J'avais pas d'idée de titre

Astuces, questionnements et conseils pour passer au masculin sans aide médicale
Elliot Jones
Gravier
Gravier
Messages : 2
Inscription : 15 Avr 2018 00:29
Âge : 14
Localisation : France
Situation : Trans
Genre : Garçon
Pronoms : il

J'avais pas d'idée de titre

Messagepar Elliot Jones » 15 Avr 2018 12:43

Salut !

Alors comme je viens d'arriver sur ce forum, je cherche des témoignages similaires au mien, et pose aussi le mien là comme ça voilà o/

Donc j'ai 14 ans (15 en septembre), je suis out pour absolument personne et ça fait quelques mois que je me reconnais vraiment comme garçon.

Déjà quand j'étais petit (genre vraiment petit), même si je m'en rendais pas trop compte je me voyais moi-même comme un garçon, et à l'école je traînais vraiment qu'avec les garçons (mon meilleur ami en maternelle et primaire et moi se faisions tout le temps traiter d'amoureux). En primaire, j'avais compris que j'étais "une fille", mais j'étais toujours avec les garçons, et quand on jouait à des jeux je jouais tout le temps un personnage qui était un garçon. Même si je ne m'en rendais pas non plus compte, quand je me projetais dans l'avenir je voyais un homme et pas une femme (je voulais être explorateur et faire le tour du monde, et je disais bien "explorateur" et pas "exploratrice"). On ne me traitait jamais de garçon manqué parce que ma mère veillait à m'habiller avec plein de rose, de fleurs, de robes et de jupes, mais pendant l'enfance l'apparence n'a pas vraiment d'importance donc je n'y prêtais absolument aucune attention, pour moi ma tenue ne voulait rien dire sur qui j'étais en vrai.

Ensuite, au collège (où je suis toujours maintenant), ça s'est compliqué. En effet, j'ai été inscrit dans un collège privé pour filles, chose contre laquelle je ne me suis même pas rebellé parce que ma maîtresse de CM2, ma mère et plein d'autres gens arrêtaient pas de répéter que les filles c'était mieux que les garçons, que les garçons c'était bête et ça passait son temps à se battre et à insulter les filles. (c'est donc cette année, après le déménagement de mon meilleur ami, que j'ai voulu inconsciemment être "une vraie fille", je me suis donc énormément effacé pour ne passer plus que mon temps assis sur un banc de la cour à lire ou écrire (mon orthographe est passée de très nul à 0 fautes ou presque, je recommande cette méthode pour ceux qui en ont besoin, lisez beaucoup)). Je suis donc rentré au collège où je ne connaissais personne sans aucun regret car je n'avais plus aucun ami dans mon école primaire (j'avais aussi deux amies filles avec qui on formait "les quatre mousquetaires" avec mon meilleur ami mais on ne s'entendait plus du tout), je passais juste mes journées avec le mec que tout le monde détestait et on nous traitait encore d'amoureux. J'étais même content de ne plus avoir de garçons à l'école avec moi, je ne m'en rendais pas compte mais je n'aimais pas être vu comme une fille par ceux qui étaient en fait du même genre que moi, surtout que le sexisme était très présent dans mon école primaire.

Pendant mon année de 6e s'est installé au collège le système de popularité, déjà présent au primaire mais nettement moins. Je me suis très vite retrouvé parmi les moins populaires, les plus populaires étant bien entendu les pires pestes et les plus féminines. J'ai même été harcelé par celle qui était censée être ma meilleure (et seule) amie. J'ai ensuite rencontré une fille qui me ressemblait beaucoup dans le sens où elle lisait énormément et était tout aussi bordélique que moi. On s'est immédiatement très bien entendus et j'ai passé avec elle les quelques mois qui restaient en 6e. Elle est restée ma seule amie en 5e, où le système de popularité était plus terrible que jamais et où je n'osais même plus me regarder dans un miroir car j'avais l'impression que cette impopularité me collait à la peau. C'était aussi l'année de l'arrivée de la puberté, et j'étais dans le refus total. Refus des soutiens-gorge (je n'ai commencé à en porter qu'en 4e), refus des "tu deviens une vraie petite jeune fille !" "aah ma grande regarde comme tu es belle !" des oncles, tantes, grand-mère etc. Je redoutais énormément l'arrivée des règles et je ne l'ai même pas dit à ma mère quand c'est arrivé. En 4e même refrain, sauf à la fin de l'année où j'ai commencé à trouver un petit peu qui j'étais vraiment. Je suis alors devenu, dans la classe, celui (celle pour les autres du coup) qui ne travaille pas pour les contrôles, qui s'est fout un peu de tout, j'étais même un peu le clown de la classe. Pendant l'été avant la 3e, j'ai donc pris la résolution de devenir le clown de la classe de façon officielle et de bien m'entendre avec les filles populaires. C'est alors que, tout à fait par hasard, sur internet, je tombe sur quelque chose parlant de "bigenre", "agenre" et "identité de genre". Comme je suis extrêmement curieux, conscient que je venais de tomber sur un truc dingue dont je ne savais absolument rien, je tape "bigenre" sur internet. Quelques pages Wikipédia plus tard, je savais tout. Transgenre, cisgenre, non-binaire, j'étais désormais au courant que personne ne savait mieux que moi qui j'étais. J'étais absolument sûr que je n'étais pas une fille.

Je suis donc rentré en 3e comme ça, "je ne suis pas une fille". Mon année, jusqu'ici, s'est passée comme je le voulais, je suis le clown j'm'enfoutiste de la classe, et la notion de popularité commence à disparaître. Je m'entends bien avec tout le monde sans avoir de vraies "amies".

En ce qui est de mon questionnement de genre, ça a duré longtemps. Je savais bien que je n'étais pas une fille, mais je ne m'avouais pas à moi-même que j'étais un garçon. Je trouvais le fait de devoir choisir une des deux cases trop restrictif, j'ai donc pensé que j'étais non-binaire. Je me suis mis ça en tête, mais ça ne me convenait pas, je le voyais bien. Je me suis donc retrouvé face à la réalité : j'étais un garçon trans. J'ai eu très peur, je me suis dit que je me trompais et que j'étais juste une fille. Et puis petit à petit, à force d'en lire de plus en plus sur les trans sur internet, j'ai fini par l'accepter, et à m'accepter moi-même comme garçon. Maintenant je me considère totalement comme tel et je parle de moi au masculin dans ma tête de manière automatique.

Pour le coming-out, par contre, c'est plus difficile. Déjà, le faire aux personnes de mon collège, qui sera aussi mon lycée car ils sont groupés, c'est impossible, étant donné que je vis dans un milieu peu ouvert et que les personnes de mon collège sont pour certaines totalement homophobes et transphobes et l'assument. Je compte donc trouver des personnes ouvertes dans mes études post-bac à qui je pourrai le dire, mais pas avant. Pour mes parents, ils ne sont pas transphobes mais la nouvelle que son enfant est trans est quand même un choc, donc je préfère attendre d'avoir quitté la maison pour sans doute leur faire mon coming-out sous forme de lettre. Tout ça veut dire continuer à vivre en tant que fille pour encore 3 ans, mais c'est la meilleure solution (en tout cas de mon point de vue).

Je suis désolé de la longueur, j'ai un peu raconté ma vie, mais j'espère que mon témoignage sera utile !

El_jh
Gravier
Gravier
Messages : 15
Inscription : 28 Jan 2018 22:26
Âge : 15
Localisation : Alentours de Grenoble
Situation : Trans
Genre : Masculin
Pronoms : il

Re: J'avais pas d'idée de titre

Messagepar El_jh » 16 Avr 2018 13:01

Bonjour Elliot,
Bienvenue sur le forum
Moi j ai 15 ans et j ai eu un début de parcours similaire au tien, c est a dire que je me prenez pour un garçon sans même me poser la question etc mais moi, ça s est poursuivi au collège aussi
Je suis rentré au lycée en ayant découvert que je n etai pas seul dans ce cas là et ça m a un peu chamboulé
Depuis le début de l année je suis très très mal dans ma peau et comme je ne supporte plus d etre dans ce cas, j en ai parlé a mes parents pour essayer de commencer une transition plutôt "tôt", mais mes parents sont très ouverts d'esprit donc je n est pas eu ce soucis (même si c etai compliqué pour moi de leur dire)
J aimerai surtout te poser une question, supporte tu d etre dans cette situation d attente ?
Ce que je veu dire c'est, te sens tu d attendre 3 ans dans le secret avant de pouvoir faire un CO ?

C'est un peu brouillon, je m en excuse^^'

Thomas

Elliot Jones
Gravier
Gravier
Messages : 2
Inscription : 15 Avr 2018 00:29
Âge : 14
Localisation : France
Situation : Trans
Genre : Garçon
Pronoms : il

Re: J'avais pas d'idée de titre

Messagepar Elliot Jones » 16 Avr 2018 19:04

Coucou Thomas !

Déjà merci de ta réponse, et t'inquiète perso j'ai pas trop trouvé que c'était brouillon haha

Si tu te sens mal dans ta peau, c'est une bonne nouvelle que tes parents soient ouverts et que tu aies pu leur dire. Perso je me sens déjà beaucoup mieux rien qu'en sachant moi-même que je suis un mec, et puis 3 ans ça va passer super vite. Et après, en dehors des gens IRL j'ai pas mal d'amis sur internet un peu partout qui sont au courant et qui peuvent me parler au masculin etc., donc franchement ça me dérange pas tant que ça de devoirs attendre 3 ans (pour l'instant en tout cas, je sais pas si ça va changer), sinon j'en aurais sans doute parlé à mes parents quand même. Aussi tu parles de démarrer tôt une transition, si tu parles de transition médicale, je suis même pas sûr à 100% de vouloir en faire une, même si c'est très probable que je décide d'en faire une, donc pour le moment rien ne presse.

J'espère avoir répondu à tes questions, en tout cas bonne chance pour tes transitions à venir et j'espère pour toi que ce sera possible très vite !

El_jh
Gravier
Gravier
Messages : 15
Inscription : 28 Jan 2018 22:26
Âge : 15
Localisation : Alentours de Grenoble
Situation : Trans
Genre : Masculin
Pronoms : il

Re: J'avais pas d'idée de titre

Messagepar El_jh » 18 Avr 2018 14:37

Bonjour Elliot

J espère que ça va aller pour toi alors, si tu te sens bien dans cette situation, c'est parfait ^^
Je te posai plus des questions pour savoir ton ressenti, moi je ne me sentais pas capable d attendre 3 ans avant de tout commencer mais si toi tu le sens, c'est mieux pour toi écoute
Merci a toi en tout cas et bon courage pour la suite ^^

En ligne
Avatar de l’utilisateur
PauSG
Gentil Modo
Gentil Modo
Messages : 730
Inscription : 30 Oct 2016 22:56
Âge : 31
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : Mec trans
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
État civil : Oui
Contact :

Re: J'avais pas d'idée de titre

Messagepar PauSG » 24 Avr 2018 13:39

Bonjour Elliot, soit le bienvenu sur le forum!

Est ce que tu peux s'il te plait me proposer un titre un peu plus explicite pour ton sujet, cela facilite la navigation et la recherche sur le forum.

Merci!
Le blog de mon parcours: http://transboiramble.blogspot.fr/


Revenir vers « Vivre son identité pré-transition »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité