Vitrification ovocytaire - Eugin/IVI Barcelone

Être parent et trans
Avatar du membre
Julian.35
Galet
Galet
Messages : 212
Enregistré le : 14 déc. 2016 22:35
Localisation : metz
Situation : Trans
Genre : homme
Pronoms : il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
État civil : Oui

Re: Vitrification ovocytaire - Eugin Barcelone

Message par Julian.35 » 11 mars 2019 23:33

Ah ok non non je ne veux pas porter mon enfant c'est pas du tout dans mon optique.

morgann
Caillou
Caillou
Messages : 87
Enregistré le : 14 nov. 2016 17:30
Situation : Trans
Pronoms : il
Hormoné : Oui

Re: Vitrification ovocytaire - Eugin Barcelone

Message par morgann » 14 mars 2019 22:40

PauSG a écrit :Ce que je voulais dire c'est que si tu conserves tes ovocytes, et que pour une raison quelconque tu décides de porter toi même tes enfants, je ne suis pas sur que ces cliniques accepteraient de faire une FIV ou une insémination sur un homme.
Juste pour rebondir là-dessus,
J'ai conservé mes ovocytes à l'institut marquès (Barcelone) en décembre 2017 et on m'a clairement dit qu'ils ne feraient pas de FIV sur moi si j'étais un "homme sur mes papiers".

Avatar du membre
PauSG
Gentil Modo
Gentil Modo
Messages : 1527
Enregistré le : 30 oct. 2016 22:56
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : Mec trans
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
État civil : Oui
Contact :

Re: Vitrification ovocytaire - Eugin/IVI Barcelone

Message par PauSG » 23 mars 2020 12:12

Bonjour à tous,

Il est temps de mettre à jour ce topic parce que beaucoup de choses ont avancé depuis 2 ans. Je commence par la fin, et je vous détaille les étapes par la suite: ma femme est enceinte ! Le bébé doit arriver en juin :jadore:

Pour reprendre les choses dans l'ordre, nous avons pris contact fin 2017 avec la clinique Eugin où j'avais conservé mes ovocytes. Ils ont été un peu pénibles comme je le raconte dans les posts précédents, pour que je signe un document indiquant que je ne demanderais pas à porter moi même un enfant, alors qu'on n'avait jamais évoqué cette possibilité. Finalement ils se sont rétractés.

On a fait pas mal d'examens médicaux (surtout ma femme) courant 2018, et on a fixé le 1er essai de transfert en mai (ça aurait pu être plus rapide mais c'est ce qu'on voulait).
Des 11 ovocytes qui avait été préservés, tous on survécu à la décongélation (ce n'est pas toujours le cas), 9 (je crois) ont pu être fécondés, et 5 ont commencé à se développer normalement. C'est tout à fait normal de "perdre" des ovocytes à chaque étape, le % dépend de pas mal de facteurs et peut aussi changer pour une même personne d'une tentative à l'autre.
Les embryons sont transférés après 3 ou 5 jours en laboratoire. Avoir un embryon de 5 jours donne plus de chances de grossesse, mais lorsqu'ils ont de bons embryons à 3 jours, ils ne savent pas du tout si ils vont "survivre" encore 2 jours. Dans notre cas comme le stock était limité, on nous a conseillé d'implanter 2 embryons à J3, pour ne pas risquer de tous les perdre.

On a donc fait un 1er transfert de 2 embryons J3 en juin, qui n'a pas fonctionné. Ce 1er échec a été très violent pour nous deux, parce qu'on y croyait totalement, et qu'on avait finalement à peine envisagé le fait que ça pourrait ne pas marcher.
Parmi les 3 autres embryons restants à J3, un n'était pas de bonne qualité et n'a pas pu être conservé, et les 2 autres ont été congelés. Je précise que ce n'est pas la même logique que pour la nourriture, on peut enchaîner des congélations-décongélations sans perte de qualité au niveau de l'embryon.

On a donc refait un transfert des 2 embryons restants en novembre, qui n'a pas fonctionné non plus.

On est passé par une énorme déception, de la culpabilité pour ma femme qui avait l'impression que c'était de sa faute, et pour moi devoir gérer le fait que je ne pourrai pas avoir d'enfant avec qui je serai lié génétiquement. C'est quelque chose qui m'a beaucoup peiné et beaucoup angoissé, mais au final l'envie d'avoir des enfant avec ma femme était plus grande.

On a décidé pour la suite de changer de clinique, parce qu'on n'aimait pas l'organisation de Eugin (très bordélique) ou on parle toujours à quelqu'un de différent, il faut donc tout redire à chaque fois, c'est très fatiguant.

On a opté pour la clinique IVI, toujours à Barcelone, pour essayer d'obtenir une grossesse avec les embryons de ma femme.
Le contact a été plus facile, on parlait toujours au 2 mêmes personnes, par mail. Je pense aussi que notre demande était plus "dans les clous", puisqu'en gros pour eux on était un couple hétéro avec un mec infertile, c'était plus simple à gérer que de comprendre quels ovocytes allait dans quel utérus :mur:

On a eu un premier rendez-vous avec eux en décembre 2018, ma femme a fait pas mal de tests supplémentaires, et ils ont décidés des traitements qui leur paraissaient les plus pertinents.

Je fais une petite aparté ici sur le fait que la pénibilité du traitement de stimulation est incomparable par rapport au seul transfert, qui est réalisé sur un cycle quasi-naturel. Ces mois de stimulation continue ont été assez durs pour ma femme, et la pénibilité physique s'ajoute à la pénibilité psychique.

On a fait un premier transfert chez IVI en mars. Les séjours à Barcelone étaient plus longs, parce qu'il faut aller la bas pour la dernière écho (pour confirmer que la ponction peut être faite), faire la ponction, puis si tout se passe bien le transfert 5 jours plus tard. Cette fois on a pu obtenir des embryons J5, mais qui n'était pas de "top qualité" selon le médecin, donc ils en ont transféré 2. Ce transfert la n'a rien donné non plus.

On a retenté en juillet, avec une stimulation un peu plus forte. Ca a bien fonctionné dans le sens où ils ont obtenu plus d'ovocytes matures, mais ma femme a été sur-stimulée et le transfert n'a pas pu se faire directement après. On est donc rentrés à Paris après la ponction, extrêmement déçus. Le transfert de ces embryons a été fait en septembre, et la miracle, le résultat positif tant attendu !!

On a été très stressés en début de grossesse, on avait un peu l'impression que la mauvaise nouvelle allait finir par tomber... La avec le confinement et le virus on n'a pas la fin de grossesse totalement relax dont on avait rêvé, mais on fait avec, en espérant que les choses soient à peu près revenu en ordre pour la naissance.

Je rajoute qu'en avril après le 1er essai avec IVI, on a contacté le CECOS de Bondy, parce qu'on avait peut que financièrement ça devienne compliqué. On a eu un rendez-vous d'information, pendant lequel on a été très bien reçus. On avait la possibilité de prendre le relai avec le CECOS si jamais la tentative de septembre n'avais pas fonctionné.

Désolé pour le pavé et bravo à celles et ceux qui sont arrivés au bout. Je suis sur que j'ai oublié plein de détails, n'hésitez pas si vous avez des questions.
Le blog de mon parcours: http://transboiramble.blogspot.fr/

Avatar du membre
Ange1818
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 360
Enregistré le : 27 mai 2018 19:33
Localisation : Champagne-Ardenne
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Prénom : Oui

Re: Vitrification ovocytaire - Eugin/IVI Barcelone

Message par Ange1818 » 23 mars 2020 13:38

Quel parcours du combattant… Vous avez été très courageux et déterminés de vous relever à chaque étape. Vraiment, c'est impressionnant. Bravo à vous deux ! ^^

Et maintenant, la nouvelle tant espérée… Félicitations ! :-D Tous vos efforts ont payé !
Je n'ai plus qu'à vous souhaiter beaucoup de bonheur à venir, en espérant que la situation actuelle ne trouble pas trop votre quiétude !

Dag
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 326
Enregistré le : 30 déc. 2018 18:12
Situation : Trans
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui

Re: Vitrification ovocytaire - Eugin/IVI Barcelone

Message par Dag » 23 mars 2020 16:31

Yep, félicitations !

couss
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 1316
Enregistré le : 30 mai 2017 22:51
Localisation : sarthe
Situation : Trans
Genre : masculin
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Prénom : Oui
État civil : Oui

Re: Vitrification ovocytaire - Eugin/IVI Barcelone

Message par couss » 23 mars 2020 17:42

Félicitations, ça été éprouvant mais ça a fonctionné, je suis très heureux pour vous. Et merci aussi PauSG de témoigner de tout ça, notamment du fait que la vitrification peut ne rien donner au final, c'est important pour qu'on puisse tous se projeter et se préparer.
Je voudrais savoir aussi l'âge de ta femme, la mienne à 39 ans et se pose pas mal de questions quant à sa fertilité. On suit avec attention les parcours parentaux des uns et des autres, en attendant de débuter le notre.
Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. À te regarder, ils s'habitueront.
René Char.

Max804
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 567
Enregistré le : 22 sept. 2018 16:36
Situation : Trans
Pronoms : il
Chirurgie du torse : Oui

Re: Vitrification ovocytaire - Eugin/IVI Barcelone

Message par Max804 » 23 mars 2020 20:06

Félicitations après tout ça et merci pour les infos!

Avatar du membre
PauSG
Gentil Modo
Gentil Modo
Messages : 1527
Enregistré le : 30 oct. 2016 22:56
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : Mec trans
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
État civil : Oui
Contact :

Re: Vitrification ovocytaire - Eugin/IVI Barcelone

Message par PauSG » 24 mars 2020 10:09

Merci à tous les 4 !

@couss ma femme avait 33 ans quand on a démarré, elle aura 35 ans au moment de l'accouchement. Par rapport à leurs stats sur les FIV ils ont souvent des tranches "moins de 35 ans", "entre 35 et 42", "plus de 42 ans".

La réalité c'est que plus on entre dans ces parcours de PMA, plus on se rend compte que les médecins maîtrisent très peu de choses (aussi sérieux et professionnels soient ils). Il y a énormément de critères qui rentrent en jeu, dont certains qu'ils ne comprennent pas. Ce que ta compagne peut déjà faire c'est demander un bilan de fertilité à sa gynéco, ça ne vous donnera pas de certitudes mais déjà une idée de la ou elle en est.
Le blog de mon parcours: http://transboiramble.blogspot.fr/

Radis
Gentil Modo
Gentil Modo
Messages : 352
Enregistré le : 30 oct. 2016 22:57
Situation : Trans

Re: Vitrification ovocytaire - Eugin/IVI Barcelone

Message par Radis » 25 mars 2020 01:10

Yo!

J'espère que la suite logistique sera moins galère :/

Est-ce que tu sais si la 1ere clinique a une réputation ou pas ? ou si tu as eu d'autres retours d'expériences ?

Avatar du membre
PauSG
Gentil Modo
Gentil Modo
Messages : 1527
Enregistré le : 30 oct. 2016 22:56
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : Mec trans
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
État civil : Oui
Contact :

Re: Vitrification ovocytaire - Eugin/IVI Barcelone

Message par PauSG » 25 mars 2020 10:03

Je pense pas que la 1ère clinique soit mauvaise, mais disons que quand je l'ai choisie pour la préservation il y a presque 10 ans, j'avais eu de très bons retours sur Eugin (et ils avaient des rendez vous rapidement). Je ne pense pas que la qualité des soins ait baissé, mais leur organisation me rendait dingue. Par contre quand on allait la bas tout s'est toujours hyper bien passé à la clinique, avec du personne très sympa et compétent.

Avec IVI la communication par mail avec 2 personnes qui connaissent parfaitement ton dossier et répondent vite aux questions était vraiment mieux à mon sens. Après je pense que ça dépend pas mal du médecin sur lequel on tombe.

Je ne me fait pas d'illusions, je pense aussi qu'on a été bien reçus partout parce qu'on rentre bien dans leur case. On est un couple hétéro et on veut que madame porte l'enfant. Aucune de ces cliniques n'est vraiment formée à recevoir des patients trans, et ils n'y connaissent rien. J'ai péter un plomb par exemple parce que sur un des comptes rendu que IVI nous avait envoyé, ils avaient écrit comme cause de la demande de FIV "couple homosexuel".
Dans le même esprit, aussi bien Eugin que IVI avait botté en touche quand j'avais demandé si c'était éventuellement possible de récupérer plus de mes ovocytes.

Je pense que globalement on a à faire à des gens sympa, mais pour la grande majorité pas du tout au fait de la transidentité, donc il faut être prêt à ce qu'il y ait des petits couacs.
Le blog de mon parcours: http://transboiramble.blogspot.fr/

Répondre