Dysphorie au lycée vs à la maison et problème de binder

Astuces, questionnements et conseils pour passer au masculin sans aide médicale
MlleWilliam
Caillou
Caillou
Messages : 81
Inscription : 16 Jan 2018 22:45
Âge : 16
Localisation : Perpignan
Situation : Trans
Genre : FtM FtX
Pronoms : il

Dysphorie au lycée vs à la maison et problème de binder

Messagepar MlleWilliam » 15 Sep 2018 19:48

Je ne sais pas si je le poste dans le bon topic du coup si ce poste n'est pas au bon endroit je suis désolé.

Au collège, quand j'ai commencé à avoir de la poitrine, je l'ai caché sous des gilets et des pulls même quand il faisait chaud. Je n'ai évidemment pas pu continuer toute ma vie comme ça, et c'est pourquoi en 4ème j'ai enfin réussi à sortir en tee-shirt sans être gêné.

Puis en fin de 3ème j'ai découvert mon identité de genre et j'ai commencé à être dysphorique au niveau de ma poitrine.

En 2nd, j'ai investi dans un binder. Sauf que je portait très rarement car je n'avais pas l'habitude et que je n'aimais pas trop le rendu.

Pendant les grandes vacances (entre la 2nd et la 1ère), je l'ai porté quasiment tous les jours.

Et c'est cette année, à la rentrée que je me suis aperçu à quel point je me sentais mal sans mon binder. Mais c'est impossible pour moi de le porter au lycée car je suis en internat et que c'est très déconseiller de le porter longtemps. De plus je dois être pratiquement à poile pour mettre et enlever mon binder (car avec les vêtements ça ne passe pas) et donc avec l'internat ce n'est absolument pas pratique.

Du coup vous avez des conseils ? Des idées ?

J'ai également remarquer qu'au lycée je suis beaucoup plus dysphorique que chez moi. Chez moi, tout le monde utilise mon prénom F et le féminin. Je le remarque à chaque fois mais sans plus. Alors qu'au lycée, beaucoup de gens utilise mon prénom M et certain utilisent le masculin. Mais du coup, à chaque fois que l'on me mégenre au lycée j'ai la nausée etc...

Pourquoi suis-je plus dysphorique au lycée que chez moi alors que l'on me mégenre beaucoup plus chez moi ?

Avatar de l’utilisateur
Kuarichi
Gravier
Gravier
Messages : 9
Inscription : 11 Sep 2018 09:09
Âge : 18
Localisation : Né à Saint-Malo/Etudiant à Caen
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il

Re: Dysphorie au lycée vs à la maison et problème de binder

Messagepar Kuarichi » 16 Sep 2018 11:43

Honnêtement, je pense que ça doit jouer mais inconsciemment tu as peut-être peur de "décevoir" ta famille ? Si tu n'a pas fait ton Coming-Out ça peut s'expliquer et si tu l'a fait, essaie vraiment d'en parler avec eux, d'autant plus si ils l'ont accepter, tu dois leur dire qu'ils te mégenrent, ça ira mieux après. La dysphorie en soit reste la même que tu sois chez toi ou au lycée, elle se manifeste juste de manière plus forte quand tu te fait mégenrer par des personnes qui sont au courant que tu es trans, en tout cas, dans mon cas la dysphorie est plus forte face à une personne que je connais qui me mégenre en sachant que je suis trans que face à une personne qui ne me connait pas et qui ne le sait pas

MlleWilliam
Caillou
Caillou
Messages : 81
Inscription : 16 Jan 2018 22:45
Âge : 16
Localisation : Perpignan
Situation : Trans
Genre : FtM FtX
Pronoms : il

Re: Dysphorie au lycée vs à la maison et problème de binder

Messagepar MlleWilliam » 16 Sep 2018 12:39

Kuarichi a écrit :Honnêtement, je pense que ça doit jouer mais inconsciemment tu as peut-être peur de "décevoir" ta famille ? Si tu n'a pas fait ton Coming-Out ça peut s'expliquer et si tu l'a fait, essaie vraiment d'en parler avec eux, d'autant plus si ils l'ont accepter, tu dois leur dire qu'ils te mégenrent, ça ira mieux après. La dysphorie en soit reste la même que tu sois chez toi ou au lycée, elle se manifeste juste de manière plus forte quand tu te fait mégenrer par des personnes qui sont au courant que tu es trans, en tout cas, dans mon cas la dysphorie est plus forte face à une personne que je connais qui me mégenre en sachant que je suis trans que face à une personne qui ne me connait pas et qui ne le sait pas


Le truc c'est que ma famille est au courant

Avatar de l’utilisateur
L'OursonQueer
Galet
Galet
Messages : 151
Inscription : 22 Déc 2016 17:17
Âge : 23
Localisation : 44
Situation : Trans
Genre : Masculin-Queer
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
État civil : Oui
Contact :

Re: Dysphorie au lycée vs à la maison et problème de binder

Messagepar L'OursonQueer » 16 Sep 2018 14:53

MlleWilliam a écrit :J'ai également remarquer qu'au lycée je suis beaucoup plus dysphorique que chez moi. Chez moi, tout le monde utilise mon prénom F et le féminin. Je le remarque à chaque fois mais sans plus. Alors qu'au lycée, beaucoup de gens utilise mon prénom M et certain utilisent le masculin. Mais du coup, à chaque fois que l'on me mégenre au lycée j'ai la nausée etc...

Pourquoi suis-je plus dysphorique au lycée que chez moi alors que l'on me mégenre beaucoup plus chez moi ?

Salut !
Peut-être parce que justement tu es genré et perçu correctement la plupart du temps au lycée.
Je m'explique, pré coming out je m'attendais (et étais préparé) à être mégenré par mes proches. Mais j'étais 90% du temps bien perçu par des inconnus, du coup vu que je m'attendais à être bien genré par elleux, ça faisait plus mal et me pourrissait beaucoup plus ma journée et mon moral. Vu que ces inconnus ne me connaissaient pas et ne savaient pas que j'étais assigné fille à la naissance/ne m'ont jamais connu avec cette assignation, bein ils n'avaient pas de "raison" de me mégenrer. (Même si bien évidemment le fait d'avoir connu quelqu'un pré coming out/transition, ne justifie pas de les mégenrer hein! ^^) J'sais pas si c'est bien clair mon histoire !?


Revenir vers « Vivre son identité pré-transition »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité