Suis-je transgenre?

Informations propres à la Belgique
Mark-Elie
Gravier
Gravier
Messages : 28
Inscription : 14 Déc 2018 12:00
Âge : 47
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : Queer
Pronoms : il
Suivi psy : Oui

Re: Suis-je transgenre?

Messagepar Mark-Elie » 18 Déc 2018 12:12

Salut camomo123456,
Tout d'abord je trouve extrêmement courageux au stade de ta réflexion d'avoir pu en parler à ton entourage. Je n'ai pas eu ce cran même si ça me démange de le faire.
Je me sens un peu comme toi. Mon corps ne m'a jamais dégoûté et je n'ai jamais ressenti d'envie impérieuse de me débarrasser de mes attributs féminins.
Le problème est que j'envie les corps masculins : les muscles, le torse plat, le sexe, la voix grave, bref tout ce que je n'ai pas alors je te comprends très bien et je me pose le même genre de questions.
Ca me fait trop plaisir quand on m'appelle monsieur et j'ai toujours eu une attirance très forte pour les personnes androgynes.
Quand on m'appelle madame ça me fait comme un coup de poignard, je ne sais pas bien expliquer ça.
Une part de moi sursaute, comme si je revenais à la réalité et que ma représentation mentale de moi même se trouvait tout à coup pulvérisée par ce mot réducteur, et une autre part se souvient et se résigne "ah oui, c'est comme ça que je suis".
Pareil pour mon prénom.
Je l'entends à longueur de journée, en plus je travaille avec des enfants qui le braillent parfois tous en même temps, c'est assez pénible.
J'ai 46 ans pourtant je ne l'aime toujours pas, et à la fois est-ce que je supporterai qu'on m'appelle autrement réellement jusqu'à la fin de mes jours alors que j'ai toujours vécu avec?
Tu as 15 ans, ton avenir est devant toi et je t'envie vraiment de ta prise de conscience si lucide et si structurée. Je pressens que tu trouveras rapidement des réponses sur ton identité, de plus tu n'es pas engagé avec des enfants, comme je le suis, ce qui rend la tâche encore plus difficile car si c'est dur de se faire appeler madame, crois moi maman c'est encore pire.
Non pas que la maternité me répugne, j'adore mes enfants, mais je souffrirai toute ma vie d'enlever leur mère à mes enfants je crois.
Il y a tellement d'amour et de tendresse dans ce mot, ça me fait plaisir et en même temps ça me fait mal quand je l'entends parce que je m'imagine plus tard peut-être avec cette apparence masculine qui me fait rêver mais qui sans doute serait le point de rupture d'avec mes enfants.
Bon courage pour ton cheminement.


Revenir vers « Le coin belge »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité