Relations sexuelles : Questionnement et mal-être

Relations sociales, acceptation, coming-out...
Jelebill
Gravier
Gravier
Messages : 2
Inscription : 28 Nov 2018 13:05
Localisation : Paris
Situation : En questionnement
Genre : Non-binaire
Pronoms : Il

Relations sexuelles : Questionnement et mal-être

Messagepar Jelebill » 28 Nov 2018 14:30

Bonjour tout le monde,

Alors voilà, je suis toujours en questionnement sur mon identité, je ne sais pas si je dois me considerer aujourd'hui comme GenderQueer ou FTM.. En effet depuis ma naissance je me sens "homme" mais aujourd'hui je me sens à l'aise sur le fait de cultiver une certaine ambivalence sur mon genre, d'ou l'aspect GenderQueer.
Tout mon entourage me considere comme une fille bien que je me "comporte" totalement comme un "garçon" (style vestimentaires, manières, etc) sans rentrer dans les clichés. J'ai toujours eu des relations avec des filles hétérosexuelles ou légèrement bisexuelles (je ne suis pas attiré par les lesbiennes), j'attire assez naturellement les filles hétérosexuelles malgré mon apparence "feminine".

La question des relations sexuelles a toujours été une chose difficile a expliquer pour moi... Pour être clair, lorsque je couche avec une fille, je ne me mettrais jamais nue, je garde toujours t-shirt ou brassière et boxer. Je ne supportes pas qu'elle puisse me toucher les parties intimes (toutes). Ce qui limite la relation à des actes visant à lui faire uniquement plaisir à elle (et j'y trouve mon plaisir). Le seul acte pouvant me donner des sensations c'est les "va et vient" sur elle . J'ai dernièrement acheté un gode super réaliste avec un harnais boxer (rodeoH) avec lequel je me sens très à l'aise. De plus j'ai toujours ce besoin de domination, de contrôle sur ma partenaire.

Cela provoque évidemment l'incomprehension et le malaise de mes partenaires. D'autant plus que je ne sais moi-même comment l'expliquer. Je n'ai jamais eu d'orgasme en faisant l'amour (meme si je peux pas m'en passer). Même seule, lors de la masturbation, je ne peux pas me toucher directement sans qu'il y ai quelque chose dessus (mon boxer par exemple) sans jamais de penetration.

Avant je me considerais simplement comme "active" au meme titre que les couples gay actif/passif. Mais plus le temps passe et plus je me sens vraiment en incomprehension envers moi-même, je me trouve bizarre.. :mur:

Je poste ce message pour connaitre votre avis sincère et pour savoir si je il y en a d'autre dans un cas similaire au mien ? :roll:

Merci :)

couss
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 568
Inscription : 30 Mai 2017 22:51
Âge : 28
Localisation : sarthe
Situation : Trans
Genre : masculin
Pronoms : il
Suivi psy : Oui

Re: Relations sexuelles : Questionnement et mal-être

Messagepar couss » 28 Nov 2018 16:46

On est beaucoup à ressentir ça ici moi le premier, après à toi de voir si tu es dans un véritable plaisir en faisant ainsi ou si c'est par "défaut " (genre c'est ce qui te traumatise le moins). Mais dans tous les cas, il faut être à l'écoute de son plaisir et pas chercher à te conformer juste car ça intrigue les autres. De plus une sexualité n'est pas forcément liée au genre, tu as des mecs hétéro cis qui aiment se faire prendre par exemple. Ta façon de faire ne signifie pas forcément que tu es plus FtM que genderqueer, cis, fluide etc. Tu es qui tu es et tu aimes ce que tu aimes, rien de plus.
Tu dis que tes partenaires ne te comprennent pas et sont mal à l'aise, qu'est ce qui les gène exactement ?
Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. À te regarder, ils s'habitueront.
René Char.

Jelebill
Gravier
Gravier
Messages : 2
Inscription : 28 Nov 2018 13:05
Localisation : Paris
Situation : En questionnement
Genre : Non-binaire
Pronoms : Il

Re: Relations sexuelles : Questionnement et mal-être

Messagepar Jelebill » 30 Nov 2018 14:22

Merci beaucoup pour ton message couss :)
Je sais pas vraiment quoi penser sur mes relations sexuelles, le fait est que je trouve mon plaisir en donnant du plaisir et non en en recevant.
Pour ce qui est du ressentit des mes partenaires vis-à-vis de ma dysphorie, (je sais pas si on peut appeler ca comme ca...) mon ex-copine, par exemple, se sentait frustrée par rapport au fait que je lui interdise de me toucher dans les endroits intimes et que je garde toujours mes sous-vêtements.. Elle voulait, par exemple, prendre des douches avec moi ou rester dans la meme piece que moi quand je me change. Rentrer dans mon intimité quoi.. Mais meme avec toute la volonté du monde je ne pourrais pas lui faire ce plaisir..

couss
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 568
Inscription : 30 Mai 2017 22:51
Âge : 28
Localisation : sarthe
Situation : Trans
Genre : masculin
Pronoms : il
Suivi psy : Oui

Re: Relations sexuelles : Questionnement et mal-être

Messagepar couss » 01 Déc 2018 08:58

Je comprends, c'est vrai que ce n'est pas toujours évident pour nos partenaires. Après il est possible de trouver des compromis si et seulement si tu le sens, comme par exemple prendre la douche dans le noir. Et puis un.e partenaire qui te comprend vraiment bien peut aussi apprécier ce côté, car pour le coup en faisant l'amour différemment on peut être beaucoup plus libre, on n'a pas de schémas préconçus conscients ou non, là on a tout à inventer, donc on s'écoute et on échange. Mais une bonne communication c'est essentiel.
Et puis garde aussi en tête que des gestes dont tu imagines qu'ils te feront mal ne le feront en realité pas forcément (ça ne veut pas dire qu'il faut se forcer, seulement si tu es prêt). Par exemple pour ma part au départ c'était pas envisageable de ne pas porter de binder, et au final après j'étais frustré de ne pas sentir ses caresses, donc je suis passé au t shirt sans rien en dessous, et finalement dans ses gestes comme elle a une telle façon de me percevoir comme un homme et de me toucher comme un homme et bien désormais j'accepte d'être torse nu mais pour le moment dans le noir
Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. À te regarder, ils s'habitueront.
René Char.

Avatar de l’utilisateur
Raph
Galet
Galet
Messages : 143
Inscription : 14 Nov 2016 13:05
Âge : 30
Localisation : Rennes
Situation : Trans
Pronoms : Il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
État civil : Oui
Contact :

Re: Relations sexuelles : Questionnement et mal-être

Messagepar Raph » 02 Déc 2018 19:54

Je suis d'accord sur le fait que ça peut être compliqué pour un-e partenaire de ne pas avoir accès à certains endroits de ton corps MAIS ton consentement est fondamental, et personne n'a à insister pour que tu fasses quelque chose que tu n'as pas envie de faire. Communiquer là dessus pour que tu exprimes tes envies et tes limites, ok, mais que quelqu'un insiste régulièrement pour que ça change, ça craint.
Avec quelque personne qu'on soit en couple, on est généralement amené-e à être frustré-e parce qu'on n'a pas forcément les mêmes envies sur le plan sexuel. C'est parfaitement entendable que tu n'aies pas envie qu'on te touche à certains endroits ou que tu n'aies pas envie qu'on voit certaines parties de ton corps.
A part si toi tu n'est pas satisfait de cette situation et que tu as envie qu'elle change, parce que tu en as envie, que tu te sentirais plus à l'aise, etc., je ne pense pas que tu aies à faire en sorte que ça change. Après effectivement, des choses peuvent bouger, en lien avec l'avancée de ta transition (ou pas), avec un-e partenaire en particulier, que ça soit dans un sens ou dans l'autre. Et ce n'est pas parce qu'à un moment tu as envie de tenter quelque chose de nouveau qu'il y a une obligation à continuer ensuite...


Revenir vers « Transidentité et transition sociale »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité