FAQ sur le suivi psy

Le suivi psychiatrique/psychologique en détails
Avatar de l’utilisateur
Junk
Gentil Modo
Gentil Modo
Messages : 200
Inscription : 30 Oct 2016 22:57
Âge : 29
Localisation : Loin, très loin
Situation : Trans
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui

FAQ sur le suivi psy

Messagepar Junk » 11 Nov 2016 01:15

Vous allez démarrer votre suivi psy en vue d'obtenir l'attestation et vous vous posez plein de questions ? Ce sujet est là pour ça, il regroupe les réponses aux questions les plus fréquemment posées à ce propos.

1) Pourquoi dois-je consulter un psychiatre ?

En France, bien qu'il n'y ait aucune loi à ce propos, très peu de médecins accepteront de vous délivrer un traitement hormonal et de vous opérer si vous n'avez pas l'attestation d'un psychiatre certifiant que vous "souffrez" bien de dysphorie de genre (on ne discutera pas ici de l'éthique de cette étape....). Cette attestation permet aux endocrinologues et chirurgiens de se protéger légalement.

2) Est-ce qu'un psychologue peut me donner l'attestation ?

Non. L'attestation doit être rédigée par un psychiatre uniquement. Un psychologue n'est pas reconnu comme un médecin, donc un mot de sa part n'aura pas de valeur médicale aux yeux des autres praticiens. Même chose pour les psychothérapeutes ou psychanalystes.

3) Combien de séances faut-il avant d'obtenir mon attestation ?

Impossible de savoir précisément, cela dépend du psychiatre. Certaines personnes ont leur attestation dès la fin de la première séance (cela reste quand même rare), d'autres au bout de 6 mois, d'autres encore au bout d'un an, ou plus... Mais quoi qu'il en soit, le mythe des 2 ans de suivi psychiatrique n'est absolument pas vrai pour un parcours en privé.
Le seul conseil intéressant pour éviter un temps d'attente trop long, est de vous assurer dès le départ que le psychiatre a bien compris votre requête et qu'il n'est pas fermé à la délivrance d'une attestation, sinon c'est peine perdue.

4) Comment trouver le bon psychiatre ?

Le bouche-à-oreille reste un bon moyen de trouver un psychiatre efficace, donc n'hésitez pas à demander à d'autres membres du forum en fonction de leur parcours.
Vous pouvez aussi demander des adresses de psychiatres trans-friendly à un membre de la modération.

5) Combien coûte une séance ?

Les tarifs sont variables selon plusieurs critères :

• Un psychiatre conventionné secteur 1 ne pratique pas de dépassement d'honoraires : 39,70 € à payer (70% remboursés sur la base de 39,70 € donc 26,79 € remboursés). Si vous êtes bénéficiaire de l’ALD ou de la CMU les dépassements sont remboursés à 100%.

• Un psychiatre adhérant au contrat d'accès aux soins pratique des honoraires avec dépassement maîtrisé : 39,70 € à payer + dépassements maîtrisés (70% remboursés sur la base de 39,70 € donc 26,79 € remboursés). Si vous êtes bénéficiaire de l’ALD ou de la CMU les dépassements sont remboursés à 100%.

• Un psychiatre conventionné secteur 2 n'étant pas adhérant au contrat d'accès aux soins pratique des honoraires libres (70% remboursés sur la base de 37 €, donc 24,90 € remboursés, quel que soit le montant de la consultation).

• Un psychiatre exerçant dans un Centre médico-psychologique (CMP) sera entièrement gratuit (pas de frais à avancer). Chaque ville est rattachée à un CMP. L'inconvénient majeur est qu'il est difficile d'avoir des rendez-vous rapidement car ces structures sont très fréquentées.

6) Dois-je obligatoirement demander à mon médecin traitant avant de consulter un psychiatre ?

Non, le psychiatre fait partie des praticiens dont l'accès direct est autorisé sans pénalité de remboursement.

7) Quelles sont les questions posées par le / la psy ?

On ne peut pas prévoir à l'avance toutes les questions qui vont vous être posées. Mais on peut cependant dire que le psychiatre en face de vous cherchera à savoir si votre masculinité est fondée et réelle. Donc l'entretien risque de tourner autour des stéréotypes de genres. C'est triste à dire, mais dans la majorité des consultations, l'idée est de "prouver" que vous êtes bien un homme, et que vous vous comportez comme tel... On notera quand même qu'il est toujours possible de tomber sur des psychiatres moins binaires mais c'est assez rare hélas.
Cependant, n'oubliez pas que vous avez le droit de refuser de répondre à des questions qui vous mettent mal à l'aise ou que vous trouvez intrusives.



Article* réalisé par Junk

*Cet article est soumis aux lois sur la propriété intellectuelle. Il est la propriété exclusive de son auteur.
Toute reproduction, toute diffusion même partielle est formellement interdite.

Date de création : novembre 2016

Revenir vers « Suivi psy »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité