Conséquences compression trop forte de la poitrine

Astuces, questionnements et conseils pour passer au masculin sans aide médicale
tremtrem
Gravier
Gravier
Messages : 29
Inscription : 04 Juil 2018 14:29
Situation : Trans
Pronoms : il

Re: Conséquences compression trop forte de la poitrine

Messagepar tremtrem » 20 Juil 2018 23:49

Si tu vis sur ou près de Strasbourg on peut éventuellement se rencontrer : j'ai deux binders que je pourrais peut-être donner si on s'y prend avant la fin de l'été. (Underwork et LesLoveBoat)
Si c'est le cas envoie-moi un message avec ta taille, je crois qu'ils sont tous les deux en M.

Avatar de l’utilisateur
Ange1818
Caillou
Caillou
Messages : 77
Inscription : 27 Mai 2018 19:33
Âge : 20
Localisation : France
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui

Re: Conséquences compression trop forte de la poitrine

Messagepar Ange1818 » 21 Juil 2018 15:30

Tremtrem, je crois que les binder seraient un peu trop grands puisque je viens tout juste de me mesurer par rapport au site GC2B et que je trouve 76 cm en additionnant les deux premières mesures demandées (respectivement 74 et 78 cm), j'ai 70 cm en dessous du tout et 39 cm au niveau des épaules. Je pense prendre du XS du coup, mais mes épaules me classent dans du S... Je suis un peu perdu de ce côté-là ! ^^

Morgan, ça aurait été super sympa de ta part mais sachant que j'habite dans en Champagne-Ardenne et que je n'ai aucun moyen de locomotion dans l'immédiat, je pense que ça va être compliqué. ^^' En tout cas, c'est vraiment très gentil d'avoir proposé.

Décembre
Galet
Galet
Messages : 167
Inscription : 06 Nov 2017 18:48
Âge : 29
Situation : Trans
Pronoms : il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui

Re: Conséquences compression trop forte de la poitrine

Messagepar Décembre » 21 Juil 2018 16:09

Ange1818, si tu choisis le XS j’ai un underworks qui ne me sert plus. Je peux te l’envoyer si ça t'intéresse, n’hésite pas à m’envoyer un MP si c’est le cas. Par contre ça serait peut-être utile que tu discutes avec ton médecin de si tu peux, et quand tu peux en porter un, vu les complications que tu as eues... Sachant que dans tous les cas il vaut mieux limiter au maximum le port dans une journée, idéalement rien pour dormir ou une brassière large, y aller progressivement au début au niveau du port du binder, quelques heures, puis un peu plus... la personne qui me l’a vendu a insisté sur le fait qu’il ne fallait en principe pas dépasser 8h par jour. Après on fait au maximum avec ce qui est psychologiquement possible pour nous, bien sûr ! En tout cas n’hésite pas.

tremtrem
Gravier
Gravier
Messages : 29
Inscription : 04 Juil 2018 14:29
Situation : Trans
Pronoms : il

Re: Conséquences compression trop forte de la poitrine

Messagepar tremtrem » 22 Juil 2018 04:55

Honnêtement, pour le GC2B, prends la taille au-dessus. J'ai eu le même problème à la base (j'ai les épaules et le dos larges par rapport aux mesures demandées sur le site, pourtant mon tour de taille est très fin, j'ai des proportions bizarres... une fois j'ai déchiré les dessous de bras d'une chemise en levant les miens :'() et même en ayant pris la taille au-dessus, j'ai l'impression que ça me serre les muscles du dos (en-dessous des aisselles) et le trapèze bizarrement. Ça fait pas mal, mais j'imagine que si j'avais pris la taille en-dessous ça serait le cas. J'avais peur que du coup ça binde pas assez, mais ça va, ça fait très naturel.

Avatar de l’utilisateur
Ange1818
Caillou
Caillou
Messages : 77
Inscription : 27 Mai 2018 19:33
Âge : 20
Localisation : France
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui

Re: Conséquences compression trop forte de la poitrine

Messagepar Ange1818 » 07 Août 2018 20:30

Bonsoir tout le monde ! Je suis désolé de ne pas avoir fait de mise à jour sur le sujet avant mais j'ai eu quelques soucis de moral ces derniers temps et j'ai repoussé loin de moi pas mal de choses ; mais là n'est pas notre sujet.

Décembre m'a donc envoyé son underwork très rapidement. Je l'ai essayé dès que j'ai pu et comme j'ai pas mal de hanches, j'ai eu du mal à l'enfiler mais j'ai réussi. La sensation de compression a été très différente de celle que j'ai toujours connue. Le rendu était parfait mais les douleurs ont refait surface et je n'ai pas pu en profiter. Je verrai sur le moyen-terme quand je pourrai m'en servir.

Concernant l'évolution des dégâts de cette compression, ça fait un mois que je ne porte plus rien, ni brassière, ni soutien-gorge, juste un tee-shirt et pour sortir un bandeau. Il y a des jours où tout va bien niveau douleur et d'autres où c'est plus compliqué, que ce soit au sternum ou à la taille. Le kyste a un peu changé de forme mais n'a pas évolué outre mesure. Je ne peux rien porter qui me serre trop à la cage thoracique donc je pense en avoir encore pour un moment. Je redoute franchement la rentrée.
Niveau cicatrices, j'en ai depuis un mois. Ça a tellement brûlé au niveau des bretelles que ma peau très claire a des marques cuivre voire noires aux trapèzes, devant les aisselles mais aussi sur les côtés de ma cage thoracique, sous le tout et dans le dos aussi. Je ne pensais pas m'être abîmé à ce point là. C'est comme si la couleur des brassières avait déteint avec ma peau et ça ne part pas. Ça me gêne un peu pour les marques de bretelles qui resteront peut-être à vie, mais je suis tellement las de tout ça que j'essaie de relativiser.

Niveau moral, il y a des moments où je fais abstraction et d'autres où je tombe dans une déprime totale. Je pleure pour un rien à la moindre contrariété qui s'additionne à ce problème. Ma mère se rajoute en me tombant dessus très régulièrement car elle ne supporte plus de me voir me tenir le torse en continu tout en me cachant derrière une serviette de bains (ce qui n'est pas drôle avec la chaleur qu'il fait). Elle ne comprend pas du tout et j'en fais les frais.
Je ne peux que me servir d'un de mes bras pour toutes les actions du quotidien, sauf quand je suis seul et me sens capable de faire face. Quand je suis allongé, tout va bien ; mais quand je suis debout, je vois les dégâts, je ne me sens plus la force de rien et je n'arrive plus à me projeter dans rien. L'idée de me lancer dans une mammectomie me terrifie au point de me faire avoir des crises de panique et de larmes, alors je l'ai jetée dans un coin de mon esprit et ne veux plus y penser pour le moment. Je pleure ce torse perdu, je vois mon corps et le déteste, continuellement. Toute cette histoire m'a énormément freiné dans toute ma bonne énergie concernant ma transition et je suis clairement au point mort, ce qui ne fait qu'entretenir ce cercle de tristesse. J'en dirai plus dans le sujet de ma présentation.

Conclusion : un mois après, je ne suis toujours pas rétabli, mon moral décline lentement et je ne tolère plus rien. Je me répète mais surtout, prenez soin de vous et ne vous retrouvez pas dans la même situation que moi si vous pouvez l'éviter.

couss
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 564
Inscription : 30 Mai 2017 22:51
Âge : 28
Localisation : sarthe
Situation : Trans
Genre : masculin
Pronoms : il
Suivi psy : Oui

Re: Conséquences compression trop forte de la poitrine

Messagepar couss » 07 Août 2018 21:57

Pour les douleurs tu prends quelque chose ?
Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. À te regarder, ils s'habitueront.
René Char.

Décembre
Galet
Galet
Messages : 167
Inscription : 06 Nov 2017 18:48
Âge : 29
Situation : Trans
Pronoms : il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui

Re: Conséquences compression trop forte de la poitrine

Messagepar Décembre » 08 Août 2018 00:13

Courage Ange. Un jour tout cela ne sera qu’un lointain souvenir, j’en suis sûr ! N’hésite pas si tu as besoin de parler. Je comprends que aies en tête que les choses négatives (en plus avec cette chaleur, ça n’aide pas), parce que tu as vraiment le nez dedans. Mais tu vas réussir à mettre la tête hors de l’eau, c’est sûr. J’ai eu très peur moi aussi pendant tous les moments clefs de ma transition, mais en fait ce n’était rien de plus : de la peur et du mal-être, c’est tout. C’est quelque chose qu’il faut surmonter, et après il y a des très belles choses qui t’attendent !


Revenir vers « Vivre son identité pré-transition »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité