Effets de l'arrêt du traitement hormonal

Les différents traitements et leurs effets
Avatar du membre
mystère
Galet
Galet
Messages : 187
Enregistré le : 09 nov. 2016 22:56
Localisation : Nomade sans frontières
Situation : Trans
Genre : arc-en-ciel
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
État civil : Oui

Re: Effets de l'arrêt du traitement hormonal

Message par mystère » 03 oct. 2018 00:04

Esquare, je vais rebondir sur ton post.
Moi aussi je reprends de la T (depuis 5 mois) et clairement ça me sert de régulateur émotionnel.
Je me sens beaucoup plus zen sous T, stable et globalement "bien". Par contre j'ai des sentiments très ambivalents par rapport à ça, aussi bizarre que ça puisse paraître. Autant là j'avais besoin d'un break, et j'avais besoin d'être fonctionnel puisque je suis dans une phase de reprise de travail, donc c'est tout bénef, autant mon hypersensibilité me manque énormément, dans le positif comme dans le négatif.
Je sais que je ne tiendrai pas super longtemps avant d'arrêter de nouveau la T pour retrouver ce cocktail explosif, alors même qu'il peut me plomber complètement par moments.
Je suis content par contre d'avoir la possibilité de jongler quand ça devient trop - trop compliqué, trop ingérable.
Ca me fait une vraie porte de sortie, la possibilité de prendre des vacances.
Je vois plus mon équilibre par phases avec / sans T sur le long terme du coup, aménagées selon mes besoins.

Avatar du membre
esquare
Caillou
Caillou
Messages : 86
Enregistré le : 14 nov. 2016 00:55
Situation : Trans
Pronoms : il

Re: Effets de l'arrêt du traitement hormonal

Message par esquare » 04 oct. 2018 23:40

Salut mystere. Je pense etre une personne sensible de base. Bon avant ma transition c etait bien bien refoulé et je le mettai en avant par un cote ultra morbide,cynique et un caractere tres a fleur de peau. Qui parfois peut me manquer pour le cote creatif. Meme si c etait glauque dans ma tete, y avait de la vie si je puis dire en terme d univers. Je pense avoir changer la dessus, je suis toujours torture mais c est different. La t ma rendu plutot paisible herbivore =p avec un cote plus je m en foutiste. Je relativise davantage. Ce qui etait super aidant pour l integration social. Avec l arret je me suis retrouve plombe comme jamais. Super triste. J etais plus torture par de la rage et de la colere comme avant ma transition mais du desespoir . Je me sens mieux avec la reprise dans le sens je me gere et je suis reapte a socialiser et vivre «normalement», mais je me sens vide, creux. Bref. Je sais plus trop quoi penser de ces variations psychiques qui en deviennent destabilisantes. Pour toi tu sais a quoi t attendre avec tes arrets ? F in je veux dire t arrive a prevoir tes possibles reactions ? J ai l impression de devoir reconstruire un paquet de chose suite a cette experience =s voir de ne plus savoir qui je suis.

Avatar du membre
PauSG
Gentil Modo
Gentil Modo
Messages : 1282
Enregistré le : 30 oct. 2016 22:56
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : Mec trans
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
État civil : Oui
Contact :

Re: Effets de l'arrêt du traitement hormonal

Message par PauSG » 05 oct. 2018 10:06

esquare, si tu peux ajouter des accents et des ' à tes prochains messages, ça facilite grandement la lecture ;)
Le blog de mon parcours: http://transboiramble.blogspot.fr/

Avatar du membre
mystère
Galet
Galet
Messages : 187
Enregistré le : 09 nov. 2016 22:56
Localisation : Nomade sans frontières
Situation : Trans
Genre : arc-en-ciel
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
État civil : Oui

Re: Effets de l'arrêt du traitement hormonal

Message par mystère » 07 oct. 2018 22:22

esquare a écrit :Salut mystere. Je pense etre une personne sensible de base. Bon avant ma transition c etait bien bien refoulé et je le mettai en avant par un cote ultra morbide,cynique et un caractere tres a fleur de peau. Qui parfois peut me manquer pour le cote creatif. Meme si c etait glauque dans ma tete, y avait de la vie si je puis dire en terme d univers. Je pense avoir changer la dessus, je suis toujours torture mais c est different. La t ma rendu plutot paisible herbivore =p avec un cote plus je m en foutiste. Je relativise davantage. Ce qui etait super aidant pour l integration social. Avec l arret je me suis retrouve plombe comme jamais. Super triste. J etais plus torture par de la rage et de la colere comme avant ma transition mais du desespoir . Je me sens mieux avec la reprise dans le sens je me gere et je suis reapte a socialiser et vivre «normalement», mais je me sens vide, creux. Bref. Je sais plus trop quoi penser de ces variations psychiques qui en deviennent destabilisantes. Pour toi tu sais a quoi t attendre avec tes arrets ? F in je veux dire t arrive a prevoir tes possibles reactions ? J ai l impression de devoir reconstruire un paquet de chose suite a cette experience =s voir de ne plus savoir qui je suis.
Esquare, oui je sais à quoi m'attendre quand je suis sous T / quand je suis sur mon système de base.
Concernant les variations psychiques sous oestrogènes, elles suivent mon cycle, avec une montée en puissance progressive jusqu'à atteindre des hauts très hauts (où j'ai une énergie et une sensibilité émotionnelle au taquet, j'aime beaucoup ces moments-là). Malheureusement ils sont suivis d'une dégringolade brutale avec un bas très bas, plein d'idées noires (que je maîtrise parce que je sais qu'elles sont provisoires, vraiment liées à la descente hormonale.) Et puis ça remonte progressivement jusqu'à ce que le même truc se reproduise le mois d'après. Par contre dans les hauts comme dans les bas je ne me sens jamais vide, c'est plutôt le sentiment de plein, voire de trop plein, qui est parfois à la limite de l'insupportable.
Alors que sous T, je suis globalement assez pépère, stable, plutôt bien / tranquille, mais oui, ça ne pétille pas pareil, il n'y a pas ces moments de grande intensité. C'est à double tranchant, c'est quelque chose qui peut me soulager comme me manquer. Mais maintenant, je ne me prends plus trop la tête par rapport à ça. Quand ça me manquera trop, eh bien j'arrêterai la T pour les retrouver. Et si je n'arrive plus à les gérer, eh bien je reprendrai de la T pour les niveler. La seule contrainte que je me donne, c'est de ne pas faire du yoyo n'importe comment : si je suis sous T, c'est au moins pour quelques mois, si j'arrête la T, c'est au moins pour quelques mois, que le système ait le temps de se stabiliser que ce soit dans un sens ou dans l'autre.

Avatar du membre
Foxtrot
Galet
Galet
Messages : 177
Enregistré le : 09 juin 2017 23:47
Localisation : France
Situation : Trans
Genre : Masculin
Pronoms : il

Re: Effets de l'arrêt du traitement hormonal

Message par Foxtrot » 07 oct. 2018 22:53

Mystère, tu crois que ça pourrait se faire d'arrêter et de reprendre la T, disons tous les six mois ? Est-ce que ça n'aurait pas comme effet de déconstruire tout ce que la T construit ? En comptant le retour des règles, la répartition des graisses, etc ?

Avatar du membre
mystère
Galet
Galet
Messages : 187
Enregistré le : 09 nov. 2016 22:56
Localisation : Nomade sans frontières
Situation : Trans
Genre : arc-en-ciel
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
État civil : Oui

Re: Effets de l'arrêt du traitement hormonal

Message par mystère » 07 oct. 2018 23:27

Ben oui, si tu arrêtes les règles reviennent, après pour la répartition des graisses je suis un cas à part, je sèche quand je suis sous oestrogènes.
Balancer tous les 6 mois, ça ferait peut-être beaucoup de turn over, l'organisme serait quasi toujours en train de se réadapter, du coup je ne sais pas.
Apres j'ai pas de reponses pour les autres, je pense vraiment que c'est un truc à voir au cas par cas, il y a plein de facteurs à prendre en compte.
Pour moi je verrais plus une cure de testo de quelques mois (de 4-6 mois à 1 an) tous les 1 à 2 ans.

Avatar du membre
Foxtrot
Galet
Galet
Messages : 177
Enregistré le : 09 juin 2017 23:47
Localisation : France
Situation : Trans
Genre : Masculin
Pronoms : il

Re: Effets de l'arrêt du traitement hormonal

Message par Foxtrot » 07 oct. 2018 23:56

Ok, je vois, et les bénéfices seraient une plus grande sensibilité émotionnelle c'est ça ?

Avatar du membre
mystère
Galet
Galet
Messages : 187
Enregistré le : 09 nov. 2016 22:56
Localisation : Nomade sans frontières
Situation : Trans
Genre : arc-en-ciel
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
État civil : Oui

Re: Effets de l'arrêt du traitement hormonal

Message par mystère » 08 oct. 2018 12:33

Ca dépend des gens... je parle seulement pour moi là. Des bénéfices il y en a plusieurs que ce soit sous T ou sans T, en ce qui me concerne en tout cas.

Avatar du membre
esquare
Caillou
Caillou
Messages : 86
Enregistré le : 14 nov. 2016 00:55
Situation : Trans
Pronoms : il

Re: Effets de l'arrêt du traitement hormonal

Message par esquare » 08 oct. 2018 21:45

Merci pour la suite de ton témoignage Mystère =)
Perso j'ai l'impression que comme tu dis et pour répondre à Foxtrot ça dépend des gens.
A l'inverse de Mystère j'ai pas la sensation de quelque chose de stable, en tout cas pour cette première expérience d'arrêt/reprise. Ma psyché à en quelque sorte changé ou évoluer avec le temps. Avec la reprise pour l'instant je peux pas dire que c'est pareil qu'avant. C'est différent. Je ne sais pas si je pourrais m'attendre a des états ou je suis certain que avec la T je fonctionne plutôt comme ça, et sans d'une autre manière.

Et désolé pour le manque d'accent dans le post précédent PSauG =)

Amethyst
Gravier
Gravier
Messages : 28
Enregistré le : 22 avr. 2017 20:19
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il

Re: Effets de l'arrêt du traitement hormonal

Message par Amethyst » 11 mars 2019 02:10

Yo, j'en suis bientôt à mon sixième mois de prise d'hormones je compte faire le bilan du avant/après à mon tour, plus que deux injections et c'est normalement fini

À vrai dire mon niveau oestrogènes et testostérone sont à peu prêt égal même Pré-T
Donc j'ai toujours eu des poils sur le menton et sur la moustache comme un homme bio.
Pareil pour le corps sauf quelques nouveaux poils sur le cou et le torse, puis un peu plus qu'avant sur le ventre.

Niveau acné c'est juste l'horreur mais je m'y attendais. J'ai toujours eu de sévères problèmes de boutons et là actuellement sur le torse, épaules, dos et bas du visage pleins de cicatrices qui j'espère disparaîtront après l'arrêt.

Pour ce qui est de la voix elle s'est vachement aggravée, je n'arrive vraiment plus du tout à aller dans les aiguës.

Et pour ce qui est de la corpulence pareil mis à part que j'ai déjà des micro seins de base (ça à du passer au A facile) ils ont peut-être diminuer?
J'ai légèrement grossi aussi mais quasi sûr que je vais reperdre très vite (genre j'ai gagné limite un double menton alors que je fais 48kg lel)

Libido toujours aussi élevée, un peu plus avec les hormones, pour ce qui est du dicklit dès les premières semaines il a augmenté très rapidement et s'est stabilisé

Puis sinon pour le passing sans maquillage c'est toujours monsieur, et parfois je me maquille alors c'est ambiguë, vaut mieux éviter malheureusement le maquillage est pas assez associé aux hommes

Hâte de faire le rapport de post arrêt T, rendez-vous dans 1 mois ^^

Répondre