beaucoup de peur et de questions

Astuces, questionnements et conseils pour passer au masculin sans aide médicale
Répondre
Avatar du membre
CHAT
Galet
Galet
Messages : 114
Enregistré le : 06 mai 2019 17:47
Localisation : Fondcombe
Situation : Trans
Genre : voyageur temporel
Pronoms : il lui

beaucoup de peur et de questions

Message par CHAT » 08 mai 2019 15:35

Bon . J'ai déjà écrit quelques messages sur ce site , et j'espère ne pas me tromper encore de registre pour ce sujet .
Moi , c'est Chat . Je vais entrer au lycée et pense être un trans FTM . Tout allait (plutôt) bien , jusqu'à ce que je lise les messages dans le sujet "hormones"...Des témoignages de gens qui perdent leur cheveux par poignées alors qu'ils sont encore très jeunes et qu'il n'y avait pas de calvitie dans leur famille , des douleurs atroces , des arrêts d'émotions , de l'aggressivité , de la dépression , des prises de poids énormes ...
Mon Dieu !
Je sais bien que je n'ai pas besoin de prendre d'hormones ou autres choses , mais ... Je comptais en prendre pour avoir un peu de barbe et masculiniser mon corps ( et surtout muer) mais là , ça m'a dégouter d'en prendre !Je ne sais plus le nom d'une des personne de ce site , mais il disait "perdre des cheveux devant et derrière par poignées!" . Alors je me suis dit qu'il était peut être âgé , et j'ai vérifié l'âge : 24 ans ...
Je ne peux pas m'imaginer femme pour le restant de mes jours , mais je ne peux pas non plus concevoir d'avoir une vie aussi difficile .
J'ai envie d'oublier tout ce que je sais à propos des "transidentités" et d'être une fille cis normale mais je n'arrive pas à enlever ces pensées de ma tête ...
J'ai quelques questions :
1) Vous , que vous a fait la T ?(Si vous en avez pris)(apparence , ressentit , émotions , poids(je suis anorexique et la prise de poids énorme me serait intolérable ) )
2)Es ce qu'il est obligatoire d'arrêter la T à un moment ou un autre ? Si oui , pourquoi ?
J'ai l'impression que je vais mourir ...
Il y a du bon en ce monde , et il faut se battre pour y arriver .
Le seigneur des anneaux , Sam

Dag
Galet
Galet
Messages : 106
Enregistré le : 30 déc. 2018 18:12
Situation : Trans
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui

Re: beaucoup de peur et de questions

Message par Dag » 08 mai 2019 16:58

1) Je prends de la testostérone depuis près d'un an. J'ai pu observer une masculinisation de mon apparence avec les effets classiques attendus par rapport à mon âge, mon patrimoine génétique et mon style de vie. Quelques exemples: mue de la voix, développement de la pilosité corporelle et faciale (léger pour le moment), modification de la texture de la peau (plus grasse et plus épaisse), légère augmentation de la masse musculaire (sans révolution puisque je ne fais pas beaucoup de sport). Si tu lis la FAQ sur le traitement hormonal, l'essentiel est dit.

Par rapport aux effets qui te préoccupent:
  • La ligne de mes cheveux a légèrement reculé (au niveau des golfes), mais je n'ai pas perdu massivement mes cheveux. Ce point varie énormément d'une personne à l'autre, exactement comme chez les hommes cis. Tu peux te faire une idée de tes prédispositions génétiques en regardant les hommes de ta famille, mais ce n'est pas une science exacte, on ne peut pas prévoir exactement ce qu'il va se passer.
  • J'ai pris 2 ou 3 kg, ce qui est normal vu que j'ai pris du muscle et perdu un peu de gras. D'après ce que j'ai pu lire, ce point est assez lié au style de vie (alimentation, sport).
  • Je n'ai pas senti de modification émotionnelle particulière (perte d'émotions ou agressivité), à part le fait que je me sens plus sûr de moi et plus à l'aise dans mes interactions avec les autres, ce qui me semble être un effet indirect (je suis plus à l'aise avec mon physique et avec moi-même, ce qui rejaillit sur tout le reste). Je n'ai jamais vécu d'épisode dépressif avant de prendre de la testostérone, pas de changement de ce côté-là. Le coup de l'agressivité, il me semble que c'est un mythe. Les études les plus récentes ne montrent aucune corrélation entre augmentation de l'agressivité et prise de testostérone. Je ne sais plus dans quel sujet, mais Radis avait posté cette étude intéressante: http://myreader.toile-libre.org/uploads ... c035db.pdf
C'est assez logique que de nombreux cas particuliers apparaissent dans les sujets "Hormones" du forum, c'est notamment fait pour discuter de ce qui n'est pas nécessairement documenté par ailleurs, de voir si des gens vivent des choses similaires... Il ne faut pas s'affoler pour ça. Par contre, tu fais bien de te renseigner sur les effets qui sont susceptibles de se produire car le traitement n'est pas "à la carte". Il y a des généralités, des tendances, mais il n'est pas possible de prévoir à l'avance comment va réagir ton organisme. Il faut donc être préparé aux différentes éventualités. Cela te permettra de déterminer si tu souhaites prendre un traitement, sur quelle durée... Ce n'est pas choquant de ne pas être sûr de toi à ce stade, tu as le temps de la réflexion et de l'investigation.

2) En dehors d'une maladie dont le traitement serait incompatible avec la prise de testostérone, d'une grossesse, je ne vois pas trop ce qui pourrait contraindre à arrêter la T (raisons médicales).
Les gens peuvent décider d'arrêter, pour quelque motif que ce soit, en vrac, le fait de ne pas vouloir prendre un traitement à vie, d'avoir décidé de ne prendre de la T que temporairement, pour convenances personnelles, par ce qu'ils se sentent bien...
Par contre, comme le corps a besoin d'hormones sexuelles, en cas d'ablation des ovaires, un traitement hormonal est nécessaire pour éviter un vieillissement accéléré.

Avatar du membre
CHAT
Galet
Galet
Messages : 114
Enregistré le : 06 mai 2019 17:47
Localisation : Fondcombe
Situation : Trans
Genre : voyageur temporel
Pronoms : il lui

Re: beaucoup de peur et de questions

Message par CHAT » 08 mai 2019 17:36

Merci pour la réponse Dag
Il y a du bon en ce monde , et il faut se battre pour y arriver .
Le seigneur des anneaux , Sam

youpi
Gravier
Gravier
Messages : 20
Enregistré le : 21 févr. 2019 00:39
Localisation : toulouse
Situation : Trans
Genre : humain
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: beaucoup de peur et de questions

Message par youpi » 08 mai 2019 23:02

Je me rappel, moi aussi je l'avais lu la discutions sur les cheveux, j'avais mais tellement flipper !

Je vais essayé de te répondre. Alors, pour les cheveux, tout changement hormonal peut les faire tomber. Pendant mes deux grossesses, j'ai perdu mes cheveux, et je ne suis pas devenu chauve pour autant. Comme toi, j'avais très peur de prendre des hormones, surtout pour les cheveux. Ça va faire un mois et demi que j'ai commencé, et je peux te dire que ça va très lentement.
Je vais essayer de te rassurer (c'est ce que je me dis à moi même). Parton du principe que tu sois un gros poissard, et que tu perdes vraiment tes cheveux. D’un, ça ne ce fera pas en un jour, de deux, tu peux toujours arrêter le traitement si tu le souhaites. Tu peux prendre de la t juste le temps de masculiniser tes traits, ta voix... Ce n'est pas obligé d'en prendre à vie.
Reparlons des cheveux, on a tous un capital cheveux, et une fois qu'il est épuisé... ben on est chauve (oups). Si au bout de quelques mois tu voie que vraiment tu perds trop tes cheveux, si tu arrêtes le traitement, tout rentrera dans l'ordre. Dans mon cas, pour l'instant, je les perds un peu plus qu'avant, mais moins que pendant mes grossesses. En gros, rien d’alarmant, ça mes déjà arrivé d'en perdre comme ça à l'automne par exemple. Mon endocrinologie m'a donné des doses basses pour commencer, pour éviter de trop les perdre.
Pour ce qui est du poids, j'ai perdu de la graisse, mais j'ai gagné du muscle (je fais du sport).
Au niveau de la barbe (bon, ok, moustache), je dois me raser tous les trois jours si je ne veux pas que ça se voie.
Avant la T, j'écrivais, et j’écris toujours sans avoir perdu l'inspiration.
Niveau émotion, on va dire que je me sens plus sur de moi en début d'injection, j'ai moins de doute, et mon cerveau et moins en mode "au secours, je flippe d'un rien et je ne sais pas comment je vais faire mon CO, et si je ne changais pas, et si je changeais trop, et si ça me rendais malade, et si j'en avais marre, et s'il n'y avait plus d'andrtotardyl à la pharmacie". Donc rien à voir avec le passing ou quoi, parce que niveau physique je fais très féminin. J'ai les cheveux longs, je suis fin, je me maquille... Voilà ... On va dire que malgré ça, je ne me sens pas vraiment différent d'avant.

Comme dit plus haut, avant de commencer, je pensais que ça allait aller très vite, mais non. J'avais peur de ne pas me reconnaitre, ou de ne pas aimer le changement, même si je le voulais et je le veux toujours. Mais une fois fait, on se rend compte qu'on peut arrêter quand on veut. Tu peux tester et voir si les hormones te conviennent.
Les risques liés à la T sont pareils, voire moins importants que la pilule contraceptive, pourtant, celle-ci est prescrite à tour de bras, avec bien moins de contrôle que quand on est sous T.

Moi aussi j'avais peur, et pas que pour les cheveux, et j'ai toujours peur parfois, l'inconnu fait toujours flipper. Mais on ne maitrise pas tout. On ne regarde pas si on va mourir d'un cancer du côlon ou du foie si on mange trop de sucre, si on consomme des produits bourrés de pesticide, ou si on mange trois tonnes de graisses sans jamais faire de sport. Quand on est malade, on prend du paracétamol sans réfléchir, alors que là aussi, il y a des effets secondaires. Quand on prend la voiture, il y a toujours un risque d'accident, mais on le fait, parce que dans la tête des gens, c'est normal. Dis-toi que si tu en as besoin, la testostérone c'est normal aussi. Mais avec la T c'est différent, on ce dit que c'est nous qui prenons le risque, mais non, le choix on ne le fait pas, si on pouvait, on serait tous cis (enfin, je crois).

Je ne t'incite pas à t’hormoner, ce choix est propre à chacun, mais quand tu écris que tu meurs, c'est triste. Une fois, quelqu'un m'a dit qu'il préférait vivre cinq ans heureux que 100 en ne l'étant pas. Si tu ne vis pas aujourd'hui, et que tu penses que ce serait le cas en entamant une transition, écoute-toi, ne te brusque pas, vas-y doucement, fais marche arrière si tu le dois. Tu peux toujours essayer. Une transition, c'est vrai que c'est dur. Quand j'ai des coups de moue, je pense à l’après, et je me raccroche à ça. Avant de commencer, j'ai eu peur, j'ai eu envie que toutes ses idées passent, j'ai voulu être "normal", je me suis même trouvé égoïste, mais j'ai accepté la chose, et maintenant, même si je doute parfois, je ne laisse plus l'angoisse me paralyser.

Sergei
Gentil Modo
Gentil Modo
Messages : 282
Enregistré le : 12 nov. 2016 11:22
Localisation : France
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : il

Re: beaucoup de peur et de questions

Message par Sergei » 08 mai 2019 23:03

La testostérone n'a pas exactement les mêmes effets sur tout le monde. Il y a des points positifs (mue de la voix, gains musculaires un peu plus "facile", pilosité, ...) mais aussi des points négatifs (calvitie, prise de graisse sur le ventre, ...).

Quand on fait une transition, on accepte tous les aspects (positifs ET négatifs). Je vois pas mal de "jeunes FtM" qui demandent s'ils peuvent "juste" avoir de la barbe avec la testo en évitant les effets négatifs. Il faut comprendre qu'on ne choisit pas ce que va faire la testostérone sur son propre corps. Quand on est sûr de vouloir "transitionner", les potentiels effets négatifs ne sont pas un problème.

Avatar du membre
CHAT
Galet
Galet
Messages : 114
Enregistré le : 06 mai 2019 17:47
Localisation : Fondcombe
Situation : Trans
Genre : voyageur temporel
Pronoms : il lui

Re: beaucoup de peur et de questions

Message par CHAT » 09 mai 2019 07:50

Merci pour les réponses Sergei et youpi .
Vos messages me rassurent (un peu) , mais de toute façons je suis encore en questionnement , et puis , je ne sais même pas si je pourrais prendre de la T... De plus j'ai remarqué que sur ce site , vous aviez tous environ 30ans , eut des enfants ...
Mais moi je n'ai que 16 ans et je vais entrer au lycée . Et ça me met mal a l'aise d'avoir des conversations secrètes avec des adultes en ligne alors que je suis un.e ado...
Voilà , merci quand même .
Il y a du bon en ce monde , et il faut se battre pour y arriver .
Le seigneur des anneaux , Sam

couss
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 940
Enregistré le : 30 mai 2017 22:51
Localisation : sarthe
Situation : Trans
Genre : masculin
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui

Re: beaucoup de peur et de questions

Message par couss » 09 mai 2019 14:37

Tu as un topic destiné aux jeunes si tu veux. Ce forum est destiné à tous les âges.
Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. À te regarder, ils s'habitueront.
René Char.

Avatar du membre
CHAT
Galet
Galet
Messages : 114
Enregistré le : 06 mai 2019 17:47
Localisation : Fondcombe
Situation : Trans
Genre : voyageur temporel
Pronoms : il lui

Re: beaucoup de peur et de questions

Message par CHAT » 09 mai 2019 17:22

Ok merci je vais aller jeter un coup d'oeil.
Il y a du bon en ce monde , et il faut se battre pour y arriver .
Le seigneur des anneaux , Sam

VArthur
Gravier
Gravier
Messages : 17
Enregistré le : 06 mars 2018 01:21
Localisation : Paris
Situation : Intersexe
Genre : M
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
État civil : Oui
Contact :

Re: beaucoup de peur et de questions

Message par VArthur » 10 mai 2019 16:00

@CHAT J'ai tout juste 19 ans si tu veux parler un peu. En revanche, est-ce que tu vois un psychiatre pour tes problèmes de TCA ? Une amie pensait être un mec trans et a "découvert" qu'elle avait simplement du mal à accepter l'idée de prendre des formes (cuisses/fesses/seins) en se nourrissant à nouveau normalement. Regarde peut-être de ce côté là si tu es vraiment horrifié(e) à l'idée de grossir un peu et si la T t'effraie autant.

Avatar du membre
CHAT
Galet
Galet
Messages : 114
Enregistré le : 06 mai 2019 17:47
Localisation : Fondcombe
Situation : Trans
Genre : voyageur temporel
Pronoms : il lui

Re: beaucoup de peur et de questions

Message par CHAT » 10 mai 2019 16:37

Bonjour VArthur , je veux bien que l'on parle un peu .
Non , j'ai arrêter d'en voir depuis que le dernier à tout simplement et sérieusement proposé de me mettre dans un centre , coupé de mes parents durant une durée indeterminée si je ne mangeais pas plus (Alors que j'avais recommencer à manger normalement, expliquations ?) D'ailleurs il serait plus juste de dire que je sors d'anorexie en fait , erreur de ma part , car je reccommence à manger normalement (de 30 à 40 kilos , je suis de retour dans le poids moyen) . Je ne pense pas que je n'accepte pas de prendre des formes , c'est que celle que je prends ne me conviennent pas .. Ce qui m'efrai surtout dans la prise de poids avec la T , c'est que je ne sais pas combien je vais en prendre , d'ailleurs , es ce que la T modifie la flore intestinale ?
Au fait , la plupart des trucs m'effraient , prise de T , coming out , parce que ... J'ignore comment ça va se passer !
Je ne suis même pas encore défini question genre et orientation sexuelle .
Après , je suis quasimment sur de l'être , je me recherche déjà depuis longtemps , et je n'arrive même pas à m'imaginer autrement .
Bien sur que je serais prêt à prendre quelques kilos pour être vu comme un homme , mais seulement , j'anticipe beaucoup trop (du moins je crois)
Ca ne me dérangerais pas si je ne prenais pas de poitrine .
En tout cas , merci pour la réponse et si tu à le temps , je veux bien parler un peu .
Pavel (?) (Oui je signe comme ça , je me questionne ,c'est vrai , mais Pavel , avouez que ça sonne super bien !)
Il y a du bon en ce monde , et il faut se battre pour y arriver .
Le seigneur des anneaux , Sam

Répondre