Endocrino louche

Les différents traitements et leurs effets
Avatar de l’utilisateur
tapis
Gravier
Gravier
Messages : 47
Inscription : 13 Fév 2017 10:00
Âge : 23
Situation : Trans
Genre : Masculin
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Endocrino louche

Messagepar tapis » 29 Jan 2018 20:58

Hello, je ne sais pas si le titre est super approprié. Je voulais vous raconter ici mes mésaventures avec mon endoc’ parce que je ne sais pas trop quoi penser de tout ça. J’espère que c’est bien placé. Je suis assez désespéré.

[TW : psychiatrisation]

En octobre, j’ai rencontré une endoc dont j’ai obtenu le nom sur le forum. Au premier RDV, je lui donne la lettre de mon médecin traitant et mon attest psy. Je trouvais son langage maladroit (« quand avez-vous décidé de changer de sexe ? ») mais elle avait l’air bienveillante, notamment pendant un examen banal (prise de tension etc), elle a noté mon prénom d’usage, puis m’a dit que j’avais l’air déterminé et sûr de ma décision, qu’on pouvait reprendre rendez-vous rapidement.

En revanche, elle m’a demandé si j’avais une ALD, j’ai dit que je n’en voulais pas, et que j’avais une mutuelle qui couvrait. Elle m’a demandé qui payait, a noté que j’étais soutenu financièrement par ma mère (je suis étudiant), bref j’ai quand même trouvé ça intrusif mais je n’ai pas tiqué. Après elle a dit que si j’avais les moyens je pourrais prendre la testo en gel (ce que je ne veux absolument pas), pas remboursée. J’ai dit non, et que je ne voulais pas non plus prendre de traitement pour stopper les règles.

Bref on doit se revoir début décembre avec mes résultats (bilan sanguin + écho abdomino-pelvienne + caryotype…). Le jour du 2e rdv elle m’appelle en me disant qu’il y a un chiffre à revérifier car trop élevé, et donc me dit que ça ne vaut pas la peine de me déplacer, que je dois refaire ce test pendant mes prochaines règles (qui évidemment sont un mois plus tard), puis me donne un rendez-vous téléphonique mi-janvier car pas dispo avant longtemps.

Je vois qu’à la dernière minute une place se libère pour un rdv (on peut les prendre par internet) alors je me cale dessus et me pointe au cabinet. Elle a l’air gênée que je sois là, me demande si j’ai les résultats sur moi je lui dis que non (et hors de question de les lui laisser), alors elle dit que du coup elle va devoir aller prendre le courrier parce que je me pointe un jour plus tôt, elle a pas pu regarder et j’ai pas les résultats sur moi.

Là, sur le test, il manque PILE le chiffre (17 hydroxyprogestérone) qu’elle voulait absolument vérifier (il était sur l’ordonnance j’avoue ne pas être très futé de ne pas avoir vérifié), alors elle appelle le labo qui va voir s’ils peuvent reprendre l’échantillon.
Puis elle enchaîne : « Je vois que vous êtes suivi par le Dr Machin (psychiatre) depuis bientôt 1 an, vous le voyez toujours ? ». Elle check l’attestation dans le dossier. Je stresse, j’en vois un pour d’autres raisons, pas le même, et je sais que ça la regarde pas. « Parce que vous savez, il faut être suivi par un psychiatre, pour la dysphorie de genre, pour la transformation, et si vous faites des opérations plus tard ». Elle me demande le nom du psychiatre que je vois actuellement, me demande de l’épeler, le note. Je trouve ça super bizarre et je me sens assez mal.
Elle me dit donc qu’effectivement je n’avais pas besoin de venir, et qu’on maintient le rdv téléphonique, et ne me fait pas payer la consultation.

Le lendemain au téléphone évidemment, elle me dit que le labo n’a rien pu faire et s’est excusé de son erreur. Elle me propose donc de passer directement à un autre test (test synachtene) « qu’on aurait fait de tout façon », en précisant que je m’engage « sur un suivi endocrinien au long cours », d’où la nécessité de tous ces tests, et me propose un rdv pour ce test le vendredi même à 9h. « Qu’est-ce qu’on fait du coup ? Est-ce que vous préférez remettre à plus tard, ou abandonner les démarches ? ».
Là, là, je trouve ça vraiment très très suspect, comme si je me farcissais tout ça depuis un an pour laisser tomber. Alors je prends le rdv, un jour où elle n’est pas là, c’est une autre endoc du cabinet qui passe ma carte vitale. Je suis quasi sûr que ce test sert à rien, qu’elle me teste moi et pas mon système hormonal. Seulement j’ai pas rdv avant longtemps chez un autre.

Là elle devait m’appeler la semaine dernière pour le résultat, sinon je devais la rappeler aujourd’hui. Le secrétariat m’a dit qu’il ferait passer le message, pas de coup de fil aujourd’hui, qui sait demain elle me dit tout est ok et me file l’ordo mais j’en doute vraiment.

Je ne sais pas quoi penser de tout ça. Ça fait très penser aux protocoles d’une certaine asso que je ne nommerais pas, même si elle n’est pas présente dans ma ville, et qu’elle exerce en libéral. J’ai trop peur qu’on me fasse le même sketch chez tous les endocs, je m’en veux d’avoir laissé passer tout ça… help :mur:
j'aime les fleurs :lire:

Décembre
Galet
Galet
Messages : 162
Inscription : 06 Nov 2017 18:48
Âge : 29
Situation : Trans
Pronoms : il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui

Re: Endocrino louche

Messagepar Décembre » 30 Jan 2018 04:40

Franchement tapis, si ça traine encore trop demande le contact de quelqu'un de bien à un modo (même un peu loin de chez toi à la rigueur si tu peux te le permettre), consciencieux mais rapide, parce que c'est un coup à devenir dingue...
Moi je te conseillerais faire ça et de prendre rendez-vous tout de suite, comme ça si elle ne te donne rien d'ici là tu fonces le voir avec tous tes tests. Si en revanche elle te donne enfin l'ordonnance tu pourras toujours annuler.

Et puis un endoc en qui t'as confiance, c'est quand même super important. Franchement tu fais quoi si t'as des doutes/problèmes après et que tu te sens pas à l'aise avec ton interlocuteur ?

Avatar de l’utilisateur
PauSG
Gentil Modo
Gentil Modo
Messages : 1001
Inscription : 30 Oct 2016 22:56
Âge : 32
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : Mec trans
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
État civil : Oui
Contact :

Re: Endocrino louche

Messagepar PauSG » 31 Jan 2018 18:48

Effectivement tapis c'est bizarre que cette endoc se comporte comme ca. Est ce que tu peux m'envoyer son nom en privé que je vois si on a déjà eu des retours sur elle, et si éventuellement on peut te conseiller quelqu'un d'autre?
Le blog de mon parcours: http://transboiramble.blogspot.fr/

Avatar de l’utilisateur
tapis
Gravier
Gravier
Messages : 47
Inscription : 13 Fév 2017 10:00
Âge : 23
Situation : Trans
Genre : Masculin
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: Endocrino louche

Messagepar tapis » 31 Jan 2018 21:34

Merci pour vos réponses. Heureusement j'avais pris des rdv ailleurs. J'y suis allé aujourd'hui, je me suis dit qu'elle aurait rien d'autre à inventer, et là elle a dit que la suite c'était de me mettre sous Lutéran puis de refaire un test sanguin pour voir comment ça se passait, parce que j'étais dans une période (...?) (elle a pas dit l'adjectif). Je lui ai dit non, elle m'a répondu qu'elle fonctionnait comme ça et que donc elle m'invitait à aller voir un autre endocrino. Sauf qu'au tout premier rdv elle avait dit ok quand je lui avais dit que je voulais pas de traitement pour stopper les règles, je comprends que certaines personnes en ressentent le besoin mais l'imposer ça n'a pas de sens. Donc ça ressemble plus à une nouvelle excuse pour faire traîner les trucs, une autre mise à l'épreuve.

@PauSG je t'envoie le nom en mp !
j'aime les fleurs :lire:

Décembre
Galet
Galet
Messages : 162
Inscription : 06 Nov 2017 18:48
Âge : 29
Situation : Trans
Pronoms : il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui

Re: Endocrino louche

Messagepar Décembre » 01 Fév 2018 13:09

Quelle perte de temps... J'ai l'impression que c'est un peu leur manière de "refuser" de nous suivre, ce genre d'attitude. C'est pas la première fois que j'entends un truc comme ça. Il faut vite se rendre compte de leur manège et aller voir quelqu'un d'autre sinon ça peut être des mois et des mois de retard sur une transition...

Avatar de l’utilisateur
tapis
Gravier
Gravier
Messages : 47
Inscription : 13 Fév 2017 10:00
Âge : 23
Situation : Trans
Genre : Masculin
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui

Re: Endocrino louche

Messagepar tapis » 01 Fév 2018 21:27

Décembre a écrit :Quelle perte de temps... J'ai l'impression que c'est un peu leur manière de "refuser" de nous suivre, ce genre d'attitude. C'est pas la première fois que j'entends un truc comme ça. Il faut vite se rendre compte de leur manège et aller voir quelqu'un d'autre sinon ça peut être des mois et des mois de retard sur une transition...


Oui, mais en même temps ces médecins là proposent un pseudo suivi pour nous dissuader tout court j'ai l'impression, parce que dans cette continuité de rendez-vous tu penses pas forcément à voir ailleurs, et elle mentait pour que je me dise que ce serait ok, quand elle aurait pu me renvoyer plus tôt. Mais effectivement j'aurais apprécié m'en rendre compte avant, heureusement dans mon cas je n'étais pas extrêmement pressé de débuter la T (j'avais justement fait exprès de prendre rdv tôt pour avoir une marge de manœuvre). Et je trouve ça grave, si tu fais le bon élève en prenant le luteran et après rien, sachant que c'est pas anodin ....
j'aime les fleurs :lire:

Sergei
Gentil Modo
Gentil Modo
Messages : 221
Inscription : 12 Nov 2016 11:22
Localisation : France
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : il

Re: Endocrino louche

Messagepar Sergei » 20 Avr 2018 19:27

Effectivement la méthode "Ne pas refuser de suivre un patient trans mais tout faire trainer pour le décourager de changer de sexe" est très répandue dans la région Grand Est.


Revenir vers « Hormones »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité