Je ne me supporte plus. Et je ne supporte plus les autres non plus

Relations sociales, acceptation, coming-out...
Avatar du membre
camille59
Galet
Galet
Messages : 221
Enregistré le : 13 août 2020 15:23
Localisation : valenciennes
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Prénom : Oui
État civil : Oui

Re: Je ne me supporte plus. Et je ne supporte plus les autres non plus

Message par camille59 » 10 janv. 2022 19:49

Merci Mickaël pour ton gentil message.
Toi et moi on se comprend bien pour le côté insupportable de la chose. Je corrige aussi les gens, parfois sèchement je l'avoue mais ça m'enerve tellement !
Surtout vu nos parcours ! Se donner tant de mal administratif, chirurgical, hormonal, social...pour être traité de "madame" moi ça me fout dans une rage folle.
Cette dernière semaine je suis peu sorti (une fois a leclerc car il faut bien manger puis a ce magasin j'ai mes habitudes et je ne suis jamais genré donc ça va) et balade au lac avec ma compagne. Bref sortir peu ou dans les endroits sans humains c'est la seule solution que j'ai trouvé pour me refaire une santé mentale après trop de megenrages successifs.
Comme un sas de décompression.
Ça va un peu mieux depuis quelques jours du coup.
J'ai rdv mi mars a l'ophtalmo pour refaire mes lunettes j'irai choisir avec ma compagne pour trouver une paire qui pourrai durcir mon visage. Le must serai des lentilles car mon passing semble meilleur sans lunettes mais je n'en ai pas les moyens la cmu ne rembourse pas les lentilles..
En tous cas merci pour tes gentils compliments Mickaël ça me rechauffe le coeur.
Porte-toi bien.
Force et courage, on va y arriver 😘
Charles Ingalls a toujours raison...

Mickaël
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 1289
Enregistré le : 26 déc. 2017 14:56
Localisation : Château Thierry 02
Situation : Trans
Genre : Masculin
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
État civil : Oui

Re: Je ne me supporte plus. Et je ne supporte plus les autres non plus

Message par Mickaël » 10 janv. 2022 19:56

Oui Camille, on va y arriver, on va gagner et nous aussi on aura le droit de vivre plus sereinement.
C'est bien que tu ne sortes que dans des endroits où tu n'es pas " maltraité ".
Tiens le coup. On es là sinon alors parle nous.
Si tu souffres aujourd'hui, c'est que ton destin te prépare quelque chose de bien plus merveilleux pour demain. Ne renonce jamais.
Anonyme.

j3r3mix
Galet
Galet
Messages : 205
Enregistré le : 08 mars 2021 18:29
Localisation : IdF
Situation : Trans
Genre : M
Pronoms : il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
Chirurgie génitale : Oui
Prénom : Oui
État civil : Oui

Re: Je ne me supporte plus. Et je ne supporte plus les autres non plus

Message par j3r3mix » 10 janv. 2022 20:22

camille59 a écrit :
10 janv. 2022 19:49
Je corrige aussi les gens, parfois sèchement je l'avoue mais ça m'enerve tellement !
Surtout vu nos parcours ! Se donner tant de mal administratif, chirurgical, hormonal, social...pour être traité de "madame" moi ça me fout dans une rage folle.
C’est normal que ça puisse t’énerver. J’arrive au bout de mon parcours, d’ici 3-4 mois si tout va bien, et je me bouffe encore du mégenrage. Quand ça vient d’inconnus passe encore, enfin genre les commerçants du coin, etc. Par contre de personnes qui prétendent me soutenir j’ai de plus en plus de mal à me contenir… surtout quand on me demande (encore et toujours) d’être patient / compréhensif :mur: :mur: :mur:

Avatar du membre
camille59
Galet
Galet
Messages : 221
Enregistré le : 13 août 2020 15:23
Localisation : valenciennes
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Prénom : Oui
État civil : Oui

Re: Je ne me supporte plus. Et je ne supporte plus les autres non plus

Message par camille59 » 10 janv. 2022 20:46

[quote
Quand ça vient d’inconnus passe encore, enfin genre les commerçants du coin, etc. Par contre de personnes qui prétendent me soutenir j’ai de plus en plus de mal à me contenir… surtout quand on me demande (encore et toujours) d’être patient / compréhensif :mur: :mur: :mur:
[/quote]
Ah c'est drôle moi c'est clairement le contraire. C'est auprès des inconnus que ça ne passe pas. Ma compagne ne me megenre jamais, mes parents ça peut arriver, je corrige gentiment avec eux car bon voila 30 ans a etre leur fille ça peut arriver de se tromper..mon amie isabelle a mis 3 semaines a sy faire maintenant c'est ok...faut dire aussi que ma vie sociale est très limitée. Par contre les inconnus ça me fout en rage. Car je me dis "voila, c'est la première image que je renvoie visiblement.." c'est fameuse premiere impression.. Donc ça me met en doute niveau passing et je perds pied..
Charles Ingalls a toujours raison...

Avatar du membre
camille59
Galet
Galet
Messages : 221
Enregistré le : 13 août 2020 15:23
Localisation : valenciennes
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Prénom : Oui
État civil : Oui

Re: Je ne me supporte plus. Et je ne supporte plus les autres non plus

Message par camille59 » 10 janv. 2022 20:47

camille59 a écrit :
10 janv. 2022 20:46
[quote
Quand ça vient d’inconnus passe encore, enfin genre les commerçants du coin, etc. Par contre de personnes qui prétendent me soutenir j’ai de plus en plus de mal à me contenir… surtout quand on me demande (encore et toujours) d’être patient / compréhensif :mur: :mur: :mur:
Ah c'est drôle moi c'est clairement le contraire. C'est auprès des inconnus que ça ne passe pas. Ma compagne ne me megenre jamais, mes parents ça peut arriver, je corrige gentiment avec eux car bon voila 30 ans a etre leur fille ça peut arriver de se tromper..mon amie isabelle a mis 3 semaines a sy faire maintenant c'est ok...faut dire aussi que ma vie sociale est très limitée. Par contre les inconnus ça me fout en rage. Car je me dis "voila, c'est la première image que je renvoie visiblement.." c'est fameuse premiere impression.. Donc ça me met en doute niveau passing et je perds pied..
[/quote]
Je ne sais pas si j'ai bien réussi à capturer la citation de j3r3mix 😝 pas doué surtout sur Smartphone 😒
Charles Ingalls a toujours raison...

Apeiron
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 641
Enregistré le : 24 oct. 2017 08:53
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : M
Pronoms : il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
État civil : Oui

Re: Je ne me supporte plus. Et je ne supporte plus les autres non plus

Message par Apeiron » 11 janv. 2022 00:10

Je trouve pourtant que tu as un meilleur potentiel de passing que moi (le bas de mon visage est bien plus fin et féminin que le tien).
Je comprends que tu en aies marre qu'on te dise d'être patient alors qu'on a à peu près le même âge d'après ce que j'ai compris (j'ai 32 ans).
Je trouve également très bien que tu aies une compagne qui puisse te comprendre.
Je n'ai pas trop de conseils car comme je le disais sur un autre fil, moi je commence à peine à m'en foutre (au bout de 15 ans de parcours au total - même si ma trajectoire n'a pas été tout à fait linéaire).

C'est étrange à avouer, ça va peut-être sembler déplacé ou n'avoir rien à voir et ça ne vaut peut-être que pour moi mais ce qu'on vit en ce moment sur un plan politique (la restriction des libertés totalement folle et arbitraire) m'aide beaucoup à relativiser cet aspect de l'apparence mais plutôt d'un point de vue négatif : parce que le monde est de toute façon devenu hostile et déshumanisé, la perception de mon genre dans l'espace public est devenue beaucoup plus secondaire pour moi qu'en temps normal. A titre d'exemple, il m'est arrivé dernièrement d'être franchement beaucoup plus énervé par une personne qui me disait d'un ton peu aimable voire agressif : "Monsieur, remontez votre masque bien sur votre nez" ou "Monsieur, votre pass sanitaire!" qu'un petit "merci/au revoir Madame" parce que la personne hésite et/ou m'a mal regardé.
Franchement, au bout d'un moment (et ça demande vraiment beaucoup de temps pour l'accepter, c'est vrai), je crois qu'il faut passer à autre chose car cela ne changera rien de se torturer pour ça mais c'est vrai qu'il y a une réelle dichotomie entre les trans qui passent parfaitement et ceux qui ne passent pas parfaitement (je parle dans le cas de deux parcours avancés par exemple). Ce n'est clairement pas le même vécu car qu'on le veuille ou non, on aura tendance à ramener le mégenrage au fait d'être trans plutôt que de se dire qu'on est naturellement androgyne (alors que c'est tout aussi légitime dans la mesure où des trans ont un passing parfait et infaillible). Pour ma part, le fait de me dire mec androgyne (mais j'ai la chance de tirer quand même nettement plus vers le masculin que vers le féminin) et de me dire que c'est pour ça qu'on me donne une civilité féminine de temps à autre m'aide un peu et en même temps je ne trouve pas que ce soit un raisonnement faux (puisqu'il y a bien des cis naturellement très androgynes).
Après généralement les gens ne comprennent pas que j'emploie ce terme d'androgyne pour me désigner car dans l'imaginaire commun "mec androgyne" renvoie à un mec qui cultive une féminité alors que ce n'est pas du tout mon cas : je suis en jean/sweat/baskets et cheveux courts. Mais pour moi ça veut tout simplement dire avoir un physique et des traits ambiguës.

Avec le temps tu trouveras forcément une manière de vivre cela et de l'accepte et à mon avis ça passe par un décentrement qui te permettra de dépasser cet aspect de toi, ce qui est difficile et implique de tomber sur les bonnes personnes car notre société s'arrête trop souvent à l'apparence mais je t'assure que c'est possible avec suffisamment d'exigence envers soi-même en premier lieu puis vers autrui en second lieu.
Laisse la vie dans son mouvement t'emporter avec tes particularités sans lutter contre elles : c'est le seul moyen de retrouver une marge de manœuvre! ;)

j3r3mix
Galet
Galet
Messages : 205
Enregistré le : 08 mars 2021 18:29
Localisation : IdF
Situation : Trans
Genre : M
Pronoms : il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
Chirurgie génitale : Oui
Prénom : Oui
État civil : Oui

Re: Je ne me supporte plus. Et je ne supporte plus les autres non plus

Message par j3r3mix » 11 janv. 2022 08:13

Ah c'est drôle moi c'est clairement le contraire. C'est auprès des inconnus que ça ne passe pas. Ma compagne ne me megenre jamais, mes parents ça peut arriver, je corrige gentiment avec eux car bon voila 30 ans a etre leur fille ça peut arriver de se tromper..mon amie isabelle a mis 3 semaines a sy faire maintenant c'est ok...faut dire aussi que ma vie sociale est très limitée. Par contre les inconnus ça me fout en rage. Car je me dis "voila, c'est la première image que je renvoie visiblement.." c'est fameuse premiere impression.. Donc ça me met en doute niveau passing et je perds pied..

Je ne sais pas si j'ai bien réussi à capturer la citation de j3r3mix 😝 pas doué surtout sur Smartphone 😒
Oui c’est personnel comme ressenti, et je comprends ce point de vue de la première impression. C’est peut-être de connaître des personnes cis qui ont déjà eu du mégenrage, et donc de relativiser le sacro-saint passing, qui me rend plus sensible aux erreurs (répétitives) de certains proches. Je me dis que eux savent depuis +/- 5 ans donc :non:

Allez courage :tchin:

Apeiron
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 641
Enregistré le : 24 oct. 2017 08:53
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : M
Pronoms : il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
État civil : Oui

Re: Je ne me supporte plus. Et je ne supporte plus les autres non plus

Message par Apeiron » 11 janv. 2022 22:33

Je voulais rebondir sur le fait que tes proches et ta compagne te genrent bien et j'ai oublié mais c'est vrai que c'est vraiment quelque chose qui aide : le fait d'avouer à ma mère il y a un peu moins d'un an que je vivais toujours l'épreuve régulière de ne pas être reconnu comme homme au téléphone ou en vrai (bon en l'occurrence je lui ai dit à l'occasion d'une mésaventure au téléphone avec une opératrice Orange qui s'est foutu de ma gueule quand je l'ai reprise au bout du 10ème "madame" -c'était une longue conversation - et que l'opératrice (charmante :roll: ) m'a rétorquée ceci : "bah c'est pas de ma faute, vous avez une voix de femme" bonjour le respect du client :mur: ) j'ai donc raconté cette anecdote à ma mère en lui disant combien ça m'avait blessé et ça a eu un effet radical : elle a dû être touchée car elle ne s'est plus jamais trompée (alors qu'avant elle fourchait toujours de temps à autre avec un accord au féminin, ce qui me blessait).
Depuis, plus rien du tout.
J'avais peur que cet aveu ait l'effet inverse (qu'elle se dise que je n'étais pas vu à 100% comme un homme par la société et qu'elle serait donc d'autant plus légitime de parfois faire des erreurs) mais non pas du tout : elle a eu de l'empathie sur le fait que je me prenne encore régulièrement ma dysphorie dans la gueule et du coup elle a vraiment fait cet effort de gommer définitivement le féminin, ça rend nos relations beaucoup plus sereines (même si je pense qu'avant elle ne le faisait pas exprès mais ça revenait trop souvent à mon goût : par exemple elle pouvait encore dire "tu es prêtE?", "reste assisE" et ça m'énervait vraiment). Donc je pense qu'avouer ce qu'on subit au quotidien - ou de manière régulière - peut renforcer le lien avec nos proches parfois inconscients ou oublieux de notre dysphorie et la souffrance qui l'accompagne.

Répondre