Questionnement transidentié agé

Astuces, questionnements et conseils pour passer au masculin sans aide médicale
nox02
Gravier
Gravier
Messages : 11
Inscription : 25 Déc 2018 19:59
Âge : 32
Localisation : Normandie
Situation : Trans
Pronoms : il
Suivi psy : Oui

Questionnement transidentié agé

Messagepar nox02 » 25 Déc 2018 20:49

Bonjour a vous,
(Je m'excuse d'avance aussi pour mon mauvais orthographe)

Je me tourne vers vous car j'aurais quelques questions et je ne sais pas trop à qui les poser...

Pour faire court ça fait un presque un an que j'ai appris ce qu'étais les trans et ftm (je ne suis pas trop quelqu'un de "médiatique" pas de télé, je regarde pas les infos ect...) par pur hasard, ben j'ai toujours cru jusque la que j'étais simplement à part, troubler psychologiquement, on diras, que j'allais pas bien je pensais être la seul personne a ressentir ça, bref voilà donc en gros forcement depuis tout ce temps je me dis que ce que je suis et bien c'est pas un cas isolé que je peux enfin trouver le bon genre de mon identité. Mais le soucis dans mon cas qui m'empêche de pouvoir aller jusqu'au bout de mon choix et de pouvoir commencer ma transition, c'est que déjà je suis plutôt agé, j'ai 32 ans, et ensuite j'ai deux enfants. J'en ai déjà un peu parler avec mon ainé qui a 6 ans lui veut pas que je fasse une transition car il a peur de pas me reconnaître je pense enfin c'est un enfant, mais c'est vrai que j'ai lu que peu de témoignages et j'ignore comment ça se passerais auprès de nos enfants notre transition finalement, je sais que chaque personnes/enfants/cas et diffèrent. Mais j'aimerais bien savoir comment ça c'est passé pour certain d'entre vous qui ont eu des enfants avant leurs transitions?

J'ai peur que ce choix soit trop égoïste par rapport au fait que je soit parent et j'ai aussi très peur qu'on m'enlève mes enfants pour faire ce choix. Je me demandais simplement que si jamais, les pères saisissent le jaf, peut-on me retirer mes enfants pour mon choix de trans idéntité? En admettant (dans mon cas c'est très fort probable) que je tomberais en plus sur un juge transphobe...

Pour ma famille de qui je suis très proche, mon père me renierais je pense même si il m'a dis il y a peu que si on se sentais pas bien dans son corps il fallait changer car après une fois le néant c'est fini et qu'il ne faut pas vivre avec des regrets, mais sans savoir de ce qu'on parler réellement (je m'excuse je tâter le terrain avec mon père c'est très délicat) Il a vraiment une dent et encore c'est plutôt faible, contre la communauté lgbtq+...en sachant qu'en plus par rapport a mon orientation sexuelle ca poserais problème encore plus (ma mère m'a dit que même si dans les meilleures des cas mon père m'accepterais pour être trans, il me genrerais toujours au féminin et refuserais de m'appeler autrement, mais également, elle est convaincue qu'il me rejetterais à 100% pour mes choix amoureux...)
Je pense être capable d'assumer et de tenter de lui faire changer son point de vue bien que ça semble bien compliqué, vis a vis de vous Est-ce que un de vos parents réellement borné et buter sur un jugement peux changer? Honnêtement j'ose pas du tout lui dire même si ca me brule les lèvres a chaque fois, j'ai eu de gros soucis plus jeune avec mon père et c'est assez récent qu'on s'entend bien et que l'on partage des choses, ca me rendrais triste de le perdre mais je sais que ce serais surement bien pire de continuer a être quelqu'un que je ne suis pas... J'ai peur de lui dire avant d'avoir engager ma transition comme demander une permission en quelque sortes et j'avoue que je préfère lui dire "j'ai commencé une transition" que "je me demande si je vais pas me lancer dans une transition". Je suis un peu perdu la dessus. Je pensais adopter un style androgyne petit a petit (je ne suis pas féminine mais je ne suis pas masculin non plus, j'ai toujours caché a tous et tout le monde mon ressenti que je suis un homme)

J'en ai parler a ma mère et elle c'est tout l'inverse elle serais un vrai pilier dans le monde des "bisounours" car elle veut le bonheur de tout le monde, elle se moque de tout, rien ne l'effraie ou ne la choc pour elle tout est bien si la personne est bien. Donc quand je lui en ai parler elle n'a pas été vraiment choquée et accepte car elle sait aussi que je me meurs dans cette situation elle a accepter de suite mon prénom et veut m'appeler comme ça toute suite tant que je me sent bien.
Pour la petite histoire elle m'a dis qu'il y a quelque jours aux infos ça parlais des trans et m'ont père lui as dit "eux c'est les pires..."

Je suis sincèrement partager entre mon désir depuis l'enfance de devenir ce que je suis depuis toujours, mais que je trouve trop tardivement possible finalement. Et de rester dans mon état actuel qui et de me contenter de survivre, de me travestir en cachette en cachant a tout le monde ma réel identité et de savoir maintenant que ce que j'ai n'ai pas une tare comme dirais mon père.

Je m'excuse sincèrement pour le pavé j'ai essayer de faire cours.

Avatar de l’utilisateur
PauSG
Gentil Modo
Gentil Modo
Messages : 1164
Inscription : 30 Oct 2016 22:56
Âge : 32
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : Mec trans
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
État civil : Oui
Contact :

Re: Questionnement transidentié agé

Messagepar PauSG » 26 Déc 2018 10:08

Bonjour Nox, soit le bienvenu sur le forum !

Je t'invite à lire les sujets existants (par exemple: http://forum-ftm.fr/viewtopic.php?f=6&t=1299) et les présentations des membres, tu verras que beaucoup de personnes commencent une transition la trentaine passée, et même bien plus tard.

Pour ce qui est de tes parents, ce n'est pas rares d'entendre des choses comme "je ne t’appellerai jamais autrement" et au final souvent les choses évoluent avec le temps.

Concernant tes enfants, si tu as peur que ça se passe mal avec l'autre parent, tu peux aussi te faire assister d'un avocat si tu penses que ça peut en arriver la.
Le blog de mon parcours: http://transboiramble.blogspot.fr/

Magnus
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 651
Inscription : 13 Nov 2016 20:46
Âge : 35
Localisation : Quimper City
Situation : Trans
Genre : homme
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
État civil : Oui
Contact :

Re: Questionnement transidentié agé

Messagepar Magnus » 26 Déc 2018 11:31

je ne peux pas te répondre au sujet des enfants, mais pour ce qui est de démarrer ta transition à 32 ans, je te dirai qu'il n'y a pas d'âge pour démarrer, j'ai commencé la mienne à 30 ans....
je rejoint PauSG, tu peux aller voir les témoignages dans la partie concernée, ça te donnera une idée des différents parcours, j'espère que ça t'aidera à trouver des réponses.

couss
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 706
Inscription : 30 Mai 2017 22:51
Âge : 28
Localisation : sarthe
Situation : Trans
Genre : masculin
Pronoms : il
Suivi psy : Oui

Re: Questionnement transidentié agé

Messagepar couss » 26 Déc 2018 12:40

J'ai commencé la mienne à 26 ans et là j'en ai 28 et je ne suis hormone qu'en juin mais c'est un choix de ma part. Je n'ai pas d'enfants mais certains ici sont parents et ça se passe bien. Pour les parents, les miens étaient très manif pour tous et très catho réac et au final ils le prennent bien. Après j'avais fait le choix de ne leur en parler qu'en dernier lorsque j'avais mes attests, un endoc, un chirurgien, mon syndicat et mon chef d'établissement qui me soutenaient, les amis, les collègues, et surtout mes soeurs qui étaient les premières au courant. Donc ils savaient que ça se ferait avec ou sans eux, de plus j'avais précisé dans ma lettre de coming out que je resterais à condition d'être respecté dans mon genre. En gros, je leur ai dit à un stade où ils ne pouvaient plus me faire peur sur le travail, la médecine etc. Et soit ils l'acceptaient soit c'est leurs trois enfants qui partaient.
Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. À te regarder, ils s'habitueront.
René Char.

nox02
Gravier
Gravier
Messages : 11
Inscription : 25 Déc 2018 19:59
Âge : 32
Localisation : Normandie
Situation : Trans
Pronoms : il
Suivi psy : Oui

Re: Questionnement transidentié agé

Messagepar nox02 » 26 Déc 2018 18:19

Merci, merci beaucoup pour vos réponses, grâce a vous je réfléchis différemment.
Je me rend compte aussi qu'a notre époque on est très "fusionnel" avec nos parents plus qu'avant, mon père et de la vielle école et je sais que c'est tout simple pour lui, mais pour lui transexuel=travesti de la cage aux folles, enfin il est très vielle école, et même si je pense qu'il pourrait toléré mon choix de devenir enfin ce que je suis depuis enfant (je sais qu'il sait au fond de lui que je n'ai jamais été féminine et les cheveux long c'est par obligation), je me suis cherché dernièrement mais ca me correspond pas et je sais ce que je suis, j'ai été très "codé" "genré" enfant et même maintenant, mes enfants je les ai eu parce que c'étais ce que l'on attendais de moi, qu'on me disait, si tu n'est pas heureux c'est parce que tu est pas "une femme accomplie=mère" et finalement ca a été un calvaire pour moi la grossesse, et la deuxième j'ai fini a l'hôpital pour une (grosse) bêtises que j'ai fait 10 jours après la naissance de mon dernier, j'ai plaider le babyblues mais c'est mon corps qui m'a blesser et je n'ai pas supporté bref c'étais des mauvaises expériences, et puis je ne connaissait pas et aussi grâce a ici pour dysphorie(?) que j'ai bien également pour juste haïr ma condition qui me montre ce que je suis tout les jours.... J'aime mes enfants je ne veux pas les perdre et j'en ai très peur d'ailleurs mais je me suis rendue compte de plus de choses.
Ma mère et cependant convaincue qu'il pourrait accepter ma transexualité mais absolument pas du tout mon orientation sexuelle (sauf si il continuer de me genré du sexe féminin sans quoi il en a déjà énormément contre les trans alors les gay n'en parlons pas, par contre il n'a absolument rien contre les lesbiennes, ni qu'elles ai des enfant ou se marie mais hors de question pour les gay c'est juste "trop dégeulasse et honteux" je cite...) Tu as de la chance d'avoir des parents qui sont tolérants. Mon père a eu du mal a accepter que mon frère soit avec une malgache il a mis 4 ans pour accepter...

Tu as raison, je devrais pas me demander si ca fait tard juste parce que je m'en veux tellement de ne pas avoir sut tout ça lorsque j'avais 18 ans et que ma vie aurait été faite différemment, maintenant c'est comme ça finalement je devrais surement me dire qu'au moins j'ai fais cette moitié comme ça, maintenant a moi de choisir pour moi et plus de faire ce que les autres veulent de moi. J'ai donc décider que je vais opter pour un look évolutif androgyne pour ne pas trop "froissé" mes enfants et mon père d'y aller progressivement mais quand même assez rapidement, je ne sais pas combien de temps il faut entre le psychologue et d'obtenir l'ordonnance pour commencer la T.
Lorsque je pense a moi comme je veux être de plus vivre ça caché mais de l'exposer et d'en parler avec mon fils ca me libère et je me sent vivre, vivant. Mon fils vient de me demander si je garderais le même prénom si je deviens un garçon, c'est sa première question, ça prouve qu'il y pense et ne semble absolument pas choqué finalement.

J'ai lu certains témoignages mais c'est un sujet assez diffèrent pour chaque personnes, j'ai peur de perdre mon petit garçon car avec le père c'est très tendu et je pense qu'il pourrais tenter de me retirer mon enfant, après je pense que je peux trouver appuie en sa propre mère mais je ne sais pas vraiment. Je reconnais que ca fait très très cher payer de devenir nous en perdant nos enfants...

(J'editerais si je me suis montré choquant? ou que j'ai mal parler ce qui n'étais pas le but du tout)

Mickaël
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 427
Inscription : 26 Déc 2017 14:56
Âge : 47
Localisation : Château Thierry 02
Situation : Trans
Genre : Masculin
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui

Re: Questionnement transidentié agé

Messagepar Mickaël » 31 Déc 2018 07:21

Salut nox02. Pour te donner de l'espoir concernant l'âge de début de transition, j'ai commencé il y a un an et j'avais 46 ans. Bon cheminement.
Si tu souffres aujourd'hui, c'est que ton destin te prépare quelque chose de bien plus merveilleux pour demain. Ne renonce jamais.
Anonyme.

nox02
Gravier
Gravier
Messages : 11
Inscription : 25 Déc 2018 19:59
Âge : 32
Localisation : Normandie
Situation : Trans
Pronoms : il
Suivi psy : Oui

Re: Questionnement transidentié agé

Messagepar nox02 » 06 Jan 2019 18:04

Salut et bonne année a tout le monde.
Merci pour vos renseignements j'ai beaucoup réfléchis et j'ai décidé que je ferais ma transition après avoir obtenu mon permis (au cas ou mon père me rejette ca serait très compliqué dans mon cas et avec mes enfants, enfin si j'arrive a tenir d'ici là) Je pense que tu as raison y'a pas d'âge seulement du regret sinon... Une question pour toi mickaël, tu t'est remis facilement de la mammectomie?
J'ai commencé un "mini" CO et les personnes a qui je l'ai dis m'ont "dégagé" direct de leurs vies...

Mickaël
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 427
Inscription : 26 Déc 2017 14:56
Âge : 47
Localisation : Château Thierry 02
Situation : Trans
Genre : Masculin
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui

Re: Questionnement transidentié agé

Messagepar Mickaël » 06 Jan 2019 19:26

Oui franchement tout s'est bien passé. Je n'ai pas souffert. Je n'ai pas galèré au niveau mobilité pourtant je vis seul. Je suis très heureux de l'avoir faite. On va dire que j'ai été un peu "diminué" pendant 3 semaines mais rien de handicapant.
Si tu souffres aujourd'hui, c'est que ton destin te prépare quelque chose de bien plus merveilleux pour demain. Ne renonce jamais.
Anonyme.

Mark-Elie
Gravier
Gravier
Messages : 28
Inscription : 14 Déc 2018 12:00
Âge : 47
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : Queer
Pronoms : il
Suivi psy : Oui

Re: Questionnement transidentié agé

Messagepar Mark-Elie » 06 Jan 2019 22:39

Salut,
Déjà je voulais t'e dire que je me sens dans la même situation que toi sauf que j'ai 46 ans, c'est bien plus âgé.
J'ai également 2 enfants.
On en est au même point alors je ne suis pas sûr de t'être d'une grande utilité mais je tenais à te féliciter pour ton courage.
Déjà ta mère est au courant et c'est formidable car ce n'est pas évident de faire son coming out, je ressasse le mien sans jamais oser parler.
En plus elle est de ton côté ce qui est très positif.
Serais-tu d'accord pour qu'on entretienne une correspondance privée?

nox02
Gravier
Gravier
Messages : 11
Inscription : 25 Déc 2018 19:59
Âge : 32
Localisation : Normandie
Situation : Trans
Pronoms : il
Suivi psy : Oui

Re: Questionnement transidentié agé

Messagepar nox02 » 07 Jan 2019 09:33

Salut Mark-Elie, je te remercie. J'avais lu tes post et je me suis dit "la vache on se ressemble"! lol. Je suis ok pour une correspondance privée.
Alors ma mère est au courant car c'est la seule personne qui connais tout de moi et elle me voyais dépérir si je puis dire, et elle m'a dis elle vit dans le monde des bisounours et veut le bonheur de tout le monde. Elle ne connais pas grand chose sur la transidentité mais reconnais tout ce que je lui ai fait remarquer et qu'effectivement j'ai toujours été "a part".
Cela dit quand je le dirais a mon père/frères elle ne me soutiendra pas et fera comme si elle ne savais pas, c'est assez compliqué... (mais je suis d'accord). Après je suis bien obligé d'attendre car mon père et pas très tolérant et je dépend de lui pour me déplacer et si il le sait avant et qu'il est contre il refusera de m'amener voir un simple dr par exemple.
Mais je me sent vraiment mourir a petit feu de cette situation et de faire semblant d'être quelqu'un que je ne suis pas. J'ai décider d'arrêter de vivre pour les autres comme le disent les autres membres, c'est pas facile mais depuis que j'ai pris ma décision (même si je me pose un millier de questions) je me sent revivre et ca me soulage d'un poids énorme. Je regrette toujours de ne pas avoir su avant mais les témoignages et les réponses a mes questions ici sur le forum m'ma permis d'y voir plus clair.
J'espère que toi aussi tu arrivera a trouver ce que tu souhaites, et d'arriver a penser a toi et pour toi (aussi encore plus dur quand on a des enfants!)


Revenir vers « Vivre son identité pré-transition »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités