Transgenre à l'armée.

Relations sociales, acceptation, coming-out...
The_trans-FT
Gravier
Gravier
Messages : 1
Enregistré le : 16 avr. 2019 09:50
Localisation : Lyon
Situation : Trans
Genre : Masculin _ neutre
Pronoms : Il _ iel
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Prénom : Oui

Re: Transgenre à l'armée.

Message par The_trans-FT » 08 avr. 2021 23:26

Bonjour,
Ayant essayé de m'engager dans l'armée et ayant été pendant 2 ans dans une filière sécurité et étant actuellement entrain de passer le concours de gendarmerie je peux vous garantir qu'ils s'en battent littéralement les reins, ils ont meme pas calculer le fait que je sois transgenre ftm, ils m'ont juste demandé un act de naissance pour l'enquête de moralité mais le fait qu eje sois transgenre ne dérange en rien le fait de pouvoir S'engager, si vous souhaitez plus de réponse à vos questions tourner vous vers un cirfa (pour l'armée) ou un sirpa (pour la gendarmerie), ils seront plus aptes à répondre à vos questions.

Bonne journée

Alex18

Re: Transgenre à l'armée.

Message par Alex18 » 09 avr. 2021 00:35

Merci beaucoup pour votre réponse!

Avatar du membre
Max_Moonlight
Gravier
Gravier
Messages : 42
Enregistré le : 08 févr. 2021 16:33
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : agenre
Pronoms : il
Suivi psy : Oui

Re: Transgenre à l'armée.

Message par Max_Moonlight » 09 avr. 2021 14:01

Alex18 a écrit :
07 avr. 2021 17:34
Bonjour,

J’aurai aimé savoir si des personnes se ont engagées dans l’armée en ayant déjà bien entamé leur transition et comment ca c’est passé ?
J'ai tenté l'armé il y a quelques années pas en tant que trans car à l'époque je savais même pas encore que j'en étais un mais je te donne mon expérience.

Comme j'avais le bac je suis rentré à l'ENSOA pour devenir direct sergent. Je n'ai tenu qu'un mois et quelques car j'ai craqué suite à trop de fatigue/pression et de harcèlement moral de la part de 2 de mes camarades filles et de 2 de mes supérieurs/profs.
Tout simplement, j'étais trop différent des autres pour rentrer dans le moule et t'façon l'ambiance misogyne et homophobe m'avait bien saoulé dès le départ.
Deux des filles avec qui j'étais avaient balancé des saloperies sur moi aux profs (dans mon dos donc je sais pas trop ce qu'elles leur avaient dit) qui les avaient crues sur parole sans même chercher à voir avec moi si c'était vrai ou faux. Les profs avaient surveillé combien de fois j'allais aux toilettes (car à ce qu'il parait j'y allais trop souvent à leur goût), ils avaient demandé aux filles de surveiller tout ce que je mangeais (car une seule fois j'avais mangé moins que la normale, juste UNE fois et j'étais catalogué comme anorexique ou je sais pas quoi...). Un des profs s'était permis de me balancer qu'ils voulaient pas de suicidaire chez eux car il avais vu mes cicatrices sur les avant-bras.
Je me suis fait engueulé parce que j'avais eu des crampes aux mollets une fois et que je ralentissais le groupe, parce que je buvais pas assez d'eau à la cantine, parce que j'allais aux chiottes, parce que je mangeais pas assez vite, parce que je chantais pas assez fort et assez grave... Que pour des conneries quoi...

Je ne suis pas en train de dire que l'entièreté des gens à l'armée sont des monstres, il y en avait qui étaient super sympas, c'est comme partout, mais il suffit de tomber sur quelques personnes reloues pour que ça devienne difficile si on est pas assez fort mentalement. Vu le harcèlement que j'ai subis juste en étant "différent" (plus sensible, avec des cicatrices sur les bras, pas à l'aise avec les meufs...), j'ai peur que ce soit pire si on est trans et que ça se sait.
Car même si on passe les tests d'entrée, qu'officiellement être trans ne représente pas un soucis pour eux, le risque est de subir du harcèlement de la part des collègues et/ou des supérieurs sachant que les rumeurs courent vite dans ce genre de mini société où tout le monde se connait, et où certain•e•s n'ont rien de mieux à faire que d'espionner les autres et de faire les commères.

Alex18

Re: Transgenre à l'armée.

Message par Alex18 » 09 avr. 2021 17:49

Merci d'avoir partager ton expérience!

En effet, je sais que l'armée n'est pas le monde le plus ouvert mais bon. Malheureusement t'as pas eu énormément de chances à cause de ces personnes sans cerveau qui n'ont rien d'autre à faire..

Je verrais au fur et à mesure donc et croisement de doigts pour que ça se passe bien si je m'engage dans quelques années.

Avatar du membre
katsu
Gravier
Gravier
Messages : 41
Enregistré le : 01 nov. 2019 12:47
Localisation : Strasbourg
Situation : Trans
Genre : homme trans
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Prénom : Oui
État civil : Oui

Re: Transgenre à l'armée.

Message par katsu » 10 avr. 2021 21:48

Salut,
Je me suis pas engagé, mais je réfléchie encore à le faire.
Je suis donc allé me renseigner dans un cirfa.
J'ai rencontré une femme de la marine qui m'a dit que c'était le plus ouvert des corps d'armée et que elle connaissait un trans.
J'ai aussi rencontré un homme de l'armée de terre qui m'a expliqué que souvent plus on était proche des combats dans les corps plus il était fermés et intolérants et qu'il fallait que je m'y prépare, mais que du coup ce serait mieux que j'aille plutôt vers les métiers de soutient.

Voilà tout ce que je sais, et vu que j'avais encore pas fait ma mammec à l'époque, on m'a gentiment dit d'attendre de l'avoir fait. Du coup j'ai commencé autre chose en attendant ce qui m'a fait relativiser dans les choses qui m'intéressaient pour le futur, du coup je m'engagerais que si ma voie actuelle ne marche pas.
Soit toi même, teste tout ! L'échec rend la réussite plus incroyable encore (y)
Image

Alex18

Re: Transgenre à l'armée.

Message par Alex18 » 11 avr. 2021 17:44

Salut,

Merci pour tes renseignements, c'est toujours bon à savoir.

Avatar du membre
LeSautelutin
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 380
Enregistré le : 17 déc. 2016 20:12
Localisation : Correze
Situation : Trans
Genre : FtLutin
Pronoms : il
Hormoné : Oui

Re: Transgenre à l'armée.

Message par LeSautelutin » 15 avr. 2021 21:05

Apeiron a écrit :
22 août 2018 09:26
Kaghan a écrit :
La T n'est pas obligatoirement à prendre à vie. T'as combien de trans qui n'en prennent qu'un temps et arrêtent ensuite ? Les témoignages ici le prouvent, c'est tout à fait possible d'arrêter son traitement si le corps est toujours indépendant côté hormone.
Donc si on n'a pas fait une transition "complète" d'un point de vue physique...
Ce qui est, à mon avis, tout aussi problématique pour l'armée.
Je rebondis là-dessus, car en fait si... on peut avoir fait une transition complète (mammec/hysté partielle/opération génitale (méta ou phallo) et arrêter la T. Tant que tu gardes tes ovaires (donc hysté partielle) c'est bien possible de vivre sans T. En plus, à l'armée tu dois être dans une sacré condition physique, donc avec les muscles tu te retrouvera avec une morphologie plus androgyne, que je ne pense pas qu'on perdra si tot en arrêtant la T (vu qu'on continue de s'entrainer). Et il faut pas oublier qu'il y a des masses des mecs avec des morphologies plus androgynes, même à l'armée.
Comme tout, je dirais que cela se jouera surtout sur l'assurance. Si toi t'es un roc, personne n'osera piper plus que deux-trois mots. -cela est ma vie perso, même si certes j'avais un physique androgyne -fin-, avec 2ans post T, après 1,5an de Testo, je passe toujours nickel. Biensur, on me mégenre de temps à temps, mais avec un sourire et un "ouai vous inquiètez pas, cela arrive tout le temps" les gens acceptent direct que je suis un mec dès que je corrige.-

Sinon, en effet, le seul retour de personne trans à l'armée que j'ai eu, c'était une collègue (mtf ) d'un pote qui a fait sa transition durant le service. Lui s'en foutait, et apparement le reste du régiment était bien cool avec cela aussi. -Armee de Terre-
"Élan de Vie
Murs oubliés
Libre
"
-Le Pacte des Marchombres, Ellana - Pierre Bottero


https://www.facebook.com/L.Etaincell page pro-acteur
https://www.facebook.com/harlekineanimation page pro-animation-évènementielle

Répondre