Vivre avant la transition

Astuces, questionnements et conseils pour passer au masculin sans aide médicale
Cloporte
Gravier
Gravier
Messages : 2
Inscription : 11 Juil 2018 18:23
Situation : Trans
Genre : Masculin
Pronoms : Il

Vivre avant la transition

Messagepar Cloporte » 14 Oct 2018 21:04

Bonjour tout le monde,
J'aime beaucoup vous lire et je me suis dit que je pourrais peut-être poster moi aussi. Je cherche des personnes étant passées par là / vivant la même situation que moi en ce moment.
Je suis un mec trans, mais complètement pré transition. J'ai 18 ans dans 10 jours, j'ai fait mon CO en juin dernier à mes parents qui m'ont dit de revenir dans trois ans pour voir si je ne me trompais pas et qui me disent des atrocités sur ma présupposée non-transidentité.
Bref, impossible de commencer la T malgré ma majorité très proche car je suis dépendant financièrement de mes parents et ils ne me le permettraient pas. J'ai envisagé de prendre un prêt étudiant pour vivre seul et couper les ponts avec eux, mais je les aime bien quand même, je ne le sens pas. Dans mon cercle d'amis, je suis majoritairement out mais je ressemble à une fille et cela ne me plait pas, je me trouve extrêmement ridicule. Lorsque je mets de robes et que je me maquille, les gens me trouve "belle" mais je me sens mal car ce n'est pas ce que je suis et ce que je veux être. Du coup, je mets des vêtements neutres, mais je ressemble à fille négligée et ça fait vraiment tâche parmi mes amies (on est en L2, toutes les filles sont magnifiques, moi je ressemble à une vieille chaussette de 14 ans). En fait, j'ai vraiment l'impression que je ne vis pas ma vie, j'aimerai ne pas exister mais les gens me voient toujours et c'est douloureux. Je suis en L2, j'habite seul loin de mes parents, je devrais vivre ma meilleure vie mais cela me bloque complètement et le temps perdu me fait peur. J'ai un copain, je sais qu'il fait des efforts mais il ne me perçoit pas totalement comme un garçon et je ne sais pas comment il fait pour sortir avec moi. Moi non plus j'ai du mal à voir un garçon quand je me regarde.

Du coup je me demandais s'il y avait d'autres personnes dans cette situation avec qui je pourrais en discuter, où des personnes ayant connu ça et voudraient bien me donner des conseils.
Le rouage problématique c'est mes parents, j'ai essayé de leur en parler plusieurs fois mais ma mère hurle en me demandant si je veux un pénis, ils m'infantilisent en disant qu'ils ne "rentreront pas dans mon jeu", me rappellent toutes les périodes où j'ai pu mettre du rouge à lèvres et me dise que j'ai l'air "plus heureuse en fille que quand je mets mon gros blouson"... J'ai relu leur réponse à mon CO dernièrement, ça n'a vraiment aucun sens. Je les trouve tellement stupides?? Si vous voulez rire: ma mère m'a même dit qu'elle n'avait pas vu que j'étais trans dans mon signe astrologique.

Merci d'avoir lu et bonne soirée à vous.

couss
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 532
Inscription : 30 Mai 2017 22:51
Âge : 27
Localisation : sarthe
Situation : Trans
Genre : masculin
Pronoms : il
Suivi psy : Oui

Re: Vivre avant la transition

Messagepar couss » 15 Oct 2018 00:30

Salut bienvenue à toi.
Je ne vois pas bien le rapport entre l'astrologie et la transidentité... :lol:
Pour tes parents, peut être que leur coller une ALD sous le nez ou une attest psy leur ferait comprendre que tu es légitime ? Certains choisissent aussi de prendre des hormones sans le dire jusqu'à ce que leurs parents devinent
Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. À te regarder, ils s'habitueront.
René Char.

Magnus
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 552
Inscription : 13 Nov 2016 20:46
Âge : 34
Localisation : Quimper City
Situation : Trans
Genre : homme
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Hystérectomie : Oui
Contact :

Re: Vivre avant la transition

Messagepar Magnus » 15 Oct 2018 08:57

est-ce que tu as la possibilité de trouver un petit boulot à côté, une garde d'enfants le week end par exemple (ou autre, tu fais ce que tu veux/peux)? ou une demande de bourse (après n'ayant jamais été étudiant, je ne sais pas comment ça se passe, d'autres pourront mieux te répondre)?
essaies de voir s'il y a une asso trans pas trop loin de chez toi, ça te permettrait d'échanger et d'avoir pas mal d'infos.

Avatar de l’utilisateur
PauSG
Gentil Modo
Gentil Modo
Messages : 1000
Inscription : 30 Oct 2016 22:56
Âge : 32
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : Mec trans
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
État civil : Oui
Contact :

Re: Vivre avant la transition

Messagepar PauSG » 15 Oct 2018 10:00

Est ce que tu penses que des brochures comme celle de Chrysalide à l'attention des proches pourraient les aider à te comprendre et à accepter ?
Sache que tes parents sont dans l'obligation de subvenir à tes besoins jusqu'à tes 25 ans, même si il ne sont pas d'accord avec tes choix. Est ce qu'il y a quelqu'un dans ton entourage qui pourrait servir de "médiateur" (des frères et soeurs, un médecin de famille, ...) ?
Le blog de mon parcours: http://transboiramble.blogspot.fr/

Avatar de l’utilisateur
Pyth
Gravier
Gravier
Messages : 44
Inscription : 29 Août 2018 15:02
Âge : 22
Localisation : Marseille
Situation : Trans
Genre : M
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
État civil : Oui

Re: Vivre avant la transition

Messagepar Pyth » 15 Oct 2018 23:31

Je pense aussi que tu devrais demander l'aide d'une tierce personne pour faire de la médiation avec ta famille. Pour ça une association trans ou LGBTI (comme Contact, qui est censée être spécialisée là-dedans d'ailleurs) pourrait t'aider, te rencontrer, puis rencontrer tes parents, les aider à accepter... Ils doivent sûrement être perdus et s'inquiéter pour toi, au fond.

Cloporte
Gravier
Gravier
Messages : 2
Inscription : 11 Juil 2018 18:23
Situation : Trans
Genre : Masculin
Pronoms : Il

Re: Vivre avant la transition

Messagepar Cloporte » 16 Oct 2018 16:40

Merci beaucoup pour toutes vos réponses!
Je ne veux pas aller jusqu'à la rupture familiale mais par contre la jouer passif-agressif avec une attestation psy c'est vraiment pas mal, merci. J'avais abandonné l'idée de commencer les démarches psy car je savais que ça n'aboutirait à rien et ça me rendait un peu triste mais autant essayer. Le problème c'est qu'ils veulent que j'allé voir la SOFECT avant tout autre chose car "eux savent qui est trans ou pas" mais ils me vireront tout de suite car je suis pas hétéro. J'espère qu'un autre psy passera.
Pour le médiateur, il a ma soeur, très cool mais malheureusement elle est en Erasmus cette année. L'été dernier, elle avait aussi essayé de parler à nos parents mais elle s'était vite fait remettre à sa place. Elle est également lesbienne et a eu des problèmes avec nos parents à cause de cela, qui sont persuadés qu'elle est hétéro. Ensuite il reste ma mamie mais elle parle un peu bizarrement de la transidentité, elle pense comme mes parents je pense.
Le coup d'une association trans comme médiateur ce serait vraiment bien aussi mais malheureusement je vis à Paris et eux vivent dans un coin perdu de la campagne où la SOFECT règne et ils ne viennent presque jamais à Paris :(
Pour la brochure de Chrysalide je ne connaissais pas merci!!
Bonne journée!

Avatar de l’utilisateur
PauSG
Gentil Modo
Gentil Modo
Messages : 1000
Inscription : 30 Oct 2016 22:56
Âge : 32
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : Mec trans
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
État civil : Oui
Contact :

Re: Vivre avant la transition

Messagepar PauSG » 16 Oct 2018 16:47

Je t'envoie un MP pour savoir ou tu es, peut être qu'on a un médecin bien dans ton secteur.
Le blog de mon parcours: http://transboiramble.blogspot.fr/

Julian.35
Galet
Galet
Messages : 146
Inscription : 14 Déc 2016 22:35
Âge : 24
Localisation : metz
Situation : Trans
Genre : homme
Pronoms : il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui

Re: Vivre avant la transition

Messagepar Julian.35 » 17 Oct 2018 11:34

Pour ma part, au tout début de ma transition j'étais en quelques sortes dans ton cas au niveau de mes parents ( surtout ma mère, mon père ne le savait pas à l'époque je vis pas avec lui ) et j'étais beaucoup en contact avec d'autres FTM sur Facebook. Pour annoncer mon CO à ma mère, je lui avait écrit une lettre, elle à pas tout compris et elle à eu beaucoup de mal à accepter. On est donc allés voir notre médecin de famille, ca peut-être une première solution pour toi avec tes parents, je sais que celui que j'avais a vraiment été plus que très professionnel par rapport à ça même si il ne connaissait pas le sujet mais il a tout fait pour expliquer au mieux la transidentité à ma mère donc peut-être que si tu as un bon médecin il pourrait t'aider a expliquer ce que tu ressents avec tes parents ?? pour moi, malgré son aide elle n'a pas accepté. Après j'ai commencé a voir un psy et pareil je l'ai emmené avec moi pour que lui lui explique aussi mais ça n'avait toujours rien changé. Ensuite, j'ai contacté des FTM sur facebook, et deux d’entre eux sont venus chez moi pour rencontrer ma mère, avec ça, elle commençait à comprendre un peu plus le sujet mais c'était quand même très tendu. Tu peux essayer cette solution la aussi si il y en a par chez toi qui veulent bien rencontrer tes parents. Pour finir, ayant ras le bol de perdre mon temps, j'ai commencé les hormones dans son dos et en fait au fil du temps elle a vu que je changeais et puis elle à fini par accepter la chose. Pour moi aussi c'était dur d’essayer d'avoir mon indépendance parce qu'en plus je n’étais pas indépendant financièrement donc pas le choix de rester avec elle mais aujourd'hui ça fait plus de 3 ans que je suis hormoné et tout à changé, elle m'accepte et je vis ma vie comme n'importe quel autre homme.

Je pense qu'étant donné que tu vas avoir 18 ans, ne perd pas ton temps à vouloir privilégier tes parents avant ta transition, le plus important c'est toi, crois moi. Je me suis toujours retenu de faire les choses pour ne pas me prendre la tête avec ma mère et au final j'ai perdu du temps et aujourd'hui je serais surement autre part si j'avais fait les choses plus tôt donc si vraiment tu as ce sentiment la, que tu n'est vraiment pas bien dans ta peau, ne laisse pas le temps défiler et prend les choses en mains, pense à toi d'abord tu as ta vie à faire. Fait ce qui te rend heureux et tu ne dois pas attendre de faire cette transition sous prétexte que tes parents ne te prennent pas au sérieux, j'ai fait ma transition tout seul au début, je suis allé voir un psy, voir un endocrinologue, j'ai commencé les hormones et tout ça dans le dos de ma mère et j'ai jamais regretté d'avoir fait tout ça au contraire, ca à fait avancer les choses. Je pense que tu devrais essayé de prendre contact avec d'autres FTM de ta région si ils y en a ou une association pour qu'ils rencontrent tes parents et qu'ils t'aident dans tes démarches si après ça ils ne comprennent toujours pas ton sentiment, alors fait ta vie et n'attend pas plus longtemps avant de commencer ton parcours parce que passer sa vie dans un corps qui n'est pas le nôtre, c'est un sentiment invivable et ça je pense que tu le sais donc voilà, pense à toi avant tout et avec les années, tes parents finiront bien par t'accepter.


Revenir vers « Vivre son identité pré-transition »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité