etre un mec quand on à donner pendant des année l'image d'une femme tres feminine est etrange...Crédibilité 0

Relations sociales, acceptation, coming-out...
Liozzy
Gravier
Gravier
Messages : 21
Inscription : 07 Mars 2018 11:15
Situation : Trans
Pronoms : Il

etre un mec quand on à donner pendant des année l'image d'une femme tres feminine est etrange...Crédibilité 0

Messagepar Liozzy » 07 Mars 2018 12:07

Bonjour,je vais tenter de vous expliquer le probleme,mais je tient a m'excuser car je ne suis pas toujours tres doué pour exprimer les choses...Ce n'est pas vraiment mon fort mais je vais tenter de bien resituer les choses.
je suis à un tournant de ma vie ou j'ai l'impression que tout prend forme alors que j'était dans le flou depuis des années,c'est assez étrange comme j'ai pu être complètement a coter de la plaque durant tres longtemps.
A l'heure actuelle des choses je sais que je suis un mec et me sens vraiment comme tel,mais ca n'a pas toujours été le cas.Ou du moins c'était un ressentiments que je refoulais mais je donnais une image de moi totalement différentes et au final je ne sais pas du tout comment je voyais les choses durant tout ce temps je pense que j'était assez perdu.

Mais j'ai l'impression que je donnais vraiment une image de moi bizarre et aussi tres féminine je sais pas vraiment l'expliquer,ce n'était pas tellement dans mon comportement,plus au niveau physique je revoyais vraiment une image hyper feminine,je m'habillais vraiment avec des vêtements très ''girly'' j'était (très) maquiller,et c'était vraiment a l’extrême,par exemple j'avais la figure recouvertes de maquillage,et au niveau des vêtements je portais plusieurs couche (style pantalon plus jupe plus veste longue plus autre choses) plus plusieurs accessoires,par exemple je me recouvrais de colliers,chapeaux et autre conneries,en fait j’essayai je pense de me cacher sous tout ca....Mais du coup je renvoyais une image assez étrange je pense mais aussi extrêmement féminine puisque je portait des tenue de femme x10 :|
Je m’habillais de facon assez étrange on va dire mais je restait bien "féminine".En y réfléchissant apres coup je pense que c'était une facon pour moi de ne pas assumer les choses,et de me cacher sous toutes mes couche de vêtements,j'était pas vu comme un mec certes mais pas non plus comme une femme malgré tout je pense que j'était plus comme quelqu'un d'étrange et le fait de ne pas m'assumer vraiment en tant que femme en me cachant m'aidais déjà a me sentir un peu mieux mais ce n'était pas assez...Et donc on va dire que j'était vu comme une femme au look assez excentrique,qui en faisait peu etre ''trop'',féminine tout en cachant ca féminité ce qui peux etre paradoxale mais je ne sais pas l'expliquer clairement...
Je ne parle la que du cote physique car le cotes mental,comportemental etait perçu assez neutre j'imagine.

A cotes de ca niveau transidentité,on va dire que j'en avais conscience sans reelement savoir ce que je voulais vraiment.Enfant clairement je ne me suis jamais poser la questions et ca ne ma jamais gener,personnellement je ne voyais pas de nuance entre les filles et les garçons pour moi c'était du pareil au meme,c'est vers l'age de 12/13 ans que j'ai commencer a me dire que j'était mal dans ma peau,je fantasmais sur le fait d'etre un mec et etait tres triste de me dire que je ne saurais jamais ce que c'est et que j'était condamné a etre une fille pour le restant de mes jours,ses penser me rendais profondément malheureux et je me suis souvent isoler pour m'inventer une vie imaginaire ou j'était un jeune garçon...Par la suite je m'interdisais d'y penser pendant des années.
Je me rapelle a 14 ans m'étre promis qu'a 18 ans je me ferais sortir les seins car je trouvais les torse plat tellement beaux...
Et je detestait etre une fille jalousais les gars,je me disais qu'ils avaient trop de chance d'étre ce qu'ils sont.
A 15 ans je parlais de mon mal etre avec ma mere mais j'était un peu bourré quand je lui ai raconter et j'ai dit pas mal de choses complètement delirantes qui n'avais rien a voir a cotes du coup ca n'avais pas vraiment de sens.
Durant des années j'était mal a cause de ca mais jamais rien laisser paraitre et je ne sais pas vraiment dans quel état d'esprit je me trouvais à l'époque,je sais juste que j'avais envie qu'on me voit comme quelqu'un de tres viril et je voulais sans cesse prouver ma force..J’espérais etre percu comme neutre c'était deja ca de gagner mais a cote de ca je renvoyais trop de feminité...
Je savais qu'il était possible de faire des transitions mais ca ne ma jamais intéréssé,j'en avais une mauvaise image je dois dire...Pour moi ce n'était que de l’illusion...Bien sur mon avis a changer depuis...
Ce n'est que a 19 ans que suite a de nombreuse reflexion que j'en suis venu a comprendre que j'était vraiment un mec et que j'allais souffrir toute ma vie si je continuait comme ca,j'ai compris ce dont j'avais besoin,j'ai compris mes souffrance,et depuis que j'ai pris ma décision denfin etre le mec que je suis, je me sens apaiser et j'ai l'impression de trouver ma place...Ma vie reprend du sens,depuis des années j'ai l'impression de ne jamais avoir existé et la je n'ai plus l'impression de passer a cote de ma vie.
Malheuresement pour ce qui ai d'assumer ce n'est pas la meme choses...Mais ca viendra avec le temps je l'espere.

Mais beaucoup de trans disent avoir ressentir se mal etre avec leurs corps depuis leurs plus tendre enfance ou du moins a l’adolescence, et cela n'a pas été mon cas durant l'enfance,et l’adolescence j'était juste completement paume et dans le flou...
Mais je n'arrive toujours pas a m'expliquer cette période de féminité extrême ,étrange et destructrice...Je sais pas si j'ai bien relater les fait...Mais je suis tres gener de cette période et c'est en parti pour cela que je n'ose pas m'assumer au jour d'aujourd’hui,j'ai peur qu'on me ressorte cette période sombre de ma vie,qu'on me la reproche ou surtout qu'on s'en serve pour me décrédibilisé en tant qu'homme...
Je regrette amèrement cette période...Et aussi a cause de ca je ne me sent pas légitime en tant qu'homme...J'ai l'impression que je mérite pas de transitioné c'est stupide peu etre ? Du coup j'aimerais bien avoir votre avis car je me sens hyper mal par rapport a ca malgre le fait que je sache ce que je veux,je me sens obliger de me l'interdire :oops:

couss
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 464
Inscription : 30 Mai 2017 22:51
Âge : 27
Localisation : sarthe
Situation : Trans
Genre : plutot masculin
Pronoms : il
Suivi psy : Oui

Re: etre un mec quand on à donner pendant des année l'image d'une femme tres feminine est etrange...Crédibilité 0

Messagepar couss » 07 Mars 2018 12:48

Bienvenue tout d'abord. Alors il est vrai qu'on présente souvent les personnes trans comme des personnes sûres d'elles, au bord de la dépression depuis leur enfance car nous vivons dans le mauvais corps. Alors c'est vrai que ça été le cas pour certaines personnes mais pas pour tous. Déjà souvent lorsqu'on est enfant on ne voit pas la différence fille/garçon (après tout dépend où on vit et l'éducation qu'on a reçu). C'est souvent vers la puberté que ça se manifeste mais comme on est rarement bien dans sa peau durant cette période c'est pas forcément évident de se dire que ça vient de la transidentité (beaucoup de filles
cis n'aiment pas avoir leurs règles ce n'est pas pour autant que ce sont des mecs trans). Et puis l'image qu'on nous renvoyait des personnes trans y a encore quelques années ne mettait pas à l'aise, je ne m'y identifiais pas du tout pour ma part. Certains sont passés par différents paliers, en se disant lesbienne masculine par exemple avant de comprendre que ce n'était pas là qu'il fallait chercher.
Pour la féminité, certains hommes cis sont très féminins (suffit de regarder le milieu artistique et rock/métal), cela n'en fait pas moins des hommes s'ils se définissent comme tels. Après encore une fois, l'image que les médias véhiculaient des personnes trans était si négative que beaucoup se sont dit, je ne veux pas être comme ça, autant rester une fille et quitte a l'être autant tenter de l'être a fond. Autant être une femme complète qu'un demi homme qui sera toujours incomplet. C'est une réaction très humaine qui n'enlève en rien ta crédibilité. Les personnes cis qui nous entourent ont du mal a comprendre ces périodes de féminité mais c'est parce qu'elles ne comprennent pas a quel point s'assumer en tant qu'homme trans est difficile et a quel point nos peurs peuvent être profondes et qu'on cherche alors a brouiller les pistes et a mettre une grosse dalle de béton sur ce qu'on ressent.
Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. À te regarder, ils s'habitueront.
René Char.

Avatar de l’utilisateur
PauSG
Gentil Modo
Gentil Modo
Messages : 931
Inscription : 30 Oct 2016 22:56
Âge : 31
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : Mec trans
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
État civil : Oui
Contact :

Re: etre un mec quand on à donner pendant des année l'image d'une femme tres feminine est etrange...Crédibilité 0

Messagepar PauSG » 07 Mars 2018 18:55

Salut Liozzy, bienvenue sur le forum!

Je te conseille de lire les parcours des uns et des autres, cela te montrera surement tous les parcours différents qu'il peut y avoir, et aucun n'est plus valide qu'un autre. On a tous des cheminements différents, et des transitions différentes.

Bonne lecture!
Le blog de mon parcours: http://transboiramble.blogspot.fr/

Avatar de l’utilisateur
Austin/Aka
Gravier
Gravier
Messages : 40
Inscription : 13 Nov 2016 23:50
Situation : Trans
Pronoms : il

Re: etre un mec quand on à donner pendant des année l'image d'une femme tres feminine est etrange...Crédibilité 0

Messagepar Austin/Aka » 07 Mars 2018 19:33

Je rebondis sur la fin de ton témoignage, parce que c'est un point qui me paraît crucial dans l'acceptation de soi et qui fait souffrir beaucoup de trans, de ce que j'ai pu lire ici et là. Concernant la légitimité.

Tu es légitime. Peu importe ton vécu, et chacun en a un différent, tu n'es pas moins légitime à être ce que tu es. Certains d'entre nous sont passés par une phase plus ou moins longue de féminité plus ou moins extrême, d'autres non, certains ont su clairement définir très tôt qui ils étaient, d'autres non. C'est à la télé, le cliché du mec trans ultra viril qui a su à 4ans qu'il était un garçon, tu sais (là, on en revient à ce que disait couss, donc je vais pas m'étaler dessus). Alors oui, il en existe, mais c'est loin d'être la majorité. Passé l'adolescence, c'est encore flou dans la tête de beaucoup, donc tu n'es pas un cas isolé, loin de là. Avoir essayé de t'adapter aux autres en te féminisant, ou même avoir apprécié cette féminité, ça n'a rien de honteux ni de répréhensible. Tu as le droit d'essayer, d'apprécier, de faire marche arrière, de recommencer, et finalement te décider sur autre chose. Alors oui, des idiots qui viendront te dire "Mais tu n'es pas trans, c'est n'importe quoi, tu es une femme d'ailleurs tu as toujours été très féminine, tu peux pas être un homme qu'est ce que c'est que ces conneries?" tu en croiseras très probablement. Mais garde à l'esprit que ces gens là auraient pu trouver n'importe quelle excuse pour te remettre en question. A ceux qui ne sont pas passés par une phase de féminité, on leur dit "Mais qu'est ce que t'en sais, t'as jamais essayé d'être une fille c'est tout, fais un effort et tu verras que c'est bien". Certaines personnes ont juste une vision bien arrêtée de la situation, et se rabattent sur n'importe quel argument pour faire valoir leur point de vue.

Alors, si en plus tu sais ce que tu veux, t'es carrément dans une bonne voie. Savoir ce qu'on veut, c'est peut être ça le plus difficile. Tu n'as aucune raison de te l'interdire, tu as le droit d'être toi même, tu as le droit de vouloir faire une transition, ça n'est pas un caprice et ta période de questionnement ne remet pas en question ta légitimité à te sentir homme - ou tout autre chose. Tout ce que t'as à faire maintenant, c'est aller de l'avant.
"The Sandman's coming in his train of cars, with moonbeam windows and with wheels of stars. So hush you little ones, and have no fear, the man in the moon is the engineer."

Liozzy
Gravier
Gravier
Messages : 21
Inscription : 07 Mars 2018 11:15
Situation : Trans
Pronoms : Il

Re: etre un mec quand on à donner pendant des année l'image d'une femme tres feminine est etrange...Crédibilité 0

Messagepar Liozzy » 07 Mars 2018 22:00

Merci pour vos message,ca me rassure de lire ca,j'ai encore du mal a assumer tout ca car je sais que certaines personnes seront la pour critiqué et feront tout pour me décrédibilise,je ne remettrait pas mon identité en question par rapport à aux critiques que pourrais avoir des gens qui pense me connaitre mais qui pour la plupart ne savent rien de mon ressentit personnelles,je pense que je peux dire que je sais qui je suis à présent...Je n'ai plus vraiment de doute sur mon identité mais la ou je me sens mal a l'aise,c'est encore via le regard d'autrui,et le fait de ne pas etre pris au sérieux ou que l'on refuse de me genré correctement mais ca bien sur ca n'a rien a voir avec ce que j'ai pu faire ou ne pas faire par le passer,mais simplement du au fait que la transidentité est encore assez mal vu...
Enfin je vais essayer d'arreter de penser a cette période et plus me pourrir la vie pour rien...Il faut que j’arrêter de me soucier de ce que les gens vont penser...C'est facile a dire,moins a faire ca dois etre une etapes a passer,du moins je l'espere

couss
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 464
Inscription : 30 Mai 2017 22:51
Âge : 27
Localisation : sarthe
Situation : Trans
Genre : plutot masculin
Pronoms : il
Suivi psy : Oui

Re: etre un mec quand on à donner pendant des année l'image d'une femme tres feminine est etrange...Crédibilité 0

Messagepar couss » 07 Mars 2018 23:56

Tu peux essayer de débuter de nouvelles activités où tu rencontreras d'autres personnes devant qui tu te présentera en tant qu'homme (même avant une transition physique), simplement le fait d'être reconnu par d'autres te permet de te sentir beaucoup plus légitime. Après c'est pas forcément simple au début, choisi tout de même un milieu ou tu sais que les gens seront ouverts d'esprit.
Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. À te regarder, ils s'habitueront.
René Char.

Liozzy
Gravier
Gravier
Messages : 21
Inscription : 07 Mars 2018 11:15
Situation : Trans
Pronoms : Il

Re: etre un mec quand on à donner pendant des année l'image d'une femme tres feminine est etrange...Crédibilité 0

Messagepar Liozzy » 08 Mars 2018 09:41

Ca serrais sympa de rencontré de nouvelles personnes sous mon identité masculine mais n'étant pas hormoné et ayant un tres mauvais passing ca risque d'etre compliquer...Et puis aussi je suis assez timide et j'ai pas trop de facilité à aller vers l'autre...Donc je sais pas ce que ca pourrais donner

couss
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 464
Inscription : 30 Mai 2017 22:51
Âge : 27
Localisation : sarthe
Situation : Trans
Genre : plutot masculin
Pronoms : il
Suivi psy : Oui

Re: etre un mec quand on à donner pendant des année l'image d'une femme tres feminine est etrange...Crédibilité 0

Messagepar couss » 08 Mars 2018 14:14

Tu peux tenter dans un cadre assez friendly. Tu peux aller faire un tour dans une assoc LGBT par exemple.
Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. À te regarder, ils s'habitueront.
René Char.

Zooz

Re: etre un mec quand on à donner pendant des année l'image d'une femme tres feminine est etrange...Crédibilité 0

Messagepar Zooz » 12 Mars 2018 17:30

je suis dans la même situation que toi Liozzy et ça me pose pas mal problème aussi à assumer. Pour moi, les vêtements ultra-féminins étaient une manière d'accepter avec désarroi la domination masculine et de dire aux hommes "vous voulez me voir comme ça ? bah allez y, je suis une salope". (j'étais dans une période où je m'auto-dégradais beaucoup). Mais ça ne m'a jamais empêché de me sentir homme en moi ou d'avoir un caractère masculin. Je sais pas non plus comment je vais déclarer aux gens qui m'ont connu à l'époque où je m'habillais très fille, "en fait je suis un mec", mais peut-être qu'on peut leur expliquer qu'on se cherche, qu'on change la manière de s'exprimer pour se trouver justement et que là, tu as trouvé un point d'équilibre où tu te sens bien dans ta peau ou qui te mène vers un mieux-être. Je pense pas qu'un humain soit toujours cohérent, car on a besoin de tester par nos actes nos limites et notre identité qui n'est jamais super stable en début de vie car elle se construit dans une découverte totale de la vie. Du coup, t'as pas besoin d'avoir été toujours en accord avec ce que tu es maintenant et tu peux quand même te sentir légitime sans avoir honte de comment tu étais avant :)


Revenir vers « Transidentité et transition sociale »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité