Trans ou juste féministe qui rejette les genres ?

Astuces, questionnements et conseils pour passer au masculin sans aide médicale
Zooz

Trans ou juste féministe qui rejette les genres ?

Messagepar Zooz » 07 Mars 2018 17:49

Bonjour, je suis venu sur ce forum avant tout car même en lisant les posts des autres, je ne me suis retrouvé nulle part.
En fait, cela fait environs un an que je me questionne et que je rejette de plus en plus -et de manière spontanée sans réflexion faite à l'avance- tous les éléments féminins esthétiques que j'aimais avant (robes, jupes, vêtements féminins en général). Je continue de trouver ces vêtements beaux, mais je me sens mal dedans, je ne m'y reconnais plus. Les premières fois où je me suis habillé en homme, j'ai eu l'impression que ça me correspondait plus. Quand j'étais plus jeune, je me suis rapidement considéré "femme à l'extérieur, homme à l'intérieur", car ma féminité ne correspondait clairement pas à celle sur-féminine de la nana lambda (manières de faire, de parler, centres d'intérêt). Je rêvais alors d'être androgyne et j'étais dépitée d'être vue comme un bout de viande par les mecs, et reconnue comme nana lambda alors que je savais très bien que ça ne me correspondait absolument pas. La manière dont les autres m'ont considérée m'a beaucoup blessée à cette époque.
Depuis deux ans, j'ai découvert le féminisme, et la notion de genre. Je me suis simplement dit alors f**k la société, je suis une nana rebelle et je déteste les clichés sexistes dans lesquels la société nous enferme et qui colle des étiquettes sur tel ou tel comportement, je ne veux même pas qu'on qualifie ma personne selon un genre.
Mais depuis quelques mois, c'est venu tout spontanément aussi, je me suis coupé les cheveux bien court, mis à me sentir mal à l'aise d'être genré au féminin, et j'étais super heureux quand on m'appelait Monsieur, ou que mon genre provoquait une confusion. J'en suis venu à me demander si j'étais pas trans - et je teste sur ce forum le masculin pour voir si je me sens mieux-. J'ai pas spécialement de dysphorie de genre sur mon corps en mode : j'ai pas de pensées du style "il faut absolument et je suis absolument sûr de vouloir prendre des hormones" ou encore "je déteste ce corps" (car je préfère ne pas le regarder). Mais quand je me pose la question, je préférerai avoir un corps d'homme, être reconnu comme tel pour plusieurs raisons : déjà je n'aime pas ce corps de femme sur moi, j'ai toujours eu du mal avec dès que mon adolescence a commencé, je déteste comment les gens regardent le corps d'une femme mais aussi car avec le féminisme j'ai vu tous les avantages que cela donne d'être reconnu comme tel : postes plus faciles d'accès, on te reconnaît plus pour ce que tu fais... pas de misogynie à subir... J'en ai parlé à mon copain, qui dit que quoi qu'il se passe il m'aimera toujours, mais qui m'a dit "je comprends pas pourquoi tu veux être un homme, car la situation des femmes évolue, et car avec le féminisme tout est possible "(si je résume en quelques mots). Ca ne m'a pas convaincu, et j'étais dépité de pas réussir à lui faire comprendre que je pense que c'est plus profond que ça, le problème.
Du coup, désolé pour le pavé, mais mes questions sont -même si je sais, vous me direz que seul moi peut savoir- : est-ce-que je suis juste une féministe qui rejette les normes des genres car elles me saoulent et que je ne me reconnais pas dans ces normes de féminité, ou bien est-ce-que je suis trans ? Quelle est la différence entre une femme pas féminine et un trans qui ne se sent pas non plus homme ? Peut-on être trans et se sentir homme seulement à 60% ? Puisqu'en plus, je trouve les cases débiles et le tout noir tout blanc stupide et que je ne serai jamais un gros macho qui dit "MA B**E" en se grattant l'entre-jambe. C'est quoi être un homme sans être un cliché (mon copain l'est bien par exemple donc je vois ce que c'est ) ?, mais est-ce possible pour un trans de simplement vouloir l'apparence d'un homme, en se sentant homme sans rentrer dans le cliché ?

Avatar de l’utilisateur
PauSG
Gentil Modo
Gentil Modo
Messages : 931
Inscription : 30 Oct 2016 22:56
Âge : 31
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : Mec trans
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
État civil : Oui
Contact :

Re: Trans ou juste féministe qui rejette les genres ?

Messagepar PauSG » 07 Mars 2018 18:53

Salut Zooz, bienvenue sur le forum!

Je te conseille de lire les parcours des uns et des autres, cela te montrerai surement qu'il y a plein de façon différentes d'exprimer sa masculinité. Personne ici ne pourra te dire qui tu es, mais peut être que cela te donnera des pistes de reflexion.
Le blog de mon parcours: http://transboiramble.blogspot.fr/

couss
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 464
Inscription : 30 Mai 2017 22:51
Âge : 27
Localisation : sarthe
Situation : Trans
Genre : plutot masculin
Pronoms : il
Suivi psy : Oui

Re: Trans ou juste féministe qui rejette les genres ?

Messagepar couss » 08 Mars 2018 00:05

As tu tenté de partir à l'étranger dans une société aux normes différentes et où tu ne comprendra pas comment tu es genré (faute de savoir comment parler la langue locale) ? Je me posais des questions assez similaires et c'est au cours de mes voyages que j'ai su répondre en m'isolant de la norme française pour savoir si c'est ça qui posait problème ou si c'était plus profond et intime.
Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. À te regarder, ils s'habitueront.
René Char.

Zooz

Re: Trans ou juste féministe qui rejette les genres ?

Messagepar Zooz » 08 Mars 2018 00:34

Merci pour vos messages, je continue d'explorer les forum pour trouver plus de réponses
Couss : non, pas récemment il faut dire, mais ça semble être une bonne idée,j'essaierai dès que l'occasion s'en présentea

Zooz

Re: Trans ou juste féministe qui rejette les genres ?

Messagepar Zooz » 10 Mars 2018 01:09

Bon, après réflexion approfondie et déclic, je me dis que même si selon les normes sexistes et binaires je suis un homme dans un corps de femme, je préfère pour moi l'idée de détruire les normes de genre que de m'y conformer. Ca me correspond plus d'être queer que trans je pense. Ce qui m'a fait me poser la question était beaucoup trop le "comment les autres me voient", alors que moi même je sais qui je suis, que je le fais déjà transparaître, et que vis à vis de moi-même, je me fiche du bout de peau que j'ai. Ce qui me dérange, ce sont les significations sociales qui sont accolées à ce corps, et plutôt que de changer ma chair, c'est contre les normes qui interdisent ceci et celà a un homme/femme qu'il faut se battre. Peu importe le corps, changeons les significations de celui-ci et rendons universellement accessibles à tou.te.s chaque comportement, chaque manière de faire etc...
Personnellement ça me correspond plus qu'un besoin de changer mon corps pour entrer dans les normes de ce qu'un homme/femme doit être je crois. Mais je vais bien voir comment ça évolue avec le temps

couss
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 464
Inscription : 30 Mai 2017 22:51
Âge : 27
Localisation : sarthe
Situation : Trans
Genre : plutot masculin
Pronoms : il
Suivi psy : Oui

Re: Trans ou juste féministe qui rejette les genres ?

Messagepar couss » 10 Mars 2018 13:27

Oui tu peux raisonner comme ca et voir si tu vis bien avec. Ce qui pour ma part m'a poussé vers la transition, ce fut de voir que lorsque je suis en voyage dans un lieu où je ne sais pas si je suis perçu comme femme ou homme, mon reflet dans la glace était toujours aussi malaisant. Donc il ne s'agissait plus du simple regard des autres mais du mien, j'ai donc décidé de faire ce qu'il fallait pour me réapproprier mon corps. Si toi tu vis bien avec ton reflet peut etre que la transition physique n'est pour le moment pas nécessaire. L'essentiel c'est ton equilibre et c'est tres personnel.
Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. À te regarder, ils s'habitueront.
René Char.

Zooz

Re: Trans ou juste féministe qui rejette les genres ?

Messagepar Zooz » 12 Mars 2018 17:23

C'est éclairant, merci. Je pense que faire la différence entre ce qui vient de l'extérieur et de moi même est important.
je continue de faire des recherches pour voir, je regarde un peu tout ce qui existe pour voir ce à quoi je peux le plus m'identifier. Dans un documentaire, j'ai bien aimé une phrase d'une personne qui disait passer autant de l'identité de femme butch à celle d'homme trans, que chez elle c'était pas dichotomique comme on a tendance à le présenter en général. Je pense que je suis quelque part sur le spectre de la féminité-masculinité qui est toujours en mouvement et que face à une société où il faut choisir, je suis un peu perdu.
Je sais bien que les réponses que je trouve sont remises en question dès le lendemain en ce moment, surtout car ça fait peur. Même si tu as raison Couss, et il faut que je réfléchisse vis à vis de moi avant tout, je crois que j'ai assez envie de changer ce corps et mon statut social, mais j'assume pas du tout. J'ai personne qui me soutient ou ne comprendrait la démarche, ça me fait très peur. Et inévitablement, même si c'est une décision qu'on doit prendre pour soi, le poids du regard des plus proches pèse beaucoup. Je veux pas perdre les personnes auxquelles je tiens le plus et je veux pas être un pseudo-mec à leurs yeux. Comment on fait pour faire abstraction de ça ?

couss
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 464
Inscription : 30 Mai 2017 22:51
Âge : 27
Localisation : sarthe
Situation : Trans
Genre : plutot masculin
Pronoms : il
Suivi psy : Oui

Re: Trans ou juste féministe qui rejette les genres ?

Messagepar couss » 12 Mars 2018 18:53

Ben moi j'avais très peur, je me suis renseigné plus d'une fois sur les transitions, c'est finalement après avoir rompu avec mon copain hétéro, au même moment où la loi simplifiait le changement d'état civil que j'y ai vu un peu un signe. Je me suis re renseigné, j'ai voyagé et fait des tests. Et surtout j'ai planifié, étape par étape en mettant d'abord celles sur lesquelles je pourrai toujours revenir. Ex une attest d'un psy que j'ai vu une fois et que je ne reverrai plus, je pouvais toujours ne pas me servir de ce papier si je ne voulais plus. J'ai parlé à mes soeurs, qui en fait avaient deviné, etc. J'ai pris mon temps quand je le sentais pas et j'ai avancé quand je pouvais, toujours ce planning, etape par étape et finalement aujourd'hui je ne me sens plus revenir en arrière. Mais oui ca prend du temps de se sentir légitime et confiant. J'ai encore des moments de flippe, j'en aurai encore mais j'avance malgré tout et à mon rythme
Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. À te regarder, ils s'habitueront.
René Char.

Zooz

Re: Trans ou juste féministe qui rejette les genres ?

Messagepar Zooz » 12 Mars 2018 21:07

C'est rassurant de savoir qu'on peut être légitime et avoir peur. Merci pour tes conseils encore, je pense qu'il faut se laisse le temps oui, et si je me sens prêt, commencer par le moins engageant pour déjà voir ce que ça fait.
Quels genres de tests t'as fait si c'est pas indiscret ? Genre de personnalité ou des mises en situation ?

couss
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 464
Inscription : 30 Mai 2017 22:51
Âge : 27
Localisation : sarthe
Situation : Trans
Genre : plutot masculin
Pronoms : il
Suivi psy : Oui

Re: Trans ou juste féministe qui rejette les genres ?

Messagepar couss » 13 Mars 2018 07:47

Ben je suis parti à l'étranger déjà et ça m'a permis de comprendre le decalage entre mon reflet et moi et que ça ne venait pas juste des autres. Ensuite j'ai été dans des assocs lgbt puis au planning familial où je me suis présenté sous mon identité masculine. Un des gars de l'assoc lgbt m'a demandé de rejoindre sa troupe de théâtre et pareille j'ai mon identité masculine là bas. Au depart c'etait angoissant, je n'ai pas un bon passing mais finalement ça été moins angoissant peu à peu surtout à partir du moment où j'ai bien compris que les autres avaient bien compris que j'étais un mec (il n'y a qu'une seule fille dans notre troupe, et ça pose problème pour des rôles, personne ne m'a demandé de jouer le rôle d'une femme on les a juste modifié pour qu'ils soient masculins). Mes amis aussi n'ont pas été étonnés et ça a aidé.
J'ai vu un premier psy pour avoir une attest en 20 min, j'ai juste dis comment j'avais planifié mon parcours et ça a suffit. Et apres j'ai voulu avoir une psychologue pour un suivi, je me suis présenté sous mon prenom M en indiquant que j'avais déjà l'attest, et le simple fait qu'elle me parle au masculin et qu'elle ne remette pas en doute ça, ça m'a permis de me sentir encore plus légitime.
Au final, j'ai vraiment avancé en quelques mois, et rien que le fait que quand je me réveille, je me sens garçon, et que j'ai pas ce moment de flottement comme avant ou j'avais le melange F et M, je sais que je suis dans la bonne direction.
Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. À te regarder, ils s'habitueront.
René Char.


Revenir vers « Vivre son identité pré-transition »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité