STS [Strasbourg/Grand Est]

Présentation des associations trans et de leurs actualités
emma
Gravier
Gravier
Messages : 9
Inscription : 15 Nov 2016 11:21
Localisation : France + Royaume Uni
Situation : Trans
Pronoms : na
Contact :

STS [Strasbourg/Grand Est]

Messagepar emma » 15 Nov 2016 17:40

STS [Strasbourg/Grand Est]

Support Transgenre Strasbourg est un groupe de personnes transgenre qui s'est constitué au courant de l'été 2002.

Support Transgenre Strasbourg fonctionne sur un mode strictement égalitaire, laïc, indépendant et bénévole. Les pensées sectaires et normatives, les légendes, rumeurs et mythes ne nous intéressent pas, nous les combattons même : nous ne vous vendons pas de rêves, nous vous informons sur la réalité.

Nous ne sommes intentionnellement pas constitué(e)s en association dans le sens juridique du terme, car nous considérons qu'une hiérarchie au sein d'un groupe de support est contre-productive : ce n'est pas parce que certaines personnes ont peut-être plus d'expérience ou de savoir dans le domaine de la transidentité que d'autres qu'elles en 'valent' plus, et ce n'est pas non plus parce que telle personne aura un parcours personnel différent de telle autre qu'elle en 'vaut' plus. La même chose s'applique aux éventuels critères purement administratifs ou juridiques : à nos yeux, ce n'est pas non plus parce qu'une personne occupe la fonction de p.ex. président(e) d'un organisme qu'elle en 'vaudra' plus que telle autre personne. Nous préférons par conséquent, dans l'intérêt de la qualité de notre travail, éviter d'emblée la mise en place de telles hiérarchies, fussent-elles administratives. Nous sommes tous/-tes des êtres humains dotés de droits et devoirs égaux, et il n'appartient, à notre avis, à personne de se sentir supérieur(e) à d'autres. Nous accueillons à égalité toutes les personnes intéressées ou concernées par les questions de genre, nous nous efforçons de faire cela sans préjugés de notre part, et nous vous en demandons autant en retour. Voilà en bref notre déontologie.

Par ailleurs, notre priorité est le support de terrain, c'est-à-dire l'aide concrète individuelle aux personnes transgenre. Ce site est certes un outil précieux qui permet d'acquérir une connaissance solide des questions de genre, mais il ne représente qu'une partie de notre travail et ne remplacera jamais une conversation personnelle ou une rencontre face à face, car chaque individu est différent et rien n'est jamais généralisable ni garanti transposable d'une personne à l'autre. Utilisez ce site comme un outil d'information de base, mais n'hésitez surtout pas à nous contacter directement si vous ne trouvez pas ici la réponse à votre question, ou si vous désirez approfondir un sujet précis.


Les buts de Support Transgenre Strasbourg sont :

L'échange d'expériences et de conseils entre personnes transgenre ou personnes qui ont du mal à se situer par rapport a l'idee de pôles 'homme' et 'femme' : toutes les personnes qui ne considèrent pas comme obligatoire à vie l'identité de genre qui leur a été assignée, ou qui ressentent un doute ou malaise face à cette identité, nous sont les bienvenues, ainsi que leurs familles, proches et ami(e)s.

L'entraide et le support entre personnes transgenre. Notre principe est d'aider les gens à s'aider eux-mêmes, à les aider à s'émanciper.

Encourager ceux et celles qui n'osent pas encore se montrer au grand jour à sortir du 'placard', c'est-à-dire à vivre publiquement leur véritable identité, et à rester visibles. Car notre visibilité est la condition sine qua non à notre existence sociale à égalité : aussi longtemps que nous nous cacherons, nous n'obtiendrons rien.

Œuvrer à l'évolution des attitudes sociales et des positions politiques face aux personnes transgenre. (Il serait p.ex. plus que grand temps que les droits de l'Homme, pourtant censés être le fondement même de la constitution en vigueur à ce jour en France, ne soient plus bafoués quotidiennement dès qu'il s'agit de personnes transgenre. La France aime à se réclamer 'pays des droits de l'Homme' : hélas, pour les personnes transgenre, la France est de fait tout sauf cela, à savoir un État de non-droit.) Nous tenons par contre à préciser que notre démarche n'est en aucun cas communautariste ni identitariste : nous ne croyons pas qu'une 'communauté transgenre' ou une 'culture transgenre' existe ou existera en France, ni qu'elle serait d'une utilité quelconque dans la poursuite de nos buts. Bien au contraire : toute notion de 'communauté' nous apparaît foncièrement normative, anti-égalitaire et discriminatoire, et ainsi opposée à notre déontologie. La mise en place d'une soi-disant 'norme' transgenre ne nous intéresse absolument pas, nous la combattons même : nous pensons que les personnes transgenre souffrent déjà suffisamment de 'normes' absurdes qu'on essaie de leur imposer pour ne pas avoir besoin de chercher à s'en créer d'autres, tout aussi absurdes. C'est d'ailleurs aussi la raison pour laquelle nous sommes opposé(e)s à toute approche essentialiste, approche qui nous semble particulièrement absurde de la part de personnes transgenre. Nous nous battons pour le droit d'être individuellement nous-mêmes, pas pour celui d'entrer dans un moule, quel qu'il soit. Mais rien n'empêche que nous nous battions ensemble pour cette cause.

Nous avons mis en place un stammtisch (une rencontre conviviale au restaurant) mensuel. Plus de détails sur notre page Rendez-vous.


http://www.sts67.org/

emma
Gravier
Gravier
Messages : 9
Inscription : 15 Nov 2016 11:21
Localisation : France + Royaume Uni
Situation : Trans
Pronoms : na
Contact :

Re: STS [Strasbourg/Grand Est]

Messagepar emma » 17 Nov 2016 17:48

TDoR 2016: 18e Journée internationale de la Mémoire Transgenre

(cet appel peut être diffusé librement)

Support Transgenre Strasbourg appelle à un rassemblement à l'occasion de la 18e Journée internationale de la Mémoire Transgenre (International Transgender Day of Remembrance, ou TDoR), le samedi 19 novembre 2016 à 14 h place Kléber à Strasbourg.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE - APPEL À RASSEMBLEMENT

Ce 20 novembre 2016 sera célébrée, dans des dizaines de pays, la 18ème Journée Internationale de la Mémoire Transgenre
(voir http://tdor.info/ et http://transrespect.org/en/tmm-trans-da ... ance-2016/ )
Cette année encore, des centaines d'assassinats, directs, ou indirects par l'exclusion sociale et le suicide, de personnes transgenre ont été portés à notre connaissance de par le monde. Et tout cela ne représente qu'une infime partie du total de ces crimes transphobes.

Cette journée rappelle :

- que partout dans ce monde, chaque jour, par millions, les personnes transgenre sont exclues, persécutées, haïes, maltraitées, violentées et souvent assassinées ou poussées au suicide, uniquement à cause de leur prétendue « différence » de la soi-disant « norme » des
sexes et des genres ;

- que le nombre des crimes transphobes, visibles et invisibles, ne recule pas mais augmente ;

- que la haine qui aboutit aux crimes transphobes n'est pas le fruit du hasard ou de quelques individus « méchants », mais qu'elle est l'un des piliers d'un système politique et de la société et culture que celui-ci crée, produisant un cortège de discriminations qui gangrènent la
société entière : hétéropatriarcat, sexisme, homophobie, transphobie... ;

- que ce système politique sert à garantir, par le cynisme, la haine, la division sociale et la violence, le confort des classes sociales dominantes et exploiteuses, aux frais des classes sociales opprimées et exploitées, dont font aussi partie les personnes transgenre ;

- que ce système politique mortifère n'est pas acceptable et doit être combattu sans concession, au nom de ses victimes passées et présentes, mais aussi au nom des victimes potentielles que sont toutes les personnes transgenre, ou désignées comme telles, de par le
monde.


Notre colère, continuelle comme le flot interminable de crimes transphobes qui ne tarit pas depuis des décennies, est aussi forte que notre détermination à en finir avec le système politique qui produit ces crimes et qui s'en nourrit. Nous n'avons pas confiance en un État qui instaure une législation absurde et rétrograde faussement « anti-discrimination » ou « spéciale trans' » au lieu de chercher à éradiquer la ségrégation des genres qui produit la transphobie, à commencer par la sienne. Nous ne reculerons pas, nous ne ferons pas de « compromis »
concernant notre survie, nous ne nous reposerons pas sur des lois. Nous continuerons de nous battre.

Support Transgenre Strasbourg appelle donc toutes les personnes transgenre et celles qui sont solidaires avec elles à se rassembler le

SAMEDI 19 NOVEMBRE 2016 À 14h00 PLACE KLÉBER À STRASBOURG


afin d'honorer la mémoire des victimes de la haine transphobe et afin de renforcer la lutte contre la transphobie, d'où qu'elle provienne, et contre son système politique.

LA TRANSPHOBIE ET LA SÉGRÉGATION DES GENRES TUENT, COMBATTONS-LES !
NOS MORTS SONT POLITIQUES, NOS VIES AUSSI !

Support Transgenre Strasbourg, le 16 novembre 2016
contact e-mail : sts67 [at] sts67.org
site Web : http://www.sts67.org

emma
Gravier
Gravier
Messages : 9
Inscription : 15 Nov 2016 11:21
Localisation : France + Royaume Uni
Situation : Trans
Pronoms : na
Contact :

Re: STS [Strasbourg/Grand Est]

Messagepar emma » 21 Nov 2016 14:09

Conference-debat le 24 novembre a Strasbourg: Mémoire(s) trans* : vies, luttes, idées.

Dans le prolongement des événements de la 18e Journée du souvenir trans, toujours en collaboration avec Support Transgenre Strasbourg, le collectif Copines organise une rencontre, à la fois conférence et discussion, ce jeudi 24 novembre.

Ce sera l'occasion de revenir sur les luttes trans*, leur place dans les luttes féministes, queer, les contextes politiques de leurs évolutions, faire un état des lieux actuel, partager des expériences de vie personnelles et discuter, partager, s'interroger avec humilité et bienveillance.

Institut d'études politiques de Strasbourg - 47 avenue de la Forêt Noire - 67000 Strasbourg
18h - 20h 24 novembre 2016


https://www.facebook.com/events/2851448 ... 1658260953


Revenir vers « Associations trans »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Lay et 1 invité