Je parle trop fort, et c'est assez embêtant (à trois mois de T)

Relations sociales, acceptation, coming-out...
Répondre
Avatar du membre
Lunden
Gravier
Gravier
Messages : 45
Enregistré le : 03 mars 2022 10:58
Localisation : Chez mon chat.
Situation : Trans
Genre : Masculin
Pronoms : Il - Lui
Hormoné : Oui
Prénom : Oui

Je parle trop fort, et c'est assez embêtant (à trois mois de T)

Message par Lunden » 11 mars 2023 11:52

Bonjour à tous !

Je voulais savoir si des gens, ici, ont eu le même tour, alors je viens à la pêche aux informations.

Depuis ma seconde injection, et d'ailleurs aussi un peu après ma première, ma voix a baissé un peu et j'ai senti les "vibrations" en bas de ma gorge, à la jonction avec le torse (je ne sais plus comment s'appelle cet endroit, et je suis une bille en sciences). Bref, au début ça me faisait juste un peu étrange, mais...

Mais, je parle hyper fort, de ce fait. C'est mon conjoint (cis) qui me l'a fait remarquer quand nous sommes allés au restaurant, d'abord. Il avait l'habitude de beaucoup se pencher pour m'entendre, et il m'a dit, ces derniers temps, que je devais baisser d'un ton parce que je crie presque, il paraît, alors que je parle juste, pour moi au même niveau sonore qu'avant. Dernièrement, après la quatrième injection, il m'a dit de nouveau que je criais en parlant, alors même que je parle tout juste. Nous étions dans un sauna, à la piscine du coin, et il y avait d'autres personnes dans la pièce qui pouvaient, de fait, écouter tout ce que je disais (je parlais boulot, rien de très passionnant, quand tu travailles dans un CDI de lycée et que tu parles de ta dernière commande rentrée, bref :etude: ).
Pourtant, ma voix n'a baissée que très peu. Selon mon compagnon, j'ai une voix androgyne avec tendance féminine (dans les fins de phrases), et il dit, je cite : "ta voix déraille des fois, on dirait que tu as quatorze ans, mais vache, ce que tu parles fort maintenant".

Je vois une orthophoniste qui me demande de travailler ma voix pour parler plus fort, parce que je n'ai pas un assez haut niveau sonore pour elle. Seulement, j'ai l'impression que si je le travaille plus que ça, je vais finir par être un mégaphone... :roll:

Des personnes, ici, dans le même cas ?

Merci pour votre lecture, et très agréable journée à vous tous.tes !

couss
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 2337
Enregistré le : 30 mai 2017 22:51
Localisation : sarthe
Situation : Trans
Genre : masculin
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Prénom : Oui
État civil : Oui

Re: Je parle trop fort, et c'est assez embêtant (à trois mois de T)

Message par couss » 12 mars 2023 11:04

Est ce que cela ne pourrait tout simplement pas être un combo d'habitudes professionnelles (quand on est prof, on parle fort, j'ai le même problème) + une meilleure acceptation de ta voix depuis que tu es sous T et donc tu l'as freine moins ? Sans compter qu'une des premieres choses qu'on perd avec la T ce sont les aigus, cela s'entend peu pour la voix parlée mais si tu avais l'habitude comme moi de chercher en permanence à baisser ta voix avant la T, ce qui a pour conséquence donc de freiner la portée, n'ayant plus cette obligation désormais ta voix n'est plus bridée et donc tu parles fort.
Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. À te regarder, ils s'habitueront.
René Char.

Avatar du membre
Lunden
Gravier
Gravier
Messages : 45
Enregistré le : 03 mars 2022 10:58
Localisation : Chez mon chat.
Situation : Trans
Genre : Masculin
Pronoms : Il - Lui
Hormoné : Oui
Prénom : Oui

Re: Je parle trop fort, et c'est assez embêtant (à trois mois de T)

Message par Lunden » 12 mars 2023 11:50

couss a écrit :
12 mars 2023 11:04
Est ce que cela ne pourrait tout simplement pas être un combo d'habitudes professionnelles (quand on est prof, on parle fort, j'ai le même problème) + une meilleure acceptation de ta voix depuis que tu es sous T et donc tu l'as freine moins ? Sans compter qu'une des premieres choses qu'on perd avec la T ce sont les aigus, cela s'entend peu pour la voix parlée mais si tu avais l'habitude comme moi de chercher en permanence à baisser ta voix avant la T, ce qui a pour conséquence donc de freiner la portée, n'ayant plus cette obligation désormais ta voix n'est plus bridée et donc tu parles fort.
Merci pour ton message couss !

Je suis professeur documentaliste (stagiaire), donc j'ai peu d'intervention auprès des élèves : le CDI est assez calme, et ma tutrice me demande souvent de me déplacer auprès des élèves, en leur souriant, pour les rappeler à l'ordre, donc je mobilise peu à voix de cette façon.

Par contre, j'ai effectivement perdu un peu de mes aiguës, que j'arrive pourtant à retrouver en chant ou quand je déconne avec mon compagnon, et ma voix parlée est plus proche de ce que j'espérais avec la T. Ce doit donc être l'hypothèse que tu avances, le fait que je débride ma voix, ah ah.

En tous cas, ça reste gênant dans certaines situations, et la non-maîtrise de ma voix me rend dingue :lol:

Répondre