lycée

Astuces, questionnements et conseils pour passer au masculin sans aide médicale
daemon
Gravier
Gravier
Messages : 1
Inscription : 19 Août 2018 23:34
Localisation : rennes
Situation : Trans
Genre : homme
Pronoms : il

lycée

Messagepar daemon » 20 Août 2018 00:02

Salut

Voila ma situation Je rentre en seconde dans quelques semaines et je suis terrifié je suis trans et je me suis incrit en tant que "fille" et personne se sait rien a propos de ma transidentité,je vait dans un nouveau lycée ou je ne connais absolument personne. Je me suis coupé les cheveux courts et je passe extremment bien mais j'ai pas le bon nom, la bonne voix ... sa va etre horrible (vestiaires, cour de sport, profs, rejet.. ). Je sort de 4 années de college ignoble a me faire harceler (insultes , le transexuel lesbienne (meme si c'est pas des insultes c'est insupportable ..) j'en peu plus. Je harcele mes parents pour aller voir un psy mais ils ne veulent rien entendre . Je suis a bout j'ai que 15 ans je doit attendre 3 ans pour etre majeur sa va pas etre possible c'est tout juste si j'arrive a la fin de la journée en etant encore vivant .. je sait pas quoi faire

tremtrem
Gravier
Gravier
Messages : 25
Inscription : 04 Juil 2018 14:29
Situation : Trans
Pronoms : il

Re: lycée

Messagepar tremtrem » 20 Août 2018 06:41

Est-ce que tu as une forme d'autonomie (= tes parents ne contrôlent pas tous ou quasi-tous tes déplacements et/ou ne te demandent pas des comptes quand tu rentres chez toi) ? Tout le monde n'a pas ça, mais si c'est le cas, tu peux peut-être contacter une asso LGBT de Rennes. Tu pourras y rencontrer des gens espérons dans un espace plus ouvert et y être genré correctement : cglbtrennes.org
Peut-être qu'il est également possible de voir un psy gratuitement (dans une asso d'aide aux victimes ou autre type d'asso, mon CMP était assez mauvais donc j'éviterais... et le lycée en a peut-être, mais tu n'es probablement pas confortable avec ça, ça reste une option) sans le leur mentionner. Le secret professionnel prime si tu ne veux pas que lea psy en parle à tes parents ou les contacte. En fait, dans l'asso d'aide aux victimes où j'étais, t'avais même pas besoin de donner ton vrai nom, ils vérifiaient pas et t'es pas obligé de vouloir porter plainte ou faire une quelconque action légale pour bénéficier de leurs services.

Avatar de l’utilisateur
maryandjoyce
Gravier
Gravier
Messages : 26
Inscription : 13 Nov 2016 19:20
Âge : 31
Localisation : Orléans
Situation : Trans
Genre : M
Pronoms : Au choix

Re: lycée

Messagepar maryandjoyce » 20 Août 2018 08:22

Salut !
Il y a plein de lycéen.ne.s dans ton cas sur le forum. Tu peux déjà lire leurs parcours et leurs stratégies dans la section "vivre son identité pré transition". Il en a même certain.e.s qui seraient ouvert.e.s à discussion en privé, j'en suis sûr !
Tu peux contacter l'association OuestTrans, sur Rennes aussi. Illes connaissent bien ces problématiques. Tu pourras en effet si tu rends à une permanence, y rencontrer d'autres trans dans des situations proches de la tienne. L'asso organise également des rencontres pour les parents. Ce n'est pas magique, mais ça peut sacrément aider ;)
De plus, il y a des endocs qui acceptent d'hormoner des mineurs, mais c'est effectivement soumis à accord parental !
En attendant, et sans faire montre d'un angélisme exagéré, le lycée est souvent un cadre plus ouvert que le collège. Les bandes sont souvent séparées, la maturité des un.e.s et des autres fait son chemin... Évidemment tout ça est très relarif, mais néanmoins réel.
Je suppose vu ton post qu'il n'est pas envisageable de faire une demande d'inscription sur les listes d'appel ?

Bonne chance.
Buen Camino

Avatar de l’utilisateur
Foxtrot
Caillou
Caillou
Messages : 82
Inscription : 09 Juin 2017 23:47
Localisation : France
Situation : Trans
Genre : Masculin
Pronoms : il

Re: lycée

Messagepar Foxtrot » 20 Août 2018 10:23

Hello Daemon,

Tout d'abord, je pense que c'est une bonne chose si tu ne connais personne dans ce lycée. Tu vas pouvoir te faire de nouveaux amis et ceux qui voudront t'insulter/s'en prendre en toi -en supposant qu'il y en ait - n'aurons pas de raisons parce qu'il ne te connaîtront pas.

Comme dit maryandjoyce, les bandes sont séparées aux lycées. Les gens s'affirment plus dans ce qu'ils aiment ; il y a souvent des assoc (de sport, de théâtre, club photo, etc) qui regroupent des gens passionnés, plus concernés par faire ce qu'ils aiment entre potes plutôt que de s'inquiéter de ta transidentité. Si tu vois une assoc de ce genre, n'hésite pas à essayer !

Pour les "vestiaires, cour de sport, profs, rejet.." : tu n'es pas obligé de raconter ta vie à tout le monde. Tu pourras demander à tes amis/amies de te parler au masculin, ou d'utiliser le prénom que tu as choisis; pour la classe, il vaut mieux attendre de voir quel genre de classe c'est avant de leur demander. C'est une situation difficile mais il vaut mieux "préparer le terrain" : voir comment les autres réagissent entre eux et avec toi avant de leur parler de choses persos, qui risqueraient de se retourner contre toi.

Pour les vestiaires, il n'y a aucune raison que ça se passe mal chez les filles. C'est juste un endroit où se changer. Si les filles de ta classe sont sympas, elles compatiront à ton problème et te foutront la paix. Si elles sont froides ou indifférentes, tu fais ton truc (te changer, prendre ta douche) vite fait et tu ne t'occupes pas d'elle.

Ne demande pas à aller dans les vestiaires des garçons. Ce sera gênant pour eux, pour toi, pour le prof. Si les gens de ta classe te considèrent direct comme un garçon cis et que tu ne démens pas, quand les gens apprendront que tu es un gars trans, les gars auront l'impression que tu les as espionné -et les filles te verront comme un intrus. Et puis imagine que tu aies natation !

Les vestiaires sont un moment chiants à passer, mais c'est court et cela ne représente rien dans une vie que de faire croire aux autres que tu es juste "un garçon manqué" plutôt que de te mettre dans des situations impossibles.

Pour les profs, si jamais un d'entre eux fais une remarque déplacée, c'est lui qui sera en tord et pas toi. On a tendance à avoir peur des profs à cause de leur autorité ; ce sont des gens comme toi et moi. Parles-en à un autre prof de confiance ou à la psy scolaire.

Je veux bien croire que certains profs seront surpris de dire "prénom féminin ?" et voir un gars au passing niquel répondre "présent". Ils s'habitueront.
Je veux bien croire que certains élèves (de ta classe ou non) te regardent de travers. Ce ne sera pas le cas de la vaste majorité.

Le lycée est bien des choses, mais ce n'est pas une jungle où règne la loi du plus fort comme au collège. Les gens commencent à s'exprimer (vêtements, looks, assoc, choix de filière, etc). Même si rien ne peut t'empêcher d'appréhender, essaye de respirer un grand coup. Il y a plus de chances que tu t'épanouisses que ça se passe mal.

Et dans le cas où TOUT se passerait mal, tu pourras en parler à des profs/parents/psy scolaire pour changer de classe ou carrément de lycée.

Magnus
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 535
Inscription : 13 Nov 2016 20:46
Âge : 34
Localisation : Quimper City
Situation : Trans
Genre : homme
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Hystérectomie : Oui
Contact :

Re: lycée

Messagepar Magnus » 20 Août 2018 11:04

Daemon, l'asso Ouest Trans organise sa première permanence de l'année début septembre (tu peux aller voir sur le topic les concernant dans la partie "associations" de ce forum), peut-être pourrais-tu y aller? c'est à Rennes.

MlleWilliam
Caillou
Caillou
Messages : 85
Inscription : 16 Jan 2018 22:45
Âge : 16
Localisation : Perpignan
Situation : Trans
Genre : FtM FtX
Pronoms : il

Re: lycée

Messagepar MlleWilliam » 20 Août 2018 12:29

Salut, je vais passer en première en septembre et j'ai vécu ta situation.

Je ne connaissais personne et je me suis direct présenté sous le prénom que je voulais. Je l'ai fait également avec les profs en leur expliquant. Résultat: dès le premier jour j'ai été convoqué par la cpe et l’infirmière. Elles m'ont posé des questions du style: Tes parents le savent ? Tu es suivi par quelqu'un ? etc.. Bref des trucs qui ne les regardent absolument pas. Elles m'ont expliqués que les profs n'avaient pas le droit d'utiliser le prénom que je m'étais choisis vu qu'il n'est pas présent sur la carte d'identité. Du coup j'ai arrêté d'insister avec les profs mais pratiquement tous les élèves auxquels je parle m'appellent comme je veux (en même temps je fais que les faire chier avec ça).

J'ai rapidement eu la réputation d'être: Le mec dans l'internat des filles (vu que je suis en internat). Ça m'a bien fait rire que des gens viennent me voir pour ça. Être dans l'internat des filles ne me dérange pas tant que ça vu que je n'ai pas un très bon passing et que c'est l'internat des mecs qui reçois le plus de punition collective.

Je suis dans un très petit lycée de 250 élèves, et beaucoup de ceux là font parti de la communauté LGBTQ+, du coup il n'y a pas beaucoup de discrimination. Par contre je ne sais pas comment ça se passe pour les lycées plus grand

Apeiron
Galet
Galet
Messages : 173
Inscription : 24 Oct 2017 08:53
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : M
Pronoms : il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
État civil : Oui

Re: lycée

Messagepar Apeiron » 20 Août 2018 12:42

Vu l'état que tu décris("terrifié"), le refus de tes parents que tu vois un psy s'apparente à de la non-assistance à personne en danger.

Ils n'ont pas le droit de refuser, d'ailleurs si tu envoies un mail au service médical de ton lycée, tu seras certainement écouté.

Sinon sache que j'ai fait ma rentrée de première exactement dans la même configuration que toi (apparence de garçon et mauvais prénom) et le réflexe de certains camarades avait été de me considérer au masculin même si ils ne comprenaient pas pourquoi c'était un prénom de fille (au début tout le monde est un peu timide donc pas de questions directes les premiers jours mais ils en parlaient entre eux).

Tu peux lever toi-même le doute en disant que tu préfères être considéré comme garçon avec le prénom qui va avec (enfin tu expliques ça de la manière qui te semble la plus appropriée).

C'est une situation malaisante mais on ne peut pas y couper. Je suis de tout cœur avec toi.

Apeiron
Galet
Galet
Messages : 173
Inscription : 24 Oct 2017 08:53
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : M
Pronoms : il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
État civil : Oui

Re: lycée

Messagepar Apeiron » 20 Août 2018 14:40

Foxtrot a écrit :
Ne demande pas à aller dans les vestiaires des garçons. Ce sera gênant pour eux, pour toi, pour le prof. Si les gens de ta classe te considèrent direct comme un garçon cis et que tu ne démens pas, quand les gens apprendront que tu es un gars trans, les gars auront l'impression que tu les as espionné -et les filles te verront comme un intrus. Et puis imagine que tu aies natation !




De ma propre expérience, je suis assez d'accord avec ce conseil même si ça peut paraître exclusif et que ça dépend beaucoup des personnes (aussi bien de soi-même que des autres mecs) et qu'à l'époque les mecs sur le forum vert m'avaient donné le conseil inverse (d'aller absolument dans le vestiaire des mecs). Pression qui m'avait fortement stressé.

Honnêtement j'ai fait l'essai une fois, ça a mis tout le monde mal à l'aise (et encore j'avais juste posé mon sac). Donc je n'ai pas réessayé par la suite. Ceci dit je n'allais pas non plus dans le vestiaire des filles.

Apeiron
Galet
Galet
Messages : 173
Inscription : 24 Oct 2017 08:53
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : M
Pronoms : il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
État civil : Oui

Re: lycée

Messagepar Apeiron » 20 Août 2018 14:54

Foxtrot a écrit : On a tendance à avoir peur des profs à cause de leur autorité ; ce sont des gens comme toi et moi.



Je confirme. :lol:

Pour ma part, enseignant dans un nouveau lycée, si un élève venait me faire part de sa transidentité en début d'année, ça aurait tendance à me stresser parce qu'on a déjà mille choses à penser mais aucun souci de mon côté évidemment! :)

Limule
Gravier
Gravier
Messages : 21
Inscription : 14 Août 2018 18:03
Âge : 22
Localisation : Bordeaux
Situation : Trans
Genre : Masculin
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
Hystérectomie : Oui
État civil : Oui

Re: lycée

Messagepar Limule » 20 Août 2018 22:56

Quand j'étais au lycée j'en avais parlé à ma prof principale qui était allé voir la prof de sport (avec mon accord) pour lui expliquer la situation, et elle a pu m'ouvrir un vestiaire pour moi seul, ça a résolut le problème de où je devais me changer, et c'était mieux comme ça, je ne me voyais pas du tout aller dans les vestiaires des filles !


Revenir vers « Vivre son identité pré-transition »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité