Conséquences compression trop forte de la poitrine

Astuces, questionnements et conseils pour passer au masculin sans aide médicale
Avatar de l’utilisateur
Ange1818
Caillou
Caillou
Messages : 64
Inscription : 27 Mai 2018 19:33
Âge : 20
Localisation : France
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui

Conséquences compression trop forte de la poitrine

Messagepar Ange1818 » 19 Juin 2018 15:05

Je n'ai pas trouvé de sujet portant sur ça, donc je me permettais d'ouvrir un topic, en espérant qu'il soit au bon endroit...

Voilà mon problème : j'utilise deux brassières superposées pour me compresser et j'ai remarqué depuis un certain temps déjà que ma cage thoracique prenait une forme bizarre, mais j'ai l'impression que ça empire avec le temps. J'ai noté tout à l'heure que mes côtes ressortaient énormément un peu en dessous mes bras et s'enfonçaient très soudainement dans ma peau à l'endroit où s'arrêtent les deux brassières. De surcroît, mes os ressortent au niveau du thorax et quand j'ai voulu palper pour sentir l'étendue des dégâts, la douleur a été intense au niveau des os en eux-mêmes.

Je me demande donc si c'est bien ma compression qui cause ça, si certains d'entre vous ont déjà connu ce problème, s'il existe des solutions (sachant que la compression est si forte que j'en ai du mal à respirer au quotidien mais que je n'arrive pas à me suffire d'une seule brassière, même pour dormir, sous peine de faire des angoisses...), quels sont les risques sur le long terme (côtes cassées ?) et si le binder provoquait aussi ce genre de conséquences ou s'il permettrait à mon corps de respirer un peu.

Merci d'avance pour vos réponses. :-)

Avatar de l’utilisateur
PauSG
Gentil Modo
Gentil Modo
Messages : 828
Inscription : 30 Oct 2016 22:56
Âge : 31
Localisation : Paris
Situation : Trans
Genre : Mec trans
Pronoms : il
Suivi psy : Oui
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui
État civil : Oui
Contact :

Re: Conséquences compression trop forte de la poitrine

Messagepar PauSG » 19 Juin 2018 15:42

Vu ce que tu décris, il y a de bonnes chances que ce soit effectivement les brassières qui abîment ta cage thoracique. Il serait sûrement moins néfaste que tu utilises un binder, car tu n'auras pas à en utiliser 2, et ils sont faits pour ça.
L'idéal est ne ne pas les porter 24h/24. Si tu ne supportes pas de ne rien porter, peut être que tu peut trouver quelque chose qui serre un peu moins pour la nuit (moi j'utilisais un binder une taille au dessus).
Le blog de mon parcours: http://transboiramble.blogspot.fr/

P3RP73XU5
Gravier
Gravier
Messages : 36
Inscription : 08 Mars 2018 17:33
Âge : 16
Localisation : Haut-Rhin
Situation : En questionnement
Genre : Non binaire
Pronoms : il _ elle

Re: Conséquences compression trop forte de la poitrine

Messagepar P3RP73XU5 » 19 Juin 2018 17:28

Au début je mettais trois brassière (une à l'envers et deux dans le bon sens) J'ai très vite arrêté car j'avais mal au dos et aux côtes au bout d'une heure. Par la suite le mettant une brassière un peu plus petite et par dessus le sorte de "binder" à 5 euros sur Amazon (je ne te le conseil pas du tout ça binde durant deux trois enfilages,et ce machin fait tout aussi mal) avec cette technique je pouvais me binder plus longtemps mais en retirant le tout mes côtes étaient très sensible et mon dos me faisais atrocement mal.
Je porte maintenant un binder que je met que quand je sors de chez moi ou que je sors de ma chambre. Dès que personne me voit je ne le porte pas. Ça me fait une pause et je peux donc le porter plus souvent dans la journée. Pour la nuit quand mon mal être trop important je met une brassière à ma taille, sans mousse dedans et je porte le plus grand t-shirt possible.

Avatar de l’utilisateur
Ange1818
Caillou
Caillou
Messages : 64
Inscription : 27 Mai 2018 19:33
Âge : 20
Localisation : France
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui

Re: Conséquences compression trop forte de la poitrine

Messagepar Ange1818 » 19 Juin 2018 18:06

Merci pour vos réponses !

Bon, c'est déjà rassurant si un binder peut mieux convenir que ce que j'ai ! Je m'étais mis à craindre que ça ne fasse que renforcer tous ces soucis… Et j'ai compris aussi un peu tardivement que mes gros problèmes de dos venaient en partie de cette compression qui ne me cause que des problèmes, donc ça ne pourra qu'aller mieux une fois que j'aurai le nécessaire !
Et il faudra que je réessaie pour la brassière seule la nuit… Ça va être vraiment pénible mais bon, c'est pour ma santé… - -'

Décembre
Galet
Galet
Messages : 111
Inscription : 06 Nov 2017 18:48
Âge : 29
Situation : Trans
Pronoms : il
Hormoné : Oui
Chirurgie du torse : Oui

Re: Conséquences compression trop forte de la poitrine

Messagepar Décembre » 19 Juin 2018 21:07

Je ne saurais trop conseiller de limiter au maximum le port du binder. On est tous différents, mais chez moi il provoquait de sérieuses douleurs à la cage thoracique et au dos, et après un port de 8h je sentais bien que quelque chose n'allait pas. Du coup je l'ai vraiment très peu mis, je portais des brassières de sport avec des vêtements larges... sauf pour certaines occasions.
En plus de douleurs chroniques il ne faut pas sous-estimer les dégâts sur la peau et l'impact que cela peut avoir sur le résultat de la mastectomie. N'oubliez pas que c'est le corps que vous allez chérir pour le restant de votre vie :D
Ces années presque sans binder ont été une vraie torture mais je me disais qu'avec ou sans, je me détestais de toute manière. Et aujourd'hui quand je vois comment se passe la cicatrisation je me dis que ça valait le coup. Bref, voyez ce que vous pouvez tolérer ou non et faites bien attention à vous !

Avatar de l’utilisateur
Bluepoppy
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 334
Inscription : 13 Nov 2016 22:09
Situation : Trans
Genre : Non binaire
Pronoms : Il

Re: Conséquences compression trop forte de la poitrine

Messagepar Bluepoppy » 22 Juin 2018 16:17

Effectivement les binders sont designés pour limiter les risques, tandis que les brassières ne sont pas prévues pour cet usage ; un binder (de bonne qualité) sera donc moins risqué. Cela dit, tu as déjà des dommages, donc c'est pas dit que tu puisses supporter le port du binder, faut essayer. Le problème c'est que plus tu bindes de façon inadaptée, plus tu déformes ta cage thoracique / fragilise le tout, et moins tu peux supporter une compression même légère. C'est en tout cas ce que j'ai ressenti au niveau de mon organisme, plus le temps passait et moins mon corps le supportait (pas de déformation visible, mais les douleurs m'inquiétaient trop). J'ai aussi eu tendance à tousser et à avoir les poumons (?) encombrés (difficile de relier ça avec certitude au port du binder mais je n'étais ni malade, ni allergique, ni irrité, et j'avais parfois un bruit un peu bizarre en respirant). Y a des organes sous les cotes, appuyer dessus c'est pas forcément une bonne idée.
Ce que tu décris me parait inquiétant ; si les côtes sont fêlées ou les muscles intercostaux abimés, ça peut guérir avec le temps, mais les déformations et leur fragilisation pourraient être ne pas revenir à la normale. Tu devrais peut-être, si c'est possible, demander un avis médical.

Avatar de l’utilisateur
Ange1818
Caillou
Caillou
Messages : 64
Inscription : 27 Mai 2018 19:33
Âge : 20
Localisation : France
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui

Re: Conséquences compression trop forte de la poitrine

Messagepar Ange1818 » 22 Juin 2018 17:30

Merci pour vos messages. :-)

Je me force depuis mon post à ne garder qu'une brassière au moment d'aller me coucher et la douleur est moins forte depuis. La sensation de ne pas être compressé reste tolérable mais il suffit que je me lève et je ne me sens pas bien. Même quand je remets la deuxième, je reste nauséeux au cours de la journée et ça ne m'aide pas vraiment à être épanoui au quotidien… Mais je n'ai pas tellement le choix.

Oui, il faudra que je prenne rendez-vous avec mon médecin à ce sujet si je vois que la douleur se fait trop importante, mais ça a l'air d'être plus supportable depuis que j'essaie de faire attention donc peut-être que ce n'est pas encore trop grave. Sachant que mon médecin est assez peu dans la compréhension pour tout ce qui est plus ou moins blocages dans ce genre, j'admets appréhender ses réflexions à venir au sujet de ma compression et je ne compte pas lui dire que je suis trans face à sa fermeture d'esprit en général, d'autant plus qu'il s'agit aussi du médecin de ma mère et que même s'il est soumis au secret médical, je préfère ne pas prendre de risques.

P3RP73XU5
Gravier
Gravier
Messages : 36
Inscription : 08 Mars 2018 17:33
Âge : 16
Localisation : Haut-Rhin
Situation : En questionnement
Genre : Non binaire
Pronoms : il _ elle

Re: Conséquences compression trop forte de la poitrine

Messagepar P3RP73XU5 » 22 Juin 2018 17:54

Pour le médecin tu peux peut-être aller chez un que tu ne connaît pas. L'excuse que tu peut donner à ta mère peut être: j'aimerai trouver un autre médecin, je ne suis pas à l'aise avec lui, ect... ou alors contacter une assos LGBT près de chez toi, ils pourront peut-être te donner les coordonnées du médecin safe!
Prends soin de toi. ;)

Avatar de l’utilisateur
Bluepoppy
Pierre moussue
Pierre moussue
Messages : 334
Inscription : 13 Nov 2016 22:09
Situation : Trans
Genre : Non binaire
Pronoms : Il

Re: Conséquences compression trop forte de la poitrine

Messagepar Bluepoppy » 22 Juin 2018 18:00

Effectivement si le médecin est pas compréhensif, il ne faut pas hésiter à en changer. Ca peut être plus simple d'aller voir quelqu'un de neuf en lui exposant directement ton cas, plutôt que quelqu'un qui te connait depuis des années et qui a des à prioris à ton sujet. Même si c'est pas ton médecin traitant tu seras quand même remboursé.

Avatar de l’utilisateur
Ange1818
Caillou
Caillou
Messages : 64
Inscription : 27 Mai 2018 19:33
Âge : 20
Localisation : France
Situation : Trans
Genre : Homme
Pronoms : Il
Suivi psy : Oui

Re: Conséquences compression trop forte de la poitrine

Messagepar Ange1818 » 22 Juin 2018 18:49

Merci à vous deux pour vos conseils. :-) J'envisage sérieusement depuis un moment de changer de médecin parce que je ne me sens effectivement pas très à l'aise avec le mien. Je ne savais pas trop vers qui me tourner jusque là mais je n'avais pas pensé à demander à l'association LGBT de ma ville à ce sujet, c'est une bonne idée.
Je ne savais pas du tout que je serais quand même remboursé même si je ne vais pas chez mon médecin traitant, c'est sûr que ça m'arrange !


Revenir vers « Vivre son identité pré-transition »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité