être trans et travailler avec des lycéens

Astuces, questionnements et conseils pour passer au masculin sans aide médicale
Apeiron
Galet
Galet
Messages : 184
Inscription : 24 Oct 2017 08:53
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : M
Pronoms : il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
État civil : Oui

être trans et travailler avec des lycéens

Messagepar Apeiron » 10 Nov 2018 21:12

Bonjour,

Je travaille depuis plusieurs années avec des lycéens mais plutôt de manière individuelle (cours particuliers) et en petit groupe dans des établissements scolaires pour faire du soutien et préparer les examens.

Depuis le 01/09, j'ai pris mon premier poste dans l'éducation nationale publique avec des classes entre 30 et 35 élèves et globalement ça se passe bien mais vendredi, j'ai entendu des choses un peu remuantes de la part de certains élèves d'une de mes classes de TS.

Je relate à peu près ce que j'ai entendu comme échange entre des élèves pendant que j'écrivais au tableau donc que j'avais le dos tourné (je précise que c'est toujours un peu bruyant dans mes classes, comme beaucoup de profs, j'ai du mal à instaurer le silence donc je relate ce que j'ai entendu à travers le brouhaha du vendredi après-midi) :

Élève 1 -"Monsieur?" (Je ne répond pas toujours aux sollicitations quand je suis en train de faire autre chose, en l’occurrence j'écrivais le titre d'une partie au tableau et les textes à lire pour le devoir de lundi)
Élève 2-"Non c'est Madame" (rires)
Élève 3 (en plus il me semble que c'est un élève que j'apprécie vraiment qui a dit cela) -"Non c'est Mademoiselle, ça lui va bien mieux Mademoiselle!" (rires)
...

Jusqu'ici pas d'incident réel lié à ma transidentité, sauf une fois, dans un couloir où j'ai distinctement entendu : "c'est un travelot ou quoi?" de la part d'un élève qui n'était pas dans une de mes classes. Et comme j'allais en cours, j'ai laissé passer (de toute façon, qu'est-ce que j'aurais pu dire à part faire un rapport sur un élève dont je ne connaissais ni le nom ni la classe).
Et aussi des élèves de mes classes qui se trompent régulièrement entre le "Madame/Monsieur" quand ils posent des questions mais se corrigent aussitôt (et je ne veux pas devenir parano, ça doit arriver à d'autres profs).

Même là je ne considère pas que ce soit un incident parce que les élèves en question n'étaient pas agressifs. Ils ne m'ont pas dit en face "sale trans" ou "mais vous êtes quoi au juste?" Mais sur le coup (avec la fatigue de la semaine de reprise), j'ai trouvé ça un peu remuant cet échange goguenard entre les élèves.

J'aimerais avoir votre avis sur un tel échange : trouvez-vous ça grave ou est-ce que c'est anodin et c'est moi qui suis trop sensible sur ça?
De toute façon, être prof implique de se blinder sur pas mal de choses mais c'est surtout en prévention de ce genre de vannes auxquelles je ne sais pas du tout comment réagir en situation.

couss
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 568
Inscription : 30 Mai 2017 22:51
Âge : 28
Localisation : sarthe
Situation : Trans
Genre : masculin
Pronoms : il
Suivi psy : Oui

Re: être trans et travailler avec des lycéens

Messagepar couss » 11 Nov 2018 00:32

Je ne suis pas certain que ce type de propos soient anodins et dû au hasard. Es-tu certain qu'ils ignorent ta transidentité ?
Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. À te regarder, ils s'habitueront.
René Char.

Apeiron
Galet
Galet
Messages : 184
Inscription : 24 Oct 2017 08:53
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : M
Pronoms : il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
État civil : Oui

Re: être trans et travailler avec des lycéens

Messagepar Apeiron » 11 Nov 2018 03:34

Alors j'ai peut-être mal formulé ma demande mais le fait qu'ils ignorent ou non ma transidentité n'est pas franchement le sujet (on ne va pas se mentir, hormis certains cas qui ont un bon potentiel de départ, une transition se devine souvent. Notamment grâce aux proportions du corps qui ne correspondent pas à celles du genre d'arrivée, et pour cause...) .

C'est plutôt leur comportement vis-à-vis de ça qui me pose question.
En gros : est-ce que vous trouvez cette attitude grave ou pas ?

couss
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 568
Inscription : 30 Mai 2017 22:51
Âge : 28
Localisation : sarthe
Situation : Trans
Genre : masculin
Pronoms : il
Suivi psy : Oui

Re: être trans et travailler avec des lycéens

Messagepar couss » 11 Nov 2018 08:07

Pour ma part oui, surtout des termes employés comme travelo. Ou les rires lorsqu'ils disent "non c'est madame" ou "non c'est mademoiselle ça lui va bien mieux". Là il ne s'agit pas de petites vannes mais une volonté claire de se foutre de toi et visiblement ils se disent que tu ne répondra pas à leur provocation, sauf qu'ils le voient comme un signe de faiblesse.
À ta place, s'ils te megenrent à nouveau tu corriges et si ça continu tu les mégenre.
Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. À te regarder, ils s'habitueront.
René Char.

Apeiron
Galet
Galet
Messages : 184
Inscription : 24 Oct 2017 08:53
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : M
Pronoms : il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
État civil : Oui

Re: être trans et travailler avec des lycéens

Messagepar Apeiron » 11 Nov 2018 10:01

et si ça continue, tu les mégenres.


Euh sérieusement?...C'est un peu gamin comme attitude de la part d'un prof non?
Je ne vois pas l'intérêt de faire ça, ça ne me ressemble pas.
Je trouve ça infructueux.

Je voulais juste connaître votre avis sur la "gravité" d'un tel échange entre élèves (ils ne m'ont même pas "mégenré" devant moi donc bon). Je suis juste un peu déçu qu'ils ne m'aiment pas, parce que s'ils ont conscience que je suis trans, ils pourraient aussi avoir conscience que ça peut m'atteindre mais apparemment non.

Sinon, oui mes élèves se foutent de moi, ça aussi c'est très courant dans le métier et je suis le genre de personne qui est incapable de se faire respecter donc en proie à toutes les avanies car je n'ai aucune confiance en moi ni aucune estime de moi.

Et encore, mes classes n'en profitent pas trop car l'élève qui a dit travelo, c'était dans un couloir, et je ne le connaissais pas.

Apeiron
Galet
Galet
Messages : 184
Inscription : 24 Oct 2017 08:53
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : M
Pronoms : il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
État civil : Oui

Re: être trans et travailler avec des lycéens

Messagepar Apeiron » 11 Nov 2018 10:02

(doublon à supprimer)

couss
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 568
Inscription : 30 Mai 2017 22:51
Âge : 28
Localisation : sarthe
Situation : Trans
Genre : masculin
Pronoms : il
Suivi psy : Oui

Re: être trans et travailler avec des lycéens

Messagepar couss » 11 Nov 2018 12:18

Les megenrer une ou deux fois peut suffire pour leur faire prendre conscience à quel point c'est désagréable, je connais quelqu'un qui fait ça et ça marche bien. Ensuite tu es aussi prof de philo donc tu peux peut être intégrer ce sujet dans un cours ?
Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. À te regarder, ils s'habitueront.
René Char.

Apeiron
Galet
Galet
Messages : 184
Inscription : 24 Oct 2017 08:53
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : M
Pronoms : il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
État civil : Oui

Re: être trans et travailler avec des lycéens

Messagepar Apeiron » 11 Nov 2018 12:22

Quelqu'un qui fait ça et qui est prof?

Pour intégrer ça au cours, non ce n'est pas prévu. Je préfère ne pas trop parler de sujet comme ça pour le moment, ça me dérange. Déjà parce que moi-même j'ai du mal à accepter ma transidentité ou/et pas envie d'en parler.

N'empêche tes réponses me font prendre conscience à quel point je suis déplacé dans l'éducation nationale dans ma façon de voir les choses. Je pense démissionner...

Apeiron
Galet
Galet
Messages : 184
Inscription : 24 Oct 2017 08:53
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : M
Pronoms : il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
État civil : Oui

Re: être trans et travailler avec des lycéens

Messagepar Apeiron » 11 Nov 2018 13:15

Moi j'ai honte d'être trans et je préférerai un métier où je sois "caché" et pas en contact avec du public qui peut voir et juger mon physique.

Adam6734
Gravier
Gravier
Messages : 6
Inscription : 02 Avr 2017 11:44
Âge : 25
Situation : Trans
Genre : Masculin
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
État civil : Oui

Re: être trans et travailler avec des lycéens

Messagepar Adam6734 » 17 Déc 2018 12:07

Excuse moi de te demander ça mais tu es à combien de temps sous T ?

Car personnellement, je suis surveillant dans un lycée et à 4 ans sous T, je n'ai jamais eu ce genre de remarques de la part des élèves ,même pas une seule fois. Et quand j'ai parlé à une ou deux collègues de ma transition; elles étaient choquées en mode "tu nous fais une blague là ?" Parce qu'elles ne se doutaient pas un instant que j'étais trans. Donc non la transition ne se voit pas toujours.

Surveillant, n'est pas le même métier que professeur certes, mais on se coltine aussi les remarques des élèves, leur insolence et leur agressivité. Ca fait 4 ans que j'exerce ce métier, et la première année j'étais comme toi peu confiant, timide, je n'osais rien dire, j'étais à un an et quelques sous T et les élèves me pensaient surtout "gay" sûrement parce que j'avais une part de moi qui était encore "efféminé". Et j'étais mal à l'aise. Mais avec le temps, je me suis affirmé, et j'ai changé d'établissement à chaque fois pour repartir à zéros. Aujourd'hui on ne fait aucune réflexion déplacée sur ma sexualité, ni sur mon être. Peut-être parce que je suis plus confiant et à l'aise dans mon corps. (Je précise que leurs réflexions sur mon orientation sexuelle ne me gênait pas, même si je ne suis pas gay, j'en profitais pour leur faire un cours sur l'orientation sexuelle et les choses qui ne sont pas acceptables ^^').

Un conseil ; les élèves cherchent la moindre petite faille, pour te blesser et te manger tout cru ! Ils sont cruels à cette âge là et si tu laisses ne serait-ce qu'entre apercevoir une once de manque de confiance en toi, ils vont te faire la misère toute l'année. Je dis toujours à mes collègues que la première semaine de la rentrée est cruciale, parce que si on la loupe, on va passer une année affreuse.
Donc quand tu entends ce genre de phrase le mieux c'est de dire avec un grand sourire " c'est monsieur ! Mais si tu as du mal à voir je te conseille d'aller voir une ophtalmo " , tout ça avec ironie et bienveillance. Faut pas que ce soit dit sur un ton agressif, ou sur la défensive. Les élèves aiment la provocation, tu devrais être taquin comme eux. En général ça passe bien ;). Mais être passif c'est pas forcément la meilleure solution.

Et n'hésite pas à aller en parler à ta direction si tu as des soucis.
Courage ! C'est pas un métier facile, mais c'est le cas pour tous les profs à partir du moment où t'es face à des ados, c'est compliqué !


Revenir vers « Vivre son identité pré-transition »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 1 invité