rencontré ma compagne et nous vivions une belle relation hétéro depuis 5 ans, j'ai maintenant 31 ans. Nous avons toutes les deux été toujours hétéro et il est vrai qu'on ne connait aucune personne LGBT autour de nous. Nous essayons de mener des projets ensembles qui sont malheureusement tous des échec (achat immobilier, enfants, mariage) rien ne fonctionne, on devait se marier ce mois-ci mais covid-19 oblige cela est repoussé... Je suis stérile nous sommes obligé de passer par une PMA pour espéré avoir un enfant ensemble... Nous avons également quelques autres soucis de santé. Mais nous tenons bon quand même.

Il y a environ 8 mois, déclic, je réalise que je suis une femme et je mets quand même 1 mois avant de l'annoncé à ma femme par peur de sa réaction. Quand je lui annonce cela se passe assez mal, elle n'est pas du tout attiré par les femmes et se voit mal faire sa vie avec une femme, elle elle aime les hommes très viril et n'aurais aucune attirance pour moi si j’étais une femme. Pour elle, si je fais ma transition je deviendrais sa "colocatrice" ou sa meilleurs amis, il ne pourrait plus y avoir de relation amoureuse entre nous et encore moins sexuelle... Après cette déclaration elle a fait le mort comme si je ne lui avait jamais rien dit, j'ai dû lui en reparlais il y a 3 mois pour voir si on arrivé à avancé sur le sujet, mais elle me ressort toujours les mêmes arguments et recommence à faire le mort. Cela me peine beaucoup qu'elle ne s'intéresse pas du tout à cela, elle ne m'a même jamais posé des questions sur le sujet, ne serait-ce que mon prénom de femme...

Je réalise bien que que ce soit elle ou moi nous n'avons pas de désir de se séparer, cela nous fait peur à toutes les deux, bien que je m'imagine parfois devoir la quitté pour pouvoir avancé personnellement. Je sais aussi qu'elle à très peur que je l'a quitte, elle le vivrais comme un abandon. Mon désir c'est de pouvoir faire ma transition avec elle à mes côtés pour me soutenir.

Globalement, ses sentiments sont mitigés, elle a peur, elle m'en veut d'apporter tout ça dans notre couple, mais elle s'en veut aussi de ne pas pouvoir être là pour le soutenir. Elle me dit que si elle avait été ma sœur ou une copine elle me soutiendrai à 100% mais qu'en tant que ma femme elle ne peut vraiment pas.

Voilà, du coup je me sens extrêmement freiné dans ma transition et frustré de ne pas vivre ma féminité comme je l'aimerais, je suis sans arrêt en train de me brider pour elle, de peur qu'elle le prenne mal et finisse par me quitter...

Pour l'instant, je n'ai fait mon coming out qu'a elle et elle ne veut pas qu'on en parle à d'autres personnes car elle en a honte. Je ne me sens pas non plus à en parler à d'autres personnes car à part elle je n'ai pas d'autres personnes proches a qui je pourrais me confier. Je vois quand même une psychologue qui m'aide à gérer tout ça x)

Donc situation bien bloqué, si certaines personnes aurait des conseils je suis preneuse :)

couss
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 1515
Enregistré le : 30 mai 2017 22:51
Localisation : sarthe
Situation : Trans
Genre : masculin
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Prénom : Oui
État civil : Oui

Re: "Faire passer la pilule" au conjoint

Message par couss » 18 mai 2020 14:40

Léadu84 a écrit :
18 mai 2020 14:14
Bonjour,

Tout d'abord, Lero je trouve ton témoignage super, qui montre que le conjoint n'est pas forcément un frein à une transition.

Je vais faire mon témoignage qui malheureusement est bien différents de celui de Lero.
A 26 ans, j'ai rencontré ma compagne et nous vivions une belle relation hétéro depuis 5 ans, j'ai maintenant 31 ans. Nous avons toutes les deux été toujours hétéro et il est vrai qu'on ne connait aucune personne LGBT autour de nous. Nous essayons de mener des projets ensembles qui sont malheureusement tous des échec (achat immobilier, enfants, mariage) rien ne fonctionne, on devait se marier ce mois-ci mais covid-19 oblige cela est repoussé... Je suis stérile nous sommes obligé de passer par une PMA pour espéré avoir un enfant ensemble... Nous avons également quelques autres soucis de santé. Mais nous tenons bon quand même.

Il y a environ 8 mois, déclic, je réalise que je suis une femme et je mets quand même 1 mois avant de l'annoncé à ma femme par peur de sa réaction. Quand je lui annonce cela se passe assez mal, elle n'est pas du tout attiré par les femmes et se voit mal faire sa vie avec une femme, elle elle aime les hommes très viril et n'aurais aucune attirance pour moi si j’étais une femme. Pour elle, si je fais ma transition je deviendrais sa "colocatrice" ou sa meilleurs amis, il ne pourrait plus y avoir de relation amoureuse entre nous et encore moins sexuelle... Après cette déclaration elle a fait le mort comme si je ne lui avait jamais rien dit, j'ai dû lui en reparlais il y a 3 mois pour voir si on arrivé à avancé sur le sujet, mais elle me ressort toujours les mêmes arguments et recommence à faire le mort. Cela me peine beaucoup qu'elle ne s'intéresse pas du tout à cela, elle ne m'a même jamais posé des questions sur le sujet, ne serait-ce que mon prénom de femme...

Je réalise bien que que ce soit elle ou moi nous n'avons pas de désir de se séparer, cela nous fait peur à toutes les deux, bien que je m'imagine parfois devoir la quitté pour pouvoir avancé personnellement. Je sais aussi qu'elle à très peur que je l'a quitte, elle le vivrais comme un abandon. Mon désir c'est de pouvoir faire ma transition avec elle à mes côtés pour me soutenir.

Globalement, ses sentiments sont mitigés, elle a peur, elle m'en veut d'apporter tout ça dans notre couple, mais elle s'en veut aussi de ne pas pouvoir être là pour le soutenir. Elle me dit que si elle avait été ma sœur ou une copine elle me soutiendrai à 100% mais qu'en tant que ma femme elle ne peut vraiment pas.

Voilà, du coup je me sens extrêmement freiné dans ma transition et frustré de ne pas vivre ma féminité comme je l'aimerais, je suis sans arrêt en train de me brider pour elle, de peur qu'elle le prenne mal et finisse par me quitter...

Pour l'instant, je n'ai fait mon coming out qu'a elle et elle ne veut pas qu'on en parle à d'autres personnes car elle en a honte. Je ne me sens pas non plus à en parler à d'autres personnes car à part elle je n'ai pas d'autres personnes proches a qui je pourrais me confier. Je vois quand même une psychologue qui m'aide à gérer tout ça x)

Donc situation bien bloqué, si certaines personnes aurait des conseils je suis preneuse :)
Ta compagne devrait trouver un lieu où parler de tout ça. Devant toi, elle se retient sûrement par peur que tu partes, par peur de te blesser et elle s'enfonce dans un silence qui la ronge. Il faudrait qu'elle puisse parler à quelqu'un qui connaît le sujet et qui peut répondre à ses questions, mais qui soit neutre afin qu'elle puisse vraiment parler à cœur ouvert. C'est important que chacune de vous ait son espace de parole.
Je comprends que tu as peur qu' elle parte, mais rester dans une situation comme celle-ci où vous ne parvenez pas à vous parler et où chacune fait souffrir l'autre et donc souffre de ça, ça vous conduit droit vers un précipice. Je ne sais pas si vous allez pouvoir sauver votre couple, c'est bien trop tôt pour le dire mais au moins sauver votre relation dans le sens ne pas vous faire du mal au point de vous haïr. En restant dans cette situation actuelle, tu vas finir par la détester car "elle" t'empêche d'avancer et elle te detestera de ne pas passer à autre chose, voire te detestera de ne pas partir.
Je sais que c'est dur à lire. Rien n'est encore jouer, mais il faut qu'elle puisse crever l'abcès. Y a t-il des assos trans ou LGBTI + par chez vous ? Le planning familial est aussi bien, c'est trans friendly et tu y trouveras un.e conseiller.e conjugal.e
Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. À te regarder, ils s'habitueront.
René Char.

Léadu84
Gravier
Gravier
Messages : 8
Enregistré le : 27 avr. 2020 10:57
Localisation : Avignon
Situation : Trans
Genre : Femme
Pronoms : Elle
Suivi psy : Oui

Re: "Faire passer la pilule" au conjoint

Message par Léadu84 » 18 mai 2020 17:37

J'essaie de la pousser un peu à parler à quelqu'un, ma psy c'est proposé aussi à la voir, mais elle ne veut pas, elle dit qu'elle a honte :(

couss
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 1515
Enregistré le : 30 mai 2017 22:51
Localisation : sarthe
Situation : Trans
Genre : masculin
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Prénom : Oui
État civil : Oui

Re: "Faire passer la pilule" au conjoint

Message par couss » 18 mai 2020 19:48

Et si elle parlait à un autre conjoint ?
Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. À te regarder, ils s'habitueront.
René Char.

Léadu84
Gravier
Gravier
Messages : 8
Enregistré le : 27 avr. 2020 10:57
Localisation : Avignon
Situation : Trans
Genre : Femme
Pronoms : Elle
Suivi psy : Oui

Re: "Faire passer la pilule" au conjoint

Message par Léadu84 » 20 mai 2020 11:13

Peut être. Mais pour le moment elle me dit qu'elle veut vraiment en parler à personne par honte.

Répondre