Apparence trop "ambigüe" selon mon psy pour la "real-life experience".

Le suivi psychiatrique/psychologique en détails
Monsieur Mouche
Gravier
Gravier
Messages : 11
Inscription : 26 Mars 2017 22:13
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il Lui
Suivi psy : Oui

Apparence trop "ambigüe" selon mon psy pour la "real-life experience".

Messagepar Monsieur Mouche » 18 Mai 2017 00:53

Bonsoir tout le monde !

Je viens ici pour vous faire part de mon 5 ème rdv psy que j'ai eu aujourd'hui avec Dr. C à Foch.

On a parlé un peu de tout et de rien (en tout cas pas directement lié à mon parcours) sur les différences fondamentales entre hommes et femmes, comment les hormones allaient me changer etc ...blablabla bref rien de dérangeant jusque là mais le dernier sujet sur lequel on accrochais pas tous les deux (et sur lequel on a jamais été vraiment d'accord, il m'en a fait part à CHAQUE rdv depuis) est que physiquement, il trouve que je ne fait pas d'effort (même ne serait-ce qu'un peu selon lui) pour ressembler à un homme....et malgré qu'il soit ouvert d'esprit sur d'autres choses, là dessus ça accroche.

Il me dit que, en quelque sorte, ça pose problème pour la "real-life experience" (donc l'avant-passing, avant les hormones)

Après, physiquement, il est vrai que je ne tape pas dans les """stéréotypes""" du mec bien viril.

J'ai les cheveux blonds mi-long, au dessus des épaules (décoloré, je suis brun à la base) avec des piercings faciaux et au niveau des oreilles. J'ai un visage assez rond (je l'ai toujours eu mais qui c'est accentué avec la prise poids de ces dernières années...vous comprendrez pourquoi...)

et je ne m'habille pas non plus genre treillis-grosses bottines etc.....

je mets juste des sweats, harem pants et t-shirts uni ou à motif genre t-shirts de groupe etc...
je porte des genre de vans ou des tenis plates....

Sauf que je ne veux pas me donner ce genre d'apparence d'homme stéréotypé ultra viril, je me sens très bien avec mes cheveux ainsi et ma façon de m'habiller....enfin avec mon "look" si je puis dire...(je suis bi)

Mais évidement, comme il faudrait que je sois un minimum perçu et reconnu comme jeune homme ou monsieur dans la vie de tous les jours pendant cette période de "real-life experience"....chose évidement dont je crève d'envie...ça va de sois....! je suis bloqué et frustré.....et je trouve vraiment buté et bête de sa part de penser ainsi.....

Est-ce que c'est moi qui ne suis "pas assez" homme ou....est-ce que c'est lui qui est superficiel....?? Parce que ça me désole.. :cry: :cry: :cry:

Actuellement je suis vraiment à bout avec mon corps de femme (là ça commence à me rendre agressif et associable, je trouve) et ses propos venant de ça part me rabaissent.... :(

et surtout, sachant que toute l'équipe se réunit le 7 juillet (la grande décision pour donner le feu vert pour les hormones)....j'ai horriblement peur qu'ils me refusent l'accès à la testo parce que je suis "ambigû" au niveau de mon apparence....ou je ne sais trop quoi.... :cry:

j'ai l'impression d'être dans une impasse....car la seule chose que je veux c'est me sentir dans mon corps d'homme, après que je ne sois pas v-i-r-i-l je ne voit pas en quoi cela pose un réel problème....
:(

Je veux juste que les hormones et les opérations par la suite fassent leur boulot.... :|

merci pour votre aide :cry: :(

Avatar de l’utilisateur
Ivanhoé
Gravier
Gravier
Messages : 16
Inscription : 13 Mars 2017 00:25
Âge : 19
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : il

Re: Apparence trop "ambigüe" selon mon psy pour la "real-life experience".

Messagepar Ivanhoé » 18 Mai 2017 06:14

Bonjour Monsieur Mouche ! (j'aime bien ce pseudo, il est marrant)

Bon je ne suis pas encore passé chez un psy ou quoi, mais juste pour te dire que c'est bien lui qui est trop superficiel, si toi tu te sens à l'aise avec ton look, alors c'est ok ! Tu te sens homme, t'es homme, point. C'est pas un look qui va changer ça ! C'est juste des histoires de passing dans une société où l'apparence détermine qui tu es. Donc bon, actuellement c'est ainsi, alors si tu te sens à l'aise dans ta manière d'être et de t'habiller, change pas ! Après, si tu as vraiment peur qu'il te refuse l'accès pour juste une question de paraitre, ptet fais genre tu fais des efforts pour passer quand tu vas le voir ou je sais pas... Bon j'ai des conseils nuls, mais le but de mon message était pour te dire que peu importe ton look, tu es valide !

Iv.
Wesh mon tuiterre : https://twitter.com/izilaboite
Et puis mon ptit site web (pas encore publié, déso) : http://isoldboitard.fr
J'bois des mères et nik des bières ! (ou c'est le contraire, je sais plus)

Avatar de l’utilisateur
Syn
Gravier
Gravier
Messages : 35
Inscription : 13 Nov 2016 21:08
Localisation : 59
Situation : Trans
Genre : M
Pronoms : il

Re: Apparence trop "ambigüe" selon mon psy pour la "real-life experience".

Messagepar Syn » 18 Mai 2017 09:28

Non mais Foch c'est la SoFECT, et la SoFECT si t'es pas le stéréotype du mec ultra-masculin c'est pas la peine, c'est dans leurs guidelines... C'est les gardiens auto-proclamés du "transsexualisme" (leur terme) en France, et leur but c'est d'empêcher l'accès à la transition à toute personne qui ne rentre pas dans leur idée du bon petit trans bien normé. C'est déjà étonnant qu'ils t'aient accepté si t'es bi alors que d'après leurs règles faut être hétéro pour être autorisé à transitionner.

Déjà rien que le concept de la "Real Life Experience" c'est de la connerie pure : pour la majorité d'entre nous c'est tout bonnement impossible de passer et de vivre au masculin sans être hormoné, mais faut d'abord passer et vivre au masculin avant d'avoir le droit aux hormones...? (Sans compter le fait que de forcer les gens à être visiblement trans en leur demandant de d'outer et de tenter de vivre en société en tant que leur genre réel avec un passing zéro, c'est les exposer à de très grands risques de précarité et de violences).

J'ai vu sur un autre de tes posts que ça fait déjà un an que t'es suivi là-bas... En un an, en parcours privé (médecins libéraux), en moyenne selon les nombreux témoignages ici et sur l'ancien forum t'aurais déjà eu ton attest et tes hormones (sans RLE requise), et peut-être même la mammec' ou du moins le rdv pré-opératoire. En plus de ça tu pourrais choisir tes chirurgiens (j'ai vu que tu comptais/devais te faire opérer là-bas alors qu'ils ne t'ont donné aucune idée des résultats que tu pourrais avoir??).

Puisque la SoFECT n'a pas l'air de te convenir, si je peux me permettre je te conseillerais de laisser tomber Foch au moins pour l'instant et de te rapprocher de l'asso OUTrans à Paris, ils sauront sûrement t'aiguiller vers des psys et endocrinologues trans-friendly qui te donneront accès aux hormones et chirurgies bien plus rapidement et sans histoires de ce genre.

Harrington
Galet
Galet
Messages : 151
Inscription : 14 Nov 2016 11:41
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : masculins

Re: Apparence trop "ambigüe" selon mon psy pour la "real-life experience".

Messagepar Harrington » 18 Mai 2017 10:35

Ben oui voyons quelle idée, un homme avec des cheveux mi-longs ! Non mais où va-t-on ? Ah la SOFECT. Je suis 100 % d'accord avec Syn, évidemment que le problème c'est le psy et surtout pas toi. Si tu peux te sortir de ce protocole répugnant, je te conseille aussi de le faire. Si tu ne peux vraiment pas, sache au moins que oui c'est scandaleux de tenir des propos comme ceux de ton psy - et bien sûr que tu es "assez homme", il y a des millions de façons de l'être et quiconque dit le contraire est un trou du cul. Pardon d'être direct.

Monsieur Mouche
Gravier
Gravier
Messages : 11
Inscription : 26 Mars 2017 22:13
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il Lui
Suivi psy : Oui

Re: Apparence trop "ambigüe" selon mon psy pour la "real-life experience".

Messagepar Monsieur Mouche » 18 Mai 2017 11:20

Ohh re-bonjour tout le monde !! <3

Ça me rassure énomrmément tout ce que vous me dites là...parce que je pense également qu'il n'y a pas une seule façon d'être homme (surtout dans les "extrêmes") mais là à force je commençais à douter sérieusement et à me sentir comme un "mauvais trans" ou quelqu'un qui était juste pommé au niveau de son identité (alors que pourtant, je suis très sûr de moi là-dessus, c'est clair comme de l'eau de roche)

En tout cas Ivanhoé je te souhaite beaucoup de courage et de patience pour l'étape des rdv psy (veux-tu être en équipe "officielle" ou privée ? ^-^)
et je te remercie beaucoup pour tes encouragements.... ! :D

Syn, malheureusement pour moi je savais déjà avant le 1er rdv psy que j'allais être sûrement confronté à ce genre de bêtises venant du psy ou de quelque autre médecin là-bas....mais comme je n'ai actuellement pas les revenus suffisants pour pouvoir payer des consult psy, rdv endocrino, et surtout les opérations (surtout que je veux faire la phallo...) parce que je suis déjà dans une école qui me coûte entre 6000 et 6 500 euros l'année (et sachant que je vis sur Paris...donc voilà...) donc j'ai donc choisi ce parcours là contre ma volonté...faute de moyens...! :(

Et concernant la bisexualité j'ai joué la carte de la sûreté en me faisait passer pour quelqu'un de totalement hétéro (enfin je veux dire un mec uniquement attiré par les filles).

Et effectivement, je me souviens lui avoir demandé au premier et deuxième rdv où je pouvais trouver des photos, pour voir les résultats au niveau de la chirurgie (parce que si c'était pour m'engager dans 1 an de suivi psy obligatoire sans pouvoir en plus choisir ses chirurgiens...vu que je suis en officiel...). Je lui avait même demandé l'adresse mail de celui qui fait les mamec' et de celui qui fait les phallo mais il trouvait que je voulais allait beaucoup trop vite et que pour l'instt on était qu'au stade psy etc...!

mais si veux me barrer de Foch, est-ce que c'est réellement possible de pouvoir choisir son équipe etc...donc comme dans un parcours privé mais tout en conservant la ""validité"" de mon ALD ?? :?

Et qu'en-est-il des opérations ?? (niveau de remboursement partiel ou complet dans un parcours privé ??)

Et...excusez-moi pour mon ignorance mais c'est quoi la RLE ...?

ahh.... :mur:

Ahah j'aime ta façon d'être direct Harrington xD
je pense comme toi...

en tout cas merci à vous trois pour vos réponses qui m'ont allégé l'esprit et rassuré ... :)

je me sens mieux merci !!! :D

Avatar de l’utilisateur
PauSG
Gentil Modo
Gentil Modo
Messages : 591
Inscription : 30 Oct 2016 22:56
Âge : 31
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : Mec trans
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
État civil : Oui
Contact :

Re: Apparence trop "ambigüe" selon mon psy pour la "real-life experience".

Messagepar PauSG » 18 Mai 2017 11:39

Je plussoie les autres, tu es juste en train de te heurter à la bêtise de la SOFECT, et tu n'as pas à changer ton apparence pour leur faire plaisir et rentrer dans leurs stéréotypes débiles!

Si tu préfères faire un parcours dans le privé (on peut te donner des adresses) tu peux tout à fait conserver ton ALD. Les chirurgies ne sont effectivement prises en charge totalement que si tu les fais avec les équipes hospitalières, sinon les dépassements d'honoraires sont à tes frais. Je te conseille quand même d'y réfléchir parce que les chirurgiens à Paris sont assez moyens, et ont des résultats pas toujours géniaux (c'est pas un hasard si c'est compliqué de voir des photos).

Et comme le disait Syn, n'hésite pas à venir à la perm OUTrans, il y en a une samedi ;-)
Le blog de mon parcours: http://transboiramble.blogspot.fr/

Monsieur Mouche
Gravier
Gravier
Messages : 11
Inscription : 26 Mars 2017 22:13
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il Lui
Suivi psy : Oui

Re: Apparence trop "ambigüe" selon mon psy pour la "real-life experience".

Messagepar Monsieur Mouche » 18 Mai 2017 13:13

PauSG a écrit :Je plussoie les autres, tu es juste en train de te heurter à la bêtise de la SOFECT, et tu n'as pas à changer ton apparence pour leur faire plaisir et rentrer dans leurs stéréotypes débiles!

Si tu préfères faire un parcours dans le privé (on peut te donner des adresses) tu peux tout à fait conserver ton ALD. Les chirurgies ne sont effectivement prises en charge totalement que si tu les fais avec les équipes hospitalières, sinon les dépassements d'honoraires sont à tes frais. Je te conseille quand même d'y réfléchir parce que les chirurgiens à Paris sont assez moyens, et ont des résultats pas toujours géniaux (c'est pas un hasard si c'est compliqué de voir des photos).

Et comme le disait Syn, n'hésite pas à venir à la perm OUTrans, il y en a une samedi ;-)


Et donc concernant l'Androtardyl et les seringues à vie et quelques rdv psy en libéral à mon stade (voir un seul rdv suffisant...) ainsi que l'endocrino à venir (je précise que j'ai déjà effectué un bilan endocrino le 18 avril à Cochin...) tout cela me serait remboursé à 100% avec mon ALD ?? mais que si je veux conserver ces 100% niveau opérations je peux très bien aller me faire opérer par exemple à Montpellier ou autre tant que ça reste dans le cadre des équipes hospitalières ...?

Car si je pouvais arrêter avec Foch, cela m'arrangerai beaucoup car le dialogue avec mon psy est compliqué (on a pas les mêmes points de vue, comme je vous l'avez compris...) et à ce moment-là je peux alors prendre rdv avec un psy en libéral pour lui résumer ma situation ? (j'ai donc + d'un an de suivi psy...) et que je souhaite obtenir un attestation au plus vite car j'ai des divergeances avec Foch et que, de plus, cela devient beaucoup trop long au niveau de l'attente et quand je demande des renseignements ou des photos de mes futurs chirurgiens on me dit que je vais beaucoup trop vite etc...enfin on m'envoie balader quoi... de plus l'organisation laisse à désirer réellement... (en 1 mois, entre le bilan endocrino effectué le 18 avril et le rdv psy d'hier (donc 1 mois écoulé entre les deux) Dr. C n'avait aucun retour sur mon bilan ni même de dialogue avec Cochin et donc forcément moi non plus je n'ai toujours rien reçu à ce jour concernant les résultats de ce bilan... :mur: )

Donc ce qui changerai pour moi serait que j'irai voir un psy (par convention...) en libéral, puis une fois l'attestation en main avec le bilan endocrino également, je vais voir un endocrino (en libéral aussi...) et...c'est parti pour les hormones... ? le tout avec l'ALD à 100% ...? et niveau opérations donc la seule contrainte est que, si je veux être pris en charge à 100% avec mon ALD je dois obligatoirement me faire opérer dans le cadre hospitalier ? Quelles équipes hospitalières me conseillerez-vous ...?!

Merci encore beaucoup !!!! :D :D :D

Avatar de l’utilisateur
Kaghan
Galet
Galet
Messages : 183
Inscription : 09 Déc 2016 21:48
Âge : 23
Localisation : (59)
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
État civil : Oui

Re: Apparence trop "ambigüe" selon mon psy pour la "real-life experience".

Messagepar Kaghan » 18 Mai 2017 13:44

Monsieur Mouche a écrit :Et donc concernant l'Androtardyl et les seringues à vie et quelques rdv psy en libéral à mon stade (voir un seul rdv suffisant...) ainsi que l'endocrino à venir (je précise que j'ai déjà effectué un bilan endocrino le 18 avril à Cochin...) tout cela me serait remboursé à 100% avec mon ALD ?? mais que si je veux conserver ces 100% niveau opérations je peux très bien aller me faire opérer par exemple à Montpellier ou autre tant que ça reste dans le cadre des équipes hospitalières ...?


Les seringues je sais pas si on peut avoir une ordonnance pour ne pas payer, mais de tête (j'ai pas la boite sous les yeux) c'est une vingtaine d'euros pour 100 aiguilles+seringues. (Ou c'est 50 ... Mais fin c'est pas hyper cher) Psychiatre, Androtardyl et endocrino avec l'ALD c'est remboursé à 100% oui.

Pour les opé je suis pas sûr, donc je laisse les autres te répondre pour pas dire de connerie.
Un jour, j'ai été gentil avec la vie. Elle m'a crachée dessus. Depuis, je rentre dans le tas. Et ça va mieux.

Harrington
Galet
Galet
Messages : 151
Inscription : 14 Nov 2016 11:41
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : masculins

Re: Apparence trop "ambigüe" selon mon psy pour la "real-life experience".

Messagepar Harrington » 18 Mai 2017 14:21

Pour les seringues, si tu te fais prescrire une infirmière pour te faire tes injections, pas besoin d'en acheter.

Par contre je pense que pour qu'on puisse te répondre bien, il faudrait lever une ambiguïté : quand tu dis "équipe hospitalière", tu veux dire quoi ? Une équipe dite "officielle" (SOFECT) comme à Paris, Lyon, Bordeaux ? Ou juste un chirurgien dans un hôpital (en public, donc) et pas dans une clinique (privée) ?

Avatar de l’utilisateur
PauSG
Gentil Modo
Gentil Modo
Messages : 591
Inscription : 30 Oct 2016 22:56
Âge : 31
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : Mec trans
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
État civil : Oui
Contact :

Re: Apparence trop "ambigüe" selon mon psy pour la "real-life experience".

Messagepar PauSG » 18 Mai 2017 16:24

Pour ce qui est des opés, il faut bien différencier la mammec et les opés génitales.

En France, seuls les chirurgiens des équipes hospitalières sont autorisés à réaliser des opérations génitales. De ce fait, tu peux passer par ces chirurgiens même après un parcours dans le privé, et tu ne paieras pas l'opération.

Par contre, pour la mammec, les chirurgiens dans le privé ont tous des dépassements d'honoraires (de 1000 à plus de 4000€). Même si tu as une ALD, ces dépassements d'honoraires restent à ta charge. Il faut garder en tête qu'une ALD couvre à 100% du tarif sécu. Cela n'inclut pas les dépassements d'honoraires du chirurgien.

J'espère que c'est plus clair et que je n'ai rien oublié ;)
Le blog de mon parcours: http://transboiramble.blogspot.fr/


Revenir vers « Suivi psy »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité